Aumusse
Chanoine portant l'aumusse

L'aumusse est un vêtement ecclésiastique, utilisé dans la liturgie catholique.

Sommaire

Origine et utilisation

Seminarist in Koorkledij.JPG

Portée au Moyen Âge par tous, hommes et femmes, pour se protéger du froid, l'aumusse était une coiffure couramment utilisée par les prêtres et les chanoines. Elle est devenue, comme partie du costume de chœur, un insigne distinctif des chanoines, concédé aussi aux bénéficiers de certains chapitres.

Originairement, elle est une coiffure-capuchon de fourrure descendant de la tête sur les épaules, ou un peu plus, ouverte en avant. Supplantée comme coiffure par la barrette, elle se mettait généralement sur les épaules quand on pouvait se couvrir de la barrette ; on l'ôtait des épaules et on la mettait sur le bras gauche quand on devait se lever[1]. Presque disparue, elle était très répandue jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Elle se portait avec le surplis[1], soit toute l'année, soit l'été seulement, au lieu de la chape chorale d'hiver.

Elle se porte encore en hiver, dans certains chapitres cathédraux, au nord des Alpes, où elle a pris la forme d'une courte pèlerine de fourrure, analogue à la mosette ou au camail, agraphée sous le menton et munie d'un petit capuchon. Sa coupe la plus ancienne, qui avait subsisté en Italie du Nord, est celle d'un capuchon descendant de la tête sur les épaules, mais l'usage de s'en coiffer semblait déjà abandonné à la fin du XIXe siècle[2].

La forme de Rome taille la fourrure en un triangle allongé, porté indifféremment sur le bras gauche lorsqu'on est debout et sur le dos lorsqu'on est assis, l'angle le plus aigu étant placé sur l'épaule gauche.

L'aumusse est seulement en vair - blanc nuancé de gris -, en petit-gris, ou en fourrure noire ou brune, l'hermine ou les autres fourrures blanches n'étant pas admises car considérées comme marques des dignités supérieures. De son bord inférieur pendaient souvent de petites queues de la même fourrure.

L'évêque peut, de plein droit, accorder l'aumusse aux chanoines qui n'ont pas d'insigne propre, mais avec une doublure noire, la doublure violette ne pouvant être concédée que par Rome. Il peut fixer par décret la façon de la porter, soit sur le bras gauche, soit sur les épaules[3].

Notes et références

  1. a et b Léon Gromier, Commentaire du Cæremoniale Episcoporum, p. 176, Paris, 1959.
  2. Xavier Barbier de Montault, Le costume et les usages ecclésiastiques selon la tradition romaine, Tome 1er, p. 317.
  3. Décret de la sacrée congrégation du Concile, in Neriton, 12 juillet 1760.

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aumusse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aumusse — [ omys ] n. f. • XIIe « coiffure »; lat. médiév. almutia, d o. i. ♦ Anciennt Fourrure que les chanoines et les chantres portaient sur le bras en allant à l office; cette fourrure, symbole du canonicat. ● aumusse nom féminin (latin médiéval… …   Encyclopédie Universelle

  • aumusse — AUMUSSE, ou AUMUCE. s. fém. Fourrure dont les Chanoines, les Chapelains et les Chantres se couvrent quelquefois la tête, et qu ils portent ordinairement sur le bras. Porter l aumusse. Aumusse de petit gris. L aumusse des Chapelains et des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aumusse — aumuce et aumusse (ô mu s ) s. f. Peau de martre ou de petit gris que les chanoines et les chantres portent sur le bras lorsqu ils vont à l office. •   Louis XI demanda au pape la permission de porter le surplis et l aumusse, VOLT. Moeurs, 94.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AUMUSSE — s. f. (Quelques uns écrivent, Aumuce. ) Fourrure dont les chanoines, les chapelains et les chantres se couvrent quelquefois la tête, et qu ils portent ordinairement sur le bras. Porter l aumusse. Aumusse de petit gris. L aumusse des chapelains et …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AUMUSSE — n. f. Fourrure dont les chanoines, les chapelains et les chantres se couvraient autrefois la tête et qu’ils portent ordinairement sur le bras. Porter l’aumusse. Aumusse de petit gris. L’aumusse des chapelains et des chantres diffère de celle des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • aumusse — …   Useful english dictionary

  • Costume ecclésiastique — Cet article est consacré aux costumes en usage dans le clergé catholique. Les formes, coupes, dénominations et coutumes liées au costume ecclésiastique ont fait l objet de nombreux changement au cours des siècles. La grande diversité observée… …   Wikipédia en Français

  • aumuce — et aumusse (ô mu s ) s. f. Peau de martre ou de petit gris que les chanoines et les chantres portent sur le bras lorsqu ils vont à l office. •   Louis XI demanda au pape la permission de porter le surplis et l aumusse, VOLT. Moeurs, 94. •   Déjà …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Ordre des hospitaliers du Saint-Esprit — Création circa 1180 Reconnaissance canonique 23 avril 1198 Fondateur(s) …   Wikipédia en Français

  • Camail ecclesiastique — Costume ecclésiastique Religion Cet article fait partie de la série Liturgie catholique Vases liturgiques Calice …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”