Aristide Cavaille-Coll

Aristide Cavaillé-Coll

Aristide Cavaillé-Coll (4 février 1811-13 octobre 1899) fut un célèbre facteur d'orgue français.

Sommaire

Biographie

Origine de la dynastie

L'origine des Cavaillé est à Gaillac dans le Tarn et remonte vers 1700. L’ancêtre, Jean-Pierre Cavaillé, est tisserand, fabriquant de serge, et père de quatre enfants, trois garçons (dont les deux plus jeunes entreront chez les dominicains), et une fille.

  • L’aîné, Gabriel, est tisserand. Il meurt à 46 ans, en laissant plusieurs enfants, dont Jean-Pierre ;
  • La fille, Françoise, se marie ;
  • Le cadet, Pierre, devient l’apothicaire du couvent ;
  • Le dernier, Joseph, apprend la facture d’orgue auprès du frère Isnard.

Jean-Pierre Cavaillé

Jean-Pierre Cavaillé naît le 11 octobre 1743. Il apprend le métier de facteur d’orgue en travaillant avec son oncle Joseph, le moine. Tous deux travaillent aux instruments de Notre-Dame-de-la-Réal à Perpignan, à Vinça (1754), à l'église Saint-Michel de Gaillac (1755), puis Jean-Pierre se rend en Espagne pour construire les orgues des églises Sainte-Catherine à Barcelone et de La Merced.

Jean-Pierre se marie le 12 février 1767 en l'église de Santa Maria del Mar avec une Espagnole, Marie-Françoise Coll, fille d’un fabricant de soieries. De cette union naît en 1771 à Toulouse Dominique-Hyacinthe. Suivant la tradition espagnole, le nom de la mère est ajouté à celui du père. Dominique devient donc le premier Cavaillé-Coll.

Jean-Pierre Cavaillé construira les instruments suivants :

Jean-Pierre apprend le métier à son fils et tous deux font plusieurs déplacements en Espagne, à Santa-Maria-del-Mar, Vich, Tortosa. C'est sur le point de rentrer définitivement en France que Jean-Pierre décède, en 1808 à Llançà en Catalogne.

Dominique-Hyacinthe Cavaillé-Coll

De 1789 à 1791, Dominique Cavaillé-Coll séjourne en Espagne, à Puycerda, jusqu’à la déclaration de guerre de l’Espagne à la France. Revenant en France, il s’engage alors au 5e bataillon de l’Hérault où il est nommé officier. En 1810, Dominique se marie avec Jeanne Autard, une Beaucairoise, et s’établit à Montpellier. Cette union régularise une situation, le couple ayant déjà un fils, Vincent, né le 8 octobre 1808, Aristide arrivant en 1811.

Dominique construit des instruments dans la région de Montpellier, puis vient se fixer à Toulouse.

Aristide Cavaillé-Coll

Aristide Cavaillé-Coll
Plaque constructeur de la console de l'orgue de l'église Saint-Sulpice
Abbatiale Saint-Ouen, Rouen
Cathédrale Saint-Pierre de Rennes

Aristide Cavaillé-Coll deviendra l'un des plus grands facteurs d'orgue du XIXe siècle.

Naissant dans une famille de facteurs d'orgues, c'est tout naturellement et très tôt qu'il fait son apprentissage dans cette profession. Associé à son père et à son frère Vincent, il vit à Toulouse mais les chantiers se font rares. En 1833, il monte à Paris, à la demande de Rossini qui a besoin d'un petit orgue pour la représentation d'un opéra. Il se fait connaître en remportant le concours ouvert pour la construction d'un grand orgue à l'abbaye royale de Saint-Denis, avec l'appui des membres de la commission : Boieldieu, Cherubini, Lesueur. Cet instrument colossal comporte, en germe, tout le génie du jeune facteur : emploi de machines Barker afin de soulager le jeu de l'organiste, jeux harmoniques, récit expressif, pressions multiples, plans sonores pensés non plus en opposition mais par masses venant composer un tutti puissant. Cette brillante réussite, terminée en 1841, marque le point de départ d'une éblouissante carrière.

Avec l'aide de son père et de son frère, il construit par la suite les orgues de nombreuses églises à Paris comme en province. Après Saint-Denis, les plus prestigieuses paroisses de la capitale font appel à son talent. Il réalise ainsi les instruments de :

Il est aussi l'auteur des travaux suivants :

Il réalise également de nombreux orgues à l'étranger, tel celui de la cathédrale de Saint-Sébastien en Espagne (1863, 44 jeux) ainsi que bien d'autres en Pays Basque espagnol. En Europe du Nord, il crée ceux du palais de l'Industrie d'Amsterdam aux Pays-Bas (1875, 46 jeux) et du conservatoire de Bruxelles en Belgique (1880, 44 jeux).

Celui de l'abbaye Saint-Michel dans le sud de l'Angleterre (abbaye que l'impératrice Eugénie a fait construire pour abriter les tombeaux de son mari Napoléon III et de son fils) lui est attribué (ce que sa qualité semble confirmer) quoique construit juste après sa mort et peut être l'oeuvre de son gendre.

D'autres pays, encore, font appel à son talent incomparable. Sa production avoisine les 500 instruments, toutes tailles confondues.

La petite histoire attribue à Aristide l’invention de la scie circulaire.

Il meurt à Paris, où il est enterré au cimetière du Montparnasse.

Voir aussi

Article connexe

Bibliographie

  • Henri de Rohan-Csermak, Aristide Cavaillé-Coll, Le Pérégrinateur, Toulouse, coll. « L'esprit Curieux », 1999 (ISBN 2-910352-22-6) 

Liens externes

  • Portail de l’orgue Portail de l’orgue
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Aristide Cavaill%C3%A9-Coll ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aristide Cavaille-Coll de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aristide Cavaillé-Coll — Aristide Cavaillé im Jahre 1865 nach einer Fotografie von Adolphe Dallemagne …   Deutsch Wikipedia

  • Aristide Cavaille-Coll — Aristide Cavaillé Coll Aristide Cavaillé Coll (* 4. Februar 1811 in Montpellier; † 13. Oktober 1899 in Paris) war ein französischer Orgelbauer. Er gilt als der bedeutendste französische Orgelbauer der Romantik und gehört zu den bedeutendsten… …   Deutsch Wikipedia

  • Aristide Cavaillé-Coll — (4 février 1811 13 octobre 1899) fut un célèbre facteur d orgue français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Origine de la dynastie 1.1.1 Jean Pierre Cavaillé …   Wikipédia en Français

  • Aristide Cavaillé-Coll — Saltar a navegación, búsqueda Aristide Cavaillé Coll. Aristide Cavaillé Coll (4 de febrero de 1811 13 de octubre de 1899) fue un fabricante francés de órganos. Es considerado como uno de l …   Wikipedia Español

  • Aristide Cavaillé-Coll — (4 February 1811 ndash;13 October 1899) was a French organ builder. He is considered by many to be the greatest organ builder of the 19th century because he combined both science and art to make his instruments. He is responsible for innovations… …   Wikipedia

  • Cavaille-Coll — Aristide Cavaillé Coll Aristide Cavaillé Coll (* 4. Februar 1811 in Montpellier; † 13. Oktober 1899 in Paris) war ein französischer Orgelbauer. Er gilt als der bedeutendste französische Orgelbauer der Romantik und gehört zu den bedeutendsten… …   Deutsch Wikipedia

  • Cavaillé-Coll — Aristide Cavaillé Coll Aristide Cavaillé Coll (* 4. Februar 1811 in Montpellier; † 13. Oktober 1899 in Paris) war ein französischer Orgelbauer. Er gilt als der bedeutendste französische Orgelbauer der Romantik und gehört zu den bedeutendsten… …   Deutsch Wikipedia

  • Cavaillé-Coll — Aristide Cavaillé Coll Aristide Cavaillé Coll (4 février 1811 13 octobre 1899) fut un célèbre facteur d orgue français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Origine de la dynastie 1.1.1 Jean Pierre Cavaillé …   Wikipédia en Français

  • Cavaillé-Coll —   [kavaje kɔl], Aristide, französischer Orgelbauer, * Montpellier 4. 2. 1811, ✝ Paris 13. 10. 1899; bedeutendster französischer Orgelbaumeister der letzten hundert Jahre. Seine Werke, u. a. in Paris die Orgeln von Saint Denis, Sainte Madeleine,… …   Universal-Lexikon

  • Cavaillé-Coll, Aristide — born Feb. 4, 1811, Montpellier, France died Oct. 13, 1899, Paris French organ builder. He settled in Paris in 1833 at Gioacchino Rossini s suggestion and with his brother and father built almost 500 organs in France, Belgium, The Netherlands, and …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”