Economie de l'Uruguay


Economie de l'Uruguay

Économie de l'Uruguay

L'économie de l'Uruguay est axée sur l'exportation de produits agricoles. Environ 50% de ces exportations sont destinés au Brésil et à l'Argentine qui appartiennent au Mercosur.

Sommaire

Secteurs d'activités

Agriculture

L'agriculture représente en 2005 7,1% du PIB et est constitué :

L'industrie

L'industrie en sa globalité représente 27,7% du PIB (2005) et peut être divisée en deux branches.
D'une part, la production de minerais qui est relativement modeste, il s'agit de l'exploitation de carrières de sable et d'argile ainsi que de granite, de marbre et d'or.
D'autre part, les principaux secteurs industriels sont très lié à l'agriculture puisque ceux de la laine et de l'agroalimentaire avec notamment la viande.
Enfin, le raffinage de pétrole, la fabrication de ciment, la production de vêtements, d'acier, d'aluminium, d'équipements électriques et de produits chimiques sont des secteurs mineurs mais existe dans l'économie du pays.

Les services

Les services les plus importants du pays sont le tourisme, le secteur des banques et des assurances, mais le tourisme est bien le plus important. Ce dernier secteur représente en 2005 65,2% du PIB.

Entreprises

Article détaillé : Liste d'entreprises uruguayennes.

Commerce extérieur

Le commerce joue un rôle très important dans l'économie du pays. En effet, l'Uruguay est membre du Mercosur donc ses principaux partenaires commerciaux sont le Brésil (21% des exportations et 21% des importations), l'Argentine (7%/26%). Puis suivent l'Allemagne et les États-Unis (11%/7%) ainsi que depuis peu la Chine.
La viande, le poisson, le riz ainsi que le textile sont les principaux produits d'exportation.
L'Uruguay importe des produits alimentaires, des produits chimiques et pharmaceutiques, des matériaux de construction, des matières plastiques et des résines synthétiques, ainsi que des équipements de transport qui lui font défaut.

Importation/Exportation
En 2002 Importations Exportations
Total Marchandises (milliards US$) dont : 1,9 1,9
Matières premières agricoles 4,30% 12,80%
Produits alimentaires 14,50% 49,10%
Hydrocarbures 15,20% 0,80%
Produits manufacturés
(produits chimiques, machines,...)
65% 36,70%
Minerais et métaux 1% 0,50%
Autres 0% 0,10%
     Importation/Exportation
En 2002 Importations Exportations
Total des services (milliards US$) dont : 0,6 0,8
Transport 41,7% 34,6%
Tourisme 28,7% 46,7%
Autres
(assurances, services financiers...)
29,6% 18,7%


Source : Banque Mondiale

L'État

Le principal objectif de la politique uruguayenne continue d'être la tentative de la réduction de l'inflation qui a explosé de 4,4% en 2001 à 19,4% en 2003. En 2005, elle fut revenue à 4,9%
Pourtant, ces dix dernières années l'économie de l'Uruguay a connu la plus forte croissance du Mercosur (environ 4%), et en 2005, la croissance fut même de 6,1%.
Dans le domaine commercial, il a été un des premiers pays d'Amérique latine à s'orienter vers la mondialisation, en effet son coefficient d'ouverture est de 43%. C'est aussi le principal centre financier de la région en raison de sa politique de liberté totale envers les capitaux.

Pour lutter contre les problèmes économiques et financiers, la Banque Centrale réalise des documents très détaillés tous les trimestres directement accessible sur son site internet, d'où une transparence plus importante.

Budget

Le PIB du pays est de 43,67 milliard de dollar en 2004 soit une augmentation de 2,5% par rapport à 2003. Les revenus du pays étaient de 2,934 milliard de dollar en 2004 et les dépenses de 3,425 milliard. Ce qui signifie que le déficit public pour l'année 2004 était de 193 millions de dollars.
En avril 2003, le gouvernement prévoyait un déficit de 3 pour cent pour 2003

Dette

À la fin de l'année 2004, la dette publique s'élevait à 13,5 milliards de dollar (soit 151% du PIB) et la dette extérieure était de 12,75 milliards de dollars. Le gouvernement doit donc tenter de rembourser cette dette, ce qui est présenté comme un défi par le FMI.
La dette extérieure a par ailleurs diminuer puisqu'elle était de 11,22 milliards de dollars de juin 2005.

Monnaie

La monnaie utilisée est le peso uruguayen, son cours est de 24,050 pesos pour 1 dollar américain. La dévaluation de la monnaie aux cours de ces dernières années est aussi l'une des causes de la mauvaise période économique actuelle du pays mais le cours du Peso commence à remonter.

Nombre de pesos uruguayen pour un dollar américain
Année 1994 1998 2001 2002 09/2002 2003 2004 2005 04/2006
5,0439 10,4719 13,319 21,257 32 28,209 28,704 24,479 24,050


cours du Peso uruguayen

Monnaie de l'Uruguay

La population

La population souffre de ces problèmes économiques, en effet, 24% vit sous le seuil de pauvreté, 16% sont au chômage alors que dans le même temps, 1,56 million de personnes travaillent (14% dans l'agriculture, 16% dans l'industrie et 70% dans les services).
Pour autant, les classes moyennes ont comme celles des pays développés, accès à la radio (plus de 200 stations), au téléphone (1 million de fixes et 700 mille portables), à la télévision (23 chaînes) et à internet (400 mille utilisateurs).

Le PIB par habitant est de 7289 dollars (estimation 2008)

Infrastructures

Le pays possède 2 073 km de voies ferrées, 8 983 km de routes, 1 600 km de voies navigables (principalement des fleuves) et 9 ports (dont Colonia, Fray Bentos, Montevideo, Paysandu, Punta del Este), 64 aéroports dont 14 aux pistes goudronnées

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Uruguay Portail de l’Uruguay
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « %C3%89conomie de l%27Uruguay ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Economie de l'Uruguay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Économie de l'Uruguay — Uruguay Indicateurs économiques Monnaie Peso uruguayen Année fiscale Année calendaire Organisations internationales Statistiques Produit intérieur brut (parité nominale) 47,8 billion (2010) Produ …   Wikipédia en Français

  • Économie de l'uruguay — L économie de l Uruguay est axée sur l exportation de produits agricoles. Environ 50% de ces exportations sont destinés au Brésil et à l Argentine qui appartiennent au Mercosur. Sommaire 1 Secteurs d activités 1.1 Agriculture 1.2 L industrie …   Wikipédia en Français

  • Uruguay — Pour les articles homonymes, voir Uruguay (homonymie). República Oriental del Uruguay ( …   Wikipédia en Français

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 , de l’euphorie à la crainte — L’année 1990 aura été, au total, une année fortement contrastée. Une année en partie double, serait on tenté de dire. À un premier semestre relativement encourageant, où les raisons d’espérer semblaient devoir l’emporter sur les raisons de… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1993 , une nouvelle année de purgatoire — «L’Europe occidentale n’est plus la zone dominante dans le monde.» Cette remarque du secrétaire d’État américain Warren Christopher, dans une interview publiée en octobre 1993, reflétait une arrière pensée politique c’était quelques semaines… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 , une économie convalescente — Aux craintes excessives inspirées par la guerre du Golfe ont succédé les espoirs déçus d’une reprise économique. La conjoncture mondiale ne s’est affranchie que vers la fin de 1991 de la morosité ressentie depuis plus d’un an. De plus, les… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 , vers un nouveau modèle de croissance? — L’évaluation pour 1992 de la croissance économique dans le monde a donné lieu, au fil des mois, à plusieurs révisions en baisse. Aux déceptions et inquiétudes suscitées par ces ajustements s’est ajouté un certain malaise: il devenait évident que… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 , l’assainissement à mi-parcours — En 1994, la conjoncture est demeurée dynamique dans les pays anglo saxons, en Chine et dans la plupart des pays d’Asie du Sud Est, mais la vitalité a fait défaut ailleurs. La reprise amorcée en Europe occidentale n’a pas permis d’y résorber un… …   Encyclopédie Universelle

  • URUGUAY (RÉPUBLIQUE ORIENTALE DE L’) — L’est du río Uruguay, qui n’était que la Banda oriental de la vice royauté de la Plata, prolonge les pampas argentines. C’est une vaste prairie naturelle coupée en deux par le río Negro (500 km), sillonnée par 1 700 kilomètres de cours d’eau… …   Encyclopédie Universelle

  • Economie de l'Argentine — Économie de l Argentine Argentine Indicateurs économiques Monnaie peso argentin Année fiscale année calendaire Organisations internationales CSN et OMC Statistiques Produit intérieur brut (p …   Wikipédia en Français