Economie de la Jordanie


Economie de la Jordanie

Économie de la Jordanie

La Jordanie est un petit pays dont les ressources naturelles et en particulier hydrauliques sont inexploitables. L'endettement général, la pauvreté et le chômage sont des problèmes récurrents. Le roi Abdallah, à la tête du pays depuis 1999, a entrepris des réformes économiques sur le long terme afin de régler les problèmes le plus importants et d'améliorer les conditions de vie. La Jordanie a travaillé de 2003 à 2006 en étroite collaboration avec le FMI, a pratiqué une politique monétaire stricte associée à un important programme de privatisation. Le gouvernement a aussi libéralisé le régime commercial suffisamment pour sécuriser les participations éventuelles à l'Organisation mondiale du commerce (2000), un accord commercial avec les É.-U. (2001), et un accord de coopération avec l'Union européenne (2001). Ces mesures ont accru la productivité et ont impliqué des investissements étrangers. La Jordanie importait la plupart de son pétrole d'Irak, mais la guerre d'Irak de 2003 l'a rendu plus dépendant des autres nations productrices de pétrole, forçant le gouvernement Jordanien à élever le prix du pétrole au détail et les taxes. Le marché d'exportation de la Jordanie, qui dépend lourdement des exportations vers L'Irak, a été également affecté par la guerre mais se reconstruisit rapidement en contribuant à la reconstruction irakienne. Les plus gros challenges auxquels l'Irak dut faire face furent de se passer des aides financières, de réduire le déficit budgétaire, et de créer des aides à l'investissement pour relancer la dynamique de l'emploi.



PIB (2004) : 11,5 Mds $
PIB par habitant (2004) : 2164 $
Taux de croissance (2004) : 7,5%
Taux de chômage (2004) : 16%
Taux d’inflation (2004) : 3,6%
Solde budgétaire (2004) : -3,9%
Balance commerciale (1er semestre 2005) : -2848 M$
Principaux clients : Afrique du Nord et Moyen-Orient (40,2%) dont Irak (15,4%) ; États-Unis (30,9%) ; Asie (18,2%) ; UE (2,7%)
Principaux fournisseurs : Afrique du Nord et Moyen-Orient (30,7%) dont Arabie saoudite (19,9%) ; UE (22,4%) ; Asie (29%) ; États-Unis (6,7%)
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :
- agriculture : 2,8%
- industrie : 18,8%
- services : 68,4%
- mines : 2,7%




Exportations de la France vers la Jordanie (2004) : 199,2M€
Importations françaises de Jordanie(2004) : 10M€
Consulat de France : Amman
Communauté française en Jordanie : 827 personnes, dont 58% de binationaux.
Communauté jordanienne en France : 626 ressortissants (dont 25% d’étudiants).

Ce document provient de « %C3%89conomie de la Jordanie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Economie de la Jordanie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Économie de la Jordanie — Jordanie Indicateurs économiques Siège social de Arab Bank : émergence des services dans l’économie jordanienne Monnaie Dinar jordanien …   Wikipédia en Français

  • Économie de la jordanie — La Jordanie est un petit pays dont les ressources naturelles et en particulier hydrauliques sont inexploitables. L endettement général, la pauvreté et le chômage sont des problèmes récurrents. Le roi Abdallah, à la tête du pays depuis 1999, a… …   Wikipédia en Français

  • Jordanie — 31° 57′ 00″ N 35° 56′ 00″ E / 31.95, 35.9333 …   Wikipédia en Français

  • JORDANIE - Actualité (1990-1996) — P align=center Royaume hachémite de Jordanie Politique intérieure Le 9 juin 1991, un congrès réunissant 2 000 personnes de toutes tendances politiques adopte une Charte nationale, élaborée par une commission que le roi Hussein avait nommée en… …   Encyclopédie Universelle

  • Economie de la Tunisie — Économie de la Tunisie Tunisie Indicateurs économiques Siège social de la BIAT : émergence des services dans l économie tunisienne Monnaie dinar tunisien (TND) …   Wikipédia en Français

  • Économie de la tunisie — Tunisie Indicateurs économiques Siège social de la BIAT : émergence des services dans l économie tunisienne Monnaie dinar tunisien (TND) …   Wikipédia en Français

  • Economie américaine — Économie des États Unis États Unis Indicateurs économiques Wall Street à New York, symbole de l économie américaine Monnaie dollar américain (US$) Année fiscale …   Wikipédia en Français

  • Economie des Etats-Unis — Économie des États Unis États Unis Indicateurs économiques Wall Street à New York, symbole de l économie américaine Monnaie dollar américain (US$) Année fiscale …   Wikipédia en Français

  • Economie des États-Unis — Économie des États Unis États Unis Indicateurs économiques Wall Street à New York, symbole de l économie américaine Monnaie dollar américain (US$) Année fiscale …   Wikipédia en Français

  • Économie américaine — Économie des États Unis États Unis Indicateurs économiques Wall Street à New York, symbole de l économie américaine Monnaie dollar américain (US$) Année fiscale …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.