Economie de l'Armenie


Economie de l'Armenie

Économie de l'Arménie

L'économie de l'Arménie est une économie en transition. Du fait de l'effondrement de l'Union soviétique en décembre 1991 et du conflit quasi continu avec l'Azerbaïdjan voisin au sujet du Haut-Karabagh, elle a connu un déclin économique profond. Il se traduit par une faible croissance des principales activités économiques très concentrées et principalement limitées à Erevan la capitale. Sous l'ancien système de planification centrale soviétique, l'Arménie avait développé un secteur industriel significatif, produisant des machines-outils, du textile, et d'autres produits manufacturés, qu'elle vendait aux autres républiques en échange de matières premières et d'énergie.

Depuis 1991, l'agriculture s'est également transformée avec le passage des complexes agricoles de l'ère soviétique à des exploitations de petite taille. Le secteur agricole a des besoins importants d'investissement et de modernisation.

La privatisation de l'industrie s'est effectuée à un rythme lent, dans les premières années de l'indépendance, du fait d'une forte corruption. Des intérêts stratégiques tels que le secteur des télécommunications ou les usines électriques, ont été vendus aux intérêts grecs et russes, respectivement. L'Arménie est un importateur d'aliments, et ses ressources minérales (cuivre, or, bauxite) sont faibles.

Depuis 1994 cependant, le gouvernement arménien a lancé un ambitieux programme économique en relation avec le FMI, qui a eu comme conséquence de forts taux de croissance durant la période 1995-2003. L'Arménie est également parvenue à réduire l'inflation et à stabiliser la devise locale (le dram). Le taux de croissance a avoisiné 13.5% en 2006[1]. Le produit intérieur brut a dans le même temps augmenté de plus de 13 %.

Le secteur des services ainsi que les petites et moyennes entreprises constituent une part croissante de l'économie arménienne.

Sommaire

Économie soviétique

Avant « Nous avions de l'argent, mais rien à acheter ». « Maintenant nous avons beaucoup de choses en vente, mais pas d'argent pour les acheter ».

Alors une des plus riches des anciennes républiques soviétiques, l'Arménie a souffert d'une fusion virtuelle de l'économie, qui a commencé avec la politique de perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev, qui a accéléré l'érosion régulière de l'économie soviétique déjà mal au point. L'Arménie dépendait alors fortement de l'ancienne Union soviétique pour son commerce. Des matières premières étaient importées de Sibérie ou des républiques d'Asie centrale pour être ensuite traitées en Arménie, puis réexportée à travers l'Union soviétique et les pays du Pacte de Varsovie.

Avec la perestroika, l'économie planifiée a commencé à se dissoudre. Elle a atteint un seuil critique en 1988, avec le tremblement de terre de Spitak le 7 décembre de cette année, qui a démontré l'incapacité de Moscou à remédier à la situation.

Impact du conflit avec l'Azerbaïdjan

Les problèmes étaient encore localisés à la zone du tremblement de terre quand l'Azerbaïdjan a imposé un blocus énergétique contre le pays en 1989, en réponse à la déclaration d'indépendance du Haut-Karabagh. Ce rationnement d'énergie a provoqué la réduction de la production. En parallèle, les tensions entre la Géorgie et sa république séparatiste d'Abkhazie ont perturbé les voies de transport terrestres vers la Russie, alors que l'Azerbaïdjan bloquait également les voies alternatives par son territoire. Le pays a ainsi perdu ses débouchés commerciaux, et de nombreuses années ont été nécessaires pour les rétablir via le fret aérien et les ports géorgiens.

Notes et références

  1. www.armenews.com [1]

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « %C3%89conomie de l%27Arm%C3%A9nie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Economie de l'Armenie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Économie de l'Arménie — Arménie Indicateurs économiques Monnaie Dram (monnaie) Année fiscale année calendaire Organisations internationales CEI, OMC Statistiques Produit intérieur brut (parité nominale) 12,07 milliards de $ (2008) …   Wikipédia en Français

  • Économie de l'arménie — L économie de l Arménie est une économie en transition. Du fait de l effondrement de l Union soviétique en décembre 1991 et du conflit quasi continu avec l Azerbaïdjan voisin au sujet du Haut Karabagh, elle a connu un déclin économique profond.… …   Wikipédia en Français

  • Armenie — Arménie Հայաստանի Հանրապետություն (Hayastani Hanrapetut yun) (hy) République d Arménie (fr) …   Wikipédia en Français

  • ARMÉNIE — Située au nord est de l’Anatolie, l’Arménie s’étend approximativement de la mer Noire aux lacs de Van, Sevan et Ourmia. Le mont Ararat (5 122 m), sommet mythique où se serait échouée l’arche de Noé, en est son pivot géographique et symbolique.… …   Encyclopédie Universelle

  • Arménie — Հայաստանի Հանրապետություն (Hayastani Hanrapetut yun) (hy) République d Arménie (fr) …   Wikipédia en Français

  • ARMÉNIE - Actualité (1990-1996) — P align=center République d’Arménie Politique intérieure En janvier 1990, de violents affrontements ethniques embrasent le Caucase; à Bakou (capitale azerbaïdjanaise), des pogroms antiarméniens sont perpétrés par des Azéris. Le 20 janvier, la… …   Encyclopédie Universelle

  • Economie de la Georgie — Économie de la Géorgie La transition de la Géorgie d une économie collectivisée peu efficace datant de l Union soviétique vers une économie de marché s opère. Des réformes importantes qui ont été engagées ont permis de redresser le pays grâce à… …   Wikipédia en Français

  • Économie de la géorgie — La transition de la Géorgie d une économie collectivisée peu efficace datant de l Union soviétique vers une économie de marché s opère. Des réformes importantes qui ont été engagées ont permis de redresser le pays grâce à un important dynamisme… …   Wikipédia en Français

  • Economie du Liban — Économie du Liban La population urbaine libanaise, soit 80% de la population du pays, est connue pour son esprit commercial et son entreprenariat. A travers les époques, l émigration libanaise a permis de créer un réseau mondial d entreprises… …   Wikipédia en Français

  • Économie du liban — La population urbaine libanaise, soit 80% de la population du pays, est connue pour son esprit commercial et son entreprenariat. A travers les époques, l émigration libanaise a permis de créer un réseau mondial d entreprises libanaises implantées …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.