Economie du Guyana


Economie du Guyana

Économie du Guyana

Avec un produit intérieur brut (PIB) de seulement 824 dollars US par habitant en 1999, le Guyana est un des pays les plus pauvres de l'hémisphère Ouest. Son économie a fait de significatifs progrès après le programme de redressement économique du président Hoyte en 1989. Comme résultat, le PIB augmenta de 6% en 1991 après 15 années de déclin. La croissance fut constamment au dessus de 6% jusqu'en 1995, année durant laquelle, elle ralentit à 5,1%. Le gouvernent reporta une croissance économique de 7,9% en 1996, 6,2% en 1997 et une chute à 1,3% en 1998. La croissance en 1999 fut de 3%. Le taux non officiel de croissance en 2005 fut de 0,5%.

Développé en conjonction avec le Fonds monétaire international et la Banque mondiale, le programme de redressement économique réduisit significativement le rôle du gouvernement dans l'économie, encouragea l'investissement étranger, permit au gouvernement d'effacer tous ses arriéré sur les remboursements d'emprunts auprès des gouvernements étrangers et des banques multilatérales, et amena environ la vente de 15 des 41 entreprises possédées par l’État. La compagnie de téléphone et les actifs dans le bois, riz, et les industries des la pêche furent également privatisées. Des compagnies multinationales furent engagées pour manager la vaste compagnie étatique du sucre, GUYSUCO, et la plus grande mine de bauxite d'Etat. Une société américaine fut autorisée à ouvrir une mine de bauxite, et deux sociétés canadiennes ont eu l'autorisation de développer la plus grande mine d'or à ciel ouvert d'Amérique du Sud. Cependant, les efforts pour privatiser les deux compagnies de minage de bauxite de l’État, Berbice Mining Company et Linden Mining Company, ont jusqu'à maintenant été sans succès.

La plupart des contrôles sur les prix ont été enlevés, les lois affectant le minage et l'exploitation du pétrole ont été améliorées, et une politique d'investissement en faveur de l'investissement étranger fut annoncée. Des réformes sur les impôts pour promouvoir l'exportation et la production agricole dans le secteur privé furent décrétées.

Voir aussi

Ce document provient de « %C3%89conomie du Guyana ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Economie du Guyana de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Économie du guyana — Avec un produit intérieur brut (PIB) de seulement 824 dollars US par habitant en 1999, le Guyana est un des pays les plus pauvres de l hémisphère Ouest. Son économie a fait de significatifs progrès après le programme de redressement économique du …   Wikipédia en Français

  • Économie du Guyana — Avec un produit intérieur brut (PIB) de seulement 824 dollars US par habitant en 1999, le Guyana est un des pays les plus pauvres du monde. Son économie a fait des progrès significatifs après le programme de redressement économique du président… …   Wikipédia en Français

  • Guyana —  Ne doit être confondu ni avec la Guyane, ni avec le Suriname (ancienne Guyane hollandaise), ni avec la Guyane française. Co operative Republic of Guyana ( …   Wikipédia en Français

  • GUYANA — C’est en 1966 que l’ancienne Guyane britannique (215 000 km2) s’est constituée en pays indépendant sous le nom de Guyana, tout en demeurant membre du Commonwealth. À la suite des graves problèmes économiques et de la forte répression qui ont… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 , une économie convalescente — Aux craintes excessives inspirées par la guerre du Golfe ont succédé les espoirs déçus d’une reprise économique. La conjoncture mondiale ne s’est affranchie que vers la fin de 1991 de la morosité ressentie depuis plus d’un an. De plus, les… …   Encyclopédie Universelle

  • Economie de la Dominique — Économie de la Dominique Dominique Données générales Monnaie 1 Dollar de la Caraïbe orientale = 100 cents Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations économ …   Wikipédia en Français

  • Économie de la dominique — Dominique Données générales Monnaie 1 Dollar de la Caraïbe orientale = 100 cents Année fiscale 1er juillet 30 juin Organisations économ …   Wikipédia en Français

  • Economie de la Cote d'Ivoire — Économie de la Côte d Ivoire Côte d Ivoire Indicateurs économiques Abidjan, Capitale économique Monnaie franc CFA Année fiscale année calendaire …   Wikipédia en Français

  • Economie de la Côte d'Ivoire — Économie de la Côte d Ivoire Côte d Ivoire Indicateurs économiques Abidjan, Capitale économique Monnaie franc CFA Année fiscale année calendaire …   Wikipédia en Français

  • Economie de la France — Économie de la France France Indicateurs économiques La Défense, cœur économique et financier Monnaie euro Année fiscale calenda …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.