Bellegarde (Gard)


Bellegarde (Gard)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellegarde.

43° 45′ 16″ N 4° 30′ 55″ E / 43.7544, 4.5153

Bellegarde
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Arrondissement de Nîmes
Canton Canton de Beaucaire
Code commune 30034
Code postal 30127
Maire
Mandat en cours
Juan Antoine Martinez
2008-2014
Intercommunalité communauté de communes Beaucaire-Terre d'Argence
Démographie
Population 6 202 hab. (2007)
Densité 138 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 45′ 16″ Nord
       4° 30′ 55″ Est
/ 43.7544, 4.5153
Altitudes mini. 1 m — maxi. 102 m
Superficie 44,96 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Bellegarde est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Étymologie : le mot germanique wart "garde, tour de garde" a été latinisé en warda (d'où l'occitan garda) ou en wardia (d'où l'occitan gardia, accentué sur la première syllabe. Ces termes ont nommé de nombreux lieux-dits plus tardivement par l'intermédiaire de l'occitan garda, gardia "lieu élevé où l'on peut observer". Avec un adjectif épithète, garda a servi à nommer, à l'époque féodale, notre Bellegarde (Bella Garda, en 1208).

Sommaire

Géographie

Les communes de Fourques, Beaucaire, Manduel et Garons sont limitrophes à la commune de Bellegarde. Ses habitants s'appellent les Bellegardais et Bellegardaises.

Située aux portes de la Camargue et à l'extrémité est du plateau des Costières, à mi-chemin entre Beaucaire et Saint-Gilles, à 17 km de Nîmes et 15 km d'Arles, Bellegarde invite les randonneurs à découvrir son territoire et ses monuments sur un parcours de petite randonnée : la tour de Bellegarde (XIIe siècle), Broussan et sa chapelle classée monument historique (XIe siècle), ses nombreuses fontaines, ses plans d'eau et lacs, dont le plan d'eau des moulins où se déroulent de nombreuses manifestations.

Bellegarde est l'une des 79 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Sud du Gard (voir lien) et fait également partie des 41 communes du Pays Garrigues Costières.

La commune dispose d'un site de stockage de déchets d'amiante de catégorie 1 (déchets dangereux). Ce site est le seul parmi les huit français classés en catégorie 1 à être situé au sud de la Loire.

Un site de déchets solides (fluorines contaminées a l'uranium 12068 T en septembre 2000) d'EURODIFF est également implanté sur la commune.http://www.francenuc.org/fr_sites/prov_socat_f.htm

Histoire

Héraldique

Article connexe : armorial des communes du Gard.
Blason de Bellegarde

Les armes de Bellegarde se blasonnent ainsi :

d'azur à un pont en dos d'âne de trois arches d'or maçonné de sable, surmonté de l'inscription sur deux lignes en lettres capitales d'argent PONS AERARIUS, et posé sur un marais à la berge ondée du même semé de roseaux de sable[1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Juan Antoine Martinez PS Conseiller général

Vice-président du Conseil Général

1995 mars 2008 Élie Bataille UMP Conseiller général
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
2484 3052 3163 3924 4508 4913 6109 6202

Lieux et monuments

La station de pompage "Aristide Dumont", inaugurée en 1960 par le Général De Gaulle qui sert à alimenter le canal Philippe-Lamour
  • Le Prieuré Saint-Vincent-de-Broussan des XIe et XVe siècles. (Inscription MH du 11 octobre 1984). À voir : parties anciennes des bâtiments (corps de logis au nord-ouest et aile au nord-est de la cour), bâtiment conventuel, logis. Propriété d'une personne privée, le site est fermé au public.
  • Aqueduc romain de la seconde moitié du Ier siècle. Captage, sections visibles en divers lieux (dont la plus remarquable - avec ses 22 m de long - au site du Musée de l'eau), bassin... L'hypothèse de plus en plus confirmée, est que cet aqueduc cet aqueduc alimentait en eau la ville d'Arles (plus précisément la partie urbaine de Trinquetaille - site où a été récemment découvert le fameux buste de César)
  • Moulin à huile du XIXe siècle. Fonctionnant courant novembre - décembre pour le public.
  • Site de la Tour (12ème) et superbe panorama sur la plaine de Petite Camargue

Économie

La cité à donné son nom à un vin bénéficiant d'une appellation d'origine contrôlée, la clairette de Bellegarde.

Festivités

Ville de tradition, début mai, messe en provençal au pied de la tour ; en octobre, défilé "à l'ancienne" au cours duquel les habitants s'habillent comme au temps passé et où tout véhicule à moteur est interdit, Bellegarde vit également dans le présent : en mai avec la fête de l'Europe, auto-cross et moto-cross, en juillet le Festival international de guitare. Ce festival a reçu en juillet 2007 Moustaki et Voulzy.

Tradition toujours avec les courses camarguaises qui sont proposées dans les arènes, où l'on voit des hommes en blanc (les raseteurs) face à des taureaux "camargue" équipés d'attributs entre et sur les cornes (cocarde, ficelles et glands -sorte de pompons-) qui seront "primés" lorsque les hommes les leur enlèveront.

Et tradition encore avec les "abrivado" (lâcher de taureaux camarguais dans les rues du village sur un parcours les amenant aux arènes), les "bandido" (retour des taureaux des arènes au char (camion), les encierros (lâcher de taureaux sur un parcours clos).

Personnalités liées à la commune

  • Antoine Syjalon (1er potier faïencier Nîmois)
  • Batisto Bonnet (félibre provençal)
  • Philippe Lamour (grand aménageur et bâtisseur de la région Languedoc)
  • Charles Gide (oncle d'André Gide, économiste et penseur, époux d'Anna Im Thurn qui possédait à Bellegarde la belle propriété des Sources)

Voir aussi

Notes et références

  1. Le blason de la commune sur Gaso

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bellegarde (Gard) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bellegarde (Gard) — Bellegarde …   Deutsch Wikipedia

  • Bellegarde (Gard) — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Bellegarde. Bellegarde País …   Wikipedia Español

  • Bellegarde, Gard — French commune nomcommune=Bellegarde région=Languedoc Roussillon département=Gard arrondissement=Nîmes canton=Beaucaire insee=30034 cp=30127 maire=Juan Antoine Martinez mandat=2008 2014 intercomm=communauté de communes Beaucaire Terre d Argence… …   Wikipedia

  • Bellegarde — ist der Name folgender Orte und Kantone: Bellegarde (Gard), Département Gard Bellegarde (Gers), Département Gers Bellegarde (Loiret), Département Loiret Bellegarde (Tarn), Département Tarn Bellegarde (Saskatchewan), Kanada Mit Namenszusatz:… …   Deutsch Wikipedia

  • Bellegarde — may refer to:In communes in France:* Bellegarde, Gard * Bellegarde, Gers, in the Gers département * Bellegarde, Loiret, in the Loiret département * Bellegarde, Tarn, in the Tarn département * Bellegarde du Razès, in the Aude département *… …   Wikipedia

  • Gard (département) — Pour les articles homonymes, voir Gardon (rivière). Gard …   Wikipédia en Français

  • Bellegarde — Saltar a navegación, búsqueda El término Bellegarde puede referirse a: Geografía Bellegarde, comuna francesa de Gard Bellegarde, comuna francesa de Gers Bellegarde, comuna francesa de Loiret Bellegarde, comuna francesa de Tarn Bellegarde, antigua …   Wikipedia Español

  • Bellegarde — Désigne celui qui est originaire de l une des nombreuses localités portant ce nom (onze communes en France, sans compter les hameaux et lieux dits). Sens du toponyme : la belle forteresse. C est en Aquitaine (40, 64) que le patronyme est le plus… …   Noms de famille

  • Bellegarde [1] — Bellegarde (spr. Bellgard), 1) kleine Festung im Bezirk Ceret des französischen Departements Ost Pyrenäen, an der Grenze Spaniens, vertheidigt die Straße über den Col de Pertuis. B. wurde 1793 von den Spaniern unter Ricardos erobert u. im Septbr …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bellegarde [1] — Bellegarde (spr. bäl gárd ), 1) Ort im franz. Depart. Ain, Arrond. Nantua, an der Mündung der Valserine in die Rhone, Knotenpunkt an der Lyoner Bahn, welche die Valserine auf einem mächtigen Viadukt überschreitet, mit Holzstofffabrik, Mühlen und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.