La Calmette


La Calmette
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Calmette.

43° 55′ 29″ N 4° 15′ 53″ E / 43.9247, 4.2647

La Calmette
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Saint-Chaptes
Code commune 30061
Code postal 30190
Maire
Mandat en cours
Jacques Bollegue
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Nîmes Métropole
Démographie
Population 1 928 hab. (2006)
Densité 174 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 55′ 29″ Nord
       4° 15′ 53″ Est
/ 43.9247, 4.2647
Altitudes mini. 58 m — maxi. 163 m
Superficie 11,1 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Calmette, « villa que nuncupant Calmis in Comitatu Usetico »(cartulaire de Notre-Dame de Nîmes, chapitre 206) 1027, est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Etymologie : Le mot occitan "calm" (souvent écrit "can") et son féminin "calma", "cauma", désignent un "plateau rocheux sur une montagne", une "lande couverte de bruyère". Le "Calmi" de 1108, nous indique le gaulois "calmis" qui désigne une hauteur.

Sommaire

Géographie

La Calmette est située à quinze kilomètres au Nord de Nîmes sur la route d'Alès (RN 106).

Les communes de Saint Géniès de Malgoirès, La Rouvière,Dions et Nîmes sont limitrophes à la commune de La-Calmette ; ses habitants s'appellent les Calmettois et Calmettoises.

La Calmette est l'une des 79 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Sud du Gard (voir lien) et fait également partie des 41 communes du Pays Garrigues Costières.

Histoire

L’origine de son nom est imprécise, le village, une circulade, habité depuis fort longtemps portait le nom de « calm », petite colline en celte ou issu du mot « calmis » en latin. Marie-Laure Barbe, dans son très intéressant petit historique du village reprend la proposition de P. Merle (La Calmette éditions Lacour/rediviva) et évoque la réunion de deux mots latins, "collis" et "meta" (limite ou borne de la colline) :

« J’aime aussi à imaginer que ce nom peut avoir une origine gréco-romaine, du grec « kalamé » : roseau, paille, si l’on songe que La Calmette fut à l’origine un village de pêcheurs, près du grand lac vidé par les Romains pour gagner des terres cultivables… Mais là encore les avis divergent, puisqu’on parle même de « légende » en évoquant ce grand lac ! »
Généralités historiques 
  • Le village était en fait trois villages : Massillan (dont demeure une seule bâtisse au mas de l’Habitarelle, sur la route d’Alès au nord), et Estelzin (face à l’Escalette) plus au sud. Sur ce site existait un important monastère de Bénédictines.
  • Possession au XIe de Bernard Aton, vicomte de Nîmes, puis du roi de France qui, en 1211, la donne aux seigneurs d'Uzès.

Héraldique

Article connexe : armorial des communes du Gard.
Blason de La Calmette

Les armes de La Calmette se blasonnent ainsi :

De vair à la fasce losangée d'argent et de sable[1].

Patrimoine

Vestiges préhistoriques et antiques :

  • Grottes préhistoriques.
  • Traces de voie romaine (voie Régordane).
  • Restes de villas gallo-romaines.

Architecture civile :

  • Bourg de plan circulaire (circulade), en forme de coquille d'escargot dans la partie appelée aujourd’hui « le fort ».
  • Intéressante construction d'un relai de chasse pour le marquis De Valfons par une entreprise de maçonnerie calmettoise (aujourd'hui la mairie) que les habitants appellent toujours le "château".

Architecture sacrée :

  • Eglise recensée au 11e, reconstruite en 1860 par la population, qui l’appelle alors avec fierté « la cathédrale de La Gardonnenque ».
  • Grande croix en fer forgé de 1794 (réfection en 1816).
  • Chapelle : restes d'un mur de clôture, d'une petite abside romane dépendant autrefois d'un couvent de femmes.
  • Temple protestant construit en 1846 sous une forme architecturale « octogonale » fort rare .

Sites :

  • Plaine du Gardon.
  • Rives de l'Esquielle et de la Braune.
  • Garrigue nîmoise.

Ressources et productions

  • Ovins.
  • Vigne, vergers, asperges.

Vie locale

Village fleuri. Fête votive le 21 août, fête du printemps (mai). Nombreuses associations, 2 manades.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983   Henri Peloux    
mars 1989 2008 Yves Maurin DVD Vice-président de Nîmes Métropole
mars 2008   Jacques Bollègue   Vice-président de Nîmes Métropole
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006
596 712 710 893 1318 1635 1777 1928
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

  • Eglise romane
  • Temple 2e quart du XIXe siècle (Inscription MH 7 novembre 1991).

 

Jumelage

Personnalités liées à la commune

  • L'Aimable de La Calmette (lutteur)

Notes et références

  1. Le blason de la commune sur Gaso
  2. La Calmette sur le site de l'Insee

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Calmette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Calmette — ist der Name der folgenden Personen: Albert Calmette (1863–1933), französischer Arzt, Bakteriologe und Immunologe. Antoine de Bosc de la Calmette, dänischer Amtmann von Marienborg auf Møn. Pierre Antoine Gerard Bosc de la Calmette (1752–1803),… …   Deutsch Wikipedia

  • Calmette — Calmette, Albert …   Enciclopedia Universal

  • Calmette — (Albert) (1863 1933) bactériologiste français. Il mit au point avec C. Guérin un vaccin antituberculeux (B.C.G.) …   Encyclopédie Universelle

  • Calmette — Calmette,   Albert Léon Charles, französischer Bakteriologe, * Nizza 12. 7. 1863, ✝ Paris 29. 10. 1933; war Marinearzt, ab 1886 Professor und Direktor des Institut Pasteur in Saigon, ab 1894 in Lille, später Abteilungsleiter im Pariser Institut… …   Universal-Lexikon

  • Calmette — Diminutif de calm, toponyme préroman qui désigne un plateau montagneux et aride, également un pâturage. Le nom est très répandu dans l Hérault, l Aveyron et le Lot et Garonne …   Noms de famille

  • Calmette — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Calmette peut désigner : Alain Calmette est le maire socialiste d Aurillac. Albert Calmette (1863 1933) est un médecin et biologiste français ;… …   Wikipédia en Français

  • Calmette-Prozess — Bei der Einführung der BCG Schutzimpfung gegen Tuberkulose kam es 1930 in Lübeck zum Lübecker Impfunglück, dem größten Impfunglück des 20. Jahrhunderts. Inhaltsverzeichnis 1 Hintergrund 2 Calmette Prozess 3 Folgen 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Calmette, Albert — ▪ French bacteriologist in full  Albert Léon Charles Calmette   born July 12, 1863, Nice, France died Oct. 29, 1933, Paris       French bacteriologist, pupil of Louis Pasteur, and codeveloper with Camille Guérin (Guérin, Camille) of the… …   Universalium

  • Calmette, Albert (Léon Charles) — born July 12, 1863, Nice, Fr. died Oct. 29, 1933, Paris French bacteriologist. In the 1890s he founded the Pasteur bacteriological institutes in Saigon and later Lille. He discovered in 1908 that tuberculosis bacteria from cattle were weakened… …   Universalium

  • Calmette, Albert (Léon Charles) — (12 jul. 1863, Niza, Francia–29 oct. 1933, París). Bacteriólogo francés. En la década de 1890 fundó los institutos bacteriológicos Pasteur de Saigón y, más tarde, de Lille. En 1908 descubrió que las bacterias de la tuberculosis del ganado se… …   Enciclopedia Universal

  • Calmette-Guйrin bacillus — Cal·mette Guй·rin bacillus (kahl metґ ga răґ) [A.L.C. Calmette; Camille Guйrin, French bacteriologist, 1872–1961] see bacille Calmette Guйrin …   Medical dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.