Roquemaure (Gard)


Roquemaure (Gard)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roquemaure.

44° 03′ 09″ N 4° 46′ 45″ E / 44.0525, 4.7792

Roquemaure
Donjon du château royal de Roquemaure
Donjon du château royal de Roquemaure
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Roquemaure
Code commune 30221
Code postal 30150
Maire
Mandat en cours
Roger Queyranne
2010-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Côte du Rhône Gardoise
Démographie
Population 6 800 hab. (2008)
Densité 259 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 03′ 09″ Nord
       4° 46′ 45″ Est
/ 44.0525, 4.7792
Altitudes mini. 20 m — maxi. 176 m
Superficie 26,22 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Roquemaure (en occitan Ròcamaura) est une commune française, située dans le département du Gard, sur la rive droite du Rhône et la région Languedoc-Roussillon.

Sommaire

Géographie

Histoire

Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possède trois églises, dont elle perçoit les revenus. La première est Saint-Agricol d’Albaret ; la deuxième, Sancti Martini de Riberiis vel Sancti Genesii de Mimarno, se trouvait sur l’île de Miémar et a été emportée par le Rhône ; la dernière est Saint-Sauveur au hameau du Truel (ces deux dernières appartiennent encore à Saint-André au début du XIIIe siècle)[1].

En 1213, l'Œuvre du Pont Saint-Bénézet achète l'église de Roquemaure et ses bénéfices[2].

Antiquité

A la fin du 5eme s avant JC les celtes empruntèrent du nord au sud les passages des 2 versants des alpes. Et envahirent progressivement la France par vague successive. Des traces d’incendie remontant à cette époque ont été relevées sur les 2 rives du Rhône a malpas en face de valence au pègue dans la drome, à Roquemaure non loin d’Uzès. Toutes témoignent de la violence des combats Il est aujourd’hui démontré que les marchandises en provenance des pays méditerranéens, de Marseille et de ses succursales rhodaniennes y étaient transportées par le fleuve et les vallées qui y aboutissent. C’est grâces aux recherches archéo qui se sont intensifiés ces dernières années, qu'on a pu tracer avec exactitude le chemin suivi par convois des marchands grec. Après avoir remonté le Rhône sur des radeaux que soutenaient des outres gonflées, ils débarquaient leur cargaison au port de Roquemaure ou des découvertes comparables à celle du parc de l'évêché à uzes qui ont été faites entre 1960 et 1984.

Économie

Viticulture

Le vignoble de l'AOC Lirac au pied de la chapelle Saint-Agricol de Roquemaure

Huile d'olive de Provence AOC

Huile d'olive de Provence AOC

L'huile d'olive de Provence est protégée par une appellation d'origine contrôlée (AOC) à la suite d'une enquête diligentée par l'INAO, dont les conclusions ont été déposées auprès de la commission le 26 octobre 2006, réunie à Arles. La signature du décret parut au Journal officiel le 14 mars 2007[3]

Pour pouvoir postuler à l'AOC, l'huile d'olive de Provence doit être élaborée à base des variétés aglandau, bouteillan, cayon, salonenque ainsi que celles dénommées localement brun, cayet, petit ribier et belgentiéroise. Il faut au moins deux de ces variétés principales présentes au sein de l'oliveraie[3],[4].

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[5] et INSEE[6])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 300 3 506 3 539 3 759 4 138 4 388 4 471 4 507 3 795
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 704 3 649 3 543 3 211 3 008 2 860 2 666 2 461 2 391
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 304 2 221 2 219 1 963 1 996 2 052 2 118 2 109 2 138
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008    
2 925 3 411 3 646 4 053 4 647 4 848 5 238    

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Administration

Liste des maires depuis la Libération
Période Identité Étiquette Qualité
         
30 septembre 1944 13 mai 1945 Comité local de libération    
13 mai 1945 25 février 1961 André Granier    
25 février 1961 mars 1971 Auguste Vernet    
26 mars 1971 avril 1976 André Pibarot Divers droite  
9 avril 1976 mars 1989 Roger Combes Divers droite  
mars 1989 juin 1995 André Ferragut Divers droite  
18 juin 1995 9 mars 2008 Guy Vernet Divers droite  
10 mars 2008 27 mars 2010 Guy Pécoul sans étiquette Décédé en cours de mandat
8 avril 2010   Roger Queyranne sans étiquette  

Lieux et monuments

Collégiale Saint-Jean-Baptiste
  • Collégiale Saint-Jean-Baptiste (XIVème siècle), de style gothique méridional : elle conserve des reliques de Saint-Valentin, elle possède également un très bel orgue du XVIIème siècle.

Sur les autres projets Wikimedia :

Culture

  • Le chant Minuit Chrétien nous est transmis comme étant écrit par Placide Cappeau en 1843.

« Minuit, chrétiens » est un cantique de Noël, composé aux alentours de 1843 par Placide Cappeau, négociant en vin et poète résidant à Roquemaure (Gard) et mis en musique par Adolphe Adam. Il est généralement chanté par un baryton ou un ténor solo lors de la première messe de Noël.

  • Fête de Saint Valentin : depuis 1988, une année sur deux, le week end le plus proche du 14 février, une grande reconstitution historique fait revivre ce temps fort de l'histoire de la cité.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Notes

  1. Guy Barruol, Michèle Bois, Yann Codou, Marie-Pierre Estienne, Élizabeth Sauze, « Liste des établissements religieux relevant de l’abbaye Saint-André du Xe au XIIIe siècle », in Guy Barruol, Roseline Bacon et Alain Gérard (directeurs de publication), L’abbaye de Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, histoire, archéologie, rayonnement, Actes du colloque interrégional tenu en 1999 à l'occasion du millénaire de la fondation de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon, Éd. Alpes de Lumières, Cahiers de Salagon n° 4, Mane, 2001, 448 p. (ISSN 1254-9371), (ISBN 2-906162-54-X), p 227
  2. Renée Lefranc, Et le pâtre Bénezet fit un pont pour Avignon, sous la direction de Dominique Vingtain, Conservateur du Palais des Papes, Avignon, Ed. RMG-Palais des Papes, 2000, p. 47. (ISBN 2-906647-35-7)
  3. a et b (fr)Décret du 14 mars 2007 relatif à l'huile d'olive de Provence AOC, INAO
  4. (fr) Les variétés d'olives sur terroirselect.info
  5. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  6. INSEE : Population depuis le recensement de 1962

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roquemaure (Gard) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roquemaure (Gard) — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Roquemaure. Roquemaure País …   Wikipedia Español

  • Roquemaure, Gard — French commune nomcommune=Roquemaure région=Languedoc Roussillon département=Gard arrondissement=Nîmes canton=Roquemaure insee=30221 cp=30150 maire=Guy Vernet mandat=2001 2008 intercomm=Côte du Rhône Gardoise longitude=4.77916 latitude=44.0525… …   Wikipedia

  • Roquemaure — ist der Name folgender geographischer Objekte: Roquemaure (Gard), Gemeinde im französischen Département Gard Roquemaure (Québec), Gemeinde in der kanadischen Provinz Québec Roquemaure (Tarn), Gemeinde im französischen Département Tarn Kanton… …   Deutsch Wikipedia

  • Roquemaure — can refer to several places :*Roquemaure, Gard, in the Gard département of France *Roquemaure, Tarn, in the Tarn département of France *Roquemaure, Quebec …   Wikipedia

  • Gard (département) — Pour les articles homonymes, voir Gardon (rivière). Gard …   Wikipédia en Français

  • Roquemaure — Saltar a navegación, búsqueda Roquemaure puede referirse a Roquemaure, comuna francesa situada en Gard. Roquemaure, comuna francesa situada en Tarn. Obtenido de Roquemaure Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Roquemaure — (spr. Rockmohr), Stadt im Arrondissement Uzès des französischen Departements Gard, an der Rhône; geräumiger Hafen, Handel mit Wein, Olivenöl u. Branntwein, Seidenfabrikation; 4500 Ew. In der Umgegend Weinbau (Roquemaure, ein guter rother… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Roquemaure — (spr. rock mōr), Stadt im franz. Depart. Gard, Arrond. Uzès, am rechten Rhonearm, über den eine Brücke führt, und an der Lyoner Bahn, mit Schloßruinen, Seidengewinnung, Öl und Weinbau und (1901) 1788 (als Gemeinde 2304) Einw. In R. starb 1314 der …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Gard — Pour les articles homonymes, voir Gard (homonymie). Gard …   Wikipédia en Français

  • Roquemaure — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponyme Roquemaure est un nom de lieu notamment porté par : Roquemaure, commune française du Gard ; Roquemaure, commune française du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.