Hans Gollnick


Hans Gollnick
Hans Gollnick
Naissance 22 mai 1892
Gut Gursen
Décès 15 février 1970 (à 77 ans)
Schönau am Königssee
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany 1903-1918.svg Deutsches Reichsheer
Flag of Weimar Republic (war).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Grade General der Infanterie
Années de service 1912 - 1945
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement 6. Infanterie-Division
36. Panzer Grenadier Division
Armee-Abteilung Samland
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

Hans Gollnick (22 mai 1892 à Gut Gursen - 15 février 1970 à Schönau am Königssee) est un General der Infanterie allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été récipiendaire de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne. La Croix de chevalier de la Croix de fer et son grade supérieur : les feuilles de chêne sont attribuées pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie

Gollnick est né à Gut Gursen dans le Province de Poméranie, fils de Paul Gollnick seigneur du manoir de Gursen, et Elisabeth Peglow descendant de la maison ducale de Poméranie.

Gollnick entre dans le service militaire le 22 mars 1912, et sert pendant la Première Guerre mondiale en tant que Leutnant (lieutenant). Au début de la Seconde Guerre mondiale, Hans Gollnick est commandant du 76e Régiment d'infanterie dans la bataille de Krojanty. Pendant la guerre, il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer en 1942, et promu général le 1er octobre 1943. En janvier 1945, il s'échappe au Danemark. Il devient prisonnier de guerre britannique de janvier 1946 pour un mois, jusqu'au 5 février.

Gollnick est mort à Schönau am Königssee le 15 février 1970.

Décorations

Hans Gollnick est recommandé pour les glaives de sa Croix de chevalier pour ses efforts défensives en Prusse orientale en avril 1945. Toutefois, la requête n'a pas abouti avant la fin de la guerre[1].

Références

Citations
  1. Berger 1999, p. 392.
Source
Bibliographie
  • (de) Prerdovich (1978). Generalität des deutschen Heeres.
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Liens externes


Fonctions militaires
Précédé de :
Generalleutnant Otto-Ernst Ottenbacher
Commandant de la 36. Infanterie-Division
15 octobre 1941 – 1er août 1943
Suivi de :
Generalleutnant Rudolf Stegmann
Précédé de :
General der Infanterie Gerhard Matzky
Commandant du XXVIII. Armeekorps
20 mai 1944 – 25 avril 1945
Suivi de :
aucun
Précédé de :
aucun
Commandant de l'Armee-Abteilung Samland
9 février 1945 - 26 février 1945
Suivi de :
aucun

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hans Gollnick de Wikipédia en français (auteurs)