Liste des titulaires étrangers de la Croix de chevalier de la Croix de fer


Liste des titulaires étrangers de la Croix de chevalier de la Croix de fer

Voici la liste des titulaires étrangers de la Croix de chevalier de la Croix de fer (Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes), une des plus hautes décorations militaires allemandes de la Seconde Guerre mondiale.

La Croix de chevalier de la Croix de fer a été attribuée pour une large gamme de motifs et dans tous les rangs, à partir d'un commandant en chef pour son leadership habile sur ses troupes au combat au soldat en bas de classement pour un seul acte de bravoure extrême.

Au total 43 personnes dans l'armée des alliés du Troisième Reich ont reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer.
Huit hommes ont également été honoré avec le grade immédiatement supérieur de la Croix de Chevalier de la Croix de fer qui est la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne (en allemand:Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub) et un officier supérieur de la marine, l'amiral Isoroku Yamamoto de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives (en allemand:Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit Eichenlaub und Schwertern).

Parmi les récipiendaires, il y a:

  • 18 roumains
  • 9 italiens
  • 8 hongrois
  • 2 slovaques
  • 2 japonais
  • 2 espagnols
  • 2 finlandais
  • 1 belge[1] [2]

Sommaire

Contexte

L'Oberkommando der Wehrmacht (Haut Commandement des Forces Armées) a réalisé des listes des récipiendaires de la Croix de chevalier distinctes, une pour chacune des branches militaires de la Wehrmacht, la Heer, la Kriegsmarine), la Luftwaffeet la Waffen-SS. Dans chacune de ces listes un numéro séquentiel unique a été attribué à chaque destinataire. La même numérotation a été appliquée aux grades supérieurs de la Croix de chevalier, une liste par grade. Une fois les quatre listes de bénéficiaires de la Croix de chevalier établies, elles ont été fusionnées en une seule liste, l'ordre chronologique a été abandonné et transformé en une liste alphabétique des destinataires. «Les destinataires étrangers» n'ont jamais été intégrés dans cette liste et ont été répertoriés séparément des bénéficiaires de la Wehrmacht. Cette liste n'attribue pas un schéma de numérotation pour les différentes listes de «bénéficiaires étrangers». Deux principes ont été retenus, les bénéficiaires étrangers de la Croix de chevaliers de la Croix de fer ont été classés par ordre alphabétique et les destinataires des classes supérieures ont été classés par ordre chronologique[3].

La Croix de chevalier de la Croix de Fer et ses grades supérieurs étaient fondées sur quatre ratifications séparés. La première ratification Reichsgesetzblatt I S. 1573 du 1er septembre 1939 concerne la Croix de fer et la Croix de chevalier de la Croix de fer[4]. Comme la guerre progressait, quelques-uns des récipiendaires se sont distingués encore plus et un grade supérieur, les feuilles de Chêne à la Croix de chevalier de la Croix de fer, a été institué. Les feuilles de chêne, comme ils étaient communément appelés, étaient fondées sur la loi Reichsgesetzblatt I S. 849 du 3 juin 1940[5]. En 1941, deux classes supérieures de la Croix de chevalier sont institusée. La ratification Reichsgesetzblatt I S. 613 du 28 septembre 1941 introduit la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées et la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne, épées et diamants[6]. A la fin de 1944, est créée la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne d'or, épées et diamants (Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes mit goldenem Eichenlaub, Schwertern und Brillanten), basé sur la ratification Reichsgesetzblatt 1945 I S. 11 du 29 décembre 19444, conclu les variantes de la Croix de chevalier[7].

Récipiendaires

Les récipiendaires de la Croix de chevalier de la Croix de fer sont initialement listés par ordre alphabétique considérant que les destinataires des grades les plus élevés sont initialement par ordre chronologique. Le rang cotées est de rang du destinataire au moment croix de chevalier ou les feuilles du chêne ont été attribuées.

  • Un fond mauve avec à l'intérieur un * (astérisque), indique que la Croix de chevalier a été accordée à titre posthume.
  • Un fond rose indique qu'aucune référence de l'inscription ne peut être trouvée dans le livre de Veit Scherzer Die Ritterkreuzträger Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives

Récipiendaires de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne et glaives

L'attribution de la Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives est basée sur la ratification Reichsgesetzblatt I S. 613 du 28 septembre 1941 pour récompenser ceux des militaires qui avaient déjà reçu le Feuilles de Chêne à la croix de chevalier de la Croix de Fer. Yamamoto Isoroku est le seul combattant non allemand d'être honoré de la Croix de chevalier avec feuilles de chêne et épées.

Nom Pays Grade Unité Date de décoration Notes Image
Yamamoto, IsorokuIsoroku Yamamoto Japon Amiral Commandant en chefde la Marine impériale japonaise 1943-05-2727 mai 1943* Mort au combat le 18 avril 1943[8] Isoroku Yamamoto.jpg

Récipiendaires de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

L'attribution de la Croix de chevalier avec feuilles de chêne est basée sur la ratification Reichsgesetzblatt I S. 849 du 3 juin 1940.


Nom Pays Grade Unité Date de décoration Notes Image
Lascar, MihailMihail Lascar (en) Roumanie Major General (General de divizie)[9] 6e division d'infanterie de la 3e armée roumaine 1942-11-2222 novembre 1942
Muñoz Grandes, AgustínAgustín Muñoz Grandes (en) Espagne Lieutenant General Division Azul (250. Einheit spanischer Freiwilliger) 1942-12-1313 décembre 1942
Yamamoto, IsorokuIsoroku Yamamoto Japon Amiral Commandant en chef de la Marine impériale japonaise 1943-05-2727 mai 1943* Epées le 27 mai 1943 Isoroku Yamamoto.jpg
Teodorini, CorneliuCorneliu Teodorini (en) Roumanie Brigadier General (General de brigadâ)[10] 6e division de cavalerie 1943-12-088 décembre 1943
Dumitrescu, PetrePetre Dumitrescu Roumanie Lieutenant General (General de armatâ)[11] 3ème armée roumaine 1944-04-044 avril 1944 Petre Dumitrescu.JPG
Koga, MineichiMineichi Koga Japon Amiral Chef de la flotte japonaise 1944-05-1212 mai 1944* Mort au combat 31 mars1944[12] Koga Mineichi.jpg
Mannerheim, Baron Carl Gustaf EmilBaron Carl Gustaf Emil Mannerheim Finlande Maréchal de Finlande Président et Commandant en chef des forces de défenses finnoises] 1944-08-055 août 1944 Carl Gustaf Emil Mannerheim.jpg
Degrelle, LéonLéon Degrelle Belgique SS-Sturmbannführer 5. SS-Freiw.-Sturm-Brig. "Wallonien" 1944-08-2727 août 1944

Récipiendaires de la Croix de chevalier de la Croix de fer

L'attribution de la Croix de chevalier de la Croix de fer est basée sur la ratification Reichsgesetzblatt I S. 1573 du 1er septembre 1939 Verordnung über die Erneuerung des Eisernen Kreuzes (Règlement du renouvellement de la Croix de fer).

Nom Pays Grade Unité Date de décoration Notes Image
Antonescu, IonIon Antonescu Roumanie Général Commandant en chef de l'armée roumaine 1941-08-066 août 1941 Ion antonescu.png
Carolis, Ugo deUgo de Carolis (en) Italie Général de division 52e division motorisée Torino italienne 1942-02-099 février 1942* Mort au combat 12 décembre 1941[13]
Cavallero, Graf UgoGraf Ugo Cavallero Italie Colonel général Chef du commandement suprême italien 1942-02-1414 février 1942
Degrelle, LéonLéon Degrelle Belgique SS-Sturmbannführer 5. SS-Freiw.-Sturm-Brig. "Wallonien" 1944-02-2020 février 1944 Epées le 27 août 1944
Dragalina, CorneliuCorneliu Dragalina (en) Roumanie Lieutenant Général 6e Corps d'armée roumain 1942-08-066 août 1942
Dumitrache, IoanIoan Dumitrache (en) Roumanie Major Général 2e division de montagne roumaine 1942-11-2121 novembre 1942
Dumitrescu, PetrePetre Dumitrescu Roumanie Lieutenant Général (General de armatâ)[11] 3e armée roumaine 1942-09-011er septembre 1942 Feuilles de chêne le 4 avril 1944 Petre Dumitrescu.JPG
Esteban Infantes, EmilioEmilio Esteban Infantes (en) Espagne Lieutenant Général Division Azul (250. Einheit spanischer Freiwilliger) 1943-10-033 octobre 1943
Fecia di Cossato, CarloCarlo Fecia di Cossato (en) Italie Capitaine de frégate Sous-marin italien Enrico Tazzoli 1943-03-1919 mars 1943
Gariboldi, ItaloItalo Gariboldi Italie Colonel Général 8e armée italienne 1943-04-011er avril 1943
Gazzana-Priaroggia, GianfrancoGianfranco Gazzana-Priaroggia (en) Italie Capitaine de corvette Sous-marin italien Archimede 26-05-(1943)1943 mai 26* Mort au combat le 24 mai 1943[14]
Gheorghiu, ErmilErmil Gheorghiu (en) Roumanie Major Général (General de escadrâ)[15] Etat-major général de l'armée de l'air roumaine 1944-04-044 avril 1944
Giorgio, Fedele diFedele di Giorgio (en)[Notes 1] Italie Lieutenant Général 55e division d'infanterie "Savona"" italienne 1942-01-099 janvier 1942
Muñoz Grandes, AgustínAgustín Muñoz Grandes (en) Espagne Lieutenant Général Division Azul (250. Einheit spanischer Freiwilliger) 1942-03-1212 mars 1942 Feuilles de chêne le 13 décembre 1942
Grossi, EnzoEnzo Grossi (en) Italie Capitaine de frégate Sous-marin italien Barbargio 1942-10-077 octobre 1942
Heinrichs, ErikErik Heinrichs Finlande Général d'infanterie Chef d'état-major général de Finlande 1944-08-055 août 1944 Heinrichs a e.jpg
Heszlényi, József VitézJózsef Vitéz Heszlényi (en) Hongrie Field Marshal-Lieutenant 3e armée hongroise 1944-10-2828 octobre 1944
von Horthy und von Nagybánya, NikolausNikolaus von Horthy und von Nagybánya Hongrie Amiral Commandant en chef de l'armée hongroise 1941-09-1010 septembre 1941 Horthy the regent.jpg
Hristea, Ioan L.Ioan L. Hristea (en) Roumanie Colonel 2e régiment de cavalerie Calarasi' roumain 1943-03-2828 mars 1943
Ibrányi, Mihály vonMihály von Ibrányi (en) Hongrie Field Marshal-Lieutenant Division de cavalerie hongrois 1944-11-2626 novembre 1944
Jány, Gusztáv VitézGusztáv Vitéz Jány (en) Hongrie Colonel Général 2e armée hongroise 1943-03-3131 mars 1943
Ionescu, EmanoilEmanoil Ionescu (en) Roumanie Major Général Commandant de l'armée de l'air roumain Corpul I Aerien 1944-05-1010 mai 1944
Koga, MineichiMineichi Koga Japon Amiral Chef de la Flotte 1944-05-1212 mai 1944* Feuilles de chêne le 12 mai 1944 Koga Mineichi.jpg
Korne, RaduRadu Korne (en) Roumanie Colonel 8e division de cavalerie roumain 1942-12-1818 décembre 1942
Lakatos Edler de Csíkszentsimon, Geza VitézGeza Vitéz Lakatos Edler de Csíkszentsimon (en) Hongrie Colonel Général 1ère armée hongroise 24-05-(1944)1944 mai 24
Lascar, MihailMihail Lascar (en) Roumanie Brigadier Général (General de brigadâ)[9] 1ère brigde de montage roumaine Vânători de munte 1942-01-1818 janvier 1942 Feuilles de chêne le 22 novembre 1942
László, Dezső VitézDezső Vitéz László (en) Hongrie Colonel Général 1ère armée hongroise 1945-03-033 mars 1945
Macellariu, HoriaHoria Macellariu (en) Roumanie Amiral Forces navales roumaines 1944-05-2121 mai 1944
Malár, AugustínAugustín Malár (en) Slovaquie Generálmajor Division rapide slovaque 1943-01-2323 janvier 1943 General Malar.jpg
Mannerheim, Baron Carl Gustaf EmilBaron Carl Gustaf Emil Mannerheim Finlande Maréchal Commandant en chef des forces de défense finnoises 1941-08-3030 août 1941 Feuilles de chêne le 5 août 1944 Carl Gustaf Emil Mannerheim.jpg
Manoliu, GheorgheGheorghe Manoliu (en) Roumanie Général de division 4e division de montagne roumaine 1942-08-3030 août 1942
Martinat, GiulioGiulio Martinat (en) Italie Brigadier Général Etat-major du Corps italien Alpini 1943-04-033 avril 1943* Mort au combat le 26 janvier 1943[17]
Messe, GiovanniGiovanni Messe Italie Général de Corps d'armées Corps Expeditionnaire Italien en Russie 1942-01-2323 janvier 1942 Giovanni Messe.jpg
Miklós de Dálnok, Béla VitézBéla Vitéz Miklós de Dálnok (en) Hongrie Field Marshal-Lieutenant Coprs rapide hongrois 1941-12-044 décembre 1941
Mociulschi, LeonardLeonard Mociulschi (en) Roumanie Major Général 3 division de montagne roumaine 1943-12-1919 décembre 1943
Muñoz Grandes, AgustínAgustín Muñoz Grandes (en) Espagne Lieutenant Général Division Azul (250. Einheit spanischer Freiwilliger) 12-03-(1942)1942 mars 12 Feuilles de chêne le 13 décembre 1942
Pălăghiţă, IoanIoan Pălăghiţă (en) Roumanie Major I./94e Régiment d'infanterie roumain 1943-04-077 avril 1943
Racovita, Ioan MihailIoan Mihail Racovita (en) Roumanie Général de cavalerie 4e armée roumaine 1944-07-088 juillet 1944
Rădulescu, EdgarEdgar Rădulescu (en) Roumanie Brigadier Général 11e division d'infanterie roumain 1944-07-033 juillet 1944
Răscănescu, GheorgheGheorghe Răscănescu (en) Roumanie Major I./15e Régiment d'infanterie roumain 1942-12-044 décembre 1942
Szügyi, Zoltán C. VitézZoltán C. Vitéz Szügyi (en) Hongrie Colonel Division d'infanterie hongroise Szent László 1945-01-1212 janvier 1945
TataranuNicolae Tătăranu (en) Roumanie Major Général 20e division d'infanterie roumain 1942-12-1717 décembre 1942
Teodorini, CorneliuCorneliu Teodorini (en) Roumanie Colonel 6e division de cavalerie 1943-08-2727 août 1943 Feuilles de chêne le 8 décembre 1943
Turanec, JozefJozef Turanec (en) Slovaquie Generálmajor Division rapide slovaque 1942-08-077 août 1942
Yamamoto, IsorokuIsoroku Yamamoto Japon Amiral Commandant en chef de la Marine impériale japonaise 1943-05-2727 mai 1943* Feuilles de chêne le 27 mai 1943
Glaives le 27 mai 1943
Isoroku Yamamoto.jpg

Notes

  1. L'auteur Walther-Peer Fellgiebel liste Fedele di Giorgio destinataire de la Croix de chevalier de la Croix de fer, le 9 janvier 1942 en tant que lieutenant général et commandant de la division italienne «Savona»[16]. Cependant il n'y a pas de référence de Fedele di Giorgio dans le livre de Veit Scherzer Ritterkreuzträger 1939 – 1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives.

Références

Citations
  1. Léon Degrelle à partir de la Belgique avait reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer tout Deutsch subordonnée à la Wehrmacht. Degrelle avait reçu la Croix de chevalier comme SS-Hauptmann de la réserve et leader de la 5e SS Brigade de bénévoles "Wallonie", le 20 février 1944.
  2. Scherzer 2007, p. 268e
  3. Fellgiebel 2000, p. 112.
  4. Reichsgesetzblatt Teil I S. 1573; 1er septembre 1939, ALEX Österreichische Nationalbibliothek, Reichsministerium des Inneren (Ministère de l'Intérieur). Consulté le 21 février 2008
  5. Reichsgesetzblatt Teil I S. 849; 3 juin 1940, ALEX Österreichische Nationalbibliothek, Reichsministerium des Inneren (Ministère de l'Intérieur). Consulté le 21 février 2008
  6. Reichsgesetzblatt Teil I S. 613; 28 septembre 1941, ALEX Österreichische Nationalbibliothek, Reichsministerium des Inneren (Ministère de l'Intérieur). Consulté le 21 février 2008
  7. Reichsgesetzblatt 1945 I S. 11; 29 décembre 1944, ALEX Österreichische Nationalbibliothek, Reichsministerium des Inneren (Ministère de l'Intérieur). Consulté le 21 février 2008
  8. Scherzer 2007, p. 801.
  9. a et b Scherzer 2007, p. 495.
  10. Scherzer 2007, p. 739.
  11. a et b Scherzer 2007, p. 284.
  12. Scherzer 2007, p. 462.
  13. Scherzer 2007, p. 257.
  14. Scherzer 2007, p. 328.
  15. Scherzer 2007, p. 332.
  16. Fellgiebell 2000, p. 461.
  17. Scherzer 2007, p. 528.
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 – 1945. Wölfersheim-Berstadt, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939 – 1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Jena, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Source

Liens extérieurs



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Liste des titulaires étrangers de la Croix de chevalier de la Croix de fer de Wikipédia en français (auteurs)