Mahmud II


Mahmud II
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mahmoud, Mahmûd ou Mahmud.
Mahmut II

Mahmud II (20 juillet 1784 - 1er juillet 1839) fut sultan de l'Empire ottoman, du 15 novembre 1808 au 1er juillet 1839.

Il reprit les réformes initiées par son cousin Selim III, visant à restaurer l'autorité centrale dans l'empire et à réformer l'armée. Il fit massacrer ainsi l'ordre des janissaires en 1826, et créa une nouvelle armée sur le modèle européen.

Malgré certains succès, il ne put empêcher l'indépendance de la Grèce en 1830, et l'indépendance de fait de l'Égypte de Méhémet-Ali.

Son fils Abdülmacid Ier lui succéda.

Animation montrant le Tuğra du sultan Ottoman Mahmud II en turc. Ces mots signifient littéralement Mahmud - Khan - fils de - Abdülhamid Ier - victorieux - à jamais.

Sommaire

Biographie

Il était le fils du sultan Abdülhamid Ier et d'une de ses épouses, Naksh-i-Dil Haseki[1].

Accession au trône

En 1808, à la suite d'une rébellion, son prédécesseur (et demi-frère) Mustafa IV ordonna son exécution, ainsi que celle de leur cousin, le sultan que Mustafa IV avait déposé l'année précédente, Selim III, pour tenter de conserver le pouvoir. Si Sélim fut tué, Mahmud échappa aux assassins et fut placé sur le trône par le chef de la rébellion, Mustafa Bayrakdar, qui devint son vizir.


Réformes

Réforme législative

Réforme militaire

Mahmud confie la réorganisation de son infanterie à des instructeurs prussiens, et celle de sa marine à des experts britanniques.

Massacre des janissaires

Évènements du règne

Son règne fut marqué par des mouvements indépendantistes dans plusieurs régions de l'empire, dont ceux des Serbes, d'Ali pacha en Épire, de Mehemet Ali en Égypte. Il réussit cependant à préserver l'intégrité de la majeure partie de l'Empire, considéré au début de son règne comme au bord de la dissolution.

Guerre d'indépendance grecque

Article détaillé : Guerre d'indépendance grecque.


Guerre russo-turque de 1828-1829

Mariages

Il a épousé quatre femmes :

  • le nom de la première ne nous est pas resté. Avec elle il eut le Prince Şehzade Efendi Suleiman (1818 - 1819)
  • sa seconde épouse fut la princesse Bezmiâlem Valide Sultan, à l'origine Suzi (1807 - 1852), une juive russe, avec qui il eut le futur Abdülmecid Ier
  • le nom de la troisième ne nous est pas resté. Avec elle il eut le Prince Şehzade Kemaluddin Efendi, célibataire et sans descendance
  • sa quatrième épouse fut la princesse Pertevniyal Valide Sultan, à l'origine Bezime (1812 - 1883), dont il eut le futur Abdulaziz Ier

Le nom de sa quatrième épouse est également parfois écrit « Partav-Nihal ». En 1868, Pertevniyal a été installée dans le Palais de Dolmabahçe. Cette année-là, Abdulaziz a accepté la visite de l'impératrice des Français Eugènie qui venait voir sa mère. Pertevniyal perçut la présence d'une femme étrangère dans ses quartiers du sérail comme une insulte. Elle aurait giflé Eugénie, entraînant presque un incident international. La mosquée Pertevniyal Valide Sultan a été construite sous le patronage de sa mère. Les travaux de construction ont commencé en novembre 1869 et la mosquée a été achevée en 1871.

Références

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. celle-ci est parfois identifiée à Aimée du Buc de Rivery, une cousine de Joséphine de Beauharnais (Christine Isom-Verhaaren, « Royal French Women in the Ottoman Sultans' Harem: The Political Uses of Fabricated Accounts from the Sixteenth to the Twenty-first Century », Journal of World History, vol. 17, n°2, 2006).


Précédé par Mahmud II Suivi par
Mustafa IV
Flag of the Ottoman Empire (1453-1844).svg Dynastie ottomane Transparent.gif
(1808-1839)
Abdülmecit Ier

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mahmud II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mahmud — (arabisch ‏محمود‎, DMG Maḥmūd) ist ein arabischer männlicher Vorname[1] mit der Bedeutung „Der Gepriesene“, „der Lobenswerte“.[2] Die türkische Form des Namens ist Mahmut. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Mahmud II. — Mahmud II. (nach Einführung seiner Kleiderreform von 1828) Mahmud II. (osmanisch ‏محمود ثاني‎ Mahmud ı sānī; * 20. Juli 1785 in Istanbul; † 1. Juli 1839 ebenda) war von 1808 …   Deutsch Wikipedia

  • Mahmud — Gender Male Origin Word/Name Arabic Meaning The praised one , Worthy of reverence , and Laudable or commendable . Mahmud (also spelled Mahmood, Mahmoud, Mahmut, Makhmud, Mehmood, or Mehmud) is the main …   Wikipedia

  • Mahmud I — (2 de agosto de 1696 –13 de diciembre de 1754) fue sultán del Imperio Otomano desde 1730 hasta 1754. Era el hijo de Mustafa II y hermano mayor de Osman III. Creció con el amor y el interés de su abuela, la Sultana Gulnus. Aunque había vivido… …   Enciclopedia Universal

  • Mahmud — (Maḥmūd) ► Nombre de varios sultanes otomanos. ► Mahmud I (Maḥmūd) (1696 1754) Sultán otomano en 1730 54, sucesor de Ahmed III. Reconquistó Serbia y balaquia. ► Mahmud II (1795 1839) Sultán otomano en 1808 39, sucesor y hermano de Mustafá IV. Se… …   Enciclopedia Universal

  • Mahmud I. — Mahmud I. (* 2. August 1696; † 13. Dezember 1754) war von 1730 bis 1754 Sultan des Osmanischen Reichs. Leben Mahmud war ein Sohn von Mustafa II. und wurde während des Patrona Halil Aufstands anstelle seines Onkels …   Deutsch Wikipedia

  • Mahmud — Màhmud DEFINICIJA 1. v. 2. ime dvojice osmanskih sultana (18. i 19. st.), jednog malajskog sultana (sultan od Mabake, 16. st.) i jednog afganistanskog sultana (sultan od Gazne, 11. st.) 3. od Gazne (971 1030), sultan iz dinastije Gaznavida (10 12 …   Hrvatski jezični portal

  • Mahmud I. — Mahmud I., türk. Sultan von 1730 bis 54, wurde von Oesterreich, Rußland u. dem Schah Nadir von Persien bekriegt, schloß zuletzt doch ohne Verlust Frieden. – Mahmud II., türk. Sultan von 1808 bis 39, geb. den 20. Juli 1785, 2. Sohn des Sultan… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Mahmud — Mahmud, eigentlich so v.w. Muhammed. Diesen Namen führen außer Herrschern von Dekan u. Kandahar, einige Ghasnaviden u. Tatarenkhane (s.d. a.), vorzüglich zwei Großsultane der Türken: 1) M. I. (Muhammed V.), Sohn Achmeds II., regierte 1730–54, s.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Mahmud — Mahmud, türk. Name. Merkwürdig: 1) M. I. Sultan der Osmanen, Sohn Mustafas II., ward nach der Absetzung seines Oheims Ahmed III. 1730 auf den Thron erhoben, schloß mit Persien Frieden, führte 1737–39 Krieg mit Österreich und Rußland und starb… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mahmud — von Ghasni, Sohn des türk. Fürsten Sebuktegin, geb. 970, gelangte 997 zur Herrschaft, Begründer der pers. Dynastie der Gasnaviden, einer der größten Herrscher Asiens, eroberte Indien in 17 Feldzügen; pflegte auch Künste und Wissenschaften, gest.… …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.