Nikitas Stamatelopoulos


Nikitas Stamatelopoulos

Nikítas Stamatelópoulos

Nikítas Stamatelópoulos. Lithographie de Karl Krazeisen.

Nikítas Stamatelópoulos (en grec Νικήτας Σταματελόπουλος) dit aussi Nikétaras (en grec Νικηταράς) (1784?–1849), était un héros de la guerre d'indépendance grecque. Ses exploits lui valurent le surnom de "Τουρκοφάγος" (Tourkophagos), le « Mangeur de Turcs ».

Biographie

Ses date et lieu de naissance font l'objet de controverses. On considère le plus souvent qu'il serait né vers 1784 à Nedoussa en Messénie dans le Péloponnèse.

Il était le neveu de Theodoros Kolokotronis. Lorsque les autorités ottomanes tentèrent de s'emparer de son oncle, en raison de son activité de klephte, en 1805-1806, il s'enfuit avec lui dans les îles ioniennes sous protectorat britannique. Il s'engagea avec lui dans l'armée britannique.

Il accompagna son oncle dans le Magne juste avant le déclenchement de la guerre d'indépendance. Il était encore avec lui lors siège de Tripolizza en 1821. Le 18 mai (julien), Kehaya Bey, à la tête de 8 à 10 000 hommes, tenta une sortie avec pour objectif Vervaina. Trois cents pallikares grecs commandés par Nikétaras les rencontrèrent à Doliana. Les Turcs furent décimés. Nikétaras y gagna son surnom de « Tourkophagos »[1]. Au cours de guerres civiles qui déchirèrent les insurgés grecs, Nikétaras choisit le camp de son oncle. Il participa aux combats de Dervenakia contre Dramali, puis il protégea Argos (juillet 1822).

Lorsque Ioannis Kolettis lui demanda de tuer Odysséas Androútsos et lui offrit un poste gouvernemental en échange, Nikétaras refusa. Il refusa aussi de participer aux pillages après les batailles. Il ne s'enrichit donc pas au cours du conflit. Lui et sa famille vécurent chichement après la guerre.

Après la guerre, il fut jeté en prison, avec son oncle Kolokotronis en raison de leur opposition au nouveau roi originaire de Bavière Othon ainsi due de leur campagne pour la reconnaissance des droits des anciens combattants de la guerre d'indépendance. Il resta en prison jusqu'en 1841. Sa santé en souffrit et il mourut au Pirée en 1849.

Notes

  1. An Index of events in the military history of the greek nation., p. 348-349.
  • Portail de la Grèce Portail de la Grèce
Ce document provient de « Nik%C3%ADtas Stamatel%C3%B3poulos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nikitas Stamatelopoulos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nikitas Stamatelopoulos — Νικήτας Σταματελόπουλος Nickname Nikitaras the Turk Eater Νικηταράς ο Τουρκοφάγος …   Wikipedia

  • Nikítas Stamatelópoulos — (lithographie de Karl Krazeisen) Nikítas Stamatelópoulos (en grec Νικήτας Σταματελόπουλος) dit aussi Nikétaras (en grec Νικηταράς) (1784?–1849), était un héros de la guerre d indépendance …   Wikipédia en Français

  • Nikita Stamatelopoulos — Nikitas Stamatelópulos (Nikitaras). Nikitaras (en griego: Νικηταράς ) fue el nombre de guerra de Nikitas Stamatelopoulos (en griego: Νικήτας Σταματελόπουλος ) (1784– El Pireo, 1849), un revolucionario griego que peleó a favor de su independe …   Wikipedia Español

  • Nikétaras — Nikítas Stamatelópoulos Nikítas Stamatelópoulos. Lithographie de Karl Krazeisen. Nikítas Stamatelópoulos (en grec Νικήτας Σταματελόπουλος) dit aussi Nikétaras (en grec Νικηταράς) (1784?–1849), était un héros de la …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Doliana — Nikitas Stamatelopoulos Informations générales Date 18 mai 1821 Lieu Doliana …   Wikipédia en Français

  • Constantine Kanaris — Κωνσταντίνος Κανάρης Konstantinos Kanaris (1790 1877) National Historical Museum of Athens Prime Minister of Greece In office …   Wikipedia

  • Adamantios Korais — (1748 1833). Adamantios Korais or Coraïs (Greek: Αδαμάντιος Κοραής) (27 April 1748 – 6 April 1833) was a humanist scholar credited with laying the foundations of Modern Greek literature and a major figure in the Greek Enlightenment. His… …   Wikipedia

  • Orlov Revolt — Battle of Chios (Chesma), by Ivan Aivazovsky (1848) The Orlov Revolt (1770) was a precursor to the Greek War of Independence (1821), which saw a Greek uprising in the Peloponnese at the instigation of Count Orlov, commander of the Russian Naval… …   Wikipedia

  • Ottoman Greece — History of Greece This article is part of a series …   Wikipedia

  • Congress of Laibach — The Congress of Laibach was a conference of the allied sovereigns or their representatives, held in 1821 as part of the so called Concert of Europe, which was the decided attempt of the Great Powers to settle international problems after the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.