Ananas
Aide à la lecture d'une taxobox Ananas
 Ananas (Ananas comosus)
Ananas (Ananas comosus)
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnolophyta
Classe Liliopsida
Ordre Bromeliales
Famille Bromeliaceae
Genre Ananas
Nom binominal
Ananas comosus
(L.) Merr., 1917
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

L'ananas (Ananas comosus) est une plante xérophyte, originaire d'Amérique du Sud (nord du Brésil), d'Amérique Centrale, et des Caraïbes. Il est connu principalement pour son fruit comestible, qui est en réalité une infrutescence. Le mot ananas vient du tupi-guarani naná naná, qui signifie « parfum des parfums ».

Sommaire

Description

Plantation dans le Queensland, en 1897
Plantation de rejets au Sri Lanka.

L'espèce Ananas comosus appartient à la famille des broméliacées, et au genre Ananas. Il est une espèce terrestre de plante herbacée pouvant atteindre 1 m à 1,50 m en tous sens, avec de longues feuilles lancéolées de 50 cm à 1,80 m, dentées en général, et parfois lisses.

La floraison de l'ananas est caractéristique des Broméliacées, présentant au bout d'une tige, généralement unique, une couronne de feuilles courtes surmontant un ensemble de fleurs bleues éphémères (ne vivant qu'une journée), donnant de nombreux fruits coniques, qui grossissent individuellement jusqu'à se rejoindre, formant à maturité l'ananas que nous connaissons. Le fruit est allongé et peut avoir plus d'une trentaine de centimètres de longueur; son écorce, composée de motifs hexagonaux en écailles, est de couleur variable selon la variété. Sa chair, très juteuse, est également de couleur variable, généralement blanche ou jaune.

Ananas comosus est une plante CAM, c'est la seule espèce du genre Ananas à être autostérile. Les graines sont donc rares et il faut que deux variétés différentes cohabitent. Cette plante se reproduit donc principalement par rejets (bulbilles), qu'elle donne en grand nombre.

Le poids du fruit est proportionnel au poids du pied au moment de la floraison : l'art du planteur consiste donc à le faire « fleurir » au bon moment.

Culture

L'ananas est une plante tropicale qui meurt si elle est exposée à une température inférieure à 10 °C : c'est pour cette raison qu'on ne doit pas conserver le fruit au réfrigérateur. Elle requiert un sol bien drainé, riche et acide. Un pH de l'ordre de 4,5 à 5,5 est important pour une bonne croissance: les maladies originaires du sol sont ainsi réduites. L'ananas n'apprécie pas du tout l'eau stagnante, d'où l'importance du drainage.

L’ananas tolère une faible fertilité du sol, mais on obtient une meilleure production sur sol fertile riche en matières organiques et en potassium. De hauts niveaux d’aluminium et de manganèse soluble dans le sol sont tolérés.

Un ananas nécessite quatorze à vingt mois de la plantation à la récolte: six à huit mois pour la phase végétative, et cinq à six mois du forçage à la récolte. Le même plant fructifie généralement deux, voire trois fois : une première fois après vingt mois, et une seconde fois quinze mois après.

Quand un petit fruit est désiré pour le marché des fruits frais, la culture peut être forcée plus tôt que quand un gros fruit est requis, comme pour la mise en conserve. Plus la plante est grande au moment du forçage, plus grosse sera la taille de son fruit.

Multiplication

Graines d'ananas.

Dans la nature, l’ananas est pollinisé par les oiseaux-mouches. De petites graines brunes se forment alors dans le fruit. Pour éviter la présence de ces graines affectant le goût du fruit, les cultivateurs éloignent les oiseaux-mouches des plantations, et interdisent l’exportation dans les régions qui ne sont pas un habitat naturel pour ces oiseaux, comme les îles Hawaii.

L’ananas est multiplié plus souvent par division des rejets formés à la base de la plante, ou par bouturage de la couronne de feuilles portée par le fruit[1]. On dit que la plante a une multiplication végétative.

Histoire

Plant d'ananas dans son milieu naturel. En réalité cette plante n'est pas originaire de cette île, mais le climat de Bali est identique à celui de son habitat naturel en Amérique tropicale

Pompei : Au cours de fouilles archéologiques dans la villa de l'éphèbe à Pompéi, une peinture murale fut découverte, qui représentait un fruit ayant l'aspect de l'ananas. Cette œuvre d'art est à présent protégée dans le Musée archéologique de Naples. Ce fruit était-il donc connu dans l'Antiquité romaine ? Si oui, qui furent les navigateurs qui rapportèrent ce fruit d'Amérique du Sud ? Il s'agit plus probablement d'une plante de l'Ancien Monde, à l'aspect proche de celui de l'ananas, comme le Cycas ou le Sagoutier.

Christophe Colomb découvrit ce fruit lorsqu'il arriva en Guadeloupe, en 1493. En effet, pour les habitants, la tranche d'ananas était un cadeau de bienvenue pour les navigateurs, afin qu'ils se désaltèrent, après le long voyage sur l'eau salée. Les Guadeloupéens se plaisaient aussi à en accrocher à l'entrée de leurs huttes, en signe d'hospitalité.

Selon Christophe Colomb : « Il a la forme d'une pomme de pin, mais il est deux fois plus gros, et son goût est excellent. On peut le couper à l'aide d'un couteau, comme un navet, et il paraît très sain. »

L'ananas voyagea ensuite vers toute l'Amérique tropicale pour arriver en Martinique, en 1548. Dans son Histoire générale des Antilles habitées par les Français en l'an 1667, le père Dutertre en vanta les qualités, en parlant de lui comme du roi des fruits, car Dieu lui a mis une couronne sur la tête.

Les Hollandais le firent connaître, sous forme confite, en Europe, et ils furent les premiers à le cultiver en serre, à Leyde. En 1672, ils le firent découvrir à Charles II, roi d'Angleterre. C'est d'ailleurs la ressemblance à la pomme de pin qui incita les Anglais à l'appeler pine apple.

Les Portugais le plantèrent en Inde, à Java, où le fruit a trouvé une terre d'asile, dont le climat était proche de celui de son continent d'origine, et il se propagea dans tout l'Extrême-Orient.

En France, on tenta de le cultiver à partir de 1702, et Louis XIV le fit cultiver à Choisy-le-Roi pour agrémenter Madame de Maintenon, sa maîtresse. Abandonnée pendant un temps à cause de son coût, la culture fut reprise par Lenormand, le responsable du potager du château de Versailles, même si certaines rumeurs prétendaient que sa consommation rendait les femmes stériles.

Contrairement aux apparences, ce n'est qu'en 1790 que l'ananas fut introduit à Hawaii, et il a fallu attendre jusqu'au XXe siècle pour que les États-Unis deviennent un gros producteur d'ananas, via la société Dole Food Company, qui mit au point des méthodes industrielles de production, et fit produire à Hawaii, ainsi qu'aux Philippines, à très bas prix. Actuellement, il est également beaucoup exporté par la Côte d'Ivoire, la Thaïlande et le Costa Rica.

Variétés

Variété Victoria, Île de la Réunion

Les cultivars d'ananas proviennent de six groupes reconnus pour le caractère de leur feuillage, plus ou moins épineux, la localisation de leur culture, ainsi que leurs caractéristiques morphologiques telles que le port du plant, sa propension à former des bulbilles et des cayeux, la hauteur du pédoncule par rapport à celle du fruit, la couleur des pétales, les caractères du fruit et la résistance aux maladies et parasites. Ces six groupes sont :

  • Cayenne lisse (en anglais : Sweet Cayenne ou Smooth Cayenne) Ferme, acide, à chair jaunâtre assez fibreuse, aux yeux plats. Il est assez gros, et est coloré d'orangé vers le plumet lorsqu'il atteint sa pleine maturité. La variété la plus cultivée, de façon presque «monopolistique».
  • L'ananas bouteille, de Guadeloupe ; il y aurait été introduit anciennement par les Indiens caraïbes, et il est le premier à avoir été décrit par Christophe Colomb, en 1493, lors de son deuxième voyage. Cet ananas est spécifique à cette île, où il a acquis son originalité par mutations successives ou par hybridations et sélections locales. On peut cependant le rapprocher d’un certain nombre de variétés épineuses: Black Antigua et Sugar Loaf, des Antilles et du Branco au Brésil.
  • Spanish : peau pourpre, chair jaune pâle, fibreuse, et acidulée.
  • Mordilonus-Perolera-Malpure : gros et allongé, à chair sèche et cassante. Il peut avoir un poids de quatre kilogrammes. Il provient d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale.
  • Pernambuco : à chair jaune ou blanchâtre très sucrée, douce et peu acide; d'Amérique du Sud et Centrale, et de Malaisie.
  • Queen : moins connu, plus petit, avec des yeux proéminents, et à chair jaune pâle; à saveur douce et texture croustillante. À la Réunion, on trouve le Queen Victoria, un ananas tout petit à feuilles dentelées très piquantes. Il est très acidulé et a un goût de bonbon.

Production

Champs d'ananas dans l'État du Veracruz, au Mexique
Un fermier ghanéen tenant un ananas

Production en tonnes. Chiffres 2003-2004
Données de FAOSTAT (FAO)

Drapeau de Thaïlande Thaïlande 1 700 000 12 % 1 700 000 11 %
Drapeau des Philippines Philippines 1 650 000 11 % 1 650 000 11 %
Drapeau de Chine Chine 1 316 280 9 % 1 475 000 10 %
Drapeau : Brésil Brésil 1 400 190 10 % 1 435 600 9 %
Drapeau d'Inde Inde 1 100 000 8 % 1 300 000 9 %
Drapeau du Nigeria Nigeria 889 000 6 % 889 000 6 %
Drapeau du Costa Rica Costa Rica 725 224 5 % 725 224 5 %
Drapeau du Mexique Mexique 720 900 5 % 720 900 5 %
Drapeau d'Indonésie Indonésie 467 395 3 % 700 000 5 %
Drapeau du Kenya Kenya 600 000 4 % 600 000 4 %
Drapeau de Colombie Colombie 405 901 3 % 390 000 3 %
Drapeau du Venezuela Venezuela 383 922 3 % 380 000 2 %
Autres pays 3 257 267 25 % 2 655 689 20 %
Total 15 145 631 100 % 15 287 413 100 %

Il doit être cueilli avant maturation pour supporter une expédition de quinze jours de bateau, c'est-à-dire lorsqu'il est encore assez dur, et, pour un voyage aérien, il peut être cueilli mûr. Fragile malgré sa rudesse apparente, l'ananas ne doit pas subir de choc, car la moindre lésion entraîne une zone de pourriture: les emballages sont alvéolés et très protecteurs.

Pendant la croissance, les couronnes ont été réduites à une taille convenable par suppression de leur cœur; ceci explique pourquoi une couronne d'ananas exporté ne repousse pas par bouturage, alors qu'à l'état naturel, la couronne permet la reproduction du plant. Seule la couronne des ananas ayant été transportés en avion est susceptible d'être intacte et de pouvoir repousser.

Les ananas sont plantés en champs, sur de petites buttes, car les racines pourraient être affectées par l'excès d'humidité, et la terre est riche, fertile et bien aérée. C'est une plante adaptée aux climats arides: des cellules absorbantes sont situées à la base des feuilles au creux de la goulotte qu'elles constituent. Ces cellules récupèrent la moindre trace d'humidité et on peut également y placer de l'engrais solide (ceci se fait à la petite cuillère en Afrique). La densité de plantation atteint 60 000 pieds à l'hectare.

C'est une plante dont l'humain a pu, à partir des années 1970, contrôler complètement la pousse en plein air en toute saison, par l'utilisation de produits chimiques. On déclenche la floraison des plants par aspersion d'éthylène sous forme de gaz dissous dans l'eau, ou dégagé par du carbure de calcium en morceaux, ou encore avec des produits dégageant de l'éthylène de type ETHREL. Ce produit permet également la coloration des fruits au moment opportun, et de façon homogène, plus commerciale.

Utilisation

Ananas

Pour l'alimentation

Le jus d'ananas, du fait de ses vertus protéolytiques (endopeptidase, hydrolase, cystéine), peut être utilisé pour attendrir la viande. Pour la même raison, son jus est à déconseiller dans les desserts comportant de la gélatine. Les propriétés physicochimiques de ce fruit s'apparentent fortement à celles des agrumes, et les cuisiniers l'utilisent de la même façon, en accompagnement de viandes, de poisson ou en dessert.

Au Congo, on en fait une bière locale.

Pour la santé

L'ananas est très riche lorsqu'il est consommé frais :

Ananas cru
(valeur nutritive pour 100g)

eau : 87,24 g cendres totales : 0,27 g fibres : 1,4 g valeur énergétique : 45 kcal
protéines : 0,55 g lipides : 0,13 g glucides : 11,82 g sucres simples : 8,29 g
oligo-éléments
calcium : 13 mg fer : 0,25 mg magnésium : 12 mg phosphore : 9 mg
potassium : 125 mg cuivre : 0,081 mg sodium : 1 mg zinc : 0,08 mg
vitamines
vitamine C : 16,9 mg vitamine B1 : 0,078 mg vitamine B2 : 0,029 mg vitamine B3 : 0,470 mg
vitamine B5 : 0,193 mg vitamine B6 : 0,106 mg vitamine B9 : 11 µg vitamine B12 : 0,00 µg
vitamine A : 52 UI rétinol : 3 µg vitamine E : 0,00 µg vitamine K : 0,7 µg
acides gras
saturés : 0,009 g mono-insaturés : 0,013 g poly-insaturés : 0,040 g cholestérol : 0 mg
La tige de l'ananas[2] possède une enzyme, la broméline, qui fait partie de la famille des protéases: elle facilite la digestion. La broméline est aussi efficace contre la tendinite. La broméline peut aussi servir pour attendrir la viande.

Grâce à son pouvoir désinfiltrant, il est conseillé dans les régimes associés à la rétention d'eau, ou à la cellulite.

Des vertus cosmétiques lui sont aussi attribuées, notamment pour faire diminuer l'acné: se frotter un morceau d'ananas sur la peau neutraliserait les acides graisseux, mais enlèverait aussi la pellicule graisseuse faisant partie l'épiderme.

[réf. nécessaire]

Prononciation

En France métropolitaine et en Suisse romande, le «S» de ananas est généralement prononcé, tandis qu'aux Antilles françaises, à la Réunion, en Belgique, en Haïti et au Québec, ce n'est pas le cas.

Notes et références

Documentation

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Le film Ananas (Pineapple) d'Amos Gitaï, suit la production industrielle complète de l'ananas, telle que l'a mise au point la société « Dole Fruit Company », à Hawaï et aux Philippines.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ananas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ananas — Ananas …   Deutsch Wörterbuch

  • ananas — [ anana(s) ] n. m. • 1578; nana 1554; mot tupi guarani 1 ♦ Gros fruit oblong, écailleux, brun rouge, qui porte une touffe de feuilles à son sommet, et dont la pulpe est sucrée et très parfumée. Ananas de Côte d Ivoire, de Martinique. Ananas frais …   Encyclopédie Universelle

  • Ananas — (Ananas comosus), Ananaspflanze mit reifer Frucht Systematik Commeliniden Ordnung …   Deutsch Wikipedia

  • ananas — ANANÁS, ananaşi, s.m. 1. Plantă erbacee perenă originară din ţările calde, cu frunze lungi şi tulpină scurtă, care poartă în vârf o inflorescenţă simplă ca un spic (Ananas sativus). 2. Fructul comestibil al acestei plante, cărnos, cu gust dulce… …   Dicționar Român

  • Ananas — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus port. ananás, dieses aus südamerikanischen Indianersprachen (Tupí, Guaraní), in denen das Wort wohl anáná, náná o.ä. gelautet hat (z.T. mit Differenzierung zwischen der Pflanze und der Frucht). Der… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • ananas — ȁnanas m DEFINICIJA bot. višegodišnja tražena tropska biljka (Ananas sativus, A. comosus, Bromelia ananas) ETIMOLOGIJA njem. Ananas ← port. ← tupi …   Hrvatski jezični portal

  • Ananas — A*na nas, n. [Sp. ananas, from the native American name.] (Bot.) The pineapple ({Ananassa sativa}). [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Anănas — Anănas, 1) Untergattung der Gattung Bromelia (s.d.); 2) so v.w. Bromelia Ananas (Ananassa sativa, wahre, eßbare od. Kron A.), stammt aus Südamerika, wird aber jetzt in allen heißen Ländern u. bei uns in Treibhäusern cultivirt. Sie hat seegrüne,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Anănas — Adans. (Ananas, in der Tupisprache in Brasilien Anassa, Nanas), Gattung der Bromeliazeen, Gewächse mit starren, an den Rändern dornig gezahnten Blättern und mit Scheinfrucht, die durch Verwachsung der Fruchtknoten mit der Achse des Blütenstandes… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ananas — Ananas, Bromelia Ananas L. Eine aloeähnliche Pflanze, wenn sie nicht in Blüthe oder Frucht steht; der Blüthenschaft aber erhebt sich im dritten Jahre der Kultur aus dem Herz der langen, blaßgrün am Rande scharf gesägten Blätter, und trägt an der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ananas — (Anamas comosus) stammer fra Brasilien, hvor den allerede blev dyrket af indianerne, da europæerne gjorde deres indtog i Amerika. Første gang den blev bragt til Europa, var med Columbus anden rejse i 1493. Navnet er indiansk og betyder den… …   Danske encyklopædi

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”