Hybride


Hybride
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hybride (homonymie) et Croisement.

En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement interspécifique) ou genres (croisement intergénérique) différents. L'hybride présente un mélange des caractéristiques génétiques des deux parents. Lors de croisements interspécifiques, le terme métis est aussi utilisé.

L'hybridation est toutefois différente de la manipulation génétique dans la mesure où l'hybridation, même si elle est peut être provoquée par l'homme, peut aussi se produire naturellement.

Sommaire

Reproduction des hybrides

Les hybrides ont souvent une fertilité assez faible, due au fait que les chromosomes ont des difficultés de s'apparier lors de la méïose.

Certains hybrides animaux stables peuvent cependant se reproduire par leurs semences (dromadaire /chameau de Bactriane) mais le plus souvent, ils sont stériles.

Chez les végétaux, on peut reproduire les hybrides par multiplication végétative (bouturage ou greffage).

Hybridation et éthique

Des scientifiques souhaitent créer des hybrides homme-animal, à fin expérimentale ou pour répondre à une pénurie d'oeufs humains pour y isoler des cellules-souches embryonnaires. Ils estiment qu'en utilisant des ovules d'animaux, plus disponibles, ils pourraient créer des hybrides humains-animaux
En 2008, la chambre des lords britannique a rejeté un amendement déposé par Lord Alton dans le cadre du projet de loi Fertilisation humaine et embryologie visant à interdire la production de tels hybrides, mais ceux-ci ne pourront être produits que pour des embryons qu'on laissera "vivre" 14 jours au plus (avec implantation in utero interdite), et après autorisation de la Human Fertilisation and Embryology Authorityh (HFEA), si celle-ci considère la recherche proposée comme nécessaire, et après examen d'éventuelles autres alternatives. Les deux premières autorisations, données au Royaume-Uni ont concerné des hybrides cytoplasmiques (ou « cybrides »[1]) à 99,9% humains et à 0,1 % animal (mitochondries respectivement de vaches et de lapins)[2]

Rétrocroisement

Le rétrocroisement sert à transférer un ou quelques gènes désirables d'un parent donneur à un parent récepteur par ailleurs acceptable. Il nécessite un croisement répété de nouveaux hybrides au parent récurrent et la sélection du gène désiré du parent donneur.

Botanique

Chez les végétaux, on peut créer des hybrides en pratiquant une pollinisation contrôlée. Le botaniste tchèque Gregor Mendel puis l'américain Luther Burbank ou l'agronome russe Ivan Mitchourine furent des précurseurs en la matière à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Hybrides F1

En anglais, First Filial Generation : les semences d'hybrides F1 sont le résultat d'un croisement entre deux variétés ou races d'une même espèce, sélectionnées sur plusieurs générations pour certains traits caractéristiques. Pour obtenir des semences F1, on doit croiser les parents originaux à chaque année. Il n'est pas conseillé de récolter les semences produites par les hybrides F1 car elles ne reproduiront pas fidèlement les traits de leurs parents. On dit que ces semences F2 sont instables ;

Technique d'hybridation végétale

L'hybridation s'obtient en retirant manuellement les anthères des fleurs du parent femelle désigné afin d'éviter une auto-fécondation parfois possible. Une fois les anthères "castrées", on dépose du pollen mûr (prélevé sur le parent mâle choisi) sur le pistil de la fleur du parent femelle. La graine hybride qui en résulte porte l'information génétique des caractères des deux parents.

Si l'hybride obtenu hérite des qualités souhaitées, on parle alors d'effet hétérosis ou vigueur hybride.

Un système de marqueur génétique est désormais souvent utilisé pour ne cultiver sur le long terme que les semis les plus prometteurs. Par exemple, pour créer de nouvelles variétés de pommes, on croise deux variétés connues ayant des caractéristiques intéressantes. On sème les pépins des fruits obtenus mais on sait que seul 1/8 des semis dispose des allèles recherchés (couleur, conservation, teneur en sucre, etc.). Pour ne garder que ces semis, on procède à un test génétique sur une feuille mûre dès la première année du semis. Si celle-ci montre la présence de gène favorisant une forte production d'éthylène (qui entraîne une mauvaise conservation du fruit), on élimine immédiatement le semis. Il existe aussi des marqueurs permettant de connaître à l'avance la couleur des futurs fruits. En procédant ainsi, les hybrideurs concentrent leurs travaux uniquement sur les semis de valeur.

Monohybridisme

Le monohybridisme est un type de croisement qui permet de suivre l'hérédité d'un seul caractère.

Les différentes formes d'un caractère étant généralement contrôlées par différents allèles d'un même gène, on croise des individus de lignée pure comme par exemple des individus à fleurs jaunes avec des individus à fleurs bleues et on observe la couleur des fleurs obtenues. On pourra ainsi définir quel est l'allèle dominant et quel est le récessif.

Lorsque le croisement concerne deux caractères différents, on parle de dihybridisme, et ainsi de suite.

Hybrides interspécifiques

Quelques exemples :

Zoologie

Le zébrâne est un hybride Ane × Zèbre

Les espèces au sein de l'ordre des Lépidoptères s'hybrident facilement.

Lionne Lion femelle Tigresse Tigre femelle Jaguar Jaguar femelle Léopard Léopard femelle
Lion Lion mâle Ligre Liguar Liard
Tigre Tigre mâle Tigron Tiguar Tigard
Jaguar Jaguar mâle Jaglion Jaguatigre Jagulep
Léopard Léopard mâle Leopon Léotig Lépjag

Hybridations infirmées

Étymologie

Le mot hybride vient du latin ibrida qui désignait le produit du sanglier et de la truie, et plus généralement tout individu de sang mêlé. L'orthographe a été modifiée par rapprochement avec le mot grec hybris[4] faisant référence à la violence démesurée qui peut évoquer la notion de viol, union contre nature.

Notes et références

  1. Ott Mo (2007), Biofutur, n° 284, p 44-47
  2. Gautier Andujar, Biofutur n° 286. p 10/64, Mars 2008
  3. Oeuvres complètes de Buffon, chapitre "Des mulets"
  4. Dictionnaire Le Robert électronique, 1992.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hybride de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • hybride — [ ibrid ] adj. et n. m. • hibride 1596; lat. hybrida 1 ♦ Biol. Qui provient du croisement de variétés, de races, d espèces différentes (⇒aussi métis). Maïs hybride. N. m. Le mulet est un hybride de l âne et de la jument. Hybride fécond (⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Hybride — Smf durch Kreuzung entstandenes Wesen per. Wortschatz fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. hybrida, hibrida f. unbekannter Herkunft. Adjektiv: hybrid.    Ebenso nndl. hybride, ne. hybrid, nfrz. hybride, nschw. hybrid, nnorw. hybrid.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Hybride — Hybride, Bastard, aus der Vereinigung genetisch unterschiedlicher Gameten oder durch Mutation entstandenes heterozygotes Individuum. Hybridie liegt vor, wenn einem Merkmal oder mehreren Merkmalen ungleiche Allele zugrunde liegen oder wenn sich… …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • Hybride — Eine Hybride (von lat. hybrida, (h)ibrida, gelegentlich auch Hybrid (maskulin), nicht fachsprachlich bzw. veraltet: Bastard, Mischling oder Blendling) ist in der Biologie ein Individuum, das aus einer Kreuzung zwischen Eltern verschiedener Arten… …   Deutsch Wikipedia

  • Hybride F1 — Un hybride F1 est la première génération d un croisement, animal ou végétal, entre deux variétés distinctes ou races de lignées pures (donc homozygotes). La variété ainsi créée bénéficie de la vigueur hybride ou hétérosis. Sommaire 1 Utilisation… …   Wikipédia en Français

  • hybride — (i bri d ) adj. 1°   Terme d antiquité. •   On appelait hybrides les enfants d un père étranger ou d une mère étrangère, DIDER. Claude et Nér. I, 1. 2°   Terme de physiologie. Qui provient de deux espèces différentes.    Plantes hybrides, plantes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • HYBRIDE — adj. des deux genres Qui est né, provenu de deux espèces différentes. Les mulets sont des animaux hybrides. Il se dit plus souvent Des plantes que des animaux. Plante hybride. Variétés hybrides. On l emploie aussi substantivement. Les hybrides… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • hybride — mišrūnas statusas Aprobuotas sritis veislininkystė apibrėžtis Skirtingų rūšių gyvūnų palikuonis (kiaulininkystėje ir paukštininkystėje gali būti skirtingų veislių ir linijų tėvų palikuonis), gautas mišrinimo programą toliau veisti ir penėti.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • hybride — hibridas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. hybrid vok. Hybrid, n rus. гибрид, m pranc. hybride, m …   Fizikos terminų žodynas

  • HYBRIDE — adj. des deux genres Qui provient de deux espèces différentes. Les mulets, les bardots, les léporides sont des animaux hybrides. Il se dit plus souvent des Plantes que des animaux. Plantes hybrides. Variétés hybrides. On l’emploie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.