Helmut Kohl
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’arbitre de football, voir Helmut Kohl (arbitre). Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Kohl.
Helmut Kohl
Bundesarchiv B 145 Bild-F074398-0021 Kohl (cropped).jpg
Helmut Kohl, en 1987.

Mandats
6e chancelier fédéral allemand
(32e chancelier d'Allemagne)
1er octobre 198227 octobre 1998
Président Karl Carstens
Richard von Weizsäcker
Roman Herzog
Gouvernement Kohl I, II, III, IV et V
Législature 9e, 10e, 11e, 12e et 13e Bundestag
Majorité Noire-jaune
Prédécesseur Helmut Schmidt
Successeur Gerhard Schröder
3e Ministre-président de Rhénanie-Palatinat
19 mai 19692 décembre 1976
Gouvernement Kohl I, II et III
Prédécesseur Peter Altmeier
Successeur Bernhard Vogel
Biographie
Nom de naissance Helmut Josef Michael Kohl
Date de naissance 3 avril 1930 (1930-04-03) (81 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Allemagne Ludwigshafen (Allemagne)
Nationalité Allemande
Conjoint Hannelore Renner († 2001)
Maike Richter
Diplômé de Université d'Heidelberg
Profession Historien, politologue
Religion Catholique
Signature Helmut Kohl Signature.svg

Coat of Arms of Germany.svg
Chanceliers fédéraux allemands

Helmut Kohl, né le 3 avril 1930 à Ludwigshafen (Rhénanie-Palatinat), est un homme politique allemand. Membre de l'Union chrétienne-démocrate (CDU), il est chancelier fédéral ouest-allemand, puis de la République fédérale d'Allemagne réunifiée, de 1982 à 1998. Il est veuf de Hannelore Kohl.

Sommaire

Biographie

Jeunesse

Helmut Josef Michael Kohl est le fils de Cäcilie (née Schnur, 1890–1979) et Hans Kohl (1887–1975), troisième enfant d'une famille conservatrice et catholique. Son frère aîné a péri durant la Seconde Guerre mondiale. Dans les dernières semaines de la guerre, Helmut Kohl fut lui aussi enrôlé mais il ne participa à aucun combat.

Helmut Kohl est élève à l'école élémentaire Ruprecht et poursuit sa scolarité au Max Planck Gymnasium. En 1946, il rejoint l'Union chrétienne-démocrate (CDU), récemment créée. En 1947, il est l'un des co-fondateurs de sa section Junge Union (Union des jeunes), à Ludwigshafen. Il obtient son diplôme en 1950, et commence à étudier le droit à Francfort-sur-le-Main. En 1951, il choisit de poursuivre ses études à l'université d'Heidelberg où il est diplômé en histoire et en sciences politiques. En 1953, il rejoint le comité de direction de la CDU de Rhénanie-Palatinat. L'année suivante, il devient vice-secrétaire de la Junge Union de Rhénanie-Palatinat et en 1955, il retourne au comité de direction de la CDU de Rhénanie-Palatinat.

Avant l'entrée en politique

Après son diplôme en 1956, il rejoint l'institut Alfred Weber de l'université d'Heidelberg où il devient un membre actif de l'association estudiantine AIESEC. En 1958, il obtient son doctorat pour sa thèse Développements politiques dans le Palatinat et reconstruction des partis politiques après 1945[1]. Il entame alors une carrière dans le privé, d'abord en tant qu'adjoint au directeur d'une fonderie à Ludwigshafen et, en 1959, en tant que manager de l'union des industries chimiques de Ludwigshafen. La même année, il devient également secrétaire de la section CDU de Ludwigshafen. L'année suivante, il épouse Hannelore Renner, qu'il connaît depuis 1948. Ils auront deux garçons.

Carrière politique

Helmut Kohl, en octobre 1978.
Les dirigeants des États membre du G7 de 1983 devant le capitole de Williamsburg. De gauche à droite : Pierre Trudeau, Gaston Thorn, Helmut Kohl, François Mitterrand, Ronald Reagan, Yasuhiro Nakasone, Margaret Thatcher et Amintore Fanfani.

Élu en 1959 à la diète de Rhénanie-Palatinat comme député de la CDU, il est chef du groupe parlementaires de CDU au Landtag de Rhénanie-Palatinat à partir de 1963 et ministre-président de ce Land à partir de 1969. En 1973, il prend la direction du parti. Ardent défenseur de l’unité européenne et de l'alliance franco-allemande, Kohl, surnommé le « géant noir » du Palatinat en raison de sa taille imposante et de son attachement au catholicisme, devient chancelier en 1982 à la tête d’une coalition avec les libéraux du FDP ; celle-ci est reconduite après les élections de 1987. Le 22 septembre 1984, Kohl commémore, àu mémorial de Verdun, avec François Mitterrand le souvenir des soldats français et allemands tombés durant la Première Guerre mondiale. L'image des deux chefs d'État main dans la main durant la cérémonie a fait le tour du monde et est devenue le symbole de la réconciliation franco-allemande.

Lors de l'effondrement du gouvernement communiste d'Allemagne de l'Est en 1989, Helmut Kohl s’engage en faveur d’une rapide réunification de l'Allemagne au sein d’une alliance occidentale. Réélu chancelier en 1991, il doit faire face aux difficultés liées à la réunification, mais parvient à être reconduit dans ses fonctions en 1994. Cependant, la récession qui frappe l’Allemagne et accélère la remise en cause du modèle d’économie de marché « sociale », et l’inefficacité des mesures prises par le gouvernement pour enrayer la montée du chômage provoquent une forte baisse de sa popularité, y compris dans les Länder de l’Est qui lui étaient pourtant favorables en raison de son rôle dans la réunification. Enregistrant un certain nombre de revers électoraux dans les scrutins régionaux, notamment en 1998, Kohl doit en outre faire face à la montée en puissance du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), réorganisé sous l'impulsion de Gerhard Schröder. En septembre 1998, après seize ans de gouvernement chrétien-démocrate, le SPD remporte les élections législatives et Gerhard Schröder succède à Helmut Kohl à la chancellerie. Au mois d'octobre suivant, Wolfgang Schäuble remplace Helmut Kohl à la présidence de la CDU. Mais, à partir de la fin 1999, la formation politique est atteinte par un vaste scandale politico-financier qui met en cause la gestion des années Kohl. La révélation de l'existence de comptes occultes qui alimentaient les caisses noires de la CDU le conduit à démissionner de la présidence d'honneur du parti en janvier 2000. Il fait alors l'objet d’une enquête judiciaire pour « malversations », close en 2001 après le paiement d'une amende de 300 000 marks.

Il est à l'origine de la maison de l'Histoire de la République fédérale d'Allemagne, ouverte le 14 juin 1994.


Helmut Kohl et l'ancien président russe Boris Eltsine, en 2000.

Dès lors absent de la scène politique allemande, il est régulièrement cité lors des élections fédérales de 2005, qui voient Angela Merkel, son ancienne « protégée », accéder au poste de chancelier. En 2009, en plus d'une fracture de la hanche qui l'oblige à rester dans un fauteuil roulant, Helmut Kohl est victime d'un accident vasculaire cérébral qui lui paralyse le bas du visage[2]. Le 31 octobre 2009, il retrouve Mikhaïl Gorbatchev et George H. W. Bush pour fêter le 20e anniversaire de la chute du mur de Berlin mais il n'est pas en mesure d'assister aux commémorations officielles[2].

Notes et références

  1. PDF Thèse d'Helmut Kohl.
  2. a et b « Helmut Kohl absent des festivités des 20 ans de la chute du Mur », Le Temps, 6 novembre 2009

Bibliographie

Jean-Paul Picaper, Karl Hugo Pruys, Helmut Kohl, Paris, Fayard 1998

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Helmut Kohl Suivi par
Poul Schlüter
Andreas Papandreou
Flag of Europe.svg
Président du Conseil européen
1er janvier 1988 - 30 juin 1988
1er juillet 1994 - 31 décembre 1994
Andreas Papandreou
Édouard Balladur

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Helmut Kohl de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Helmut Kohl — Helmut Joseph Michael Kohl …   Wikipedia Español

  • Helmut Kohl — Político alemán (Ludwigshafen, 1930 ). Procedente de una familia de clase media de Alemania occidental, Kohl estudió Historia y Ciencias Políticas en la Universidad de Heidelberg …   Enciclopedia Universal

  • Helmut Kohl — (1930 ), tysk politiker og tidligere forbundskansler …   Danske encyklopædi

  • Helmut Kohl — Ministerpräsident Helmut Kohl auf dem CDU Bundesparteitag 1973, auf dem er zum Vorsitzenden gewählt wurde …   Deutsch Wikipedia

  • Helmut Kohl — This article is about the German politician. For the referee, see Helmut Kohl (referee). Helmut Kohl Kohl in 1987 Chan …   Wikipedia

  • Helmut Kohl — Historia Un pueblo que no conoce su historia no puede comprender el presente ni construir el porvenir …   Diccionario de citas

  • Helmut Kohl — (born 1930) German chancellor (1982 1998) …   English contemporary dictionary

  • Helmut Kohl (Schiedsrichter) — Helmut Kohl (* 8. Februar 1943; † 26. September 1991) war ein österreichischer Fußballschiedsrichter. Der aus Nußdorf am Haunsberg (Bezirk Salzburg Umgebung) stammende Kohl, hauptberuflich als städtischer Beamter tätig, erlebte seinen… …   Deutsch Wikipedia

  • Helmut Kohl (referee) — Helmut Kohl (born February 8, 1943 died September 26, 1991) was a football referee from Austria. He is known for officiating three matches in the 1990 FIFA World Cup in Italy and also the 1990 European Cup Final. External links *… …   Wikipedia

  • Helmut Kohl (arbitre) — Pour l’homme politique, voir Helmut Kohl. Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Kohl. Helmut Kohl (né le 8 février 1943 et mort le 26 septembre 1991) est un ancien arbitre autrichien de football. Il arbitra de 1981 à 1990, devenant… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”