Haifa

Haifa

Haïfa

Haïfa
(he) חיפה - (ar) حيفا
Blason de Haïfa
Données générales
Pays Israël Israël
District District d’Haïfa
Situation géographique et statistique
Localisation de Haïfa en Israël
Haïfa
Coordonnées
32° 48′ 43″ Nord
       34° 59′ 55″ Est
/ 32.811918, 34.998743
Superficie
60 km2
Altitude
0 - 425 m
Population
267 800 hab.
(2006)
Densité
4 463 hab./km²
Google Earth – Mapquest
Politique
Maire Yona Yahav
http://www.haifa.muni.il/

Haïfa (חיפה en hébreu ; حيفا - Ḥayfā en arabe) est une ville côtière d'Israël située sur les bords de la Mer Méditerranée.

Sommaire

Géographie

Vue panoramiqe

Située au nord du pays et dans le district qui porte son nom, Haïfa est la troisième ville du pays et compte une population de 270 500 habitants[1],[2]. À l'instar d'Acre et de Jérusalem, elle abrite une importante communauté arabe-israélienne, soit 19 % de la population de l'État hébreu et 10 % de son corps électoral en 2004.

Logée en contrebas ainsi que sur les hauteurs du Mont Carmel, elle est une des villes portuaires les plus importantes du pays et abrite en son sein l'université de Haïfa, dont le célèbre centre de recherches Technion (Institut israélien de Technologies).

Histoire

Le nom de cette cité est mentionné dans le Talmud au IIIe siècle avant l'ère chrétienne. Il s'agit alors d'une bourgade située aux environs de Shikmona, la principale ville juive de la région. Conquise et intégrée à l'empire byzantin, elle fut ensuite successivement placée sous la domination des Perses et de l'empire arabe. En 1100, les Croisés font le siège de la ville avant de l'intégrer dans la Principauté de Galilée. Ce furent les Mamelouks qui reprirent les lieux en 1265 avant qu'elle ne soit progressivement désertée et abandonnée jusqu'au XVIIe siècle.

En 1761, le souverain bédouin Daher El-Omar reconstruisit la cité en la ceinturant d'une muraille. Toutefois, la nouvelle cité fut déplacée de son lieu d'origine et située dans un lieu étroit entre la mer et les hauteurs du Mont Carmel. À l'exception de courtes périodes marquées par les tutelles de Napoléon (1799) et de Mehemet Ali (1831), Vice-Roi d'Égypte, la tutelle ottomane perdurera jusqu'au démembrement de l'empire en 1918 (conséquences de la Première Guerre mondiale sur la géographie du Moyen-Orient).

En 1868, l'arrivée des membres de la Tempelgesellschaft (Société du Temple) bénéficia beaucoup au développement de la ville. Ces immigrants allemands bâtirent leurs maisons dans ce qui est maintenant connu comme la « colonie allemande ». Les templiers contribuèrent grandement à l'industrie et au commerce de Haïfa, et jouèrent un rôle important dans sa modernisation.

Centre mondial bahá'í - Mausolée du Báb.

Placée sous tutelle du mandat britannique en Palestine, elle sera intégrée ultérieurement au territoire d'Israël lors de son indépendance. Au début du XXe siècle, elle était déjà un port industriel important avec une population de 20 000 habitants, dont 84% de musulmans et 4% de juifs. Toutefois, eu égard notamment aux vagues successives de l'immigration juive en Palestine, la proportion de musulmans diminua (38% pour 47% de juifs). Cette situation connut un tournant lors de la guerre d'indépendance d'Israël, lorsque quelque 60 000 citoyens arabes fuirent la région, dont la célèbre Leïla Khaled.

Aujourd'hui, Haïfa est une cité multi-culturelle et multi-confessionnelle, où coexistent pacifiquement des citoyens israéliens juifs, musulmans, chrétiens et druzes. Elle abrite aussi le Centre mondial bahá'í (comprenant le mausolée du Báb, les jardins en terrasses et des bâtiments administratifs sur le flanc nord du mont Carmel), qui est un site administratif et de pèlerinage important pour les adeptes du bahaïsme, ainsi qu'une attraction touristique visitée.

La baie de Haïfa depuis le mont Carmel. Au premier plan, les jardins en terrasses du mausolée du Báb

Le petit cimetière d'Haïfa abrite également la tombe de Mike Brant, un chanteur de variété qui fit une courte carrière en France dans le début des années 1970. Au désespoir de ses nombreux fans, il mit fin à ses jours le 25 avril 1975.

Économie

Hormis son port industriel, la ville de Haïfa est également le terminal de l'oléoduc d'Eilat (traitement annuel de 9 millions de tonnes de brut dans ses raffineries) ainsi qu'une composante essentielle de l'économie israélienne du fait du Technion dont les travaux de recherche alimentent les start-up et les parcs technologiques répartis dans la périphérie de Tel Aviv jusqu'à la Galilée. Elle constitue également un centre de communication régionale et internationale sur le plan du transport aérien (Eilat), routier, ferroviaire (Tel-Aviv) et maritime (Chypre).

Tourisme

Haïfa est une ville touristique importante de par son statut de capitale culturelle du Nord d'Israël et sa localisation côtière. En 2005, Haïfa abritait 13 hôtels qui disposaient de 1,462 chambres.[3] De plus elle dispose de 17km de plages dont 5 kilomètres sont équipés de stations touristiques, la plupart de ses stations proposent des sports aquatiques.[3]

Transports

Une curiosité de Haïfa est le Carmelit, une ligne de métro souterrain conçu comme un funiculaire. Celui-ci gravit les pentes du Mont Carmel.

Politique et défense

La municipalité est gérée par le travailliste Yonah Yahav depuis 2003. Il fut élu comme candidat d'une liste soutenue par les partis Shinouï, les Verts et Ishud Haschchunot. Sur le plan militaire, la ville abrite également une importante base navale de Tsahal pour ses opérations en Mer Méditerranée. La flotte stratégique de nouveaux sous-marins de classe Dolfin y trouve son port d'attache.

Personnes célèbres nées à Haïfa

Jumelages

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail d’Israël Portail d’Israël

Ce document provient de « Ha%C3%AFfa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Haifa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Haifa — חֵיפָה Ciudad de Israel …   Wikipedia Español

  • Haifa — Haifa …   Deutsch Wikipedia

  • HAIFA — (Heb. חֵיפָה), port in Israel and commercial and administrative center of the north of the country. The city extends over the northwest side of Mt. Carmel and the coastal strip at its northern slope, and over the southern end of the Zebulun… …   Encyclopedia of Judaism

  • Haïfa — (he) חֵיפָה (ar) حيفا Centre ville …   Wikipédia en Français

  • HAÏFA — Troisième agglomération urbaine et port principal de l’État d’Israël, Haïfa associe le destin de deux cités: Acre (Akko en hébreu) et Haïfa. La première, centre urbain traditionnel de la Galilée, s’efface avec le renouveau de la présence juive… …   Encyclopédie Universelle

  • Haifa — (en hebreo חיפה, en árabe حيفا), ciudad de Asia occidental, situada en el Próximo Oriente y perteneciente a Israel. La ciudad se encuentra ubicada en la costa del Mediterráneo oriental, dominando la Bahía de Haifa, y se extiende por la falda del… …   Enciclopedia Universal

  • Haifa — Haifa,   Hafenstadt in Israel an der Mittelmeerküste, am Fuß des Karmels, 265 700 Einwohner; Verwaltungssitz des Distrikts Haifa sowie Sitz des melkitischen Erzbischofs von Akko; internationales Zentrum der Bahai Religion; Universität (gegründet… …   Universal-Lexikon

  • Haifa — Haifa, Dorf am Karmel im Ejalet Akka des türkischen Asiens; hat Rhede, wo die für Akka bestimmten Schiffe anlegen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Haifa — (Chaifa), aufblühende türk. Hafenstadt in Palästina, am Golf von Akka und am Fuß des Karmel malerisch gelegen, Sitz eines Kaimakams und eines deutschen Vizekonsuls, das Sycaminum der Alten, besitzt einen neuen Landungsdamm, 2 Moscheen, mehrere… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Haifa — Haifā (Chaifa, frz. Caifa), türk. Hafenstadt an der syr. Küste, am Karmel und der Bucht von Akka, ca. 9900 E …   Kleines Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.