Francis Rous
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rous (homonymie).

Francis Peyton Rous, né le 5 octobre 1879 à Baltimore dans le Maryland et décédé le 16 février 1970 à New York, est un virologue américain. Il reçoit le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1966 avec Charles Brenton Huggins.

Sommaire

Biographie

Francis Rous obtient son diplôme de médecin de la Johns Hopkins University.

Apport scientifique

Francis Rous démontre le premier que les tumeurs peuvent être causées par des virus, conclusion établie d'après ses expériences sur le sarcome du poulet au cours desquelles il identifie le premier virus oncogène à ARN.

En 1911, il provoque un état cancéreux chez des poulets en leur injectant un filtrat obtenu à partir d'une tumeur musculaire. Ce résultat est confirmé par d'autres chercheurs, et les filtrats générateurs de tumeur sont appelés "agents filtrants", "virus filtrants", "agents de Rous" ou encore "virus de Rous". Rous lui-même envisage cependant la possibilité que les agents provoquant les tumeurs puissent ne pas être de nature infectieuse[1].(Rous P. A Sarcoma of the Fowl transmissible by an agent separable from the Tumor Cells. J. Exp. Med. 1911;13:397-411). À partir de 1950, les agents filtrants de Rous sont dénommés "oncovirus".

À l'époque, les scientifiques tiennent cette découverte pour une curiosité faute d'avoir pu produire ce cancer chez d'autres espèces animales. Ce n'est qu'à la suite des travaux de Renato Dulbecco en 1963 que l'importance historique des découvertes de 1911 sera reconnue. Rous tente de mettre en évidence le rôle de virus dans le déclenchement de cancers chez les souris mais en vain. Il se détourne alors de ces recherches sur le cancer en 1915 pour s'intéresser à d'autres problèmes relevant de la physiologie pathologique. En 1934 cependant, à l'invitation d'un de ses collègues du Rockfeller Institute, le Dr Richard Shope, il reprend des recherches dans le domaine de la cancérologie[2].

En 1941, Peyton Rous propose une théorie virale du cancer[3].

Il met au point une méthode de conservation du sang, ce qui permet la création des banques du sang.

Destin d'une œuvre

En 1953, au Caltech, Harry Rubin réussit à cultiver in vitro le virus du sarcome de Rous[3].

À partir de 1966, le virus de Rous devient un outil de recherche pour de nombreux laboratoires. C’est à partir de ce virus, suite aux travaux de Temin et Baltimore (Nature du 27 juin 1970), qu'est découverte la transcriptase inverse[4].

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Francis Rous de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Francis Rous — or Rouse (1579 1659) was a versifier of the Psalms, a Cornishman, and aprominent Puritan, took a leading part in Parliament: he was elected to Parliament for Cornwall in 1604 and 1656; for Truro 1626, 1640 (twice) and 1654; for Tregony 1628; and… …   Wikipedia

  • Francis Peyton Rous — Francis Rous Francis Peyton Rous, né en 5 octobre 1879 à Baltimore dans le Maryland et décédé en 16 février 1970 à New York, était un virologue américain. Il reçut le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1966 avec Charles… …   Wikipédia en Français

  • Rous (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymes Rous, localité de Nouvelles Galles du Sud en Australie. Rous de Kiev, principauté médiévale slave orientale. Patronymes Didier Rous, coureur… …   Wikipédia en Français

  • Francis Peyton Rous — (* 5. Oktober 1879 in Baltimore; † 16. Februar 1970 in New York) war ein US amerikanischer Pathologe und Nobelpreisträger. Leben Rous stammte väterlicherseits von englischen Einwandereren ab; seine Mutter kam aus einer Familie mit hugenottischem… …   Deutsch Wikipedia

  • Rous sarcoma — rau̇s n a readily transplantable malignant fibrosarcoma of chickens that is caused by the Rous sarcoma virus Rous Francis Peyton (1879 1970) American pathologist. Rous spent almost all of his career as a researcher at the Rockefeller Institute of …   Medical dictionary

  • Rous,Francis Peyton — Rous (rous), Francis Peyton. 1879 1970. American pathologist. He shared a 1966 Nobel Prize for his discovery of tumor producing viruses. * * * …   Universalium

  • Rous —   [raʊs], Francis Peyton, amerikanischer Pathologe und Virologe, * Baltimore (Maryland) 5. 10. 1879, ✝ New York 16. 2. 1970; ab 1909 am Rockefeller Institut für medizinische Forschung in New York; Rous bewies 1910, dass eine bestimmte Virusart… …   Universal-Lexikon

  • Francis Harry Compton Crick — Francis Crick Pour les articles homonymes, voir Francis et Crick. Francis Crick …   Wikipédia en Français

  • Rous — [rous] Francis Peyton [pāt′ n] 1879 1970; U.S. pathologist …   English World dictionary

  • Francis Pélissier — (* 13. Juni 1894 in Paris; † 22. Februar 1959 in Mantes la Jolie) war ein französischer Radrennfahrer. Francis Pélissier war Profi Radrennfahrer von 1919 bis 1932. In dieser Zeit gewann er mehrere klassische Rennen: Bordeaux Paris (1922 und 1924) …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”