Erik Erikson
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Erickson .
Erik Erikson
Erik Erikson
Biographie
Naissance 15 juin 1902
Décès 12 mai 1994 (à 91 ans)
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis

Erik Erikson15 juin 1902 - † 12 mai 1994) est un psychanalyste américain, auteur d'une théorie du développement psychosocial en huit stades successifs.

Sommaire

Biographie

Erik Erikson est né le 15 juin 1902 à Francfort-sur-le-Main en Allemagne, d'un père inconnu d'origine danoise, et de Karla Abrahamsen qui l'élèvera seule durant ses trois premières années. En 1905, Karla Abrahamsen épouse le Docteur Theodor Homberger qui adoptera son fils et lui donnera son nom. Erikson portera le nom de Homberger jusqu'à sa naturalisation américaine avant de changer pour Erik Erikson, signifiant littéralement Erik, fils d'Erik (Erik, son of Erik).

Il fut marié à Joan Erikson, avec qui ils eurent 3 enfants, Kai, Jon et Sue.

Erik Erikson a été analysé par Anna Freud et formé à Vienne avec Paul Federn, August Aichhorn, Heinz Hartmann, Helene Deutsch, etc. Il n'avait ni formation universitaire ni diplôme de médecine mais, émigré aux États-Unis suite à la montée du nazisme en Europe, il devint professeur à Berkeley et à Harvard. Il s'intéressa vivement aux mécanismes de la construction identitaire.

Erik Erikson est décédé le 12 mai 1994 à Harwich, Massachusetts, États-Unis.

Théorie du développement psychosocial

A chaque stade du développement psychosocial survient une crise qui doit se résoudre par l'atteinte d'un équilibre entre des forces qui s'opposent, faute de quoi le développement du Moi risque d'être compromis. Deux crises se produisent au cours des trois premières années de vie de l'enfant. Erikson donne au mot crise le sens de tournant majeur, et non de catastrophe. A chaque crise il y a 2 pôles qui mènent à la création d'une identité positive. Un pôle bénéfique et l'autre néfaste. La résolution plus ou moins positive de ces crises amène donc à la création d'une identité plus ou moins positive selon la résolution des stades. Il ne faut cependant pas chercher à ne prendre que le positif. Dans le développement de l'identité c'est l'équilibre entre les deux pôles qui est important. La résolution d'un stade selon Erikson, nous permet d'affronter plus facilement la résolution du stade suivant.

  • Première crise: confiance versus méfiance fondamentale (0 - 18 mois)

Le premier stade coïncide avec le stade oral chez Freud. Le moyen de contact avec l'extérieur est donc la bouche. L'enfant doit pouvoir faire suffisamment confiance pour s'ouvrir au monde et recevoir ce qu'on lui donne par la bouche. Le comportement de la personne qui s'occupe du bébé est un point critique dans l'acquisition par l'enfant de cette confiance de base. L'attachement que la mère a avec le nouveau-né doit être inconditionnel pour que le bébé puisse explorer le monde avec confiance. Cependant, tout n'est pas blanc ou noir, car il faut un équilibre entre les deux pôles. L'ouverture au monde est certainement nécessaire, mais une certaine méfiance est plus que souhaitable pour la protection du bébé.

  • Deuxième crise: autonomie versus la honte et le doute (18 mois - 3 ans)

Le deuxième stade coïncide avec le stade anal chez Freud. L'enjeu de ce stade est de savoir si l'enfant va pouvoir devenir une personne autonome ou non. L'autonomie est au centre de ce stade, car c'est la période ou l'enfant apprend la propreté. Il apprend aussi à maîtriser son sphincter. Il a donc le contrôle de quelque chose qu'il peut maîtriser indépendamment du désir parental. Il va pouvoir décider tout seul. Pour Erikson cette première volonté d'être soi-même est un pré-requis du sentiment de libre arbitre. Cette période est en adéquation avec le moment où l'enfant expérimente et joue avec son autonomie. Il se rend compte qu'il est susceptible de provoquer la désapprobation du contexte social (parents). Cependant si l'équilibre penche trop vers le doute ou la honte, l'enfant hérite d'un sentiment de ne pas être assez bon. L'équilibre est ici aussi souhaitable.

  • Troisième crise : initiative versus culpabilité (3 - 6 ans)

Période de la rentrée à l'école obligatoire. Après avoir acquis la conviction d'être une personne autonome, l'enfant est amené à définir ses ambitions et les rôles qu'il souhaite assumer. L'enjeu de ce stade serait de pouvoir poursuivre des objectifs valables sans se laisser inhiber par la culpabilité ni par la crainte paralysante de la punition. Cette capacité à oser entreprendre et à avoir des initiatives constitue la base de la curiosité et de l'ambition. La culpabilité découle de l'inertie quant à la peur d'être puni. L'équilibre se trouve dans la capacité à planifier ses actions avec la conscience que l'énergie mal canalisée peut avoir des conséquences fâcheuses.

  • Quatrième crise : travail versus infériorité (6 - 12 ans)
  • Cinquième crise : identité versus confusion ou diffusion des rôles (12 - 20 ans)

Les trois derniers stades concernent la vie adulte.

  • Sixième crise : intimité versus isolation (20 - 45 ans)
  • Septième crise : générativité versus stagnation (45 - 65 ans)
  • Huitième crise : intégrité versus désespoir (65 - ...)

Publications

  • The life cycle completed. A review, New-York, 1982
  • Identity and the life cycle, New York, rééd. 1980 [1e éd. 1959 ; trad. allemande, Frankfurt 3e 1976]
  • Enfance et société, Neuchâtel 1959, rééd. 1994 (in Actualités psychologiques et pédagogiques).
  • Adolescence et crise. La quête de l’identité, 1994, rééd. 1998, Champs Flammarion Sciences, (ISBN 208081060X)
  • Luther avant Luther, Flammarion, 1992, « Sciences Humaines », (ISBN 2082101487)
  • La vérité de Gandhi : les origines de la non violence, Flammarion, 1974, « Sciences Humaines », (ISBN 2082101959)

Bibliographie

  • HOUDE Renée, Les temps de la vie. Le développement psychosocial de l’adulte selon la perspective du cycle de vie., Paris, rééd. 1999.
  • WHITEHEAD Evelyn Eaton – WHITEHEAD James D., Les étapes de l’âge adulte. Évolution psychologique et religieuse., Paris 1990, de l’anglais Christian Life Pattern, New-York, 1979.

Annexes

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erik Erikson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Erik Erikson — Erik Homburger Erikson (* 15. Juni 1902 bei Frankfurt am Main; † 12. Mai 1994 in Harwich, Massachusetts, USA) war ein deutsch amerikanischer Psychoanalytiker und Vertreter der psychoanalytischen Ichpsychologie. Er gilt als Neofreudianer. Bekannt… …   Deutsch Wikipedia

  • Erik Erikson — Saltar a navegación, búsqueda Erik Homburger Erikson Erik Erikson Nacimiento 15 de junio …   Wikipedia Español

  • Erik Erikson — Psicólogo que describió el desarrollo de la identidad del yo y del ego a través de etapas sucesivas que se despliegan a lo largo de la vida. Las ocho etapas son: confianza frente a desconfianza (infancia); autonomía frente a vergüenza y duda… …   Diccionario médico

  • Erik Erikson — (15 de junio de 1902 12 de mayo de 1994), psicologo estadounidense de origen alemán, destacado por sus contribuciones a la psicología evolutiva. Discípulo de Freud, discrepó de él, no obstante, en dos aspectos básicos : 1. Que las personas son… …   Enciclopedia Universal

  • Erik Erikson — Infobox Scientist name = Erik Erikson box width = image width = 150px caption = Erik Erikson birth date = June 15, 1902 birth place = Frankfurt death date = May 12, 1994 death place = Massachusetts residence = citizenship = American nationality …   Wikipedia

  • Erik Homburger Erikson — (* 15. Juni 1902 bei Frankfurt am Main; † 12. Mai 1994 in Harwich, Massachusetts, USA) war ein deutsch amerikanischer Psychoanalytiker und Vertreter der psychoanalytischen Ichpsychologie. Er gilt als Neofreudianer. Bekannt wurde er insbesondere… …   Deutsch Wikipedia

  • Erik H. Erikson — Erik Erikson. Erik Homburger Erikson (* 15. Juni 1902 bei Frankfurt am Main; † 12. Mai 1994 in Harwich, Massachusetts, USA) war ein deutsch US amerikanischer Psychoanalytiker und Vertreter der psychoanalytischen Ich Psychologie. Er gilt als… …   Deutsch Wikipedia

  • ERIKSON, ERIK HOMBERGER — (1902–1994), U.S. psychoanalyst. Born in Frankfurt, Germany, Erikson immigrated to the U.S. in 1933. He taught and did research at Harvard, Yale, and the University of California until 1951, when he joined the senior staff of the Austen Riggs… …   Encyclopedia of Judaism

  • ERIKSON (E. H.) — Erik Homburger ERIKSON 1902 1994 Né le 15 juin 1902 à Francfort sur le Main (Allemagne), Erik Erikson s’installe à Vienne en 1927, où il s’occupe des quatre enfants de l’Américaine Dorothy Tiffany Burlingham, qui étudie la psychanalyse avec… …   Encyclopédie Universelle

  • Erikson, Erik — См. Erik Erikson. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”