Curling


Curling
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le sport sur glace. Pour les autres significations, voir Curling (homonymie).
Curling
Curling pictogram.svg
Fédération internationale WCF (fondée en 1966)
Sport olympique depuis 1998
Champion(ne)(s) du
monde en titre
masculin Drapeau du Canada Canada
féminin Drapeau de Suède Suède
Curling Torino 2006 Pinerolo Palaghiaccio scena1.jpg

Match Canada / États-Unis aux JO de Turin

Le curling est un sport de précision pratiqué sur la glace avec des pierres en granite poli, taillées et polies selon un gabarit international. Le but est de placer les pierres le plus près possible d'une cible dessinée sur la glace, appelée la maison.

Il est généralement admis que ce jeu a été inventé au XVIe siècle en Écosse, en dépit de l'existence de deux tableaux de Pieter Bruegel l'Ancien qui représentent des paysans hollandais en train de jouer au curling. Quelle que soit la vérité, le jeu du curling en extérieur était très populaire en Écosse entre les XVIe et XIXe siècles lorsque le climat était suffisamment froid pour assurer de bonnes conditions de glace lors de chaque hiver.

Cela explique aussi que le siège de la Fédération mondiale de curling soit à Perth en Écosse.

Le curling est un sport officiel des Jeux olympiques d'hiver depuis les Jeux olympiques d'hiver de 1998. Certains considèrent que le curling était déjà une compétition officielle lors des Jeux olympiques d'hiver de 1924 où un tournoi avait eu lieu.

Il est également apparu un cousin de ce sport, le « curling sur tapis » inventé en Suède. Comme son nom l'indique on lance les pierres sur un tapis conçu spécialement à cet usage. Cela permet de pratiquer le curling sur tapis tout au long de l'année par beau temps à l'extérieur, mais aussi par mauvais temps à l'intérieur d'une salle. Cette nouvelle version de curling commence à s'étendre en Europe.

Sommaire

Origines et histoire

Chasseurs dans la neige
Le Trébuchet

Chasseurs dans la neige et Le Trébuchet sont des huiles sur bois du peintre flamand Pieter Bruegel l'Ancien. Les deux tableaux peints en 1565 montrent chacun une partie de curling, l'une sur un étang gelé, l'autre sur la rivière gelée dans le quart inférieur gauche. On distingue clairement les quatre pierres ansées, mais il n'y a pas encore les balais.

Le curling avec ses règles modernes a été instauré au Canada. Le « Royal Montréal Curling Club », le premier club sportif de ce genre, a été fondé en 1807. Le premier club aux États-Unis a été fondé en 1832. Ensuite le jeu a été pratiqué en Suisse et en Suède à la fin du XIXe siècle.

En France, le curling est parfois qualifié de pétanque sur glace. Il s'agit d'un usage impropre car ce terme est la traduction française du Eisstock pratiqué en Allemagne, en Autriche, en Suisse et au Luxembourg.

Esprit du Curling

De ses origines découle le "Spirit of Curling": Le curling n'est pas uniquement un sport, mais le curling est un sport pour lequel if faut faire preuve d'une certaine attitude morale.

A part les conditions sportives, comme le savoir et l'adresse, le fair-play et l'esprit de camaraderie ont tout autant de valeur. Le curling est un jeu fait de traditions. Suivre une pierre jouée avec adresse est un plaisir pour les yeux; ce qui est encore plus beau, c'est d'observer et de sauvegarder les traditions séculaires dans lesquelles on trouve le véritable esprit du curling. On joue au curling pour gagner mais jamais pour humilier l'adversaire. Un vrai curler préfère une défaite à une victoire déloyale! Un bon curler ne cherche jamais à distraire son adversaire ou à l'empêcher d'une façon ou d'une autre de donner le meilleur de lui-même. Aucun curler n'enfreint intentionnellement une règle de jeu, ou une des nombreuses traditions, qu'elle soit écrite ou non. Si, malgré tout, il le fait involontairement et s'en rend compte, il est le premier à s'en excuser.

Le jeu consiste en premier lieu à se mesurer dans un certain savoir et dans une certaine technique. Mais l'esprit dans lequel se déroule cet affrontement est fait de sportivité, d'amitié et de considérations réciproques. Ce "Spirit of Curling" est valable aussi bien pour la définition et l'application des règles de jeu que pour le comportement en dehors de la glace.

La surface de jeu

CL: ligne médiane,
HOL: hogline
TL: ligne de T
BL: ligne arrière
HA: ligne hack
FGZ: Free Guard Zone
La surface de jeu du curling.
Les joueurs doivent partir du « hack » pour lancer leur pierre.

La surface de jeu du curling, ou « piste », appelée normalement "rink", est constituée d'une surface glacée de 42,07 m (146') de longueur et d'une largeur allant de 4,3 m (14'2") à 4,75 m (15'7"), préparée avec grand soin pour être la plus plane possible pour permettre aux « pierres », de glisser avec le moins de friction possible. Une des clés de la préparation de cette surface est d'arroser la glace avec de fines gouttelettes d'eau ce qui donne un fini « pelure d'orange », appelé normalement "pebble", à la glace. Les conditions de jeu ont tendance à évoluer pendant la durée de la partie.

La « maison » comporte une série de cercles concentriques de 3,66 m (12'), 2,43 m (8'), 1,22 m (4') et 0,3 m (1') de diamètre, qui sont peints à chaque extrémité. Le centre de la maison, marqué par la jonction de la ligne de « T » et de la ligne médiane, se situe à 3,66 m (12') des appuie-pieds. Deux autres lignes complètent l'ensemble : la ligne arrière, située en travers de la piste et juxtaposée à l'extrémité extérieure de la "maison", et la Hog Line, généralement plus large, celle-ci, toujours en travers de la piste, située à 10,06 m (33') des appuie-pieds.

Des appuie-pieds, appelés normalement hacks, sont fixés sur la glace et servent lors du lancer de la pierre de chaque côté aux extrémités.

Pierre de curling

La pierre de curling utilisée pour le jeu pèse 19,96 kg. Elle a une circonférence de 91,44 cm et une hauteur qui doit correspondre à un huitième de celle-ci, soit 11,43 cm. Le poids ne doit pas excéder 19,96 kg (poignée comprise).Elle est équipée d'une poignée à son sommet qui permet de la faire pivoter avant d'être relâchée

Une particularité des pierres est que leur base n'est pas plate mais concave et la surface de glisse de la pierre est de 6 à 12 mm moins large que la largeur de la pierre. Cette petite différence permet de donner un effet à la pierre qui aura tendance à suivre une trajectoire courbée (les spécialistes disent qu'elle curle). Le degré de "curl" dépend de plusieurs facteurs pendant le jeu, notamment de la vélocité inculquée à la pierre lors de son lancement, de la préparation de la glace, du réchauffement du "pebble" par balayage lors de sa glisse vers la maison. Les raisons physiques de cette trajectoire ne sont pas claires (lubrification par un film liquide ou frottement solide)[1].

Les Écossais, en particulier, estiment que les pierres de curling de la meilleure qualité sont faites à partir d'une variété spéciale de granite, l'ailsite, que l'on trouve sur l'Ailsa Craig, une île située à 9 milles nautiques de la côte d'Ayrshire.

La « pierre » de curling, faite en granite.

Les joueurs

Le curling est un jeu d'équipe, pratiqué entre deux équipes de 4 joueurs chacune. Les membres de l'équipe sont nommés selon l'ordre dans lequel ils lancent leurs pierres dans chaque « end » ou « bout ». Le « lead » ou n°1 de chaque équipe lance en premier, suivi du « second » ou n°2, du « third » ou n°3 et du « skip » ou n°4 qui est aussi le capitaine de l'équipe. Cet ordonnancement n'a rien d'obligatoire, et certaines équipes ont d'autres usages. Pendant que les trois premiers lanceurs envoient leurs pierres, le skip se place à l'autre bord de la patinoire pour diriger les joueurs. Lorsque c'est au tour du skip de lancer, c'est le third qui joue ce rôle.

Lorsqu'une pierre est lancée, il y a un joueur qui lance la pierre et un autre à l'autre extrémité de la piste. Les deux joueurs restants suivent la pierre et assistent la trajectoire en balayant la glace avant que la pierre n'arrive, en fonction des directives du skip.

Le balai de curling.

Équipement

Chaussures de curling.

Lors du jeu, les joueurs doivent porter des chaussures spéciales. Une des plantes des chaussures a une bande mince en teflon ou en inox. C'est cette semelle qui permet de glisser. Les lanceurs gauchers ont cette chaussure spéciale sur leur pied droit, alors que les lanceurs droitiers l'ont sur leur pied gauche. L'autre pied a une couche mince de caoutchouc, pour adhérer sur la glace, ou tout du moins pour glisser le moins possible.

Un autre équipement est le balai de curling. Il est utilisé par les balayeurs pour balayer la surface de glace à l'avancée de la pierre. Le fait de balayer devant la pierre ralentit la décélération de la pierre, et renforce la trajectoire de celle-ci. Le balai peut également servir pour nettoyer les débris de glace et est aussi utilisé par le skip pour montrer où il veut que la pierre aille. Le skip maintient alors le balai à l'opposé pour permettre aux joueurs accompagnant la pierre de voir où la pierre devrait aller. Enfin, le lanceur se sert du balai comme appui. Les balais peuvent être de plusieurs formes et tailles selon les préférences de chacun.

Le jeu

Le curling est joué entre deux équipes de quatre curlers. Un jeu consiste habituellement à dix « manches » aussi appelés « ends », et dure en moyenne deux heures. Lors de chaque « manche » chaque joueur de chaque équipe a droit à deux pierres, les joueurs de chaque camp jouant alternativement. Lors du jet de la pierre, celle-ci doit être relâchée au milieu de la piste avant que la hogline (ligne du cochon) soit atteinte (habituellement, les joueurs glissent en même temps qu'ils relâchent la pierre) et doit rejoindre la ligne de fond. Autrement, elle est écartée du jeu. À chaque tir, deux joueurs équipés de balais frottent vigoureusement la glace à l'avancée de la pierre pour modifier sa trajectoire ou augmenter la distance parcourue par la pierre. Un joueur placé dans la maison, soit le skip, soit le troisième, indique aux balayeurs s'ils doivent ou non balayer. Le skip demande le balayage pour conserver une trajectoire adéquate, les balayeurs décident de la force à appliquer.

Règle des quatre pierres (Free Guard Zone)

Jusqu'à ce que les 4 premières pierres soient jouées, les pierres situées dans l'aire de jeu entre la ligne de hog et de tee, mais non dans la maison, ne doivent pas être enlevées (elles peuvent être déplacées sans que celles-ci ne sortent du jeu) par les pierres de l'équipe adverse. Si l'une d'entre elles est enlevée, celle-ci est remise au même endroit et la pierre qui l'a enlevée doit être retirée du jeu.

Affichage du score au curling

Pointage

Lorsque les deux équipes ont lancé 8 pierres chacune, l'équipe qui a la pierre le plus près du bouton gagne un point pour chaque pierre qui est plus proche que la pierre la plus proche de l'équipe adverse. Le gagnant est l'équipe qui a fait le plus grand nombre de points après un nombre pair de bouts, couramment 10 en compétition de haut niveau. En club il s'agit le plus souvent de 8 bouts, voire moins. En cas d'égalité au pointage à la fin des bouts prévus, il peut être convenu de jouer un ou plusieurs bouts supplémentaires pour départager les équipes. Ce sont les troisièmes (contre skip) de chaque équipe qui décident du pointage. Si les deux ne parviennent pas à s'entendre, c'est un arbitre qui viendra départager.

Dernière pierre

La dernière pierre jouée est souvent surnommée le « marteau ». L'équipe qui a la dernière pierre lors du premier « end » de la partie est choisie au hasard par un tirage au sort, généralement un « pile ou face ». À chaque « bout » gagnant, le dernier jet est attribué au perdant du « bout » précédent. Dans le cas où aucune équipe n'a gagné aucun « bout », le tour revient à nouveau à la même équipe que lors de cette partie sans score. Il est évidemment plus simple de gagner lorsque l'équipe a le dernier jet. Lors des tournois, l'équipe qui a le dernier jet essaye de jouer pour deux points ou plus. Si seulement un point semble possible, le skip va tenter d'annuler le jeu en cours en ne faisant pas de point pour avoir le droit d'avoir à nouveau le dernier lancer sur le « bout » suivant. Lorsque cela arrive on appelle cela un jeu blanc. Gagner un point ou plus en n'ayant pas le dernier jeu est un « vol ».

Discussion des résultats

L'arbitre n'intervient qu'à la demande des skips lors d'une divergence dans l'interprétation d'une règle ou pour déterminer, en mesurant, la position des pierres.

Le curling en général

Sur les autres projets Wikimedia :

Les nations les plus en vue sont : le Canada, l'Écosse, la Suisse, la Norvège et la Suède, qui se partagent les palmarès des championnat du monde:

Articles détaillés : Liste des champions du monde de curling et Liste des championnes du monde de curling.


La France ne compte actuellement que 273 licenciés. Elle a cependant participé aux jeux de Salt Lake City en 2002 et s'est qualifiée pour ceux de 2010 à Vancouver en se classant 7e nation mondiale.

Compétitions

Les compétitions internationales

Les compétitions nationales

Voir aussi

Notes et références

  1. Courty JM, Kierlik E, Pierre qui tourne n'amasse que doute, Pour la Science, février 2010, p 96-98



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Curling de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Curling — Saltar a navegación, búsqueda Campeonato de curling con 4 partidas simultáneas El curling es un deporte de precisión, similar a los bolos ingleses o a la petanca, que se practica en una pista de hielo. Dos equipos de cuatro participantes cada uno …   Wikipedia Español

  • Curling — Curl ing, n. 1. The act or state of that which curls; as, the curling of smoke when it rises; the curling of a ringlet; also, the act or process of one who curls something, as hair, or the brim of hats. [1913 Webster] 2. A scottish game in which… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • curling — [ kɶrliŋ ] n. m. • 1792, répandu XX e; mot angl., de to curl « enrouler » ♦ Sport d hiver qui consiste à faire glisser un palet sur la glace. ● curling nom masculin (anglais curling) Sport d hiver qui consiste à faire glisser sur la glace un… …   Encyclopédie Universelle

  • curling — [CÁRLING] s. n. joc sportiv pe gheaţă, de origine scoţiană, între două echipe a 4 jucători, constând în lansarea unor obiecte (cibleuri) spre o ţintă, cu scopul de a o doborî sau a le plasa cât mai aproape de aceasta. (< engl., fr. curling)… …   Dicționar Român

  • curling — [kʉr′liŋ] n. [so named from the curving path of the stone when slid] a game played on ice by two teams of four players each, in which a heavy, thick disk of stone or iron (curling stone) is slid toward a target circle at the other end of the rink …   English World dictionary

  • Curling — Curling. См. Завальцовка. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • Curling — (spr. körl ), s. Eisspiele …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • curling — (n.) game played with stones on ice, 1610s, from prp. of CURL (Cf. curl) (v.). The name appears to describe the motion given to the stone [OED]. A description of a similar game is attested from Flanders c.1600 …   Etymology dictionary

  • curling — |cârlingue| s. m. [Esporte] Modalidade esportiva jogada por duas equipes de quatro jogadores, que consiste em fazer deslizar uma pedra polida numa pista de gelo até uma zona determinada.   ‣ Etimologia: palavra inglesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • curling — ► NOUN ▪ a game played on ice, in which large circular flat stones are slid across the surface towards a mark …   English terms dictionary

  • Curling — Highest governing body World Curling Federation N …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.