Abû Sufyân

Uthman ibn Affan

Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

`Othman ou `Othmân ben `Affân ben al-`Âs ben Amîa (عثمان بن عفان بن أبي العاص بن أمية) est le troisième calife de l'islam (644-656), successeur d'Abû Bakr et d'Omar.

Selon la tradition, il est le premier mecquois converti à l'islam. Il s'est converti avant l'hégire et il a participé au premier exil des musulmans en Abyssinie en 620[1]. Ses relations avec Mahomet sont excellentes. Deux des filles de Mahomet et de Khadija , Rukayya et Umm Kulthum avaient épousé deux des fils d'Abû Lahab oncle du prophète mais opposant à l'islam. Après l'hégire les quraychites demandèrent aux fils d'Abû Lahab de répudier leurs épouses. Rukayya et Umm Kulthum rejoignirent leur père à Médine. `Othman désira Rukayya et Mahomet la lui donna en mariage. Au moment de la grande bataille de Badr, Rukayya était malade et Mahomet permit à `Othman de rester à son côté. Abû Lahab fut tué lors de cette défaite des quraychites. Rukayya décéda brutalement le lendemain[2]. Un peu plus tard `Othman épousa Umm Kulthum.

Choisi comme calife de préférence à Ali, il suscita des mécontentements autour de lui : d'abord par la confiscation au profit de son clan d'une partie du butin ramené des conquêtes d'Afrique, d'Asie Mineure et de Perse, ensuite en fixant officiellement le texte du Coran.

Sous le califat de Othman, le territoire musulman s'accrût considérablement notamment en l'an 27 de l'Hégire (649) ou de nombreux territoires africains et espagnols furent conquis mais Othman se rendit impopulaire dans certaines régions soumises à son autorité notamment à Koufa en Irak en banissant des habitants et en changeant souvent les gouverneurs de ces régions.

De nouveaux problèmes surgirent : quatre types de divergences apparurent à propos du texte du Coran. Othman décida alors d'officialiser un exemplaire du texte coranique et établit une classification unique des sourates les unes par rapport aux autres. C'est à cette fin qu'en l'an 25 de l'hégire (+647), (quinze ans après la mort du Prophète Mahomet), il chargea une commission de préparer plusieurs copies (mus'haf) du Coran. Ces copies préparées, Othman les fit envoyer en différents points importants du territoire musulman[3].

Le Coran de Tachkent

Les copies du Coran écrites de nos jours suivent toujours mot pour mot et lettre pour lettre cette compilation des copies d'Othman[4], écriture nommée « ar-rasm al-othmanî ». Quelques-une de ces copies existeraient encore aujourd'hui, l'une se trouverait à Istanbul, l'autre à Tachkent (Ouzbékistan).

Le calife Othman fût assassiné à Médine par une foule de musulmans en colère le 17 juin 656.

Précédé par Uthman ibn Affan Suivi par
`Omar
Icone-Islam.svg Califes sunnites Transparent.gif
(644-656)
`Ali


Références

  1. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, Mohammed, sceaux des prophètes), Actes-Sud, p. 86 (ISBN 2-7427-3318-3)
  2. Dans Tabari : La Chronique (Volume II, `Mohammed, sceaux des prophètes), Actes-Sud, p. 164 (ISBN 2-7427-3318-3)
  3. rapporté par Al-Bukhârî, hadith n° 4702
  4. Initiation au Coran. Par Mohammad Abdallah Draz. Publié par éditions Beauchesne, 2005, (ISBN 2701014514), pp 67 livre en ligne

Voir aussi

  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Uthman ibn Affan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abû Sufyân de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu Sufyan — ibn Harb, ‏أَبُو سُفيَان بن حَرب‎,‎ († 652) war der Führer der Sippe der Abd Schams im Stamm der Quraisch[1] und entfernter Verwandter Mohammeds; nach der Schlacht von Badr 624 n.Chr. und dem dortigen Tod mehrere mekkanischer Oberhäupter hatte er …   Deutsch Wikipedia

  • Abu Sufyan —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Abû Sufyân ibn Harb (??? 652) Parent et adversaire de Mahomet. Il est le petit fils de Umayya et le père du premier calife omeyyade Mu âwîya …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan Ibn Harb — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · christian …   Wikipédia en Français

  • Abu sufyan ibn harb — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · christian …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan Ibn Al-Harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan ibn al-Harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abu sufyan ibn al-harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan ibn Harb — Abu Sufyan ibn Harb, arabisch ‏أَبُو سُفيَان بن حَرب‎, DMG Abū Sufyān b. Ḥarb,‎ († 652) war der Führer der Sippe der Abd Schams im Stamm der Quraisch[1] und entfernter Verwandter Mohammeds; nach der Schlacht von Badr im Jahr 624 und dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Abu Sufyan ibn al-Harith — ( ar. أبو سفيان بن الحارث) is the son of Harith ibn Abd al Muttalib and a sahaba (companion) and an uncle of MuhammadAccording to Muslim sources:: Eventually God opened my heart to Islam. I got up and said to my servant, Madhkur: Get ready a… …   Wikipedia

  • Abu Sufyan ibn Harb — For the son of Harith, see Abu Sufyan ibn al Harith.Sakhr ibn Harb ( ar. صخر بن حرب), more commonly known as Abu Sufyan (560 650), was a leading man of the Quraish of Mecca. He was a staunch opponent of Muhammad before converting to Islam later… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”