Abu sufyan ibn harb

Abu Sufyan ibn Harb

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan.
Religion
religions abrahamiques :
judaïsme · christianisme · islam
Mosque02.svg
Cet article fait partie d’une série sur
l’islam
Les piliers de l’islam
la déclaration de foi · la prière · l’aumône · le jeûne de ramadan · le pèlerinage à La Mecque
Les piliers de la foi
Allah · malaikas (anges) · les livres sacrés · les prophètes · le jugement dernier · le destin
Histoire de l’islam
Mahomet · Abu Bakr as-Siddiq · Omar ibn al-Khattab · Uthman ibn Affan · Ali ibn Abi Talib · califes
Branches de l’islam
sunnisme · soufisme · chiisme · kharidjisme · acharisme · druze · salafisme
Les villes saintes de l'islam
La Mecque · Médine · al Quds
Constructions religieuses
mosquée · minaret · mihrab · qibla · architecture islamique
Événements et fêtes
hijri · hégire · Aïd el-Fitr · Aïd el-Kebir · Mawlid · Achoura · Arbaïn
Religieux
muezzin · imam · mollah · ayatollah · mufti
Textes et lois
vocabulaire de l’islam · droit musulman · écoles · la hisba · le Coran · hadith · sourate · la charia · la sunna · le fiqh · fatwa
Politique
féminisme islamique · islam libéral · islam politique · islamisme · panislamisme

Abû Sufyân ibn Harb (أَبُو سُفيَان بن حَرب [abū sufyān ben ḥarb]) est l'un des plus éminents dirigeants de la tribu quraychite. Cousin éloigné de Mahomet, il fut longtemps un de ses adversaires les plus résolus. Il est mort en 652. Il est le petit fils de Umayya et le père du premier calife omeyyade Mu`âwîya.

Histoire

Les habitants de La Mecque du clan quraychite ont contraint Mahomet à l'exil (hégire) vers Médine (622). Les exilés ont pris leur revanche lors de la bataille de Badr (624). Badr est un lieu proche de La Mecque. Ce fut une victoire pour les musulmans contre les mecquois.

La troisième manche a été la bataille de Uhud aux portes de Médine, à laquelle Abû Sufyân participa dans le camp mecquois (625). Ce fut une défaite pour les musulmans, mais les mecquois n'exploitèrent pas leur victoire. En août ou septembre 625, Mahomet ordonna à la tribu juive de Médine, les Nadîr de quitter la ville. Les juifs décidèrent de résister. Les musulmans les assiégèrent car ils les soupçonnaient de préparer un attentat contre leur prophète. Les assiégés se rendirent et leurs biens furent confisqués.

Les mecquois sous le commandement d'Abû Sufyân partirent vers Médine. Mahomet, sur le conseil d'un persan converti à l'islam, fit creuser un fossé autour du camp où se retranchent les musulmans pour arrêter les assaillants. Une tempête de sable obligea les assaillants à se replier à La Mecque. Mahomet profita de ce facile succès pour éliminer de Médine la dernière tribu juive qui y restait, les Qurayza.

Mahomet veut faire le pèlerinage à La Mecque, il est arrêté aux portes de la ville, mais au lieu d’attaquer il accepte un traité de non-agression avec les mecquois : le traité de Hudaybiya (628).

Mahomet épousa la fille d'Abû Sufyân, Umm Habîba, qui s'était convertie à l'islam.

Peu avant la prise de La Mecque par les musulmans en 629, Abû Sufyân se vit reprocher son incrédulité par sa fille. Il alla voir son parent Abû Bakr qui était au contraire l'un des premiers convertis décidé à demander à Mahomet de lui pardonner. Quelques jours plus tard toutes les tribus des environ de Médine, converties à l'islam convergèrent vers La Mecque. Avec l'aide de `Abbâs ibn `Abd al-Muttalib, Abû Sufyân parvint à traiter avec Mahomet une reddition des défenseurs de La Mecque.

Les bédouins des environs de La Mecque se réunirent pour reprendre la ville aux musulmans. L'armée des mecquois, sous les ordres de Abû Sufyân, cette fois alliée des musulmans organisa une contre attaque. Mahomet pour s'assurer la fidélité de ses nouveaux alliés leur promit une part accrue du butin. Les troupes de Mahomet gagnèrent cette bataille de Hunayn (630). Abû Sufyân participa encore à une bataille menée par Mahomet avant sa mort en 632, à Tâïf.

Après la mort de Mahomet et l'accession d'Abû Bakr au califat (632), Abû Sufyân ne semble pas avoir participé à la répression des tribus bédouines qui ont fait sécession dès la mort de Mahomet, ni aux batailles avec les voisins perses et byzantins. Ses fils Mu`âwîya ben Abî Sufyân et Yazîd ben Abî Sufyân participent aux conquêtes arabes en Syrie et en particulier à la bataille de Yarmouk (636). Abû Sufyân est mort en 652, pendant le califat de `Uthman.

Remarque

Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec Abû Sufyân ibn al-Harîth qui fut lui aussi un adversaire de Mahomet bien qu'il fût le frère de lait et cousin germain de ce dernier.

Source

  • Tabarî (839-923), La Chronique Tome II, Les Omayyades, éditions Actes Sud / Sindbad


  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Abu Sufyan ibn Harb ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abu sufyan ibn harb de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abu Sufyan Ibn Harb — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · christian …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan ibn Harb — Abu Sufyan ibn Harb, arabisch ‏أَبُو سُفيَان بن حَرب‎, DMG Abū Sufyān b. Ḥarb,‎ († 652) war der Führer der Sippe der Abd Schams im Stamm der Quraisch[1] und entfernter Verwandter Mohammeds; nach der Schlacht von Badr im Jahr 624 und dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Abu Sufyan ibn Harb — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Abû Sufyân ibn Harb (أَبُو سُفيَان بن حَرب [abū sufyān ben ḥarb]) est l un des plus éminents dirigeants de la tribu quraychite. Cousin éloigné de Mahomet, il fut longtemps un de ses adversaires les… …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan ibn Harb — Sakhr ibn Harb Nombre Sakhr ibn Harb ibn Umayya ibn Abd Chams ibn Abd Manaf Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Abu Sufyan ibn Harb — For the son of Harith, see Abu Sufyan ibn al Harith.Sakhr ibn Harb ( ar. صخر بن حرب), more commonly known as Abu Sufyan (560 650), was a leading man of the Quraish of Mecca. He was a staunch opponent of Muhammad before converting to Islam later… …   Wikipedia

  • Abu Sufyan Ibn Al-Harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abu Sufyan ibn al-Harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abu sufyan ibn al-harith — Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chri …   Wikipédia en Français

  • Abū Sufyān ibn al-Hārith —  Ne pas confondre avec Abū Sufyān ibn Harb qui fut lui aussi un adversaire de Mahomet mais qui est surtout le père de Mu āwīya. Pour les articles homonymes, voir Abu Sufyan. Abū Sufyān ibn al Ḥārith (أَبُو سُفيَانَ بن الحارث) est né vers 571 …   Wikipédia en Français

  • Abu Ubayda ibn al-Djarrah — Abû Ubayda ibn al Jarrâh[1] de son vrai nom Âmir ben Abd Allah[2] est un compagnon de Mahomet (581 639). C est l un des dix musulmans à qui Mahomet a donné l assurance qu ils iraient au paradis. Il a tué son père au cours d une bataille alors que …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”