Armorial et nobiliaire de Savoie
Histoire de la Savoie
Histoire savoie.jpg

Antiquité

Moyen Âge

Époque moderne

Époque contemporaine

Voir aussi

Chronologie de la Savoie


L'Armorial et nobiliaire de Savoie, reprise du titre de l'ouvrage du comte Amédée de Foras, recense les armoiries, sous forme de figures et de blasonnements, ainsi que les devises des familles nobles et notables qui ont possédé des fiefs en Savoie (Comté et duché de Savoie). Il faut rappeler qu'en héraldique, un armorial est un recueil d'armoiries. Certains sont illustrés, d'autres se limitent à donner une liste de blasonnements.

Cet armorial renvoie également en fin de page à ceux des communes savoyardes.

Sommaire

La Maison de Savoie

Article détaillé : Armorial de la maison de Savoie.

Branche principale de la Maison de Savoie

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des princes de la maison de Savoie.

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Armoiries Savoie Ancien.svg Comtes de Savoie

Premières armes hypothétiques (appartenance impériale) : d'or à l'aigle de sable[1].

Devise : Fert (« Il porte, il supporte, il remporte ») qui est, plus précisément, la devise de l'ordre du Collier ou du Lac d'Amour (devenu, en 1518, ordre de l'Annonciade) créé en 1362 ou 1364 par le comte Amédée VI, et peut-être aussi la devise d'un ordre plus ancien. En tout cas, il y a plusieurs versions de ce mot lu comme acronyme : « Frappez, Entrez, Rompez Tout », Fides Est Regni Tutela (« La foi est la protectrice du royaume »), Foedere Et Religione Tenemur (« Nous sommes tenus par l'alliance et la religion ») ou encore, en hommage à Amédée V le Grand, Fortitudo Ejus Rhodum Tenuit (« Sa vaillance a sauvegardé Rhodes »). En fait, il est très possible que Fert n'ait pas été un acronyme avant qu'on lui donne cette signification en 1392...

Apparu vers le Xe siècle. Comtes de Maurienne (1033), de Savoie, du Val d'Aoste (1024, 1038), du Bugey, du Chablais (1038), de Nyon (1018) de Sermorens (1038), du Viennois (1003) et ainsi que de la Tarentaise (1038)[2]
Armoiries Savoie 1180.svg Comtes puis ducs de Savoie

Sous le règne d'Amédée III de Savoie, l'aigle des rois de Bourgogne disparaît au profit de la croix blanche de Savoie : de gueules à la croix d'argent[1], blason impérial qui s'impose vraiment sous Amédée V au début du XIVe siècle.

Devise : custodibus istis (traduction la plus vraisemblable : « À ces gardiens-là »), associée à ce blason. (devis de Chambéry)

... Comte de Savoie (1125 ?), puis Duc de Savoie (1416), prince de Piémont (1416), roi de Sicile (1713)

Branches cadettes de la Maison de Savoie

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Armoiries Savoie-Nemours.svg Genevois-Nemours

Écartelé, en 1 et 4 parti au 1 de gueules au cheval effrayé d'argent, au 2 fascé d'or et de sable de huit pièces au cancrelin de sinople posée en bande brochant sur le tout et enté en pointe d'argent à trois bouterolles au bout d'épée faites en croissant de gueules mal ordonnées, en 2 d'argent semé de billettes de sable au lion de même brochant sur le tout, en 3 de sable au lion d'argent ; sur le tout de gueules à la croix d'argent à la bordure endentée d'argent[3].

Apparu au XVIe siècle. Comte, puis Duc de Genève (1514-1659), ducs de Nemours (1528-1659), comte d'Aumale (1652-1659).
Blason duche it Piemont.svg Savoie-Piémont

De gueules à la croix d'argent brisé d'un lambel d'azur en chef.

Issus de Thomas II (1199 † 1259), fils de Thomas Ier. Branche éteinte en 1418. Comtes puis ducs de Piémont.

La noblesse savoyarde

D'après Léon Ménabréa, on compterait une trentaine de feudataires : « au premier rang, les évêques puis archevêques de Tarentaise, les évêques de Genève, les évêques de Maurienne, les comtes mauriennais (future Maison de Savoie), les comtes de Genevois (qui contrôlent la cité de Genève et le pagus Genevensis)[4], les barons de Faucigny ; en second ordre, les sires de La Chambre, de Viry, de Chevron, de Miolans, de Montmayeur, de Briançons, de Chambéry, de Menthon, de la Rochette, de Compey, de Sales, de Sallenove, de Beaufort, de Lucinges, d'Allinges, etc. »[5].

Claude Genoux, dans son Histoire de la Savoie depuis la domination romaine jusqu'à nos jours (Annecy, 1852), parmi les grandes familles de Savoie vers 1050, cite les vicomtes de Maurienne, de Briançons (Tarentaise) et de Chambéry, les barons de Seyssel, de la Rochette, de Blonay, de Montbel, de Chevron Villette, de Beaufort, de Montmayeur, de Miolans et d'Allinges. Toutefois, pour le comté de Genève, les grands feudataires des comtes sont les Ternier, les Viry, les Compey, les Sallenove, les Menthon.

Pour Louis Comby (1977), il y aurait eu plus de 250 familles aristocratiques féodales en Savoie.

A

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason de l Alee 1.svg Famille de l'Alée

D'argent, à la bande d'azur accompagnée de deux étoiles du même, au chef de gueules chargé d'un croissant d'or.

Famille de l’Alée ou de l’Allée.

Devise : BEATAE VIRGINIS LETAE

Famille originaire d'Annecy. Seigneurs de Songy (Saint-Sylvestre - Albanais), baron de la Tournette (XVIIe siècle).
Blason Allinges 74.svg Famille d'Allinges

De gueules, à la croix d'or.[6].

Devise : Sans varier[7],[8]

Apparu vers le XIe siècle avec un certain Aymon, jusqu'au XIXe siècle (branche Allinges-Coudrée dont le dernier représentant meurt en 1840)[9]. Famille originaire du Chablais. Jean-Louis Grillet, reprenant les cartulaires des abbayes de Saint-Maurice et d'Aulps, indique que les chefs de familles étaient appelés « Princes ».
Blason fr Andrevet.svg Famille d'Andrevet

D'argent, à trois fasces de sable, à la bande de gueules brochant sur le tout.[10].

Cimier un lévrier de sable colleté d'argent. Supports deux lévriers de sable colletés d'argent.

  • Autre branche : Andrevet de Corsant
Anobli au XIVe siècle. Disparaît au XVIe siècle. Famille originaire de Bresse, installée à Montmélian (Comté de Savoie). Seigneurs puis barons (XVIe siècle) de Corsant (Pont-de-Veyle) ; seigneurs de Beaurepaire, Montfalcon, d'Albens, La Biolle, Saint-Julien
Blason Ameysin.svg Famille d'Ameysin

D'argent à la bande de gueules chargée de trois coquilles d'or[11]

Apparu au XIIe siècle. Chevalier. Seigneur d'Ameysin, Connilieu, Le Villard (Comté de Savoie).
Blason Angeville.svg Famille d'Angeville

De sinople à deux fasces ondées d'argent[12].

Devise : IN HIS RENASCIMUR OMNES

Etablie en Savoie au XVe siècle. Originaire du Bassigny (Champagne). Seigneurs de Mestral, de Chesnay, du Vidomnat des Bornes, d'Espagny, de Doudens et de Lambert; Barons de Ternier, de Lornay, d'Allonsier et de Villy-le-Pelloux, en Savoie; Seigneurs de Montveran, de Culoz, de Landaise, et comtes de Lompnes, en France.
Ecu bandé argent gueules.svg Famille d'Arenthon

Bandé d'argent et de gueules[13]

Issue de la Maison de Faucigny ou des Faucigny-Lucinges (ou Faucigny-Luserne). Prend le nom d'Arenthon d'Alex au XVe siècle, suite au mariage de Marguerite d'Alex et de Pierre d'Arenthon.

Apparu vers ... Chevalier, puis baron d'Arenthon (Faucigny). Seigneur d'Alex, Châtillon, Ferrières, Mauterre, coseigneurs de Les Clefs, de Manigod (Comté de Genève).
Blason Forbach 57.svg Famille d'Arlod

D'argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules.

Devise : NOBILIS MILES POTENS

Apparu vers ?. Disparu au XVIIIe siècle Seigneur d'Arlod, Mons en Semine (Comté de Genève).
Blason Arvillard.svg Famille d'Arvillard

D'or à l'aigle éployé d'azur, couronnée, becquée et membrée de gueules[14].

Devise : NUBE ALTIUS

Apparu vers XIe siècle. Disparaît au XVIIe siècle et passe à la Maison de Milliet (1628) : Milliet d'Arvillard. Seigneur puis baron (1488) d'Arvillard, La Bâtie d'Allevard (Comté de Savoie).
Blason Maison d'Auteville.svg Famille d'Auteville

Palé d'argent et de gueules de huit pièces, à la fasce d'azur, brochant sur le tout.[10].

Apparu vers .... Originaire du comté de Genevois
Blason family Avalon.svg Famille d'Avalon

De gueules, à l'aigle bicéphale d'argent

Apparu vers .... Seigneur de Saint-Pierre-sur-Isère, de Blay, coseigneur de la vallée de Bozel (Tarentaise).

Ba

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Balleyson.svg Famille de Ballaison
ou Balayson

D'hermine à une bande de gueules.[10].

Apparu au XIIe siècle, fin vers le XVIe siècle. Chevalier. Seigneur puis baron de Ballaison, d'Hermance et de Beauregard (Chens-sur-Leman), seigneur de Avanchy, Boisy, Chavannex, Loisin, Saxel (Chablais).
Blason ville fr Apremont (Savoie).svg Famille de La Balme
Prend le nom de La Balme d'Apremont.

Fascé d'or et de sable[15].

Apparu au Xe siècle. Chevalier. Seigneur d'Apremont, Avressieux, les Marches, Entremont-le- Vieux (Comté de Savoie).
Blason ville fr Trie-Château (Oise).svg Famille de La Balme

D'or à la bande d'azur[16].

Autre branche :

  • Ecu azur trois bandes or.svg La Balme de la Molière : D'azur à trois bandes d'or
Apparu vers le XIe siècle. Ancienne famille du Bugey dont deux rameaux se sont installés en Savoie. Seigneurs des Terreaux, en Valromey, de Longefan et de la Molière, en Savoie.
Blason fr la balme.svg Famille de La Balme

De gueules à la fasce d'or accompagnée en chef d'une étoile de même et d'un oiseau d'argent en pointe[17].

Éteinte vers 1646. Ancienne famille originaire de Montvernier.
Blason famille Labaume-Montrevel.svg Maison de La Baume

Ou encore maison de La Baume Montrevel

D’or, à la bande vivrée d’azur. Cimier : Un cygne d'argent, ailé de sable[18].

Devise : LA BAUME L'HONNEUR GUIDE MES PAS[19]

Apparu au XIIe siècle. Fin 1794 par décapitation du dernier représentant. Seigneur puis comte (1427) puis marquis de Montrevel, marquis de Saint-Genix et de Yenne (1586) Marquis de Saint-Martin. Comte de Saint Amour. Baron de Cusy.
Blason fr bavoz.svg Famille de Bavoz

Parfois on trouve la graphie : Bavoux ou bavisilien en latin[20]. De sable au mufle de lion d'argent[21]

Apparu au XIVe siècle jsuqu'à la fin du XVIIIe siècle. Seigneur de Billième, Oncieu, Les Terraux (Bugey). Domaines à Ruffieu et Serrières (Comté de Savoie).

Be à Bu

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason Beaufort bis.svg Maison de Beaufort

De gueules au lion d'argent (armé et lampassé d'azur)[22],[23].

Apparu au XIe siècle. Les de Menthon seraient une branche cadette de cette maison (cf. blason). Les seigneurs de Beaufort vendent le château et les terres à Béatrix de Faucigny en 1271, puis 1277, qui l'érige en baronnie[23]. Leurs successeurs reçoivent l'autorisation de construire le château de La Salle. Seigneur de Beaufort (Beaufortain). Vassaux de l'archevêque de Tarentaise, puis de la Maison de Faucigny, eux-mêmes vassaux des Comtes de Genève. Deviennent vicomte de Tarentaise et seigneur de la Val-d'Isère en 1346 (en échange de la terre de Beaufort). Sont aussi barons de Le Bois, Chevron, Montailleur. Seigneurs d'Alby, d'Arith, de Beaufort, de Chevron, de Rumilly, de Saint Genix, Saint-Laurent-de-la-Côte, de Saint Maurice, de Salagine, de Séez/de Val-d'Isère, de Villar Chabod. Coseigneurs de Cornillon et de Marthod.
Blason fr bellegarde.svg Maison de Bellegarde

Palé d'argent et de sable de six pièces, à la fasce de gueules, chargée de trois casques d'or[24].

Devise : NUBE ALTIUS

Une branche porte le nom de Bellegarde-Buffavant.

Apparu vers le XIIe siècle (?). Éteinte au XVIIIe siècle. Originaire de Magland (Faucigny). Seigneur de Brens, Buffavent, Disonce, Foncenex-Veigy, Miribel, Montagny, Pontier, Praz, Pressin, Saint-Cergues, Saint Disdille, Thorens, Vigny, Vongy.
Blason famille fr Bertrand.svg Maison de Bertrand ou Bertrand de La Pérouse

D'or, à un lion de sable, armé, couronné et lampassé de gueules[25].


Devise : SAPIENT ET CONFIDENT

Apparu au XIe siècle. Originaire de Suse. Seigneur de Montmélian (Comté de Savoie), puis de la Pérouse (1272), remonteraît au XIIIe siècle, baron de Chamousset (1681), de Thônes (1691). Comtes d'Evieux, de La Pérouse, de Saint-Rhémy ; baronnie de Gilly, Quintal, Villard-sous-Salève ; seigneur d'Archamp, Bonvillard, Bourgneuf, Molettes, Montfort, Rougemont et coseigneur de Bozel.
Blason de Blonay 1.svg Maison de Blonay

De sable, semé de croisettes d'argent, au lion d'or sur le tout.[26].

De sable, au lion d'or armé et lampassé de gueules.[27].

Devises : "PRO ARIS ET FOCIS" ou "Crois sans fin" ou "Toutes servir, toutes honorer, pour l'amour d'une" ou encore "Pur comme l'or, prompt comme l'éclair (alias comme l'aigle)"[28].

Cri : Blonay !

Deux branches :

  • La vaudoise, réformée, résidente sur la rive helvétique du Léman, résident au château de Blonay
  • La savoyarde, catholique, résidente sur la rive savoyarde, résident au château de Maxilly
Apparu au XIe siècle[29]. Baron de Blonay (Vaud). Une branche fut bailli de Vaud au XIVe siècle. Elle compte un vice-roi de Sardaigne (Louis, en 1742). Possessions sur les deux rives du Léman. Marquis d'Hermance (1756) ; comte de Rossillon ; Baron d'Avise, de Blonay, du Châtelard ; seigneur d'Allamand, d'Avise, de La Bâtie, de Bernex, de Bex, de La Chapelle-Marin, de Corsier-sur-Vevey, de Joux, de Livrogne, de Lugrin, de Maxilly, de Mézières, de Montigny, de Montmeilleur, de Nernier, de Planaval, de Rochefort, de Romanens, de St. Paul, de Sales.
Blason de Boege.svg Maison de Boëge

Écartelé d'or et d'azur. ou D'or, écartelé d'azur[30].

Devise : "NESCIT LABI VIRTUS".

Apparu vers Seigneurs de Boëge, d'Avully, Chaffardon, Conflans, Mons et coseigneur de Cervens, de Rochefort Faucigny.
Cartigny-coat of arms.svg Maison de Bonnivard

D'or à la croix de sable, chargée de cinq coquilles d'argent[31].

Apparu au ... Chevalier (Comté de Genève). Châtelain d'Allinges et de Thonon, seigneur de Grilly.
Blason Bouvier d Yvoire.svg Maison de Bouvier

Famille de Bouvier d'Yvoire.

De gueules à la fasce d'argent accompagnée de trois écussons du même posés 2 et 1[32].

Devise : FESTINA LENTE [32]

Anobli vers le XVIIe siècle. Originaire de Lompnes, en Bugey. Barons d'Yvoire (1655, confirmé en 1772) ; coseigneurs de Allamand, Cinquantod, Hons, Lugrin, Thollon (Chablais).
Blason de Bracorens.svg Famille de Bracorens

D'azur, au pal d'or, chargé de trois coquilles de sable.

Cimier : un bras armé brandissant une épée

Devise : LENITER ET OPERE SADO

Apparu vers Seigneurs de Boëge, de Rochefort et de Salins Faucigny. Vicomte de Maurienne ; seigneur de Bracorens, Saint-Laurent-de-la-Côte, de Savoiroux.
Blason Tarentaise.svg Maison de Briançon

de gueules à l'aigle d'argent[33].

Devise : unguibus et rostro[33].

Branche cadette : Briançon-Aigueblanche[33]. Pour certains auteurs, les Montmayeur et des Miolans.

Apparu au IXe siècle. Les titres passent vers le XIIIe siècle à la maison de Montmayeur. Vicomte de Tarentaise (v. le XIe siècle par l'archevêque de Tarentaise Amizon), originaire d'Aime (Tarentaise). Seigneur de Cur ou Cœur, d'Aigueblanche, de Feisson.
Blason fr buttet.svg
Armes de Buttet.jpg

Maison de Buttet
De sable aux trois butes d'or entrelacées, deux en sautoir et une en pal[34],[35]
Devise : La vertu mon but est[36]

Apparu au XVe siècle Originaire d' Ugine (Comté de Savoie). Seigneur de la Maison-Forte d'Entremont au Bourget, Baron du Bourget (Le Bourget-du-Lac),comte de Tresserve, seigneur de Malatrait ,de Monduret, de la Tour, du Foug et de la Rente féodale de Grésy-en-Genevois.

Ca à Ch

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason famille fr Candie.svg Maison de Candie

De gueules, semé de fleurs de lis d'or, à la bande d'azur, brochant sur le tout[37],[38].

Devise : Tout à rebours[39] (L’énigmatique devise des Candie rappelle que comme l’écrevisse, les sages quelque fois marchent à reculons). Cimier : un chapeau ducal d'or, sommé d'une tête d'épervier et de chaque côté du timbre, de langué d'or et à chaque côté du timbre une écrevisse de pourpre versée et sur leurs têtes, et serre ces lettres G.R.C[évasif].[39] description à réactualiser.

Apparaît vers le XIe siècle. Originaire de Chambéry-le-Vieux (Comté de Savoie). Dès le XIVe siècle, ils ont possédé le château auquel ils ont donné leur nom ainsi que de nombreux biens à Chambéry-Le-Vieux. Vicomté de Genève. Seigneur de Bloye, Candie, Chaffardon, Loese, Varennes.
COA family fr Cavour (Savoy).svg Famille Bens de Cavour (it) (en italien : Benso di Cavour)

D'argent, au chef de gueules, ch. de trois coquilles d'or.[40]

Chieri (États de Savoie)
Blason de Chabod.svg Maison de Chabod

Parfois appelée les Chabod-Lescheraine ou encore Chabod (ou Jacob) de l'Echerenne

D'azur, à trois fleurs de lys d'argent 2 et 1, au chef de même chargé d'un lion issant de sable lampassé de gueules. - Cimier : une lice issant d'azur. - Supports : deux griffons d'argent.

Devises : C'EST À TARD ou encore TOUT À TEMPS[41].

Anobli au XVe siècle Bourgeois originaire de Chambéry. Seigneurs (anobli en 1440), comtes puis marquis de Lescheraine (1682), Saint Maurice (1635) ; barons de Crête, Lupigny, Saint-Jeoire ; seigneurs d'Aiguebelette, Aisone, Arith, Cengle, Chiron, Chitry, La Dragonnière, Féterne, Grésin, Hauteville, Jacob, Mionaz, Monet, Thusy, Travernay, Troche et Douvaine, Villeneuve (achat en 1401), coseigneurs de Peillonex
Blason fr maison de Challant.svg Maison de Challant

D’argent au chef de gueules à une cotice de sable brochant sur le tout[42].

Devise : Tout est monde et le monde n'est rien[43]

Apparaît vers le XIe siècle[42]. Le titre passe à la maison de Madrus par le mariage d'Isabelle de Challant Aymavilles avec Frédéric de Madrus, comte d'Avie, marquis de Sourian, au XVIe siècle, avant de revenir à une branche cadette. Val d'Aoste. Vicomtes d'Aoste. Seigneurs puis comtés de Challant...
Blason ville fr La Chambre (Savoie).svg Maison de La Chambre

D'azur, semé de fleur de lis d'or, à la bande de gueules brochant sur le tout[38].

Devise : ALTISSIMUS NOS FUNDAVIT[44]

Au XVe siècle, le mariage de Jean de Seyssel et de Marguerite de La Chambre donne naissance à la branche cadette des La Chambre Seyssel se blasonnant :

Blason fr la chambre-seyssel .svg Parti au premier, d'azur, semé de fleur de lis d'or, à la bande de gueules brochant sur le tout, au second, gironné d'or et d'azur de huit pièces.

Apparaît au XIe siècle, érigé en comté en 1456, puis en marquisat en 1564. Marquis de La Chambre (1562, Maurienne) ; vicomte de Maurienne ; baron de Châteauneuf.
Blason de Charansonnay.svg Maison de Charansonay

D'or, au lion de sable armé et lampassé de gueules[45].

Apparu vers ... Seigneurs de Charansonay, de Malagny, de Saint-Marcel, de Puisgros. Le château de Charansonnay se situe sur la commune de Massingy.
Blason ville it Milan (Lombardia).svg Maison de Châtillon

D'argent à la croix de gueules[46]

Apparu au XIIe siècle. Seigneurs de Arbusigny, Augny, Beaumont, Billia, les Chappelles, Challonges, Châtelard en Semine, Châtillon, Châtillon de Michaille, Cotaillou, Epercy, Franclens, Larringes, Mèral, Monétier, Montfort, Mussel, Musinens, Ravoire, Rosey, Semine, Seyssel, Sonnaz, Vaux, Villy.
Blason Chavanes.svg Maison de Chavanes

Maison de Chavannes ou de Chavanne ou de La Chavanne

de gueules, à trois quintefeuilles d’argent, rangées en bande, au chef d’azur chargé à dextre d’une quintefeuille d’argent[47]. L'armorial de Rietstap donne un blasonnement différent d'azur, à trois quintefeuilles d'argent, rangées en bande, au chef du champ, chargé à dextre d'une autre quintefeuille d'argent.

Apparu au ... Originaire de Rumilly. Seigneurs de Corbonnex, Motz, Reynex (Comté de Savoie).
Blason deChevron-Villette.svg Maison de Chevron Villette

D'azur au chevron d'or chargé d'un chevron de gueules accompagné de trois lionceaux d'or, deux affrontés en chef et un en pointe[48],[38].

Le blason des seigneurs de Chevron est "d'azur au chevron d'or chargé d'un de gueules" jusqu'en 1277 où la branche s'associe à celle des Villette portant pour blason "d'azur à trois lyons d'or armez et lampassez de gueules."

Devise : "IN ARDVIS (STAT)" ou "ALTISSIMA QVERO".

Apparu au XIe siècle Originaire de Tarentaise. Comtes de Chevron, Montjoye ; barons de L'Orme, Villette en Tarentaise.
Blason Famille Chignin.svg Maison de Chignin

De gueules, au chevron d'argent, chargé de six hermines de sable[38] ou De gueules, au chevron d'hermines[49]. On trouve parfois : De gueules, au chevron d'argent, moucheté d'hermines.

Apparu vers ... Seigneurs de la Biguerne (Chignin), de la place de Chignin, de Saint-Jeoire, de la Place près Cluses, co-seigneurs de Naix et Fleyrier (Taninges).
Blason Chisse.svg Maison de Chissé

Parti d'or et de gueules, au lion de sable, armé, villené et lampassé de gueules, brochant sur le tout[50]

Deux branches lors de l'achat du Faucigny au XVe siècle  :

  • dauphinoise : Chissé
  • savoyarde : Chissé Polinges

Devise : Toujours[51]

Apparu vers le XIVe siècle Originaires des environs de Sallanches, feudataires des barons de Faucigny. Comtés de Chissé et de Chalant dans la Val d'Aoste ; barons de la Marcosse (Faucigny) et d'Yvoire. Seigneurs de Corbières, Fillinge, Les Jiallets, Montjoye, Polinge, Sainte-Hélène-du-Lac, Servoz ; Coseigneurs de La Bâtie Dardel, Challant, Nernier.

Ci à Cy

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason de la Maison du Cloz.svg Maison du Cloz de Bonne

P. écartelé : au 1er d’argent à la fasce de gueules au chef enmanché de 4 pièces de sable; au 2e d’or à la fleur de lys de sable, qui est du FRESNOY; au 3e d’or au sautoir de sable qui est de MARTIN; au 4e de gueules à l’arbre d’or, clos de même qui est du CLOS.[47].

Devise : "Rosa praebet honores"

Anoblie en 1469. Vers la fin du XVIIe, de brillantes alliances, l’érection de leur terre de Bonne en comté, l’héritage qui leur apporta le nom de Martin du Fresnoy et les terres d’Esery et de Blansy, les a placés dans une position relevée. Originaire de Bonne sur la Menoge. Seigneurs, puis comtes de Bonne, Barons de Lambert, seigneurs de Lorzier, du Fresnoy, Esery, Blansy, de la Batie Dardel, co-seigneurs de Saint Alban, Vourey, Cholex et la Martinière (près d’Ambilly, Bailliage de Ternier), de la Colliette, dits du Fresnoy et de Bellecombe.
Blason ville fr Toulon (Var).svg Maison de Compey

D'azur à la croix d'or[47].

Devise : "A.V.F." (A vostre foy)[52]

Branche cadette : (Compey)- Vulpillières

Apparaît vers le XIe siècle. En 1479, les ducs de Savoie confisquent leurs biens suite à de nombreux abus. Originaire du Genevois. (Voir article détaillé)
Blason de Conzie.svg Maison de Conzié

D'azur, au chef d'or, à un lion issant de gueules.[53]

Très ancienne famille du XIIe siècle. A pris ou donné son nom au château de Conzié sur la commune de Bloye près de Rumilly. Comté de Genève. Seigneur de Blay.
Blason de Cordon.svg Maison de Cordon

Écartelé d'argent et de gueules[54]

Devise : TOUT SANS CONTRAINTE ou Omnia Sponte

La maison de Cordon apparaît vers le XIIIe siècle. Seigneurs puis comtes de Cordon. Bugey. Seigneurs de La Balme, Croset, Evieu, Les Marches, Morestel, Passin, Pluvy, Veyrin.
Blason de la famille de Coppier.svg Famille de Coppier

- D'azur à trois coupes d'or
- D'or, à la coupe de gueules au chef d'azur, chargé d'un lion issant d'argent
- D'hermine au chef de gueules

Devise :QUI VULT NO HABET COUPIER

La Maison de Coppier est une très ancienne famille du Genevois citée dès le XIIe siècle. Aujourd'hui divisée en plusieurs branches: les "de Coppier" et les "Coupier". Noblesse Française datant de 1565. Seigneurs van Calslaghend (Hollande), van Oudendyk (Hollande), de Claveysolle, de Creil, de Viry, de Malval, de La Mûrette, chevalier de la langue d'Auvergne.
Blason famille fr Costa de Beauregard.svg Maison Costa de Beauregard

D'azur à trois bandes d'or, au chef cousu d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or[55].

Nuvola apps important square.svg

Différences entre dessin et blasonnement : Le dessin présente un bandé d'or et d'az, chef (non cousu) de France.


Apparaît vers le XII siècle à Gênes, anoblie en 1389, avant de s'attacher aux ducs de Savoie vers la fin du XVIIe siècle. Originaire de Gênes. Marquis de Saint Genix de Beauregard (1700) ; comtes de Villard, Saint Remy ; seigneurs d'Archamp, La Bâtie Meille, Beauregard, Cernex, Ceruse, Charlier, Châtelard, Cordon, La Dragonnière, Evieu, Megève, La Motte, Rougemont, Sacconex; coseigneur de Balleyson, Crappon, Frise, Massongy, Nernier.
Blason fr cuines.svg Maison de Cuines

D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules, à la bande du même brochant chargée de trois étoiles d'argent[56]

Devise : J'attends fortune[56]

La maison de Cuines, de Cuynâ, ou encore de Cuynes.

Apparu au XIe siècle, disparaît vers le XIVe siècle à la suite du don de la seigneurie à Jean de Savoie (v. 1348 ?). Seigneur de Cuines. Maurienne

D

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Ecu azur trois bandes or.svg Blason ville fr Beaucaire (Gard).svg Maison du Saix

La maison du Saix, Dessaix, de Saxo (en latin).

D'azur à trois bandes d'or. ou écartelé d'or et de gueules. Cimier : Un globe chargé d'une écartelure semblable. Supports : deux lions de gueules, armés d'or[57].

Devise : NON MOBILE SAXUM[57]

Apparaît vers le XIVe siècle Originaire de Genève (ou de la Bresse). Seigneur de Annet, Marignier, Montfalcon, Passeirier, Pontchy, Roche, Saix.
Blason ville fr Fresnoy-Andainville (Somme).svg Blason-Chevron-d'or-sur-fond-d'azur.png Maison de Dhéré

D'or, au chevron d'azur ou D'azur, au chevron d'or

Petite noblesse vassal des Duyn (voir ci-dessous)

Apparaît vers le ... Originaire de Dhéré (aujourd'hui Duingt, Comté de Genève). Seigneur de Boissy, Bressieux, Dhéré, Noyret ; conseigneur du Val de Clets.
Blason Thibaut de Montmorency.svg COA family fr Mareschal de Duyn (Savoy).svg Maison de Duin

La maison de Duin ou Duyn.

À l'origine de gueules à deux bars adossés d'argent, puis D'or à la croix de gueules[58].

Devise : PORTANTUR STEMMATA COELO

La branche Mareschal (de) Duyn (de) La Val d'Isère ou Duyn Maréchal portait un écartelé 1 et 4 d'or à la croix de gueules, écartelé 1 et 3 d'or, à la bande d'or, chargée de trois coquilles d'argent[59].

Apparaît au XIe siècle. Disparaît vers 1530 et une partie des biens est transmise à leurs cousins La Forest. Seigneurs de Duyn (Comté de Genève). Vers 1310, deviennent seigneurs puis barons de Val-d'Isère et de Sainte-Hélène par le mariage de François de Duingt avec Marguerite de Beaufort, puis vicomtes de Tarantaise et de la Val-d'Isère (jusqu'au XVIIe siècle) ; Seigneurs de Combe-Fort, de Ribaud et du Châtellard, Beauvivier, Biol, Châteauvieux de Duing, Conflans, Dhérè, Duing, Marthod, Saint-Eustache, Saint-Michel, coseigneurs de Cavallerleone et d' Outrechaise.

E à F

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason Faucigny.svg Maison de Faucigny

Palé d'or et de gueules de six pièces[60].

Devise : USQUEQUO

Autres branches :

  • Blason fr faucigny-lucinges.svg Blason fr faucigny-lucinges2.svgFaucigny-Lucinges : Parti, au premier palé d'or et de gueules (Faucigny), au deuxième parti, d'argent, à trois bandes de gueules (Lucinge ou Luserne) ou Écartelé en 1 et 4 palé d'or et de gueules de six pièces et en 2 et 3 d'argent, à trois bandes de gueules.
  • Blason fr faucigny-lucinges de vevey.svgFaucigny-Lucinges, branche de Vevey : De sinople à trois bandes d'argent.
  • Blason fr faucigny-lucinges de marlioz.svgFaucigny-Lucinges, branche de Marlioz : D Bandé d'argent et de gueules, la première bande de gueules chargée d'une étoile à huit branches de sable en chef.
Apparaît vers le Xe siècle et s'éteint au XIIe siècle Barons de Faucigny, vassaux des comtes de Genève.
LaFaverge.svg Maison de La Faverge (de Fabricis)[61]

D'azur à la croix d'or chargée d'une croix de gueules cantonnée de deux ancres aussi d'or aux 1er et 2me et de deux calices du même aux 3me et 4me.

On trouve aussi la croix fichée; la croix de gueules bordée d'or; les ancres d'argent, cantonnant aux 1er et 4me etc.

Autres branches :

  • La Faverges de Montpon
  • La Faverges de Cormand
Apparaît vers le XVIe siècle. Originaire du Genève, fuyant le calvinisme. Seigneurs de Cormand et de Montpon.
COA family fr Favre (Savoy).svg Maison de Favre

Maison de Favre (Chanaz, car il existe d'autres familles du même nom). Voir le premier Président du Sénat de Savoie : Antoine Favre.

D'argent, au chevron d'azur, accompagné de trois têtes de Maure tortillées d'argent.[62].

Devise : Fermeté

Anobli au XVIe siècle Juristes qui achètent la maison des Charmettes en 1596, obtenant ainsi un titre honorifique. Comtes (obtenu en 1670 et érigé en comté en 1680) de Chanaz ; barons d'Aiguebellette, d'Arenthon ; Seigneurs des Charmettes, de Betonet, Domessin, Félicia, Pérouse, Premery, St. Étienne, Villaret, Yvoire
Blason Ans.svg Maison de Féternes

De gueules au lion d'or ou D'or au lion de gueules[63]

Apparaît au Xe siècle. Au XIIe siècle siècle, la branche principale disparaît et une branche cadette, les vidomnes de Féternes, lui succède jusqu'au XIVe siècle. Au XIIIe siècle, les terres sont sous le contrôle de la Maison de Savoie[64]. Originaire du Chablais. Val d'Abondance. Seigneurs de Bons, Brens, Conflans, Doussard, Évian, Excevenex, Féterne, Margencel, Marin, Notre Dame d'Abondance, Tournon
Blason fr la flechere .svg Maison de La Fléchère

D'azur, au sautoir d'or, cantonné de quatre aiglettes d'argent[65],[62].

Apparaît au XIIIe siècle. Chevalier, seigneur de Beauregard, originaire d'Irlande (Venu avec Pierre II de Savoie). Comte d'Alex, la Flechère, Veyrier-Châtillon (1654) ; seigneur de Beauregard (Saint-Jeoire), Bellegarde, la Bruyère, la Caille, Collonges, Crans et Bosse, Culoz, Faucigny, Grens, Lutrin, Molliens, Picaraisin, Ravorée, Rumilly, Saint Ours, Sallanches, Senoche, Sierne, Vanzy, Villy, Vuad ; coseigneur de Cormand, Douvres, Hauteville, Mieussy, Sémine.
Blason ville fr MareuilCaubert (Somme).svg Maison de Foras

D'or, à la croix d'azur.[62]

Devise : IN COELESTI FORTITUDINE (En la force céleste) ou INTUS ET FORAS UNDIQUE CRUCIS AMOR (En dedans et en dehors partout l'amour de la croix)[66].

Apparaît vers le ... Originaire du Chablais. Comte de Foras ; Seigneur de Beauregard, Borgneuf, Bottolier, Chanaz, Chesabois, Chilly, Foncenex et Foras d'Amont, Montocornu, Murs, Mussel, Thuyset.
Blason de la Forest.svg Maison de La Forest Divonne

De sinople à la bande d'or frettée de gueule[67].

Devise : Tout à Travers[68]

Apparaît vers le Xe siècle, extraction chevaleresque. Noblesse de France 1650. Pair de France Hereditaire 1827. Seigneurs de Divonne. Pays de Gex (Comté de Genève). Comte de La Barre, La Croix St. Alban, Verel et Dulin, La Forest ; seigneur de Aprémont, Bâthie d'Albanais, Bonvillard, Brison, Cevins, Le Châtelard, Cuchet, Gramont, Grignon, Loëx, Lucey, Manigod, Nernier, Pontchy, Rumilly, St. Alban, St. Laurent, Rian, Somont, Toisinge; coseigneur de Colliette, Reano, Villarbasse. Pair de France Hereditaire

G

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
FamilleGay.png Famille Gay (ou Guex)

Fascé d'or et d'azur, au chef de gueules au lion hissant d'or[69].

Issue de Jean Gay, conseiller de la ville de Genève. Les Gay s'installent à Vulbens (province du Genevois) dès 1450 (Claude Gay), où ils prennent, au début du XVIIe siècle la charge de notaire royal et ducal. Claude-Aimé Gay est anobli par édit du duc de Savoie et prince de Piémont Victor-Amédée II en date du 28 novembre 1696 (le blason est antérieur à l'édit). Châtelains d'Arcine, puis châtelains du Vuache.


Blason comte Geneve ancien.svg Blason ville fr La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie).svg Maison de Genève, Comte de Genevois .

Blason utilisé à partir de Aymon Ier de Genève[70],[71].

  • D'argent à la bande d'azur accompagnée de deux lions du même.

Armes adoptées depuis Amédée II de Genève vers 1280[72].

  • D'or à quatre points équipolés d'azur

Devise : APTE NON ARCTE Traduit par : Justement mais non étroitement.

  • Maison de Geneve, Marquis de Lullin,chevalier de l'Annonciade Maison de Geneve.svg
  • Branche de Genève-Lullin Branche de Geneve-Lullin.svg à la cotice de gueules brochant.
  • Branche de Genève-Boringe Branche de Genève-Boringe.svg à la cotice de sable brochant.
  • Branche de Genève-MontagnyBranche de Genève-Montagny.svg Ecartelé;de Genève et Montagny.
Article détaillé : Liste des comtes de Genève.
La maison de Genève apparaît vers le IXe siècle avec le titre de "Comte de Genevois". À la mort de "Clément VII, en 1394, la maison de Geneve perd le comté qui finit par ètre racheté au divers prétendants par la "Maison de Savoie". La Maison de Geneve, par les sires d'Anthon, Lullin, Varey, etc. continue d'exercer d'importantes fonctions au sein de la Maison de Savoie. Comté de Genevois.
Blason inconnu.svg Maison de Gerbais

Leur blason n'est pas connu.

Éteinte avant la fin du XIVe siècle. Seigneurs de Gerbais, Rochefort, Saint-Maurice, Verel, Avressieux, Gresin, Champagnieu, etc. (Mestralie de Novalaise) au Petit-Bugey.
Blason de Gerbais.svg Maison de Gerbaix de Sonnaz

La maison de Gerbais ou Gerbaix de Sonnaz.

D'azur, au chef d'argent chargé de trois étoiles de gueules.[73]

Cimier : une tête de chien de gueules.

Devise : "SI N'ESTOIT" ou "RELIGIO PATRIAE"[74].

La branche, devenue aînée dès le XVe siècle, a écartelé de Châtillon (Blason ville it Milan (Lombardia).svg aux deux et trois d'argent à la croix de gueules). Plus tard, ils ont aussi écartelé d'Alby (Blason ville fr Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine).svglosangé d'argent et de gueules) puis : Ecartelé de Châtillon et d'Alby et sur le tout de Gerbais.

  • Gerbais-Sonnaz d'Habères (branche cadette) : Ecartelé de Gerbais et de Châtillon. Blason Gerbais Sonnaz.svg
Remonte au XIIIe siècle. Originaires de Chambéry. Comté de Savoie. Marquis de La Roche (1894), Châtelet de Credoz (1894) ; comtes de Sonnaz ; barons d'Aiguebelle, Arenthon, Le Bourget ; seigneurs de l'Annonciade, Chanaz, Charmettes, Faverges, Haberes, Meral, Mondesir, Novalaise, Vivier ; coseigneurs de Verel, Vernaz.
Blason deGex.svg Maison de Gex

D'azur au lion d'or lampassé de gueules, à la fasce de même chargée de trois roses d'argent brochant sur le tout[75].

Le chatelain Charles Jay, châtelain de Samoëns, achète une terre aux Lucinge. Anobli en 1563, il prend le nom de Gex, seigneur de Vallon[76]. La famille s'éteint au XVIIIe siècle. Comte de Taninge ; baron de Saint Cristophe (1622) ; seigneur de Arbusigny, Montfort ; coseigneur de Cluses, Nernier (Faucigny).
Blason fr gilly.svg Maison de Gilly

D'or à trois fasces de gueules à la bande d'argent, brochant sur le tout, chargée de trois corneilles de sable[77]

De 1162 à 1596[78]. Barons de Gilly ; seigneurs de Rochefort, Villarayon ; coseigneurs de Cons-Sainte-Colombe, Marthod et Cornillon.
Armoiries Chablais.svg Maison de Gingins

D'argent semé de billettes de sable, au lion naissant du même brochant[79].

Apparu au XIIIe siècle. Disparition de la famille vers 1911[80]. Seigneur de Gingins en Vaud[81]. Baron de Divonne (avec une partie du pays de Gex - Comté de Savoie), Le Châtelard (Vaud, au XVIe siècle) ; seigneur de Balmont, Beaumont, Cusinens, Gingins, Méral, Moiry, Montreux ; coseigneur de Vevey. Bourgeois de Berne[82].
Blason Capbreton.svg
Maison de Gorrevod

D'azur au chevron d'or[83].

Devise : Pour à jamais[84]

Blason Charles Emmanuel de Gorrevod (1569-1625).svgCharles Emmanuel de Gorrevod (1569-1625), Duc de Pont-de-Vaux, Prince de Gorrevod et du Saint-Empire, Marquis de Marnay, Comte de Salins, Baron de Courcondray, de Saint-Julin, de Gerbais, de Belmont, de Sermoyé, de Chalamont, de Mont-Merle, du Mont-Saint-Sorlin, de Lay, de Sainte-Marie, de Liesle, de Fourg, de Chissey, de Buslard, de Condes, de Bougnon, Gouverneur du Limbourg, Chevalier de l'Ordre de la Toison d'or en 1613 (brevet no 329)[85]

Écartelé: aux 1 et 4, d'azur, au chevron d'or (Gorrevod) ; aux 2 et 3, fascé d'argent et de gueules, à la bande d'azur, brochant sur le fascé et chargée de trois fleurs-de-lis d'or, posées dans le sens de la bande (Rivoire).[86]

Apparu au XIIe siècle Seigneur de Gorrevod en Bresse. Comte de Domessin (1603), comte (1521) puis duc (1623) de Pont-de-Vaux, comte et vicomte de Salins et baron puis marquis de Montanay (1600) et baron de Courcondray et seigneur de Gorrevod et seigneur de Sermoyé et seigneur de Lay et duc de Nole (Sicile) (1523)  ; Baron de Marnay, baron de Saint-Julien ; seigneur de Chalamont, Fretechise, Gerbaix, Vernone[87].
Blason fr greyfie.svg Maison de Greyfié

La maison de Greyfié ou Greyfié de Bellecombe :

d'or à l'ente (ou greffe) sur une tige de sinople[88]

... Seigneur de Bellecombe. Anoblie en 1737, comte en 1825.
Blason fr Greysier.svg Maison de Greysier

La maison de Greysier :

Palé d'or et de gueules de six pièces, (à la fasce d'argent)[89].

Apparu au XIIIe siècle. Originaires du Chablais (?). Seigneurs de Greysier. Seigneur de La Balme-de-Sillingy, La Chambre, Châteauneuf, Choisy, Chuyt, Compois, Cusy, Greysier et Cessens, Montaimont, Montrottier, Sacconex
Grolee.svg Blason fr grolée en dauphine.svg Maison de Grolée

Gironnée d'or et de sable de huit pièces[90]. (en Bresse) et Gironnée d'argent et de sable. (en Dauphiné)

Devise : Je suis Grolée[91]

Autres branches :

  • Grolée-Mévouillon
Vers 1180 Seigneurs puis comtes de Grolée, originaires de Bresse. Barons de Rochefort ; seigneur de Arcine, Boussy, Hauteville, Ilins, Chevelu et Lucey, Villard, Neyrieu ; de Bois, Châteauneuf[92].

H à K

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason d Humilly.svg Maison d'Humilly

De sable, au cerf d'or passant.

Devise : HUMILIS CORDE

Apparu vers... Seigneurs de Chevilly, Germagny, co-seigneurs de Serraval et de la Val des Clets. Comté de Genève
Juge-Pieuillet.svg Maison de Juge (de Pieuillet)

Porteraient D'azur à trois roses d'or, 2 et 1.[93] sinon : D'azur au sautoir d'or chargé de cinq roses de gueules.

Apparu vers XIVe siècle Ancienne famille de la bourgeoisie de la ville de Rumilly ayant occupé des hautes charges municipales, anoblie en 1498. Seigneur de Pieuillet (Marcellaz-Albanais). Ancienne attache avec la maison de Candie.

L

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason fr langin.svg Maison de Langin

D'azur à la tour d'or avec un pan de mur de même senestre[94]

Apparaît vers le XIIe siècle. Vassaux de la maison de Faucigny puis en 1179 des comtes de Genève. Passe à la maison d'Allinges par mariage en 1509. Tour de Langin, Chablais
Blason fr Lescheraine.svg Maison de Lescheraine

D’azur à la bande éco(t)tée d’or[95],[67].

Devise : SINE MACULA (sans tâche)[96].

Apparaît vers le XIVe siècle. Disparition au XIXe siècle. Originaires des Bauges (Comté de Savoie). Marquis de Bauges/Lescheraines (1682) ; contes de Leschaux, Vinadio et Sambuco ; seigneurs de Les Allues, La Charnée, La Compote, Pertengo
Blason fr loche.svg Maison de Loche

Partie de gueule à trois glands d'or au chef d'argent et au croissant montant d'azur.[97].

Apparaît vers le XIVe siècle Originaire de Magland (Comté de Genève), est issue d'une lignée de notaires.
Contes de Vanzy ; barons de Saint Martin ; Seigneurs de Châtel, Fléchère (Vanzy)) ; conseigneurs de Bozel, Servoz.
Blason fr lucinges.svg Maison de Lucinge ou Luserne

D'argent, à trois bandes de gueules[98].

Devise: USQUE QUO (Jusque là)

Apparaît vers 1420 (cf. Samuel Guichenon) Originaires du Faucigny. Sénéchaux du Faucigny; Seigneurs de Alex, Allamand, Allèves, Arcine, Brison, Châtelard, Roche, Arenthon, de Drurilly, de Valon, de Couverté ; Coseigneurs de Allinges, Châteauneuf.
Blason Luyrieu.svg Maison de Luyrieux ou Luyrieu

D'or au chevron de sable[99]. Cimier : un dragon d'or clariné d'argent Supports : deux anges au naturel.

Devise: Belle sans blasme/blâme

Apparaît vers le XIIe siècle Originaires de Belley en Bugey. Seigneurs de Champagne, Champdor (1318-1516), Corcelles/Courcelles, La Cueille, Culoz, château de Luyrieu (Béon (Ain)), Montfalcon, château de Montvéran (Culoz), Morestel, Saint Alban, Prangins, Villars, Nully, Savigny, Sainte-Croix, Villenasse.

Ma à Mi

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason famille fr Famille de Machard de Chillaz.svg Famille de Machard de Chillaz

D'argent à trois pals de gueule au chef d'azur chargé de deux lions issants affrontés d'or

Anoblie par Lettre de Janus de Savoie, comte de Genevois le 26 mars 1491. Originaire de Haute-Savoie. Seigneurs de Chassey et de Chillaz, de Pierre, coseigneurs de La Val de Bozel.
COA family fr Maistre (Savoy).svg Maison de Maistre

D'azur, à trois soucis tigés et feuillés d'or (alias trois tulipes). Couronne de comte[100].

Devise: FORS L'HONNEUR, NUL SOUCI[100].

Apparue en Savoie au XVIIIe siècle. Une branche savoisienne et une autre piémontaise. Originaire du comté de Nice. Comtes de Maistre en Savoie: Patentes du 8 septembre 1778.(Comtes Maistre de Castelgrana -1745 - et de Carraz -1758 - en Piémont).
Blason Mareschal.svg Maison de Maréschal

D'or, à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'argent[101].

Devise : PORTANTUR STEMMATA COELO et ASSEZ À TEMPS[102].

Autres branches :

  • Maréchal-Meximieux : D'or à la bande de gueules, accompagné de six coquilles du même rangées en orle.marechal2.JPG
  • COA family fr Mareschal de Duyn (Savoy).svg Maréchal-Duyn de Val d'Isère : Écartelé 1 et 4 d'or à la croix de gueules, 2 et 3 d'or, à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'argent.(voir ci-dessus)
  • Blason fr marechal-luciane.svg Maréchal-Luciane : Écartelé 1 et 4 d'or à la bande de gueules, chargée de trois coquilles d'argent, 2 et 3 d'or à deux brochets adossés, d'azur.
Apparu vers le XIVe siècle. Marquis de Marclaz (1671). Comte de Bettonet, de Somont, de la Val-d'Isère ; vicomte de Maurienne, de Tarantaise ; baron de Bois, de Meximieux, de St. Michel, de Saint-Hélène-des-Millières ; seigneur de Les Bauges, de Bonvillaret, de Charmoisy, de Châteauvieux, de Cuynes, d'Épagny, de Grignon, de Gruffy, de Lully, de Vuache ; coseigneur d'Anthey, de Bernex, de Boëge.
Blason fr mareste.svg Famille de Mareste

D'azur à deux fasces d'argent et à la bande de gueules brochant sur le tout[100].

Devise: À la gloire marche, à Dieu seul je m'arreste ou À Dieu seul je m'arreste.

Apparu vers le ? Originaire de Chautagne. Marquis de Lucey (1654), Saint-Agneux (1684) ; Comtes de Rochefort ; barons de Champrovent ; seigneurs d'Apremont, Billième (Baronnie en 1565), Chanaz (1442), Chavanne, Chevelu, Culoz, Domessin, Ferrières, Foraz en Chautagne, Lompnes, Lutrin, Jongieu, Mareste, Martel, Montaigre, Montdragon, Montfleury, Motz, Portaux, Rubod, Silans, Vens, Verdun, Villard.
Armoiries de Dagstuhl.svg Blason ville fr Bonrepos-sur-Aussonnelle (Haute-Garonne).svg Famille de Martin

D'or au sautoir de sable. ou D'argent au sautoir d'azur.

Autre branche : Martin du Fresnoy ou encore Martin-Dufresnoy

Apparu vers le ? Marquis de Cluses (1699) ; Seigneur de Blanzy, de Chuyt, de Clartans, de Compois, d'Ezery, de Loysin, de Mussel, de La Perouse, de Pormonay, de Symond ; coseigneur de Montvuagnard, de La Vallée de Bozel.
Blason deMenthon bis.svg Maison de Menthon

De gueules, au lion d'argent, à la bande d'azur, brochant sur le tout[103].

Devise : Partout Menthon, toujours Menthon[104]

Autres branches :

  • Menthon-La Balme
  • Menthon-Beaumont
  • Menthon-Lornay : De gueules, au lion d'argent, à la bande d'azur, brochant sur le tout, chargeant la bande d'une rose d'or mise en chef pour brisure.
  • Menthon-Marest
  • Menthon-Montrottier
  • Menthon-Rochefort
Apparaît vers le Xe siècle Originaire de Menthon (Comté de Genève). Comtes d'Aviernoz, de Grimottière, de Menthon, Montrottier ; barons de Confignon, de Lornay.
COA of Guillaume de Menthonay.svg Famille de Menthonay
Menthonay de la Tour

De gueules au sautoir d'argent cantonné de quatre coquilles du même[105].

Apparaît vers le ... Originaire de Menthonnex (Comté de Genève). Seigneurs des châteaux de Turchet et de la Petite-Balme à Sillingy.
Personnalités : Jacques de Menthonay (Cardinal), Guillaume de Menthonay (évêque de Lausanne)
Blason Metral de Chatillon.svg Famille de Metral de Châtillon

D'azur au chevron d'or, chargé d'un chevron de gueules, accompagné de trois étoiles d'or deux en chef, et une en pointe.[106]

Nuvola apps important square.svg

Différences entre dessin et blasonnement : Aucun rapport entre dessin et blasonnement.


... Marquis de Chignin (1780 - Savoie Propre), de Thônes (1762 - Genevois) ; Seigneurs de Châtillon, Cruseilles, Épagny, Gruffy, Maugny, Monêtier, Mornex, Notre Dame de Briançon, Pallud, Rumilly ; coseigneurs de Mons, Montjoye, Thollon.
Blason famille fr Milliet.svg Blason famille fr Milliet2.svg Maison de Milliet

D'azur au chevron d'or, chargé d'un chevron de gueules, accompagné de trois étoiles d'or deux en chef, et une en pointe.[107].

Écartelé, aux 1er et 4e d'argent, à deux lions issans de sinople, armés et lampassés d'or, à la fasce de gueules côtoyée de deux filets de même ; aux 2e et 3e de gueules, à la bande d'argent, accompagnée de deux cotices de même ; sur le tout d'azur, au chevron d'or, vuidé de gueules, accompagné de trois étoiles d'or, à une hydre issant, à trois têtes de sinople, couronné et langué de gueules, posé en chef[108].
Note: « Vuidé » (=vidé) est ici fautif. le chevron est en fait « rempli » de gueules.

Devise : AUSPICE TUTO et VIGILI PRUDENTIA SERVOR.

La maison de Milliet ou Millet remonterait au XIIIe siècle et fut anoblie au XVIe siècle. Originaire de Genève. Marquis d'Arvillard (1678), de Challes (1669), de Faverges (1644) ; comtes de Sacconex ; seigneurs de Chanaz, de Cormand, de Leschaux, de Les Villards, de Marthod, de Montmayeur, de Piccaraisin, de Rumilly, St. Laurent de la Côte, de Saint Ours, de Savoiroux, de Semine ; coseigneurs de Burio, de Mombello, de Poëpe.
Blason deMiolans.svg Maison de Miolans

Bandé de gueules et d'or de six pièces[107].

Devise : Force m'est[109]

Autres branches :

  • Miolans-Urtières
  • Mitte-Miolans, seigneurs de Chevrières
  • Saluzzo-Miolans
La maison de Miolans apparaît vers le XIe siècle et s'éteint en 1523. Comtes de Montmayeur ; vicomtes d'Aiguebellette, de Maurienne ; barons de Cusy, Hermance, Montfalcon.

Mo à N

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason fr montbel.svg Maison de Montbel

D'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, à la bande componée d'hermine et de gueules de six pièces (brochante sur le tout)[110],[111].

Remonterait au XIe siècle, reconnu au XIIe siècle. Un seigneur de Montbel est connu en 1020, d'après Samuel Guichenon. La maison s'éteint en 1561, avant d'être relevée par la maison de Vialet. Seigneurs, comtes de Montbel et de Saint-Pierre-d'Entremont. Comté de Savoie. Seigneurs de Montellier, de Nattage, de Saint-Maurice et de Saint-André de Brior.
Blason fr montfalcon.svg Maison de Montfalcon

Aux 1 et 4 d'argent à l'aigle éployé de sable, membrée et becquée d'or; aux 2 et 3 d'hermine et de gueules[112],[113].

Antérieure au XIe siècle . Seigneurs originaire de Montfalcon à proximité d'Albens ; Comtes de Saint-Pierre-de-Soucy et de Château-Blanc ; seigneurs de Cengle, Flaxieu, Mionaz, Montfalcon, Pierre-Charve, Rumilly, Sillans ; coseigneur de Roasson.
Blason passy hte savoie.svg Maison de Montfort

D'or à trois pals d'azur[114] ou Palé d'or et d'azur[110].

Devise : Me fault tenir ou Me faut tenir mon fort[114]

... Originaire de Chambéry. Comtes de Montfort (Comté de Genève) ; seigneurs de Boisy, La Cour. Portent le titre de seigneurs de Conzié Blason de Conzie.svg à partir de 1546 et cela pendant 2 siècles[115].
Ecu d'or, au chevron de gueules.svg Maison de Monthoux

D'or, au chevron de gueules.[116] ou De gueules au chevron d'or, avec trois plumes[117] Cimier : Trois plumes, deux d'or, une de gueules Support : deux haches d'or Devise : Tout en bien et Tout est bien[117].

Apparu au Château à proximité de Pringy (Comté de Genève). Comte de Barrioz et Argonnex, Duingt et Châteauvieux ; seigneur de Leschaux, de Marcellaz, de Montagny, de Monthoux ; conseigneur de Cornillon et Marthod.
Blason fr montmayeur.svg Maison de Montmayeur

Arme de Amédée VI, évêque de Maurienne : D'argent, à l'aigle éployée de gueules, becquée et membrée d'azur cimier : une aigle de même ; supports : deux aigles de même[118]

Devise : A moi, Montmayeur ! ou UNGUIBUS ET ROSTRO

Apparaît vers le XIIe siècle. Elle s'éteint en 1487. Relevé par la maison de Miolans. Appartenant à la branche des Briançons, il portent le titre de "vicomte de Tarentaise" à la suite de la disparition de la maison vers 1221. Comtes de Montmayeur et de Brandis ; vicomtes (v. XIIIe siècle) de Tarentaise ; barons de Cusy, de Villarsallet, de Bussy, de Silans et d'Hermance
Blason Montvuagnard.svg Maison de Montvuagnard

Ou encore famille de Vuagnard, ou Vagnard

D'argent au lion de gueules, à la cotice d'or et de gueules brochante[119].

Devise : Honor aut mors ; Honneur ou mort ; Pacta Tuentur

Apparu vers 1283 (?). Disparu au XVIIe siècle[120]. Seigneurs de Boëge, Lornay, château de Mécoras (Ruffieux), Château de Montfalcon, Château de Montvuagnard, Château de Pierrecharve, Rochefort, Senoches, Les Tours (Ayse).
Blason fr Mouxy..svg Maison de Mouxy

Échiqueté d'or et d'azur de quatre tires.[121].

Devise : Honor aut mors ; Honneur ou mort ; Pacta Tuentur

Autres branches :

  • Blason fr Francois Mouxy de Loche(de foras).svg Blason fr François Mouxy de Loche (ANF).svgMaison de Mouxy de Loche : écartelé, aux 1 et 4 échiquetés d'or et d'azur de quatre traits ; aux 2 et 3 de gueules, au sautoir d'or[122].
Apparu vers le au XIVe siècle. Marquis d'Hermance (1596) ; Comtes d'Arlod, Loche (1683) et Mognard ; Barons de Lupigny, Montfalcon, Montfort, St. Jeoire Seigneurs de Boussy, Cessens, Chapelle, Charosse, Châtel, Féternes, Lupigny, Mouxy, Pérouse, Planchamp, Pontchy, St. André, Thônes ; Coseigneurs de Ballaison, Clermont, Hauteville.château de Longefan
Blason Noyel de Bellegarde.svg Maison de Noyel de Bellegarde

Parfois, on trouve la forme de Noël ou Noé, puis Noyel de Bellegarde à partir de 1470[123].

D’azur, à la fasce d'or courbée rayonnante et étincelante vers la pointe, (à partir de 1540, par concession) au chef du même chargé d’une aigle à deux têtes de sable[124]

Apparu vers la fin du XVe siècle. Originaire de Montmélian (Savoie Propre). Marquis de Cervens et Corsinge (1693), Les Marches (1682) ; comtes de Boringes, Entremont, Nangy ; seigneurs de Bellegarde, Bernex, Charmoisy, Draillant, Loys, Mieudry, Montgelaz, Saint-Cergues, Saint-Paul, Thonon, La Tour de Servette, Villarbigny ; coseigneurs de Montdragon.

O à Q

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason fr de la palu.svg Maison de La Palu ou de La Palud ou La Pallud.

De gueules à la croix d'hermine[125].

Devise : MOURIR PLUSTOST QUE SE SOUILLIER

Banche cadette : La Palu-Varembon

Apparaît vers le XIIe siècle. Originaire de la Bresse et des Dombes. Comtes de Varax et de La Roche-en-Montagne et Petite-Pierre ; vicomtes de Salins ; seigneurs de Varanbon, de Bouligneux, Villars-Sexel, d'Orbe, d'Echalans, de Tossia, de Cusance, de Châtillon, de Beauregard, de Saint-Maurice, de Richemont, de Sainte-Hyppolite, du Plantey, de Vayette, de la Botte, de Châteauneuf-en-Vennes, de Vire-Chastel, de la Poepe, de Montaigny,, de Marches, de Châteauneuf-en-Vennes, d'Abbenans, de Noidans, de Beaumont-sur-Vigenne, de Montaigny-la-Corbe, de Thury-en-Charolais, de Revene, de Revenotte, de Corchans, de Mortfort, de Ligny-en-Tonnerrois, de Joye, de Touye et de Guéry-en-Champagne, de Jarnosse, de Bernay, de Bernage, de Villereys, de la Poype, de Maches, de Noydans et d'Abbenans
Blason Perret Hauteville.svg Maison de Perret

D'or à la bande de sable chargée de trois dagues dont la pointe est tournée vers le cimier.[126]

Devise : VIRTUS ET ENSIS[126]

Bourgeois anobli en 1626. Achat de la seigneurie d'Hauteville en 1724, fait comtes de Hauteville sur Rumilly ; Seigneurs de Le Mollard, Truaz; coseigneur de La Bastie Dardel
Blason Maison de Pobel .svg Maison de Pobel

De sinople, à la bande d'or, chargée de trois coquilles de sable[127].

Apparaît vers le XVIe siècle. Originaire de Bonneville (Faucigny). Comtes de Saint-Alban ; barons de La Pierre ; seigneurs de Anières, Anuys, Ayse, Boisy, Chignin, Collonges, La Croix, Farges, Le Molard, Peron, Pontchy, Pougny, Pressy, St. Étienne, Saxel; coseigneur de La Colliette.

R

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason fr Maison la ravoire.svg Maison de La Ravoire ou Ravoyria de Montmélian

Palé de six pièces d'argent et de gueules, à la bande d'azur brochant sur le tout.

Remonterait au XIIe siècle. Premier connu XVe siècle. Chevaliers originaires de Montmélian (Savoie Propre). Barons de Charansonnay ; seigneurs Châteaubochard, la Colliette, la Croix, Les Marches, Mollard, La Ravoire, Saint Alban, Silans, Tresserve ; coseigneurs de Cavallerleone, Escrivieux, Massigneu
Blason à dessiner.svg Maison de Reydet

D'azur, à la fasce , accompagnée en chef de deux étoiles placées au canton dextre et au canton sénestre et en pointe d'un croissant, le tout d'or[128]

Louis de Reydet, notaire de la Chambre apostolique anobli au XVe siècle[129]. Comtes de Vulpillieres, de Choisy et de La Balme. Barons de Grilly. Seigneurs de Manigod, de Rogemont, de Montmirel, de Pressy, d'Hermineux, d'Hauteville, de La Croix d´Aiguebelle, de Lermineux, d'Annieres ...
Blason fr maison de rivoire.svg Maison de Rivoire

D'or au chevron d'azur, chargé en chef d'un soleil d'or et en pointe de deux croissants d'argent[130].

Remonterait au ... Chevaliers originaires de Montmélian (Savoie Propre). Seigneur de La Bâtie Montgascon, Domessin, Lay, Pancalieri, Pont de Beauvoisin, Rochefort ; coseigneurs de Balmont, Cervens, Faverges, Pierre-Châtel, Rochefort.
Blason fr rochette.svg Maison de Rochette

D'azur à un chef-pal du champ bordé d'or et chargé de cinq étoiles du même posées en tau(à confirmer)[131].

Remonte au XIIe siècle. Chevaliers originaires du Chablais. Comtes de Arâches, La Croix, Scionzier (1699) ; barons de Beaufort, Donjon, Salagine, Villard, Burdignin, Cohendier et Villard (1684) ; seigneurs de Bourgeal, Hermineur, La Forest, Mont Saconnex, Saint Sigismond, Vougy.
Blason Rolland.svg Maison de Rolland

D’azur à l’épée haute d’argent en pal[132].

Anoblie en 1606. Originaire d'Alby (Albanais-Comté de Genève). Seigneurs d’Alby, de Marigny.
Blason de la ville de Naves (59) Nord-France.svg Maison de Rovorée

De gueules à la bande d'argent[133].

Remonterait au XIIe siècle[133]. Chevaliers originaires du Faucigny. Barons de Brissogne ; seigneurs d'Avully, Bonneveaux, Cervens, Le Crest, Corsinge, Montbuiron, Rovorée, La Rovorée, La Val d'Aulps, Vailly, Urtières, Yvoire

S

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason famille fr Sacconay.svg Maison de Sacconay

La maison de Sacconay, ou Sachonay ou Sacconay ou encore Saconex.

De sable, à trois étoiles d'argent, au chef du même chargé d'un lion issant de gueules[134].

Apparaît au XIIIe siècle. Seigneurs de Saconnex (Comté de Genève). Seigneurs d'Albeterre, La Bâtie Dardel, Bruel, Bursinel, Le Châtelard, Corsier, Ogny, Prat, Prégny, Rouz, Sacconex, Truaz, Vernier, Vesancy ; coseigneurs d'Archamps, Les Clets
Blason deSales.svg Maison de Sales

D'azur, à deux fasces d'or, chargées chacune d'une autre fasce de gueules, accompagnées d'un croissant d'or en chef et de deux étoiles à six rais d'or en cœur et en pointe[135]
Amédée de Foras propose un blasonnement équivalent.

  • Devise : Nec plus nec minus ou Ny plus ny moins (Joseph Champeaux indique aussi Tout pour Dieu.)
  • Cri d'armes : Mamours ! Mamours [136]!
  • Couronne de marquis ou heaume de front à cinq grilles. Cimier : Hercule avec une massue sur l'épaule droite. Tenants : deux sauvages ceints et couronnés de feuilles de peuplier, armés de massues abattues.
Remonterait au XIe siècle. Inféodée à la maison de Compey, la maison de Sales passe au service des princes de Luxembourg-Martigues. Barons (1613), puis comtes (1632) puis marquis de Sales (1665), originaires de La Roche-sur-Foron (Comté de Genève). Marquis de Thrézun ; comtes de Châteauvieux ; barons de Couvette, Duingt, Richemont, Thorens, La Thuile.
Blason SallenoveViry.svg Maison de Sallenove

Palé d'argent et de gueules de six pièces à la bande d'or, brochante sur le tout ou Palé d'argent et de gueules de six pièces à la bande de gueules, brochante sur le tout[137].

Devise: A VIRTUTE VIRI

Branche cadette :

  • Maison de Viry
Apparaît vers le XIIe siècle (issu de la famille de Chaumont tout comme la famille de Vidomne de Chaumont) Comtes de Chaumont, Ternier ; barons de Sallenôve ; seigneurs de Aime, Aire-la-Ville, Cernex, Chaffardon, Èpagny, Jarsagne, Lornay, Manigod, Molettes, Château de Rolle, Vincy, Viry.
Blason fr salteur.svg Maison de Salteur

De gueules, à une bande échiquier d'or et d'azur de trois traits, accompagnée de deux étoiles d'or (ou d'argent)[138] Devise: FIDES ET OFFICIUM

Autres branches :

  • Salteur de la Serraz
  • Salteur La Salle
  • Salteur-Balland
Apparaît au XVIe siècle Famille de bourgeois originaire de Rumilly. Magistrat anobli. Marquis de Samoëns (1699), Serraz (1755), comtes de Saint-Pierre-de-Soucy ; seigneurs de Châtel de Culoz, Curtilles, Landaize, Molettes, Montprovens, La Salle, Villette.
Blason deSeyssel.svg Maison de Seyssel

Gironné d'or et d'azur de huit pièces[139],[138].

Devise : Franc et Léal et Fortifer quod pie[139].

Apparaît vers le XIe siècle. Seigneurs de Seyssel. Comté de Savoie.
Blason Syons.svg Maison de Syons

De gueules au cygne d'argent, becqué et patté de sable.

Apparaît vers le XIIIe siècle. Éteinte en 1857. Seigneurs de Syons et de Montagny. Seigneurs et barons de Beauregard, de Creste et de Saint-André, en Genevois. Seigneurs de Vellières, en Bresse.

T à U

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason Ternier.svg Maison de Ternier

Autrefois appelée Terny.

D'or à trois pals d'azur[140].

Autre branche : Maison de Montfort

Avant le XIIe siècle. Éteinte au XIVe siècle. Seigneurs de la Poype de Ternier (Comté de Genève), de Gaillard, du Chatelard, de Troches, de Truaz, de la Bâtie-Mellier, de Belmont, du Vuache, de Pontverre, de Troche, d'Augnier, Passy en Genevois et en Chablais ; seigneurs de Pierre, au Pays de Gex, de la Jonchère, en Valais.
Blason Thiollaz.svg Maison de Thiollaz

De gueules à l'aigle naissante d'argent becquée de sable, accompagnée en chef à dextre de deux étoiles d'or[141].

Devise: POST MORTEM LAUDA[142]

Remonterait au début du XIVe siècle (1308) Originaire de Chaumont (Comté de Genève). Seigneur de Montpont.
Blason de Thoire.svg Maison de Thoire

La Maison de Thoire serait issue de la Maison de Faucigny.

D'azur, à la bande d'argent[143].

Remonterait au XIIe siècle. Chevaliers originaires du Faucigny. Seigneur de Bâtie-Dardel, Bellecombe, Bossy, Brison, Carroz, Château-Blanc-d'Onion, Gravernel, Hauteville, Plagnes, Tour noire de Magland, Sirier, Vivier; coseigneurs de Cholex, Vozérier.

V à Z

Image Nom de la famille, blasonnement et devise Périodes d’apparition et disparition Titre(s) et domaine(s) d'origine
Blason fr maison de varax.svg Maison de Varax

Écartelé de vair et de gueules[144].

Devise : OMNIBUS UNUS

Apparu vers... Originaire de Saint-Sorlin, de Richemont, en Bresse-Bugey. Comtes puis marquis de Saint-Sorlin (1460) ; comtes de Arlod ; seigenurs de Châtel (en Semine), Mons, Sainte Helène des Millières, Saxel, Semine, La Vernaz ; coseigneurs de Bollengo, Burolo
Blason fr Verboz.svg Maison de Verboz

La maison de Verboz que l'on trouve aussi sous la forme Verboux D'azur à la tour crénelée d'argent, maçonnée de sable[145].

Apparu au XIIe siècle. Seigneur de Semine. Comté de Genève.
Blason VidomneDeChaumont.svg Maison de Vidomne de Chaumont

Palé d’argent et d’azur au chevron de gueules.

Branches cadettes :

  • Vidomne de Novéry
  • Vidomne de Charmoisy
Mentionné dés le XIIe siècle[146]. Issu de la famille de Chaumont Comté de Genève. Barons de Couvette ; seigneurs de Anthy, La Chapelle, Charmoisy, Durzilly, Epagny, Folliet, Lausenette, Marclaz (par mariage en 1515, puis passe à la maison des Maréschal), Montségur, La Motte, Novery, Villy (acheté 1397) ; coseigneurs de Cormand.
Blason fr villars.svg Maison de Villars ou Maison de Thoire-Villars

Bandé d'or et de gueules de six pièces[147].

Devise : Villars ![147].

Autre branche : Devient par mariage vers 1188 de l'héritière Agnès de Villars avec Étienne de Thoire : Thoire-Villars[147].

Attesté par archive à partir de 940[148]. Vente des droits en 1401 au duc de Savoie. Originaire de Villars (Dombes). Contrôlant la plus grande partie des seigneuries du haut-Bugey et des Dombes. Comte d'Avelin (jusqu'en 1389), de Beaufort (1394) et de Genève (1394) ; Seigneurs puis barons de Villars, d'Aubonne ; seigneurs de Trévoux, de Montribloud, du Montellier, de Saint-Sorlin et du Thor, de Baux (jusqu'en 1389), de Lanieu, de Loyettes, de Gordans, de Beauregard, de Bellecombe, d'Hermance, de Saint-Jeoire, de Thoire, de Montréal, de Matafelon, d'Arbent, de Cerdon, de Poncin, de Loyes, de Montdidier, de Rossillon, d'Annonay, de Boulieu, de Montgeffon, d'Amberieu, de Saint-Romain-en-Jareys, de Beauregard-sur-Saône, de Châteauneuf, d'Argoire, de Champage-sur-Rhône, de Chaignon, de Chastellard.
Blason Famille Viry.svg Blason famille fr Viry.svg Maison de Viry

Les noms de Viry et de Salnove étaient portés indistinctement jusqu'en 1239 où Hugues II de Viry partage la branche entre ces trois fils À l'origine les seigneurs de Viry portaient Palé d'argent et d'azur.[149].

Cependant on trouve aussi Palé d'argent et de gueules (alias d'azur), à la bande de gueules, brochante sur le tout[137].

Devise : A VIRTUTE VIRI[150].

Branches cadettes issues du partage de 1239 :

  • Viry
  • Viry-Pimont
Remonterait au XIe siècle. Issu de la famille de Sallenove. Seigneurs, comtes de Viry. Comté de Genève. barons de Ternier ; seigneurs d'Amancy, Bastia et Carassone, Cernex, Cohendier, Faverges, Épagny, Jarsagne, Marlioz, Menthonnex, Monthoux, Ogny, Rosey coseigneurs de Boisy, Châtelet-de-Credoz, Lully.

Les communes savoyardes

Voici ci-dessous un aperçu des blasons des communes savoyardes :

Sources

Bibliographie

  • Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie. (1863-1966) 
  • Jean-Louis Grillet, Dictionnaire historique littéraire et statistique des départements du Mont-Blanc et du Léman, 1807 
  • Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1855 
  • Christian Regat, François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie - Chablais, Faucigny, Genevois, Editions Cabédita, 1999 (ISBN 2882951175, 9782882951175), p. 193 
  • Michèle Brocard, Edmond Brocard, Châteaux de Savoie, Editions Cabédita, 1998 (ISBN 2882951426, 9782882951427), p. 328 

Notes et références

  1. a et b Héraldique Européenne : Comté, puis duché de Savoie.
  2. p.30, in Réjane Brondy, Bernard Demotz, Jean-Pierre Leguay, La Savoie de l’an mil à la Réforme, XIe-début XVIe siècle, Rennes, 1984 (ISBN 2-85882-536-X).
  3. Jiri Louda et Michael Maclagan, Les Dynasties d'Europe, Bordas, 1981 (réimpr. 1993), 308 p. (ISBN 2-04-027013-2), p. 240 
  4. Le pagus Genevensis correspondait approximativement au pagus minor Genevensis (Diocèse de Genève, Pays de Gex, Genevois), le pagus minor Albanensis (Pays de l'Albanais), le pagus minor Allingiensis (Chablais savoyard) et le pagus minor Falciniacus (hautes vallées de l'Arve), in J.-J. Vernier, 1896, Études historiques et géographiques sur la Savoie, p. 47, édition 1993, Res Universis.
  5. Léon Menabrea, "De la marche des études historiques en Savoie et en Piémont, depuis le XIV siècle jusqu'à nos jours, et des développements dont ces études seraient encore susceptibles", p.348, in Mémoires de l'Académie de Savoie N° 1, IX, 1839
  6. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 373 .
  7. Fiche sur gaso.fr
  8. Jules de Mouxy de Loche, Histoire d'Aix-les-Bains, Chambéry, Imprimerie savoisienne, 1897, p. 229 .
  9. Christian Regat, François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie - Chablais, Faucigny, Genevois, Editions Cabédita, 1999 (ISBN 2882951175, 9782882951175), p. 163 .
  10. a, b et c Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 374 .
  11. Cité dans les Mémoires et documents, Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, TOME XLV, 1907.
  12. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 51 .
  13. fiche sur gaso.fr
  14. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 73 .
  15. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 99 .
  16. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 103 .
  17. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 108 .
  18. Armorial de Gelre, Folio 47v.
  19. De l'ancienne France, par Nicolas Viton de Saint-Allais (Nicolas Viton), 1833, p.301.
  20. Nicole Bouter, Les religieuses dans le cloître et dans le monde: des origines à nos jours (volume 2), Université de Saint-Etienne, 1994, p. 288 .
  21. Mémoires et documents de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1907, p.16.
  22. Recueil des mémoires et documents de l'Académie de la Val d'Isère, 1938, p.120.
  23. a et b Joseph Garin, Le Beaufortain: une belle valleé de Savoie : guide historique et touristique illustre, La Fontaine de Siloë, 1996 (ISBN 2-84206-020-2), p. 117 & al. .
  24. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 375 .
  25. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 374-375 .
  26. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 376 .
  27. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 1), Grenoble, Allier, 1878..., p. 211 .
  28. p.282, in Antoine Bachelin-Deflorenne, État présent de la noblesse française contenant le dictionnaire de la noblesse contemporaine et l'armorial général de France d'après les manuscrits de Ch. d'Hozier, 1887.
  29. [PDF] Archives cantonales vaudoise, « Cote : PP 637 Intitulé : Blonay (famille de) ». Consulté le 17 juillet 2011.
  30. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France, ou Recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, tome 5, 1815, p.297
  31. Les chroniques de Genève de François Bonivard, 1831 ou Joseph Hubert Willems, H Lamant, J -Y Conan, Armorial français; ou Répertoire alphabétique de tous les blasons et notices des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France. 17 vols. to date. Dison: G. Lelotte, 1964-1979.
  32. a et b Joseph Hubert Willems, H Lamant, J -Y Conan, Armorial français; ou Répertoire alphabétique de tous les blasons et notices des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France. 17 vols. to date. Dison: G. Lelotte, 1964-1979 ou encore Philippe Dayre de Mailhol, Dictionnaire historique et héraldique de la noblesse française : rédigé dans l'ordre patronymique d'après les archives des anciens parlements, les manuscrits de d'Hozier et les travaux des auteurs ; contenant un vocabulaire du blason, et la notice des familles nobles existant actuellement en France avec la description et le dessin de leurs armes (1895-1896), 1895, p.557.
  33. a, b et c Dal Pozzo Ferdinando, Essai sur les anciennes assemblées nationales de la Savoie, du Piemont, et des Pays qui y sont ou furent annexés (Bresse et Buget, Val d'Aoste, Monferrat, etc.). Tome Premier (il solo pubblicato), Paris, Th. Ballimore Libraire, 1829, p.163.
  34. gaso.fr
  35. Voir aussi la description dans Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 376-377 .
  36. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890 .
  37. Samuel Guichenon, Histoire de Bresse et de Bugey, Lyon, 1650, p. 89 .
  38. a, b, c et d Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 377 .
  39. a et b Samuel Guichenon, Histoire généalogique de la Royale Maison de Savoie ou Histoire généalogique de la Royale Maison de Savoie justifiée par titres, fondations de monastères, manuscrits, anciens monumens, histoires, et autres preuves authentiques (Volume 4), Jean-Michel Briolo, 1660, p. 183 .
  40. (en) Jean-Baptiste Rietstap, armorial général (tome 1 et 2), Gouda, 1884-7 
  41. Jules Ollivier, Paul Colomb de Batines, Revue du Dauphiné publié par, 1839, p.7.
  42. a et b Présentation générale "Les Challant dans les archives de Turin", in www.taieb.net
  43. Joseph Henry, Histoire populaire, religieuse et civile de la vallee d'Aoste, 1959, p.200.
  44. Travaux et mémoires, Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne, 1894, p.173
  45. arcel Godet, Henri Türler, Victor Attinger (/s la dir.), Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, Neuchâtel : Attinger, 1921-1934, p.478
  46. Histoire des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, Appelés depuis Chevaliers de Rhodes, & aujourd'hui Chevaliers de Malte René Aubert de Vertot, 1726
  47. a, b et c Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 2), Grenoble, Allier, 1878..., p. à préciser .
  48. A.Beruard, J.Châtel, A.Favre, M.Hudry, Découvrir l’Histoire de la Savoie, éd. Centre de la Culture Savoyarde, 1998 (ISBN 2-95113-791-5), p. 58-59, Article « Les seigneuries » .
  49. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 2), Grenoble, Allier, 1878..., p. 32 .
  50. Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, publié sous la direction de M. Borel d'Hauterive, 1855, p.377.
  51. Dictionnaire des devises historiques et héraldiques avec figures (...) de Alphonse Chassant, Alphonse Antoine Louis Chassant, Henri Tausin, 1878, p.332.
  52. Dictionnaire des devises historiques et héraldiques, de Alphonse Chassant, Henri Tausin, 1982, p.49
  53. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 378 .
  54. Histoire des Chevaliers Malte de René Aubert de Vertot, tome VII, 1819, p.130
  55. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 158-159 .
  56. a et b Travaux de la Société d'histoire et d'archéologie de Maurienne, 1894, p.166
  57. a et b James Galiffe, Notices généalogiques sur les familles genevoises depuis les premiers temps jusqu'à nos jours, Genève, 1908, p.172.
  58. Revue historique vaudoise, de la Société vaudoise d'histoire et d'archéologie, 1893, p.86
  59. Histoire des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem, Appelés depuis Chevaliers de Rhodes, & aujourd'hui Chevaliers de Malte René Aubert de Vertot, 1726, p.23.
  60. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 378-379 .
  61. Ne pas confondre les seigneurs de La Faverges avec les Seigneurs de Faverges (de Fabricâ), originaire du Dauphiné et qui devint la maison de Rébé. Ne pas confondre non plus avec la commune de Faverges.
  62. a, b et c Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 379 .
  63. Memoires et documents de Académie chablaisienne, 1963.
  64. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Histoire des communes savoyardes : le Chablais, Slatkine Reprints, 1994, p. 375 .
  65. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, Grenoble, Allier, 1878..., p. 290 et suivantes .
  66. Devises. cris de guerre, légendes, dictons de Joseph de Champeaux, 1890, p.288 et Joseph Hubert Willems, H Lamant, J -Y Conan, Armorial français. Ou Répertoire alphabétique de tous les blasons et notices des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France, Imprimé sur les presses G. Lelotte, v.9, 1976, p.189
  67. a et b Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 380 .
  68. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 105 .
  69. Rietstap, J.-B., Armorial général, précédé d'un dictionnaire des termes du blason, Gouda, G. B. van Goor Zonen, 1884, p. 751 [présentation en ligne]
  70. Armorial Genevois de J.B. BLAVIGNAC - Vitrail de l'abside de l'église du monastère royal de Brou (01 - Bourg en Bresse) - Armorial général, J.B. Rietstap. tome 1 page 759 (Comtes de Genevois).
  71. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 379-380 .
  72. Armorial général, J.B. Rietstap. tome 1 page 759 (Comtes de Genevois) "Armes adoptée par Amédée II de Genève vers 1280 - Elles apparaissent dans des sceaux de 1288 et 1289 sur des actes d'Amédée II de Genève".
  73. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 387-388 .
  74. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 117 .
  75. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 3), Grenoble, Allier, 1878..., p. 109 .
  76. Christian Regat, François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie - Chablais, Faucigny, Genevois, Editions Cabédita, 1999 (ISBN 2882951175, 9782882951175), p. 158 .
  77. Recueil des mémoires et documents de l'Académie de la Val d'Isère, 1938, p.183
  78. François Marius Hudry, Philippe Paillard, Histoire des communes savoyardes. Albertville et son arrondissement (Volume 4), Horvath, 1982, p. 267 .
  79. Dictionnaire historique, géographique et statistique de canton de Vaud de Aymon de Crousaz, Martignier, 1867, p.399
  80. Ric Berger, Jean-Gabriel Linder, La Côte vaudoise, Editions Cabedita, 1989 (ISBN 2-88295-010-1, 9782882950109), p. 159 .
  81. D Martignier, Dictionnaire historique, géographique & statistique de canton de Vaud, 1867.
  82. Louis Vulliemin, Charles Monnard, Histoire de la Confédération suisse, 1842,p.257
  83. Dictionnaire généalogique, héraldique, chronologique et historique, de François Alexandre Aubert de la Chenaye Desbois, 1757, p.208.
  84. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 121 .
  85. Source : www.heraldique-europeenne.org.
  86. Source : J.B. RIETSTAP - et ses Compléments.
  87. Fiche généalogique de la famille de Gorrevod sur web.genealogie.free.fr.
  88. Fiche sur gaso.fr
  89. Blason reprenant celui des sieurs de Faucigny dont sont issus les seigneurs de Greysier.
  90. Histoire des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem, Appelés depuis Chevaliers de Rhodes, et aujourd'hui Chevaliers de Malte de René Aubert de Vertot, 1726, p.147.
  91. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 125 .
  92. Guy Allard, article "Famille de Grolée", in Dictionnaire historique, chronologique, géographique, généalogique, héraldique, juridique, politique et botanographique du Dauphiné, 1864, pp.598-601.
  93. Ce blason correspondrait plutôt au de Juges, comte de Lyon, d'après Gallife, Jacques-Augustin, Notices généalogiques sur les familles genevoises depuis les premiers temps jusqu'à nos jours. - Genève, 1829-1895. - 7 vol, p.277
  94. Fiche sur le site de l'Abbaye Notre-Dame d'Aulps.
  95. Histoire des Chevaliers Malte de René Aubert de Vertot, tome VII, 1819, p.111.
  96. Mémoires de l'Académie de Savoie, 1892.
  97. Histoire des Chevaliers Malte de René Aubert de Vertot, tome VII, 1819, p.13.
  98. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 186-187 .
  99. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, Grenoble, Allier, 1878..., p. 51 . et Samuel Guichenon, p.143
  100. a, b et c Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 381 .
  101. Mémoires et documents, de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1863, p.205 et Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, publié sous la direction de M. Borel d'Hauterive, 1855, p.381.
  102. Enciclopedia storico-nobiliare italiana : famiglie nobili e titolate viventi riconosciute dal governo d'Italia compresi, Forni, 1968, p.376.
  103. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 381-382 .
  104. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 183 .
  105. Armorial Savoie, 3’ vol., f°s 70-71 et f° 471.
  106. Joseph Hubert Willems, H Lamant, J -Y Conan, Armorial français; ou Repertoire alphabetique de tous les blasons et notices des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France. 17 vols. to date. Dison: G. Lelotte, 1964-1979, p.136
  107. a et b Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 382 .
  108. Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, publié sous la direction de M. Borel d'Hauterive, 1855, p.382 sur Gallica
  109. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 186 .
  110. a et b Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 383 .
  111. Voir aussi Montbel.gif. Les Mémoires de la famille indique qu'elle descend de Robert de Flandre d'où le dessin du lion et de la bande de Montbel brochante sur le tout.
  112. Mémoires de l'Académie de Savoie, 1869, p.161
  113. Une version plus explicite est "écartelé au 1 et 4 d'argent à l'aigle éployé de sable, béqué et membré d'or ; au second et troisiéme contre-écartelé d'hermine et de gueules." donnée dans : Aubert de Vertot (abbé René), Histoire des chevaliers hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, appelez depuis chevaliers de Rhodes, et aujourd’hui chevaliers de Malte, Paris, Rolin, 1726, 4 vol, t. IV, p. 44.
  114. a et b Mémoires et documents de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1893, p.264. Le blason est une reprise de celui de la maison de Ternier, car la maison est une branche de celle-ci.
  115. Christian Regat, François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie, p.37
  116. Mémoires et documents de Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1878, p.322
  117. a et b Revue savoisienne, Académie florimontane, 1860, p.56
  118. Mémoires et documents, de Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1894, p.33.
  119. J. H. Willems, H Lamant, Jean-Yves Conan, Armorial français..., 1976, p.138
  120. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Dictionnaire des communes savoyardes : Le Chablais (Volume 1), Slatkine Reprints, 1994 (ISBN 2-05101-339-X), p. 259 .
  121. François de Mouxy de Loche, Histoire d'Aix-les-Bains, Chambéry, Imprimerie savoisienne, 1898  ou encore précisé dans Jean Aubert, Pierre Dumas, Catalogue des collections du Musée de Chambéry : sculptures, XIe-XXe siècles, Chambéry, Musée de Chambéry, 1983, p. 20 .
  122. Sur de Foras, gaso.fr ou encore les Mémoires de l'Académie de Savoie. Il est inversé sur Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 384 .
  123. Mémoires et documents de l'Académie Chablaisienne, 1955, p.33.
  124. Chevalier du collier de l'Annonciade , p.27.
  125. Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, publié sous la direction de M. Borel d'Hauterive, 1855
  126. a et b Mémoires et Documents, Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1900 et Joseph Hubert Willems, H Lamant, J -Y Conan, Armorial français; ou Repertoire alphabetique de tous les blasons et notices des familles nobles, patriciennes et bourgeoises de France. 17 vols. to date. Dison: G. Lelotte, 1964-1979, p.26.
  127. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 386-387 .
  128. L'Armorial historique de Bresse de Edmond Révérend du Mesnil et Philibert Collet (1878) indique d'azur, à la fasce d'or, accompagnée de deux étoiles de même en chef et d'un croissant aussi d'or en pointe.
  129. Christian Regat - François Aubert, Châteaux de Haute-Savoie - Chablais, Faucigny, Genevois, Editions Cabédita, 1999 (ISBN 2882951175, 9782882951175), p. 51 .
  130. Les mystères du Dauphiné de Claude Muller, éditions de Borée,2001, p.254
  131. Portrait de Charles de Rochette, Président du Sénat de Savoie, sur le site Joconde du Ministère de la Culture.
  132. Amédée de Foras, op. cit.ou encore Revue savoisienne de l'Académie florimontane, 1868, p.80.
  133. a et b Archives généalogiques et historiques de la noblesse de France, Louis Lainé, 1834, p.12 (note de bas de page).
  134. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 209 et 386 .
  135. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 386 .
  136. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 248 .
  137. a et b Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 388-389 .
  138. a et b Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 387 .
  139. a et b Mémoires et documents, Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1883, p.382
  140. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 5), Grenoble, Allier, 1878..., p. 510 .
  141. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 5), Grenoble, Allier, 1878..., p. à préciser . Le gaso.fr annonce quant à lui "de deux étoiles d'argenthttp://www.gaso.fr/lecture_fiche_famille.php3?page=ft0073 (Archive, Wikiwix, que faire ?).
  142. Joseph de Champeaux, Devises. cris de guerre, légendes, dictons, 1890, p. 277 .
  143. Borel d'Hauterive, Annuaire de la Noblesse de France et des Maisons souveraines de l'Europe, 1807, p. 388 .
  144. Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France de Nicolas Viton de Saint-Allais (1773-1842) — Paris, 1816.
  145. Histoire des Chevaliers Hospitaliers de Saint Jean de Jerusalem, Appellés depuis Chevaliers de Rhodes, & aujourd'hui Chevaliers de Malte de René Aubert de Vertot, 1726, p.116
  146. Louis Blondel, « Châteaux de l'ancien diocèse de Genève », Société d'histoire et d'archéologie, Mémoires et documents, 1956 .
  147. a, b et c Antoine Charles N. Lateyssonnière, Recherches historiques sur le département de l'Ain. 5 vols, 1838, pp.71-74.
  148. Descendrait des derniers rois de Bourgogne, d'après Viguier.
  149. Amédée de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie (volume 5), Grenoble, Allier, 1878..., p. à préciser .
  150. Jean-Louis Grillet, Dictionnaire historique, littéraire et statistique des départements du Mont-Blanc et du Léman, contenant l'histoire ancienne et moderne de la Savoie, et spécialement celle des personnes qui y étant nées ou domiciliées, se sont distinguées par des actions dignes de mémoire, ou par leurs succès dans les lettres, les sciences et les arts, Puthod, 1807, p. 435 et suivantes  ou Le Cabinet historique moniteur des bibliothèques et des archives de Louis Paris et Ulysse Robert (revue trimestrielle, 1854-1855), pp.41-56.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Blason comte fr Clermont (Bourbon).svgHéraldique Ville BE Charleroi.svg Armoriaux Blason ville ca Montreal (Quebec).svgNidwald-coat of arms.svg
Armoriaux européens Armoriaux historiques français Armoriaux historiques divers Autres armoriaux

Allemagne
Belgique (communes)
Biélorussie
Communautés espagnoles
France (régions, départements, communes)
Hongrie (communes, comitats, Budapest)
Municipalités de Lituanie
Luxembourg (communes)
Communes des Pays-Bas
Voïvodies de la Pologne
Portugal (cités)
Serbie
Suisse

Villes européennes

Anciens fiefs de France
Communes du Royaume de France
Corporations
Communes d’Empire

Princes et ducs d’Europe
Couronne britannique
Royaumes ibériques
Principautés italiennes
Saint-Empire germanique
Duché de Luxembourg
Rois de Pologne
Royaumes scandinaves
Orient latin

Afrique
Amérique
Villes américaines
Canada


Blasons personnels
Ordre du Temple
Maréchaux de France
Chevaliers de la Table Ronde‎

Capétiens
Reines de France
Familles de France
Pairies d'Ancien Régime
Premier Empire

Lions
Lynx
Créatures aquatiques

Armoiries papales
Héraldique ecclésiastique

Si vous désirez de l’aide pour dessiner des blasons, voir le Projet Blasons
Héraldique · Blasonnement

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Armorial et nobiliaire de Savoie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Armorial des familles nobles et notables de picardie — L Armorial des familles nobles et notables de Picardie recense les armoiries, sous forme de figures et de blasonnements, ainsi que les devises des familles nobles et notables de Picardie qui ont possédé des fiefs en Picardie. Il faut rappeler qu… …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes De La Haute-Savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Haute Savoie. Sommaire 1 Les communes 2 Notes et références 3 Voir aussi 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes de la haute-savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Haute Savoie. Sommaire 1 Les communes 2 Notes et références 3 Voir aussi 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes De La Savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Savoie. Sommaire 1 Les communes 2 Notes et références 3 Voir aussi 3.1 Articles c …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes de la savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Savoie. Sommaire 1 Les communes 2 Notes et références 3 Voir aussi 3.1 Articles c …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Familles Nobles Et Notables De France — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial des familles nobles et notables de France — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial des familles nobles et notables de france — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) de familles nobles et notables. Pour les familles ducales ou princières, voir l Armorial des maisons princières et ducales d Europe. Voir aussi les armoriaux détaillés par région, province …   Wikipédia en Français

  • Armorial De La Maison De Savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des princes de la maison de Savoie. Sommaire 1 Chefs de la maison de Savoie 2 Branches cadettes 3 Branches bâtardes 4 …   Wikipédia en Français

  • Armorial de la maison de savoie — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des princes de la maison de Savoie. Sommaire 1 Chefs de la maison de Savoie 2 Branches cadettes 3 Branches bâtardes 4 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”