Albens

45° 47′ 14″ N 5° 56′ 45″ E / 45.7872222222, 5.94583333333

Albens
Vue sur l'ex-N201 traversant la commune.
Vue sur l'ex-N201 traversant la commune.
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Savoie
Arrondissement Chambéry
Canton Albens
(chef-lieu)
Code commune 73010
Code postal 73410
Maire
Mandat en cours
Claude Giroud
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du canton d'Albens
Démographie
Population 3 088 hab. (2006)
Densité 202 hab./km²
Gentilé Albanais
Géographie
Coordonnées 45° 47′ 14″ Nord
       5° 56′ 45″ Est
/ 45.7872222222, 5.94583333333
Altitudes mini. 329 m — maxi. 685 m
Superficie 15,3 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Albens est une commune française, située dans le département de la Savoie et la région Rhône-Alpes. Elle fait partie du Pays de l'Albanais et du canton d'Albens. Ses habitants sont appelés les Albanais.

Sommaire

Géographie

Situation

La commune d'Albens est située au nord-ouest du département de la Savoie, à quelques kilomètres de celui de la Haute-Savoie. Au pied de la Chambotte, sa position au niveau de l'Albanais lui vaut l'appellation de la commune « entre deux lacs » à savoir le lac du Bourget et le lac d'Annecy.

Climat

Le climat à Albens est de type montagnard en raison de la présence du massif des Bauges à l'est, de la Chambotte et de la Chaîne de l'Épine à l'ouest. Il donne des hivers froids et humides avec présence fréquente de gel et de neige, et des étés chauds et secs. Une particularité toutefois pour Albens et la plupart des communes du Pays de l'Albanais: la présence fréquente de brouillards plus ou moins épais ainsi que de givre en hiver en début de matinée, dus à la présence des marais d'Albens[1], marais formés par les dépressions molassiques dilatées d'Aix-les-Bains à Rumilly et défoncées le long de son axe par les glaciers rendant le drainage des eaux vers le sud difficiles[2].

Toponymie

Le nom d'Albens vient de Alba (colline de paturage). Une complémentarié semble également exister dans la région en matière de toponymie. La commune d'Albens se trouve en effet dans le Pays dit de l'Albanais (de Albinnum, un vicus gallo-romain tenant lui aussi son nom de Alba[3]. Ou proviendrait de la tribu des Albii ou Albani), tout comme les communes portant le nom d'Alby (Alby-sur-Chéran ou Héry-sur-Alby) ou encore la rivière Albenche. Les habitants d'Albens sont d'ailleurs toujours appelés Albanais.

Histoire

Albens était à l'origine un vicus gallo-romain du nom d'Albinnum. Vers 1978-1981 de nombreuses fouilles archéologiques ont été effectuées par l'association Kronos d'Albens. Lors de ces fouilles il fut découvert des fondations d'habitations gallo-romaines, de nombreuses pierres avec des inscriptions, des vases et des poteries, des pièces de monnaies, des statuettes, des objets en bronze, des amphores, des vieux outils, des objets en verre, etc... Lors de la construction du collège Jacques Prévert en 1978, une tombe burgonde et une pierre à cupule furent également découvertes lors des travaux de terrassement. Ce vicus romain d'Albinnum était constitué d'une nécropole romaine, d'un cimetière burgonde, de plusieurs villas, de thermes, d'une voie romaine en pierres, d'une conduite d'eau et de deux temples.

En 1867, l'église d'Albens fut reconstruite sous l'impulsion de Napoléon III lors de son passage en Savoie et du général Philibert Mollard alors aide de camp de l'empereur.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1971 en cours Claude Giroud UMP Notaire, conseiller général depuis 1973, député suppléant de Dominique Dord depuis 1997
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelage


Blank map of world no country borders.PNG
La commune de Ceneselli en Italie

Démographie

Voici ci-dessous, l'évolution démographique de la ville d'Albens classés par date de recensement de 1793 à 2006.

Évolution démographique
(Source : Ehess[4] et INSEE[5])
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
1 050 1 081 1 120 1 303 1 615 1 788 1 626 1 543 1 628
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
1 651 1 702 1 679 1 711 1 764 1 779 1 640 1 613 1 599
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 542 1 610 1 575 1 571 1 581 1 565 1 575 1 548 1 661
1982 1990 1999 2006 2010        
2 150 2 439 2 650 3 025 3 165        
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Voici ci-dessous, un tableau démographique du XXe siècle sur la ville d'Albens classé par date de recensement.

Évènements

  • 24 juin 2007 : Foulée albanaise (10/20 km)à 9h00
  • 24 mai 2008 : retraite des flambeaux et vogue
  • Exposition de peinture chaque année en juin aux étangs de Crosagny.
  • la brocante en juin
  • la ronde des fours fin juillet depuis 2005 (visite à pieds de tous les fours à pain du village avec des dégustations sur place)

Personnalités liées à la commune

Joseph Michaud
  • Joseph-François Michaud (1767-1839), histoiren et pamphlétaire.Originaire d'Albens et de la Biolle, une rue d'Albens porte son nom
  • Philibert Mollard né Félix-Philibert Mollard le 13 mai 1801 à Albens, mort le 23 juin 1873 à Chambéry (Savoie) : Général de division de l'infanterie, aide de camp honoraire de l'empereur Napoléon III.
  • L'impératrice Eugénie de Montijo a offert au pompiers d'Albens une pompe à bras et a financé en partie la construction de l'église.[réf. nécessaire]
  • Carole Montillet, originaire d'Albens

Enseignements

  • École Primaire (1881)
  • École Maternelle
  • Collège Jacques Prévert (1978)

Transports

La gare d'Albens vue depuis les quais.

Route

La commune d'Albens est traversée du nord au sud par l'ex-N201 devenue aujourd'hui D1201. Elle est ainsi directement liée à Annecy, Aix-les-Bains et Chambéry. L'autoroute A41 Nord passe à quelques kilomètres d'Albens, mais aucune sortie ne permet d'y accéder directement.

Des autocars départements et TER Rhône-Alpes desservent également la commune à l'arrivée d'Aix-les-Bains, Chambéry ou Annecy.

Rail

En matière ferroviaire, la commune est traversée par la Ligne Aix-les-Bains - Annemasse sur laquelle se situe la gare d'Albens desservie par des TER également.

Lieux et monuments

  • Maison forte d'Orly
  • Château Emonet
  • Rivière de l'Albenche
  • les marais
  • les étangs de Crosagny
  • l'étang de Braille
  • le musée de l'association Kronos
  • sentier découverte
  • le moulin de Crosagny
  • l'ancien lavoir de Braille
  • la chapelle du Sacré Coeur de Dressy (1882)
  • les fours à pain de Dressy (1920),d'Ansigny,du Mollard,de Braille,de Lépau et des Caves
  • le travail à ferrer les bœufs de Dressy
  • la chapelle Notre-Dame de Tout Pouvoir d'Ansigny
  • l'église d'Albens, financée en partie par l'impératrice Eugénie de Montijo
  • le tombeau du général Philibert Mollard, le vainqueur de la bataille de san Martino le 24 juin 1859
  • l'ancienne tuilerie Poncini
  • les sites romain et les mégalithes d'Albens

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albens de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albens — Albens …   Deutsch Wikipedia

  • Albens — Albens …   Wikipedia Español

  • Albens — is a commune in the Savoie department in the Rhône Alpes region in southeastern France …   Wikipedia

  • albens —   L. albeo, be white.   1) Glumes white. Isachne albens, Panicum albens   2) seed white. Sporobolus albens …   Etymological dictionary of grasses

  • Albens — Original name in latin Albens Name in other language Albens State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.78463 latitude 5.94875 altitude 352 Population 2854 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • ALBENS — Albensis, Albensium …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • albens — nv. (Savoie) : ARBIN (Albanais 001b), Arbê anc. (001a SYP.). Sh. rnolyâ, rda, e <mangeur de grenouilles> …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Gare d'Albens — Albens Le bâtiment voyageurs et l entrée de la gare. Localisation Pays France Commune Albens Adres …   Wikipédia en Français

  • Astragalus albens —   Astragalus albens …   Wikipedia Español

  • Eucalyptus Albens — Eucalyptus albens …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”