Aquilonie

Âge hyborien

L'Âge hyborien est une expression utilisée par l'auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare.

Le terme « hyborien » est une contraction d'hyperboréen, terme originaire du grec ancien (Ὑπερϐόρεοι / Hyperbóreoi) désignant les habitants des régions « au-delà de Borée (le vent du nord) ». Selon Howard, l'Âge hyborien est une période fictive de l'histoire de la Terre, approximativement entre -14000 et -10000, à la fin du Paléolithique supérieur. Dans le cadre de la chronologie fictive de Howard, l'Âge hyborien est compris entre l'Âge thurien ou pré-cataclysmique de Kull (vers -20000) et le massacre des Pictes (vers -9500).

Howard appréciait fortement l'histoire et les récits historiques, tout en étant conscient des difficultés soulevées par les longues recherches nécessaires pour assurer l'exactitude historique. En concevant une période imaginaire, « évanouie », et en choisissant avec soin des noms rappelant l'histoire terrestre, Howard évita l'écueil des anachronismes historiques et le besoin d'une longue exposition.

S'il est absent de sa bibliothèque, et s'il n'y fait pas référence dans sa correspondance, il est probable que la conception de l'Âge hyborien par Howard trouve ses origines dans The Outline of Mythology de Thomas Bulfinch (1913), ouvrage qui catalysa le désir d'Howard de « fusionner en un tout cohérent ses aspirations littéraires et les puissants éléments physiques et autobiographiques qui sous-tendent la création de Conan[1]. »

Sommaire

Le monde

Les récits de l'Âge hyborien se déroulent principalement en Europe et en Afrique du Nord, avec parfois des allusions à l'Asie et à d'autres continents. D'après une carte dessinée par Howard en 1932, la géographie de ces régions est nettement différente, correspondant en partie aux modifications géographiques qui survenaient lors des périodes glaciaires : la Méditerranée, la mer Noire, la Baltique et la mer du Nord sont asséchées, mais la mer Caspienne, renommée « mer Vilayet », s'étend jusqu'au cercle polaire. La côte occidentale de l'Afrique gît également sous les eaux.

Pour nommer les royaumes imaginaires de l'Âge hyborien, Howard puisa dans diverses sources mythologiques et historiques : par exemple, Khitai correspond à la Chine, loin à l'Est, et Corinthie est son nom pour une civilisation hellénistique.

Correspondances

Royaumes et régions

  • Le royaume disparu d'Achéron correspond à l'Empire romain. Son territoire couvrait l'Aquilonie, la Némédie et Argos. Dans la mythologie grecque, l'Achéron est l'un des quatre fleuves des Enfers.
  • Afghulistan : régions habitées par diverses tribus des monts Himéliens, correspond à l'Afghanistan. Le nom est un mélange de Ghulistan (voir plus bas) et Afghanistan.
  • Amazones : mentionné dans l'essai d'Howard L'Âge hyborien, le royaume des Amazones fait référence à diverses légendes concernant des Amazones africaines, notamment les Amazones du Dahomey. Dans la mythologie grecque, l'Amazonie était une nation de femmes guerrières d'Asie mineure et d'Afrique du Nord.
  • Aquilonie : correspond à la France médiévale, avec quelques aspects romains et anglais. Aquilonia est le nom d'une ville d'Italie du Sud, mais le nom de l'Aquilonie ressemble également à celui de l'Aquitaine.
  • Argos est inspiré par les divers États commerçants de la Méditerranée. Ce nom provient peut-être de l'Argo, navire des Argonautes, ou de la cité grecque d'Argos.
  • Asgard : correspond à la Scandinavie médiévale. Dans la mythologie nordique, l'Ásgard est la résidence des Ases.
  • La Brythunie correspond aux terres d'origines des Angles et des Saxons, avant que ceux-ci n'envahissent la Grande-Bretagne ; la civilisation décrite par Howard ressemble toutefois plus à celle de la Pologne médiévale. Le nom Brythunie dérive du gallois Brython « breton ».
  • La Cimmérie correspond en partie au nord-est de la Grande-Bretagne, avec de fortes influences celtiques ; Howard a écrit que les Cimmériens étaient les ancêtres directs des Gaëls. Les Cimmériens sont également un peuple de l'Antiquité.
  • La Corinthie correspond à la Grèce antique. Le nom provient de celui de la ville de Corinthe.
  • Darfar : le nom provient du Darfour, région de l'ouest du Soudan.
  • Gunderland : région du nord de l'Aquilonie, correspond aux Pays-Bas ou à l'Allemagne.
  • Hyperborée : correspond à la Finlande, la Russie et aux pays baltes.
  • Hyrkanie : correspond à l'Asie centrale. Le nom est inspiré de celui de l'Hyrcanie, terme désignant les régions situées au sud-est de la mer Caspienne.
  • Iranistan : pays oriental correspondant à l'Iran moderne. Son nom est formé par l'assemblage d'Iran + le suffixe -stan, « pays ».
  • Kambuja ou Kambulja : correspond au Cambodge (« Kampuchéa »).
  • Keshan : le nom provient de Koush, nom égyptien de la Nubie.
  • Khauran : correspond au royaume de Jérusalem, et éventuellement aux autres États latins d'Orient. Le nom provient peut-être du Hauran, une région syrienne.
  • Khitai : correspond à la Chine. Le nom dérive de Khitan ou Khitai, nom d'un peuple mongol qui conquit la Chine et fonda la dynastie Liao (937-1125).
  • Khoraja : correspond peut-être au khanat khazar. Le nom s'inspire des références faites par Sax Rohmer à la cité fictive de Khorassa dans son roman The Mask of Fu Manchu, et rappelle Khorasan, nom d'une province du nord-est de l'Empire perse.
  • Kosala : correspond à l'ancien royaume indien de Kosala.
  • Koth : correspond à l'État hittite ; la capitale du Koth, Khorshemish, correspond à la capitale hittite, Karkemish.
  • Kusan : probablement inspiré de l'empire kouchan.
  • Kush : d'après le royaume de Koush, en Nubie.
  • Les Marches bossoniennes correspondent au Pays de Galles, avec des éléments de l'Amérique du Nord coloniale.
  • Meru[2] : correspond au Tibet. Le nom provient de Meru, montagne sacrée dans la mythologie hindoue.
  • La Némédie', rivale de l'Aquilonie, est un équivalent du Saint-Empire romain germanique. Son nom rappelle celui de Nemed, qui conduisit des colons scythes en Irlande selon la mythologie irlandaise.
  • Ophir : dans l'Ancien Testament, Ophir est une région aurifère, peut-être sur les rives de la mer Rouge ; mais Howard la situe clairement en Italie.
  • les étendues sauvages Pictes : correspond à l'Écosse picte, avec des éléments de l'Amérique coloniale ; la plupart des personnages pictes d'Howard ont des noms d'origine algonquine.
  • Poitain : région du sud de l'Aquilonie. Son nom est un mélange de Poitou et d’Aquitaine.
  • Punt : cf. le Pays de Pount, dans la Corne de l'Afrique.
  • Royaumes frontaliers : côte baltique allemande.
  • Shem : correspond à la Mésopotamie, la Syrie et l'Arabie. Dans la Bible, Sem ou Shem, fils aîné de Noé, est l'ancêtre des Hébreux, des Arabes et des Assyriens.
  • La Stygie correspond à l'Égypte. Son nom dérive de celui du Styx, un fleuve des Enfers dans la mythologie grecque.
  • Turan : ancien nom persan du Turkestan, peut correspondre à l'Empire timuride, à l'Empire sassanide ou à l'Empire moghol. Les noms des villes turaniennes sont souvent en persan.
  • Uttara Kuru : le nom provient de celui du royaume médiéval d'Uttara Kuru, dans le nord de l'Inde.
  • Vanaheim correspond à la Scandinavie médiévale. Dans la mythologie nordique, Vanaheim est la résidence des Vanes.
  • Vendhya correspond à l'Inde (les monts Vindhya sont une chaîne montagneuse du centre de l'Inde).
  • Zamora correspond aux Roms. Le nom provient peut-être de la ville espagnole de Zamora.
  • Zembabwei correspond à l'Empire Monomotapa. Le nom provient du Grand Zimbabwe, une ville en ruines du Zimbabwe qui était la capitale de cet empire.
  • Zingara correspond à la péninsule ibérique. En italien, Zingara désigne également une gitane, et il est possible que Howard ait confondu Zingara et Zamora.

Autres lieux

Voir aussi

Notes et références

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Hyborian Age ».
  1. Patrice Louinet, Hyborian Genesis: Part 1, The Coming of Conan the Cimmerian, Del Rey, 2003, p. 434
  2. Ce royaume n'a pas été inventé par Howard, mais par ses « continuateurs » L. Sprague de Camp et Lin Carter.

Bibliographie

  • (en) Robert E. Howard, « The Hyborian Age », The Coming of Conan the Cimmerian, 2003.
  • (en) L. Sprague de Camp, Lin Carter et Björn Nyberg, « Hyborian Names », en appendice à Conan the Swordsman, Bantam Books, Toronto, 1978 ISBN 0-553-20582-X

Liens externes

  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
Ce document provient de « %C3%82ge hyborien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aquilonie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Brythunie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • Hyrkanie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • Koth — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • L'Hyrkanie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • La Brytunie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • La Némédie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • La Zamora — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • Nemedie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • Némédie — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

  • Pays de Shem — Âge hyborien L Âge hyborien est une expression utilisée par l auteur Robert E. Howard pour désigner une époque particulière de la chronologie fictive qui sert de cadre à certains de ses récits, notamment ceux concernant Conan le Barbare. Le terme …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”