Jean-Marie Lehn


Jean-Marie Lehn
Jean-Marie Lehn
Image illustrative de l'article Jean-Marie Lehn
Jean-Marie Lehn après sa conférence à l'Université technologique de Dresde, janvier 2008
Naissance 30 septembre 1939
Rosheim (Bas-Rhin)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Chimie
Institution CNRS et Université de Strasbourg (anciennement Université Louis-Pasteur)
Renommé pour Travaux sur la chimie supramoléculaire
Distinctions Nobel prize medal.svg Prix Nobel de chimie (1987)

Jean-Marie Lehn, né le 30 septembre 1939 à Rosheim (Bas-Rhin), est un chimiste français spécialiste de la chimie supramoléculaire. Donald J. Cram, Charles J. Pedersen et lui sont colauréats du prix Nobel de chimie de 1987 « pour leur élaboration et leur utilisation de molécules exerçant, du fait de leurs structures, des interactions hautement sélectives[1] ».

Sommaire

Biographie

Jean-Marie Lehn fait ses études supérieures à la faculté des sciences de l'université de Strasbourg, où il obtient la licence ès sciences physiques en 1960. Il devient alors stagiaire de recherche du CNRS dans le laboratoire de Guy Ourisson, puis attaché de recherche (1962). Il obtient en 1963 à l'université de Strasbourg le doctorat ès sciences avec une thèse sur la résonance magnétique nucléaire de triterpènes. Il devient alors chargé de recherche.

Il obtient une maîtrise de conférences à la faculté des sciences de l'université de Strasbourg en 1966. Il est nommé professeur titulaire à titre personnel en 1970. Il a été, de 1980 à 2010, professeur au Collège de France à Paris titulaire de la chaire de chimie des interactions moléculaires. En 1968, ses recherches ont conduit à la réalisation de molécules en forme de cages comportant une cavité dans laquelle peut être insérée une autre espèce chimique de taille et de forme appropriées, comme une clé s'insère dans une serrure.

Ainsi ont débuté ses travaux sur la base chimique de la « reconnaissance moléculaire » (c'est-à-dire la propriété qu'a une molécule servant de récepteur de reconnaître et de retenir un substrat), laquelle joue également un rôle important dans les processus biologiques. Ces études lui ont valu le prix Nobel de chimie de 1987 partagé avec Donald J. Cram et Charles Pedersen[1], ainsi qu'un grand nombre de distinctions et de récompenses nationales et internationales : médaille d'or du CNRS en 1981 et Médaille Davy de la Royal Society en 1997.

Les travaux de Jean-Marie Lehn ont mené progressivement à la définition d'un nouveau domaine de la chimie, qu'il a proposé d'appeler chimie supramoléculaire parce qu'elle s'intéresse aux entités complexes formées par l'association de deux ou plusieurs espèces chimiques liées entre elles par des forces intermoléculaires, alors que la chimie moléculaire étudie les propriétés des entités construites à partir d'atomes liés par des forces covalentes. À partir de la reconnaissance moléculaire, ses recherches se sont élargies en englobant la catalyse et les processus de transport supra moléculaires. Elles se sont aussi étendues à la conception de composants moléculaires comme bases de l'électronique et de la photonique moléculaires. Un autre axe de développement concerne la conception de systèmes « programmés » capables d'auto-organisation par assemblage spontané de composants adéquats en des architectures supra moléculaires bien déterminées.

En septembre 2006, il a été nommé membre du Haut conseil de la science et de la technologie[2].

Il a notamment signé, avec d'autres lauréats du prix Nobel, un appel demandant qu'une délégation du Comité des droits de l'enfant de l'ONU rende visite à un enfant tibétain en résidence surveillée depuis 1995 en Chine, Gedhun Choekyi Nyima, reconnu comme onzième Panchen-lama par le quatorzième Dalaï-lama, Tenzin Gyatso.

Distinctions et récompenses

Publications

Notes et références

  1. a et b (en) « for their development and use of molecules with structure-specific interactions of high selectivity » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 1987 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 26 août 2010
  2. Journal officiel du 24 septembre 2006

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Marie Lehn de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Marie Lehn — (1991) …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-marie lehn — Jean Marie Lehn après sa conférence à l Université de technologie de Dresde, janvier 2008 Naissance 30  …   Wikipédia en Français

  • Jean-Marie Lehn — Jean Marie Lehn, a su salida de una conferencia en la Universidad Tecnológica de Dresde, en enero de 2008. Jean Marie Pierre Lehn (Rosheim, 30 de septiembre de 1939) es un químico francés, profesor e investigador galardonado con el premio Nobel… …   Wikipedia Español

  • Jean-Marie Lehn — Infobox Scientist name = Jean Marie Lehn image size = 180px caption = Dresden University of Technology, 2008 birth date = birth date and age|1939|09|30|df=y birth place = Rosheim, France nationality = France field = Supramolecular chemistry work… …   Wikipedia

  • Jean-Marie — Infobox Given Name Revised name = Jean Marie imagesize= caption= pronunciation= gender = Male meaning = region = origin = related names = Jean, Marie footnotes = Jean Marie may refer to:* August Jean Marie Vermorel (1841 1871), French journalist… …   Wikipedia

  • Lehn , Jean Marie Pierre — (1939–) French chemist Born at Rosheim in France, Lehn was educated at Strasbourg where he obtained his PhD in 1963, and at Harvard. After working in Strasbourg from 1966 to 1970, Lehn returned to Harvard as professor of chemistry. In 1979 he… …   Scientists

  • Lehn, Jean-Marie — ▪ French chemist born Sept. 30, 1939, Rosheim, France       French chemist who, together with Charles J. Pedersen (Pedersen, Charles J.) and Donald J. Cram (Cram, Donald J.), was awarded the Nobel Prize for Chemistry in 1987 for his contribution… …   Universalium

  • Lehn, Jean-Marie — ► (n. 1938) Científico francés. En 1987 le fue concedido el premio Nobel de Química, que ha compartido con Ch. J. Pedersen y D. J. Cram, por sus trabajos de síntesis de moléculas con capacidad de ejercer una alta selectividad y una interacción… …   Enciclopedia Universal

  • Chemienobelpreis 1987: Donald James Cram — Jean-Marie Pierre Lehn — Charles John Pedersen —   Die Amerikaner Cram und Pedersen erhielten den Nobelpreis zusammen mit dem Franzosen Lehn für die »Entwicklung und Anwendung von Molekülen mit strukturspezifischen Wechselwirkungen von hoher Selektivität«.    Biografien   Donald James Cram, *… …   Universal-Lexikon

  • LEHN (J.-M.) — LEHN JEAN MARIE (1939 ) Chimiste français né à Rosheim (Bas Rhin) qui a reçu, en 1987, le prix Nobel de chimie, avec les Américains Donald J. Cram et Charles J. Pedersen, pour leurs travaux sur l’élaboration et l’utilisation de molécules… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.