Vincenzo Nibali


Vincenzo Nibali
Vincenzo Nibali Icône cycliste
Vincenzo Nibali TOC 2009.jpg
Nibali sur le podium du Tour de Californie 2009
Informations
Nom Nibali
Prénom Vincenzo
Surnom Le Requin de Messine
Date de naissance 14 novembre 1984 (1984-11-14) (26 ans)
Pays Drapeau d'Italie Italie
Équipe actuelle Liquigas-Cannondale
Spécialité Courses par étapes
Équipe pro
2005
2006-2009
2010
2011-
Fassa Bortolo
Liquigas
Liquigas-Doimo
Liquigas-Cannondale
Principales victoires
1 grand tour

Jersey red.svg Tour d'Espagne 2010
1 classique
Grand Prix de Plouay 2006
1 classement annexe de grand tour
Jersey white.svg Combiné du Tour d'Espagne 2010
3 étapes de grand tour
Tour d'Italie (3 étapes dont 2 clm par équipe)

Vincenzo Nibali, né le 14 novembre 1984 à Messine (Sicile), est un coureur cycliste italien. Professionnel depuis 2005, il est membre de l'équipe Liquigas-Cannondale. Il a notamment remporté le Tour d'Espagne 2010, et s'est classé troisième du Tour d'Italie la même année ainsi qu'en 2011.

Sommaire

Biographie

Années juniors et espoirs

Champion d'Italie chez les juniors, Vincenzo Nibali est régulièrement sélectionné en équipe nationale dans les catégories juniors et espoirs. Il est ainsi troisième du championnat du monde du contre-la-montre juniors en 2002 et espoirs en 2004. Il est également cinquième de la course en ligne cette année-là.

2005 : Débuts professionnels

Vincenzo Nibali fait ses débuts professionnels en 2005 sous le maillot de l'équipe Fassa Bortolo. Il remporte avec celle-ci le contre-la-montre par équipe de la Semaine Internationale Coppi et Bartali. Il termine second dans un contre-la-montre du Tour de Suisse et se classe quatrième du championnat d'Italie contre-la-montre. La Fassa Bortolo disparaissant en fin de saison, il s'engage avec la Liquigas pour l'année 2006.

2006-2009 : Affirmation chez Liquigas

En 2006, Nibali remporte le Grand Prix de Plouay à seulement 21 ans. Il continue à briller sur des épreuves contre-la-montre de haut niveau (Tour de Suisse, de Pologne, d'Autriche). Il remporte également une étape de la Semaine Internationale Coppi et Bartali.

Ces bons résultats lui permettent de disputer son premier grand tour, le Tour d'Italie 2007. Il remporte le contre-la-montre par équipe avec Liquigas et se classe dix-neuvième au classement final. Il brille sur le Tour de Slovénie en remportant deux étapes et en se classant deuxième au classement final. Il se classe troisième au championnat d'Italie contre-la-montre et remporte le Trofeo Città di Borgomanero avec Roman Kreuziger.

En 2008, Nibali dispute son second Tour d'Italie. Il améliore son classement final en terminant à la onzième place, tout en travaillant pour son leader Franco Pellizotti, 4e. Il participe ensuite au Tour de France, qu'il termine à la vingtième place. Riccardo Riccò étant déclassé, il récupère le maillot blanc de meilleur jeune et le porte quatre jours, après avoir passé les Pyrénées. Cette même année, il remporte une étape et le classement général du Tour du Trentin. Il se classe également dixième à Liège-Bastogne-Liège, à 1 min 03 d'Alejandro Valverde, dans un groupe avec Paolo Bettini, Óscar Freire et Kim Kirchen.

Au début de l'année 2009, il termine sixième duTour de Californie, devant Lance Armstrong, en faisant deux places d'honneur sur des étapes. Il se classe dixième du Tirreno-Adriatico, neuvième du Tour du Pays basque, dix-huitième de l'Amstel Gold Race et septième du Critérium du Dauphiné libéré. Il remporte le Tour des Apennins quelques jours avant le départ du Tour de France.

Il prend le départ de cette épreuve avec l'ambition de terminer parmi les dix premiers au classement général[1]. Il se classe neuvième du prologue de Monaco devant Lance Armstrong. Dans les Pyrénées, il reste avec les favoris, dans une course où les attaques entre leaders sont inexistantes. Lors de l'étape de Verbier, il se classe à la troisième place à une minute d'Alberto Contador, en ayant attaqué les favoris. Deux jours plus tard, il est distancé lors de l'étape du Grand Bornand, finissant quatrième à 2 minutes des frères Andy et Fränk Schleck et du maillot jaune Alberto Contador. Le lendemain, il finit vingt-deuxième du contre-la-montre d'Annecy, il termine 9e au Mont Ventoux grimpant avec les meilleurs et se classe 7e au général et 2e au classement du meilleur jeune derrière Andy Schleck.

2010 : victoire au Tour d'Espagne

Vincenzo commence la saison au mois de janvier au Tour de San Luis, qu'il remporte, grâce notamment à sa victoire dans le contre-la-montre. Il se contente d'assurer dans les étapes montagneuses. Il ne court plus en février, mais on le retrouve en mars, à l'occasion du Tirreno-Adriatico. Il se contentera d'une honorable 8e place, à 42 secondes du vainqueur, Stefano Garzelli. Il entame ensuite une série de classiques printanières. On le voit d'abord à l'œuvre à Milan - San Remo, où il attaque dans les derniers kilomètres, sans pour autant faire une bonne place au final. Il se classe 21e de l'Amstel Gold Race, puis 13e de la Flèche Wallonne.

Il prend ensuite le départ, en mai, du Tour d'Italie, où il est co-leader avec Ivan Basso, suite à la suspension provisoire de son coéquipier Franco Pellizotti mis en cause par le passeport biologique[2]. Dès les première étapes, on le voit à l'œuvre, en se classant aux alentours de la 10e place. Lors de la 4e étape, il s'empare du maillot rose de leader, grâce à la victoire de son équipe Liquigas-Doimo lors d'un contre-la-montre par équipe. Ivan Basso est alors 2e. Il le portera 3 jours avant de chuter à la 7e étape et donc de perdre du temps. Il va gagner la 14e étape, Ferrara-Asolo, avec une descente mémorable par le haut du Monte Grappa. A la faveur d'un dernier contre la montre rapide, il termine sur le podium de de ce Giro, devançant Michele Scarponi d'une poignée de secondes.

Il participe en septembre au Tour d'Espagne. Le premier jour, son équipe termine deuxième du contre-la-montre par équipes disputé en nocturne à Séville. Lors des troisième et quatrième étapes, il s'affirme, au même titre qu'Igor Anton et Joaquim Rodríguez, comme un prétendant sérieux à la victoire finale, en terminant quatrième dans la côté finale de Malaga et deuxième dans la montée de Valdepeñas de Jaen. Il termine à chaque fois placé dans le groupe des favoris dans les étapes de moyenne montagne, avant le début de la haute montagne. Lors de la onzième étape arrivant à Andorre, Nibali craque dans les derniers mètres et lâche 23 secondes sur Igor Anton, qui s'empare du maillot de leader. Lors de la 14e étape, Igor Anton chute un peu avant la montée vers Peña Cabarga et est contraint à l'abandon. Joaquim Rodriguez remporte l'étape et Nibali finit deuxième à 20 secondes. Il s'empare du maillot rouge de leader. Aux lacs de Covadonga, l'échappée arrive au bout, mais Ezequiel Mosquera reprend 11 secondes sur Nibali qui termine en même temps que Rodriguez et Peter Velits. Il perd son maillot lors de la 16e étape au profit de Joaquim Rodriguez. Il pointe à 33 secondes de celui-ci, mais reprend son maillot rouge lors de l'étape suivante, un contre-la-montre de 46 km, malgré une crevaison. Rodriguez pointe à 3 minutes, mais le principal adversaire de Nibali devient Ezequiel Mosquera, avec qui il n'a que 38 secondes d'écart. Il reprend 12 secondes dans le final de l'étape de Tolède, grâce aux cassures, en se frottant parmi les sprinters. Dans la montée de la Bola del Mundo, ascension de 20 kilomètres, Frank Schleck dynamite le peloton, et Mosquera parvient à faire un écart. Nibali revient au train, puis est à nouveau distancé. Derrière lui, Frank Schleck, Joaquim Rodriguez et Peter Velits se disputent la troisième place. Nibali parvient à revenir sur Ezequiel Mosquera, qui gagne cette étape. Il s'adjuge ainsi cette 65e édition de la Vuelta. À 25 ans, il gagne son premier grand tour et est le cinquième Italien à remporter un Tour d'Espagne[3],[4],[5] .

Palmarès

  • 2003
    • 1re et 3e étapes de Linz-Passau-Budweis
    • 2e de Linz-Passau-Budweis

Résultats sur les grands tours

Tour d'Italie

  • 2007 : 19e, vainqueur du contre-la-montre par équipes avec Liquigas.
  • 2008 : 11e
  • 2010 : 3e, deux victoires d'étapes (dont le contre-la-montre par équipes) et Jersey pink.svg maillot rose pendant 3 jours
  • 2011 : 3e

Tour de France

Tour d'Espagne

  • 2010 : Jersey red.svg vainqueur du classement général, Jersey white.svg vainqueur du classement du combiné.
  • 2011 : 7e

Récompenses

Nibali remporte le Mendrisio d'Or 2010 qui récompense le meilleur cycliste de la saison.

Notes et référence

  1. (en) Nibali aims for Tour de France top ten sur cyclingnews.com, 18 juin 2009. Consulté le 25 juillet 2009
  2. Pellizotti privé de Giro sur eurosport.fr, 3 mai 2010
  3. Nibali, ça ne fait que commencer sur velochrono.fr, 20 septembre 2010
  4. Basso : "Nibali s'améliore à toute vistesse sur velochrono.fr, 20 septembre 2010
  5. Nibali: "Je n'y crois pas" sur eurosport.fr, 19 septembre 2010

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vincenzo Nibali de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vincenzo Nibali — Información personal Nombre completo Vincenzo Nibali Apodo Tiburón del Estrecho, CaNibali Fecha de nacimiento …   Wikipedia Español

  • Vincenzo Nibali — …   Deutsch Wikipedia

  • Vincenzo Nibali — Infobox Cyclist ridername = Vincenzo Nibali fullname = Vincenzo Nibali nickname = dateofbirth = birth date and age|1984|11|14 country = ITA height = convert|1.80|m|ftin|abbr=on weight = convert|64|kg|lb st|abbr=on currentteam = Liquigas… …   Wikipedia

  • Nibali — Vincenzo Nibali bei der Tour of California 2009 Vincenzo Nibali (* 14. November 1984 in Messina) ist ein italienischer Radrennfahrer. Bei der Straßen Radweltmeisterschaft 2002 in Zolder holte sich Vincenzo Ni …   Deutsch Wikipedia

  • Vincenzo — ist die italienische Variante des deutschen Vornamens Vinzenz. Bekannte Namensträger: Vincenzo Aloi (* 1923), US amerikanischer Mobster Vincenzo Camuccini (1771–1844), italienischer Maler Vincenzo Carafa (1585–1649), 7. General der Societas Jesu… …   Deutsch Wikipedia

  • Tour d'Espagne 2010 — Carte de la course …   Wikipédia en Français

  • Giro d'Italia 2007/Etappen — Giro d’Italia 2007, Übersicht der Etappen Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 12. Mai von Caprera nach La Maddalena (25,6 km; MZF) 1.1 Aufgaben …   Deutsch Wikipedia

  • Giro d’Italia 2007/Etappen — Giro d’Italia 2007, Übersicht der Etappen Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 12. Mai von Caprera nach La Maddalena (25,6 km; MZF) 1.1 Aufgaben …   Deutsch Wikipedia

  • Vuelta a España 2010 — 2009 << Vuelta a España 2010 >> 2011 Clasificaciones 21 etapas, 3.242,6 km General …   Wikipedia Español

  • Österreich-Rundfahrt 2006/Etappen — Inhaltsverzeichnis 1 1. Etappe am 3. Juli in Gars am Kamp (146 km) 1.1 Zwischensprints 1.2 Bergwertungen 2 2. Etappe am 4. Juli von Linz nach Salzburg (188 km) 2.1 Zwischensprints …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.