Michele Scarponi


Michele Scarponi
Michele Scarponi Icône cycliste
Scarponi Ciclism.jpg
Michele Scarponi durant le Tour d'Italie 2005
Informations
Nom Scarponi
Prénom Michele
Date de naissance 25 septembre 1979 (1979-09-25) (32 ans)
Pays Drapeau d'Italie Italie
Équipe actuelle Lampre-ISD
Spécialité Grimpeur
Équipe pro
2002
2003-2004
2005-2006
2007- 2008
2009
2010
2011-
Acqua & Sapone
Domina Vacanze
Liberty Seguros
Acqua & Sapone
Serramenti PVC Diq.
Androni Giocattoli
Lampre-ISD
Principales victoires
6 courses par étapes dont :

Tirreno-Adriatico 2009

3 étapes de grands tours
Tour d'Italie (3 étapes)

Michele Scarponi (né le 25 septembre 1979 à Jesi, dans la province d'Ancône dans la région des Marches) est un coureur cycliste italien, qui court depuis 2011 pour l'équipe Lampre-ISD.

Sommaire

Biographie

En 2001, Michele Scarponi participe aux championnats du monde à Lisbonne au Portugal. Il y prend la huitième place du contre-la-montre des moins de 23 ans[1].

Michele Scarponi passe professionnel en 2002 dans l'équipe Acqua & Sapone. Très prometteur, il remporte au cours de sa première année professionnelle une étape de la Semaine cycliste lombarde et termine 18e du Tour d'Italie pour sa première participation.

En 2003 et 2004, au sein de l'équipe Domina Vacanze, Scarponi se révèle au plus haut niveau sur tous les terrains. Sur les courses par étapes, il remporte une étape du Tour des Abruzzes 2003, puis s'impose en 2004 sur la Semaine cycliste lombarde, dont il remporte deux étapes, et la Course de la Paix, dont il remporte une étape. Il obtient également diverses places d'honneur sur la Semaine Internationale Coppi et Bartali (3e et vainqueur d'étape) et sur le Tour d'Autriche, la même année (2e). Sur les Grands Tours, il termine 16e du Tour d'Italie 2003 et 13e du Tour d'Espagne 2003. Enfin, sur les classiques wallonnes, il termine notamment 4e de Liège Bastogne-Liège et 7e en 2004, 4e de la Flèche Wallonne et 7e de l'Amstel Gold Race.

En 2005, il quitte la Domina Vacanze pour l'équipe espagnole Liberty Seguros. Décevant, il termine tout de même 11e du Tour d'Espagne. A l'été 2006, il est suspecté de dopage dans l'Affaire Puerto, subit la dissolution de la Liberty Seguros et rejoint de nouveau en 2007 Acqua & Sapone.

Après un bon début d'année, marqué par une victoire sur la Semaine Internationale Coppi et Bartali, une deuxième place au Tour du Trentin et une 9e place sur Tirreno-Adriatico, il avoue au mois de mai s'être procuré des produits dopants auprès du docteur Fuentes, peu après qu'Ivan Basso en a fait de même[2]. Il est suspendu 18 mois par le Comité olympique italien. Le Tribunal arbitral du sport a porté cette suspension à 2 ans, mais a pris en compte les périodes d'inactivité de fait du coureur en 2006 et 2007, réduisant la période réelle de suspension à 13 mois[3]. Cette période a pris fin le 1er août 2008.

À cette date, Scarponi s'engage dans l'équipe Serramenti PVC Diquigiovanni. Il réussit un retour remarqué en remportant la 6e étape et le classement général de Tirreno-Adriatico 2009, sa première victoire de ce niveau.

En 2010, il rate de peu le doublé en terminant deuxième du Tirreno-Adriatico, remporté par Stefano Garzelli dans la même seconde et réalise un très bon Tour d'Italie, remportant la montagneuse 19e étape, et finissant quatrième du classement général, à 13 secondes du troisième Vincenzo Nibali.

En août 2010, son transfert dans l'équipe Lampre-Farnese Vini pour la saison 2011 est annoncé. Il signe un contrat de deux ans avec cette formation[4]. Le 16 octobre 2010, il termine deuxième du Tour de Lombardie 2010 disputé dans le froid, le brouillard et la pluie, derrière Philippe Gilbert.

Palmarès

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Espagne

Tour d'Italie

Notes et références

  1. (en) Pate wins Espoirs world title sur cyclingnews.com, 9 octobre 2001. Consulté le 30 juin 2011
  2. « Après Basso, Scarponi avoue », L'Équipe, 8 mai 2007.
  3. (en) Scarponi ban shortened after CAS ruling, Cyclingnews.com, 27 mars 2008.
  4. (en)Lampre announce Scarponi as 2011 stage race leader sur cyclingnews.com. Consulté le 1er août 2010

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michele Scarponi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michele Scarponi — Scarponi (centre) in 2005 with Serhiy Honchar (right) Personal information Full name Michele Scarponi Born September 25, 1979 ( …   Wikipedia

  • Michele Scarponi — (Mitte) beim Giro d Italia 2005 Michele Scarponi (* 25. September 1979 in Jesi) ist ein italienischer Radrennfahrer. Scarponi begann seine Karriere 2002 bei dem italienischen Radsport Team Acqua e Sapone. Nach einem Jahr wechselte er zu Domina… …   Deutsch Wikipedia

  • Michele Scarponi — en el Giro de Italia 2005. Michele Scarponi es un ciclista italiano nacido el 25 de septiembre de 1979 en la localidad de Jesi, (Italia). Debutó como profesional en 2002 con el equipo italiano del Acqua Sapone. El lunes 2 de agosto de 2010 fichó …   Wikipedia Español

  • Michele — [mikele] ist ein männlicher Vorname und Familienname. Der weibliche Vorname Michele im englischsprachigen Raum ist homograph. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Weibliche Varianten 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Scarponi — ist der Name folgender Personen: Ciro Scarponi (1950–2006), italienischer Klarinettist Michele Scarponi (* 1979), italienischer Radrennfahrer Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wo …   Deutsch Wikipedia

  • Tour d'Italie 2011 — Carte du tour …   Wikipédia en Français

  • Tirreno-Adriatico 2010 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités …   Wikipédia en Français

  • Tirreno-Adriatico 2011 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Équipe cycliste Androni Giocattoli — Androni Giocattoli C.I.P.I. Pas d image ? Cliquez ici Informations Code UCI AND …   Wikipédia en Français

  • Tirreno-Adriatico 2009 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français