Operation PBSUCCESS


Operation PBSUCCESS

Opération PBSUCCESS

Opération PBSUCCESS (début 1952 – fin 1954) est une opération secrète organisée par la Central Intelligence Agency pour renverser le Président du Guatemala Jacobo Arbenz Guzmán, démocratiquement élu. Le gouvernement d’Arbenz projetait des nouvelles réformes que les services de renseignement des États-Unis jugeaient de nature communiste. La CIA et l’administration Eisenhower craignaient l’instauration d’une tête de pont soviétique de l’ouest, dans le contexte du maccarthysme intensément anti-communiste de l’époque. Arbenz a également été l’instigateur d'une réforme agraire antagonisant notamment la multinationale américaine United Fruit Company, qui avait de gros intérêts au Guatemala et faisait pression à des niveaux variés du gouvernement américain pour une action contre Arbenz en réplique à son expropriation.

L’opération avait pour objectif d’armer et former une « Liberation Army » de circonstance d’environ 400 combattants, sous les commandes d’un officier de l’armée guatemaltèque exilé de l’époque, Colonel Carlos Castillo Armas. La CIA prévoyait d'engager le « mouvement révolutionnaire » conjointement avec une campagne diplomatique, économique et de propagande.

Le 18 juin 1954, le lieutenant-colonel Carlos Castillo Armas lance son offensive au Guatemala à la tête de 400 rebelles, aidé par des mercenaires entraînés au Honduras et au Nicaragua par la CIA, et « soutenus par des avions de combat américains pilotés par des Américains »[1]. Le plan prévoit d'attaquer des cibles près de la frontière de façon à faire croire à une large offensive ; les rebelles sont supposés éviter l'armée pour que celle-ci ne réplique pas ; une propagande radiophonique s'efforce de retourner la population. L'échec est rapide : les rebelles, lourdement équipés, mettent plusieurs jours à atteindre leurs objectifs. Constitués de troupes indisciplinées et de faible valeur, ils sont facilement mis en déroute quand ils rencontrent une résistance.

Cependant le président craint que la déroute des rebelles débouche sur une invasion directe des Etats-Unis et ordonne à l'armée de laisser les rebelles avancer. La peur d'une intervention américaine conduit une garnison à se rendre aux forces rebelles décimées. Le président décide de démissionner le 27 juin.

Les jours suivant, plusieurs juntes se succèdent jusqu'à ce qu'Armas prenne la tête du pays. Il se montrera gravement incompétent pour diriger le pays. L'action américaine est vivement critiquée dans la presse étrangère. La CIA envoie une équipe au Guatemala pour établir l'affiliation du régime du Guatemala à l'Union soviétique. Malgré des recherches profondes, aucun lien ne peut être établi.

Noam Chomsky commentait ainsi l'intervention américaine dans une conférence prononcée en 1985 : « [...] nous nous sommes arrangés pour interrompre, en 1954, une expérience démocratique. Il s'agissait pourtant d'un régime réformiste, capitaliste et démocratique, du type new deal, que notre intervention a permis d'éliminer, laissant à sa place un véritable enfer sur terre, probablement le régime de la période contemporaine le plus proche de l'Allemagne nazie[2]. »

Dans la foulée du premier coup d’Etat orchestré par la CIA, l’opération PBSUCCESS a employé des méthodes qui étaient relativement nouvelles à l’époque.

Articles connexes

Notes et références

  1. Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis. De 1492 à nos jours, Agone, 2002, p. 498.
  2. Noam Chomsky, De la guerre comme politique étrangère des États-Unis, Agone, coll. « Contre-Feux », 2002, p. 44.
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Op%C3%A9ration PBSUCCESS ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Operation PBSUCCESS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Opération PBSUCCESS — L opération PBSUCCESS (début 1952 – fin 1954) est une opération secrète organisée par la Central Intelligence Agency pour renverser le président du Guatemala Jacobo Arbenz Guzmán, démocratiquement élu. Le gouvernement d’Arbenz projetait des… …   Wikipédia en Français

  • Operation PBSUCCESS — Die Operation PBSUCCESS (auch: Operation SUCCESS) war eine 1954 von der CIA durchgeführte Geheimdienstoperation mit dem Ziel, den demokratisch gewählten Präsidenten von Guatemala, Jacobo Arbenz Guzmán, zu stürzen. Es war die erste Aktion dieser… …   Deutsch Wikipedia

  • Operation Mockingbird — was a secret Central Intelligence Agency campaign to influence foreign media beginning in the 1920s. The activities, extent and even the existence of the CIA project remain in dispute: the operation was first called Mockingbird in Deborah Davis… …   Wikipedia

  • Operation Ajax — Opération Ajax Pour les articles homonymes, voir Ajax. L’opération Ajax (officiellement TP AJAX) était une opération secrète menée par le Royaume Uni et les États Unis en 1953, exécutée par la CIA, pour mettre un terme à la politique nationaliste …   Wikipédia en Français

  • Operation Kugown — relied on the media to inform the Guatemalan people on the extent to which communism had infiltrated Guatemala. This was largely derived from the documents seized by the PBHistory team. The analyzed documents were then translated into Spanish and …   Wikipedia

  • Operation PBFORTUNE — was the name of a contingency plan drafted by the U.S. Central Intelligence Agency in 1951 that outlined a method of ousting Guatemalan President Jacobo Arbenz if he was deemed a Communist threat in the hemisphere. The plan was a precursor to… …   Wikipedia

  • Operation Condor — Opération Condor Pour les articles homonymes, voir Opération Condor (homonymie). L opération Condor (en espagnol : Operación Cóndor) est le nom donné à une campagne d assassinats et de lutte anti guérilla conduite conjointement par les… …   Wikipédia en Français

  • Opération condor — Pour les articles homonymes, voir Opération Condor (homonymie). L opération Condor (en espagnol : Operación Cóndor) est le nom donné à une campagne d assassinats et de lutte anti guérilla conduite conjointement par les services secrets du… …   Wikipédia en Français

  • Operation 40 — was a Central Intelligence Agency sponsored undercover operation in the early 1960s, which was active in the United States and the Caribbean (including Cuba), Central America, and Mexico. It was created by President Dwight D. Eisenhower in March… …   Wikipedia

  • Operation PBHistory — was a covert CIA operation in Guatemala, which occurred after the fall of the Arbenz government in June 1954. By 4 July the CIA sent a two man communist expert team to investigate the possibility of utilizing the documents left behind by the… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.