Guerre Fraîche


Guerre Fraîche

Guerre fraîche

La « guerre fraîche » est une expression utilisée par les contemporains pour décrire la dégradation des rapports Est-Ouest dans la seconde moitié des années 1970.

Sommaire

Une dénomination discutable : « guerre fraîche » ou « seconde guerre froide » ?

L'expression « guerre fraîche » daterait de 1978.

  • Elle est employée, selon les sources, le 31 mai ou le 1er juin 1978, à Prague, par le chef de l'État soviétique, Leonid Brejnev : selon celui-ci, l'évolution récente de la situation internationale représente un retour « sinon à la guerre froide, du moins à la guerre fraîche »[1].
  • Elle est reprise le 14 juin 1978 lors d'une conférence de presse du président Giscard d'Estaing : « Je me demandais si l'expression “guerre fraîche”, employée par Brejnev, ne vous semblait pas plus appropriée pour décrire les relations Est-Ouest que le mot “détente”, étant donné ce qui se passe en Afrique ! », lui demande-t-on[2].

Elle est utilisée en France dans certains manuels d'histoire du secondaire pour désigner la dernière phase de la Guerre froide, une période marquée par une aggravation des tensions Est-Ouest, qui dure de 1975 à 1985, mais elle est beaucoup moins courante dans la bibliographie savante.

Son sens est en outre incertain. La « guerre fraîche » se distinguerait de la « guerre froide » et présenterait par rapport à celle-ci une différence de degré, mais le changement d'adjectif n'indique pas précisément laquelle : la « guerre fraîche » est-elle plus chaude que la « guerre froide » ?

L'expression n'est donc pas satisfaisante et il est préférable d'utiliser les expressions suivantes : « nouvelle guerre froide », « seconde guerre froide »[3].

Une période qui s'inscrit dans l'histoire longue de la Guerre froide : « première guerre froide », « seconde guerre froide »

La « seconde guerre froide » (ou « guerre fraîche ») s'inscrit dans l'histoire de la Guerre froide (1947-1991), laquelle comprend plusieurs phases.

  • Une « première guerre froide » de 1947 à 1953 : les doctrines Truman et Jdanov, la première crise de Berlin et la partition de l'Allemagne, la guerre de Corée.
  • Des tentatives de coexistence entre les blocs de 1953 à 1975 : la « coexistence pacifique » et la Détente, deux périodes séparées par la seconde crise de Berlin (1958-1961) et la crise de Cuba (1962), deux crises graves, certes, mais qui contribuent à figer le rapport de force et facilitent de la sorte l'entrée dans la Détente.
  • Une « seconde guerre froide » de 1975 à 1985 suivie d'une nouvelle détente laquelle se termine par la chute de l'URSS et la fin de la Guerre froide.

La « seconde guerre froide » se caractérise à la fois par une poussée soviétique et par un durcissement de la politique extérieure états-unienne.

  • Une poussée soviétique (ou un raidissement dans le cas polonais) : l'intervention cubaine en Angola en 1975, le déploiement des missiles soviétiques SS-20 en Europe à partir de 1977, l'intervention soviétique en Afghanistan en 1979, la victoire des sandinistes au Nicaragua la même année 1979, la proclamation de l’état de guerre en Pologne en 1981. En 1984, en réponse au boycott des Jeux olympiques de Moscou par les Etats-Unis, une partie du bloc soviétique refuse d'aller aux Jeux olympiques d’été de Los Angeles.
  • Un durcissement de la politique extérieure états-unienne, lequel est antérieur à l'entrée en fonction du président Reagan, même si celui-ci adopte une attitude plus ferme à l'encontre de « l'empire du mal ». Le déploiement des missiles Pershing II date de 1983, mais la décision initiale, la « double décision », remonte à 1979. Le boycott par les États-Unis des Jeux olympiques d’été de Moscou date elle aussi de la présidence Carter.

Une période dont les bornes chronologiques sont indicatives

On peut discuter chacune des deux bornes chronologiques.

  • L'année 1975 est celle de la signature de l'acte final de la conférence d'Helsinki, apogée de la Détente en Europe, mais c'est aussi celle de la chute de Phnom Penh et Saigon et celle des indépendances de l'Angola et du Mozambique.
  • L'année 1985 est celle de la mort de Tchernenko et de l'arrivée au pouvoir de Gorbatchev, celle du sommet Reagan-Gorbatchev de Genève, lequel inaugure une série de rencontres au sommet.
  • On peut aussi fixer le début de la seconde guerre froide à l'année 1979, date de l'intervention soviétique en Afghanistan, ou à l'année 1981, date de l'entrée en fonction du président Reagan.

Notes et références

  1. Patrice Touchard (sous la direction de), Le siècle des excès, Paris, PUF, 2002, p. 279.
  2. Déclarations de politique étrangére - Recherche
  3. Georges-Henri Soutou, La guerre de Cinquante Ans, Les relations Est-Ouest, 1943-1990, Paris, Fayard, 2001, pp. 567, 609 et 631.

Voir aussi

Bibliographie

  • Robert Frank, « Réflexions sur l'état des relations internationales depuis 1945 », Historiens et Géographes, n° 376, Paris, octobre 2001, pp.303-322.
  • Georges-Henri Soutou, La guerre de Cinquante Ans, Les relations Est-Ouest, 1943-1990, Paris, Fayard, 2001.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail des relations internationales Portail des relations internationales
Ce document provient de « Guerre fra%C3%AEche ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guerre Fraîche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Guerre fraiche — Guerre fraîche La « guerre fraîche » est une expression utilisée par les contemporains pour décrire la dégradation des rapports Est Ouest dans la seconde moitié des années 1970. Sommaire 1 Une dénomination discutable :… …   Wikipédia en Français

  • Guerre fraîche — Soldats soviétiques en Afghanistan (1988) La « guerre fraîche » est une expression utilisée par les contemporains pour décrire la dégradation des rapports Est Ouest dans la seconde moitié des années 1970, laquelle compromet la Détente… …   Wikipédia en Français

  • fraîche — (à la) [ alafrɛʃ ] loc. adv. • fin XVIIe; de 1. frais 1 ♦ Loc. exclam. Vx Cri des marchands ambulants de rafraîchissements, ou de diverses denrées. 2 ♦ Loc. adv. À l heure où il fait frais (matin ou soir). Partir à la fraîche. Dans un endroit où… …   Encyclopédie Universelle

  • guerre — [ gɛr ] n. f. • 1080; frq. °werra I ♦ 1 ♦ Lutte armée entre groupes sociaux, et spécialt entre États, considérée comme un phénomène social. « La guerre est un mal qui déshonore le genre humain » (Fénelon). « Quelle connerie, la guerre » (Prévert) …   Encyclopédie Universelle

  • Guerre Froide —  Pour l’article homonyme, voir Guerre Froide (groupe).  Guerre froide La confrontation des blocs en 1959 …   Wikipédia en Français

  • Guerre De Corée — Différentes photographies de la guerre de Corée Informations générales Date 25 juin 1950 27 juillet 1953 Combat à grande échelle jusqu à la signature de l armistice de Pammunjeom …   Wikipédia en Français

  • Guerre Du Vietnam — Guerre du Viêt Nam Guerre du Viêt Nam Informations générales Date 1959 30 avril 1975 Lieu Viêt Nam Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Guerre Du Viêt Nam — Informations générales Date 1959 30 avril 1975 Lieu Viêt Nam Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Coree — Guerre de Corée Guerre de Corée Différentes photographies de la guerre de Corée Informations générales Date 25 juin 1950 27 juillet 1953 Combat à grande échelle jusqu à la signature de l armistice de Pammunjeom …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Corée — Différentes photographies de la guerre de Corée. De gauche à droite et de haut en bas : des forces onusiennes atteignant le 38e parallèle ; Le 1er lieutenant Baldomero Lopez du Corps des Marines des États Unis sur la digue d… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.