Doctrine Eisenhower


Doctrine Eisenhower

La doctrine Eisenhower a été formulée par le président des États-Unis Dwight Eisenhower devant le congrès des États-Unis le 5 janvier 1957. Elle cherche à limiter la déstabilisation des pays du Moyen-Orient par le communisme grâce à des aides économiques et militaires.

Sommaire

Contexte

À la suite de la guerre de Suez, qui avait vu les ambitions nationales de l’Égypte et de son président Nasser contrées par les anciennes puissances coloniales française et britannique alliées au nouvel état israélien dans le cadre d'un complot dit du "Protocoles de Sèvres", les États-Unis cherchent à stabiliser la région. Ils craignent surtout de voir les gouvernements de ces pays, jusqu’alors plutôt favorables aux Américains, être renversés de l’intérieur par des forces révolutionnaires communistes, soutenues par le bloc de l'Est. La question de Suez s’impose à Eisenhower tout au long de l’été et de l’automne 1956. Le 34e président américain, Dwight David Eisenhower, est en pleine campagne présidentielle en vue de sa réélection et se démène pour prévenir une action militaire britannique en ouvrant des négociations, mais ni les Britanniques, ni les Égyptiens ne se laissent convaincre.

Il s’agit également de préserver l’influence américaine dans ces régions stratégiques de production pétrolière. En plus de donner un cadre juridique à leurs interventions dans cette région stratégique, c'est par la doctrine Eisenhower que les États-Unis s'engagent à accorder une assistance économique et militaire à tout pays du Moyen-Orient qui en fera la demande en vue d'assurer et de protéger l'intégrité territoriale et l'indépendance économique de ces nations contre une agression armée ouverte de toute nation contrôlée par le communisme international.

La doctrine sera appliquée lors de la crise de 1958 au Liban.

Contenu

Il s'agit d'accorder une assistance économique et militaire à tout pays de cette région qui en fera la demande « en vue d'assurer et de protéger l'intégrité territoriale et l'indépendance économique de ces nations (...) contre une agression armée ouverte de toute nation contrôlée par le communisme international »[1].

Notes

  1. Discours d'Eisenhower au congrès, 5 janvier 1957.

Voir aussi

Bibliographie

  • Fontaine André, La guerre froide, 1917-1991, La Martinière, Paris, 2004, p.254.
  • Prados John, Les guerres secrètes de la CIA La démocratie clandestine, Les éditions du Toucan, 2008, p.842.

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Doctrine Eisenhower de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Doctrine Carter — Doctrine de politique étrangère américaine (1980) : toute tentative de gagner le contrôle de la région du Golfe provoquera des représailles des États Unis. Cette doctrine s inscrit dans la continuité de la doctrine Eisenhower. L application… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine stratégique — Liste des doctrines géopolitiques Les doctrines géopolitiques ont été utilisées dans les relations internationales pour affirmer la politique extérieure des nations sur la scène mondiale. Sommaire 1 Liste par ordre chronologique 1.1 Doctrines… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Kennedy — La doctrine Kennedy désigne la politique étrangère des États Unis sous la présidence de John Fitzgerald Kennedy, principalement à l égard de l Amérique latine. Sommaire 1 Discours inaugural 2 Guerre froide 3 Contexte historique …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Reagan — Le président des États Unis Ronald Reagan La doctrine Reagan était une stratégie orchestrée et mise en place par les États Unis sous l administration Reagan pour contrer l influence globale de l Union soviétique au cours des dernières années de… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Truman — Pour les articles homonymes, voir Truman. .. La doctrine Truman est née le 11 mars 1947, elle est la base de la politique des États Unis contre le Bloc communiste durant la guerre froide. « Je crois que les États Unis doivent soutenir les… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Hallstein — La doctrine Hallstein désigne une doctrine de la République fédérale d Allemagne appliquée à partir de 1955 qui consiste à prononcer la rupture des relations diplomatiques avec tout État qui reconnaîtrait la République démocratique allemande.… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Nixon — Nixon, à son arrivée au pouvoir en 1968, se trouve confronté à plusieurs problèmes: d une part, la guerre au Vietnam semble être un bourbier dont l armée américaine ne peut que difficilement sortir. D autre part, le système financier, basé sur le …   Wikipédia en Français

  • Eisenhower — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Dwight David Eisenhower (1890 1969) est le 34e président des États Unis. Mamie Eisenhower (1896 1979) est la femme du président Eisenhower.… …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Brejnev — Pour les articles homonymes, voir Brejnev. La doctrine Brejnev est une doctrine soviétique de politique étrangère servant à justifier a posteriori l intervention de 1968 à Prague. Elle prône une souveraineté limitée des États satellites de l URSS …   Wikipédia en Français

  • Doctrine Ulbricht — La doctrine Ulbricht, du nom du dirigeant est allemand Walter Ulbricht, était la théorie selon laquelle la RFA et la RDA ne pourraient avoir de relations diplomatiques normales que si les deux états reconnaissanent pleinement leur souveraineté… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.