Debarquement de la Baie des Cochons


Debarquement de la Baie des Cochons

Débarquement de la baie des Cochons

Emplacement de la baie des Cochons.

Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d'invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États-Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, l'opération était lancée au début du mandat de John F. Kennedy. Elle visait à faire débarquer à Cuba, le 17 avril 1961, environ 1 400 exilés cubains recrutés et entraînés aux États-Unis par la CIA afin de renverser le nouveau gouvernement cubain établi par Fidel Castro, qui menait une politique économique défavorables aux intérêts américains et se rapprochait avec l'URSS[1]. L'opération est un échec complet[2].

Sommaire

Historique

Après leur arrivée au pouvoir en 1959, les révolutionnaires castristes engagent une politique d'expropriation des terres gouvernementales[Quoi ?] et tissent des liens avec l'URSS[2], alors en pleine guerre froide avec les États-Unis.

En janvier 1961, le gouvernement américain de Dwight Eisenhower rompt ses relations diplomatiques avec Cuba[3].

Le 15 avril 1961, des avions américains bombardent les aéroports et aérodromes du pays, détruisant une grande partie des avions au sol (civils et militaires). L'objectif initial de la CIA est de débarquer une force de 1 400 mercenaires, qu'elle a recruté et formé, afin que ceux-ci sécurisent une colline près de la Baie des Cochons.

Débarquement

Le matin du samedi 15 avril, six bombardiers américains B26 peints aux couleurs cubaines, en violation des conventions internationales, décollent du Nicaragua et attaquent les bases aériennes de La Havane et de Santiago (sud).

La plupart des appareils de l'armée cubaine plus de nombreux avions civils sont détruits au sol. Seuls neuf appareils qui n'étaient pas au sol sont restés intacts et joueront un rôle décisif 48 heures après.

Le 16 avril, lors de l'enterrement des sept victimes des bombardements, Fidel Castro, après avoir comparé le débarquement à l'attaque sur Pearl Harbor, lance : « Ce que les impérialistes ne peuvent nous pardonner, c'est d'avoir fait triompher une révolution socialiste juste sous le nez des États-Unis ».

Le lendemain, le 17 avril vers 01h15, la brigade 2506, débarque en deux endroits, à Playa Larga et Playa Girón, soit au fond et à l’entrée orientale de la baie des Cochons, à 202 km au sud-est de La Havane.

Au large, de nombreux cargos et autres bâtiments de guerre américains sont destinés à consolider la tête de pont. La population civile, puis les troupes de Fidel Castro et neufs avions militaires cubains (encore en état) mettent l'envahisseur en déroute et les mercenaires se rendent à l'armée cubaine le 19 avril.

161 cubains furent tués par les mercenaires, qui ont compté 107 pertes dans leurs rangs. 1 189 furent faits prisonniers.

Panneau de propagande patriotique à Playa Girón.

Conséquences du débarquement

L'opération a poussé le gouvernement cubain à rechercher du soutien auprès de l'URSS (Opération Anadyr). Elle est aussi la cause directe de la crise des missiles de Cuba l'année suivante. Lors du règlement de la crise, les États-Unis se sont engagés à ne pas attaquer militairement Cuba. Elle a aussi fait perdre aux États-Unis une partie de leur crédibilité (qui était un atout crucial face à l'URSS lors de la guerre froide).

Notes et références

  1. Denise Artaud, « De la chute d'Arbenz à la Baie des Cochons : l'amorce d'un tournant dans la guerre froide », Matériaux pour l'histoire de notre temps, 1999, vol. 54, n° 1, pp. 31-33. [lire en ligne]
  2. a  et b Équipe de Perspective Monde, « Débarquement d'exilés cubains à la baie des Cochons » sur perspective.usherbrooke.ca, Perspective Monde. Consulté le 13 août 2009.
  3. Encarta, « Baie des Cochons, affaire de la ». Consulté le 13 août 2009.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
Ce document provient de « D%C3%A9barquement de la baie des Cochons ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Debarquement de la Baie des Cochons de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Débarquement de la baie des Cochons — Carte de Cuba montrant l emplacement de la baie des Cochons. Informations générales Date 17–19 avril 1961 Lieu Baie des Cochons, Cuba Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Débarquement De La Baie Des Cochons — Emplacement de la baie des Cochons. Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, l… …   Wikipédia en Français

  • Débarquement de la Baie des Cochons — Emplacement de la baie des Cochons. Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, l… …   Wikipédia en Français

  • Débarquement de la baie des cochons — Emplacement de la baie des Cochons. Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États Unis en avril 1961. Planifiée sous l’administration de Dwight Eisenhower, l… …   Wikipédia en Français

  • Baie Des Cochons — Type Baie Localisation Mer des Caraïbes, océan Atlantique Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Baie des Cochons — Carte de localisation de la baie des Cochons. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Baie des cochons — Type Baie Localisation Mer des Caraïbes, océan Atlantique Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Invasion de la Baie des Cochons — Débarquement de la baie des Cochons Emplacement de la baie des Cochons. Le débarquement de la baie des Cochons est une tentative d invasion militaire de Cuba par des exilés cubains soutenus par les États Unis en avril 1961. Planifiée sous… …   Wikipédia en Français

  • Débarquement — Exercice de débarquement de l’armée phillipine en 2000. Un débarquement militaire est une opération militaire amphibie visant à déposer sur une côte des soldats et du matériel militaire depuis des navires de débarquement en vue d une invasion …   Wikipédia en Français

  • Affaire des missiles de Cuba — Crise des missiles de Cuba Photographie aérienne des missiles nucléaires soviétiques installés à Cuba La crise de Cuba (aussi appelée crise des missiles – ou fusées – nucléaires de Cuba, affaire des missiles/fusées de Cuba, ou simplement… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.