Grand maître international
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grand maître et GMI.

Le titre de grand maître international (GMI) existe aussi bien aux échecs qu'aux dames, on peut donc avoir le titre de :

  • Grand maître international (du jeu d'échecs), décerné par la FIDE et détaillé dans cet article

mais également le titre de :

Sommaire

Grand maître du jeu d’échecs

Le titre de grand maître est décerné aux maîtres d’échecs de classe mondiale par la Fédération internationale des échecs (FIDE). À part le titre de « champion du monde », « grand maître » est le plus haut titre qu’un joueur d’échecs puisse obtenir. Le titre est décerné à vie. L'abréviation officielle de la FIDE est « GM », mais on trouve également dans la littérature échiquéenne l’abréviation « GMI ». La FIDE décerne également les titres de « MF » et « MI » qui signifient Maître FIDE et Maître international. Les titres de GM, MI, et MF sont ouverts aux hommes et aux femmes. Des titres séparés pour les femmes, « GMF » (grand maître féminin), « MIF » (maître féminin) et « MFF » (maître FIDE féminin) sont également décernés. En 1991, Susan Polgar devint la première femme à obtenir le titre dans les mêmes conditions que les hommes[1], et aujourd’hui la plupart des meilleures joueuses mondiales ont le titre de GMI.

La légende du tournoi de Saint-Pétersbourg (1914)

De gauche à droite : Lasker (assis à gauche), Alekhine, Capablanca, Marshall et Tarrasch (assis à droite), les cinq finalistes du tournoi de Saint-Petersbourg.

En 1925, Eugène Znosko-Borovski écrivait[2] :

« En vérité, les seuls joueurs que nous devrions considérer comme des grands maîtres sont Capablanca, Alekhine, Lasker, peut-être Marshall (si nous souhaitons oublier ses mésaventures dans les matchs) et, en tenant compte de leurs anciens succès, Tarrasch et Rubinstein. Tous les autres devraient être regardés comme de simples maîtres. »

Selon Frank Marshall[3], le titre de « grand maître » aurait été décerné pour la première fois en 1914 par le tsar Nicolas II, qui aurait récompensé les cinq finalistes du tournoi de Saint-Pétersbourg, qu'il avait personnellement financé. Les récipiendaires en auraient été : Emanuel Lasker (vainqueur du tournoi), José Raúl Capablanca, Alexandre Alekhine, Siegbert Tarrasch et Frank Marshall.

Cependant l'historien des échecs Edward Winter a montré que la référence la plus ancienne à cette anecdote est dans un article publié aux États-Unis en 1940[4]. Aucune trace antérieure n'a pu être trouvée.

Origine (1950)

La fédération soviétique avait créé le titre de grand maître soviétique dans les années 1930. En 1950, la FIDE créa le titre de « grand maître international » et l'octroya à 27 joueurs. Sur les 27 titulaires, 11 étaient soviétiques, dont un seul né avant 1900 :

Une bonne partie des autres grands maîtres étaient en fin de carrière :

Efim Bogolioubov (né en 1889) ne reçut le titre qu'en 1951 car, en 1950, la fédération allemande n'avait pas encore rejoint la fédération internationale. Il mourut l'année suivante, en 1952.

Seuls six des grands maîtres non soviétiques de 1950 étaient nés après 1900 :

Statistiques

En 1972, il y avait seulement 88 GM dont 33 soviétiques. En mars 2010, ils étaient 1 235. L'augmentation est due d'une part à la facilité de voyager, qui permet de participer plus facilement à des tournois à normes, et d'autre part à l'inflation du classement Elo. Le titre de GM garde un prestige certain, car il représente un très haut niveau de performance. Le niveau MI correspond aux 0,06% des meilleurs joueurs du monde. Un GM est parmi les 0,02%[6].

Obtention du titre

Les critères d'obtention du titre ont varié dans le temps. Aujourd'hui, la FIDE impose la réalisation d'au moins deux normes avec un minimum de 27 parties[7] (en général, trois normes sont nécessaires pour arriver aux 27 parties). Sauf exceptions, les normes sont réalisées dans des tournois d'au moins neuf rondes. Pour réaliser une norme, le joueur doit réaliser une performance Elo de 2601 ou plus, affronter des joueurs appartenant à au moins deux fédérations différentes de la sienne, trois d'entre eux doivent déjà être grands-maîtres et la moitié doit disposer d'un titre FIDE. Une condition supplémentaire est que le joueur atteigne un classement Elo de 2500.

Bien que cela soit plus rare, il est aussi possible d'obtenir le titre avec un seul résultat, par exemple :

Grands maîtres les plus précoces

Voici la liste des joueurs qui ont obtenu le titre de grand maître le plus précocement[8], en prenant pour référence le record établit par Bobby Fischer en 1958 et seulement battu en 1991 par Judit Polgár.

Rang Joueur âge Pays Année Record
1 Sergueï Kariakine 12 ans 7 mois 0 jour Drapeau d'Ukraine Ukraine 2002 R
2 Parimarjan Negi 13 ans 3 mois 22 jours Drapeau d'Inde Inde 2006
3 Magnus Carlsen 13 ans 3 mois 27 jours Drapeau de Norvège Norvège 2004
4 Bu Xiangzhi 13 ans 10 mois 13 jours Drapeau de Chine Chine 1999 R
5 Richárd Rapport 13 ans 11 mois 6 jours Drapeau de Hongrie Hongrie 2010
6 Teimour Radjabov 14 ans 0 mois 14 jours Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 2001
7 Ruslan Ponomariov 14 ans 0 mois 17 jours Drapeau d'Ukraine Ukraine 1997 R
8 Wesley So 14 ans 1 mois 28 jours Drapeau des Philippines Philippines 2007
9 Étienne Bacrot 14 ans 2 mois 0 jour Drapeau de France France 1997 R
10 Jorge Cori 14 ans 2 mois 0 jour Drapeau du Pérou Pérou 2009
11 Illya Nyzhnyk 14 ans 3 mois 2 jours Drapeau d'Ukraine Ukraine 2010
12 Maxime Vachier-Lagrave 14 ans 4 mois 0 jour Drapeau de France France 2005
13 Péter Lékó 14 ans 4 mois 22 jours Drapeau de Hongrie Hongrie 1994 R
14 Hou Yifan 14 ans 6 mois 2 jours Drapeau de Chine Chine 2008
15 Anish Giri 14 ans 7 mois 2 jours Drapeau de Russie Russie 2009
16 Yuriy Kuzubov 14 ans 7 mois 12 jours Drapeau d'Ukraine Ukraine 2004
17 Dariusz Swiercz 14 ans 7 mois 29 jours Drapeau de Pologne Pologne 2009
18 Nguyễn Ngọc Trường Sơn 14 ans 10 mois 0 jour Drapeau du Viêt Nam Viêt Nam 2004
19 Daniil Dubov 14 ans, 11 mois, 14 jours Drapeau de Russie Russie 2011
20 Ray Robson 14 ans 11 mois 16 jours Drapeau des États-Unis États-Unis 2009
21 Fabiano Caruana 14 ans 11 mois 20 jours Drapeau d'Italie Italie 2007
22 Humpy Koneru 15 ans 1 mois 27 jours Drapeau d'Inde Inde 2002
23 Hikaru Nakamura 15 ans 2 mois 19 jours Drapeau des États-Unis États-Unis 2003
24 Pentala Harikrishna 15 ans 3 mois 5 jours Drapeau d'Inde Inde 2001
25 Judit Polgár 15 ans 4 mois 28 jours Drapeau de Hongrie Hongrie 1991 R
26 Alejandro Ramirez 15 ans 5 mois 14 jours Drapeau du Costa Rica Costa Rica 2003
27 Bobby Fischer 15 ans 6 mois 1 jour Drapeau des États-Unis États-Unis 1958 R

La lettre «  R  » indique que le joueur a détenu le record mondial de précocité dans l'obtention du titre

Super grand maître

Un joueur dont le Elo dépasse 2 700 est parfois appelé « super-GMI », bien que ce titre ne soit pas officiel. Depuis 1970, année où la FIDE adopta le classement Elo, jusqu'en juillet 2011, seuls 75 joueurs ont atteint ou dépassé 2 700, le premier étant Bobby Fischer. On observe depuis quelques années une augmentation du nombre de joueurs au-dessus de 2 700.

En juillet 2011, il y a 42 joueurs actifs de 2700 Elo ou plus.

Magnus Carlsen est le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre 2800 Elo en novembre 2009 à l'âge de 18 ans et 11 mois. L'ancien record appartenait à Vladimir Kramnik, âgé en avril 2001 de 25 ans et 9 mois. En juillet 2010, 3 joueurs ont 2800 ou plus pour la première fois de l'histoire.

Rang Elo (record) Nom Date Pays
1 2851 Garry Kasparov juillet 1999 Drapeau de Russie Russie
2 2826 Magnus Carlsen juillet 2010 Drapeau de Norvège Norvège
3 2817 Viswanathan Anand mars 2011 Drapeau d'Inde Inde
4 2813 Veselin Topalov juillet 2006 Drapeau de Bulgarie Bulgarie
5 2811 Vladimir Kramnik janvier 2002 Drapeau de Russie Russie
6 2808 Levon Aronian mars 2011 Drapeau d'Arménie Arménie
7 2788 Aleksandr Morozevitch juillet 2008 Drapeau de Russie Russie
8 2788 Sergueï Kariakine juillet 2011 Drapeau de Russie Russie
9 2787 Vassili Ivantchouk octobre 2007 Drapeau d'Ukraine Ukraine
10 2785 Bobby Fischer avril 1972 Drapeau des États-Unis États-Unis
11 2780 Anatoli Karpov juillet 1994 Drapeau de Russie Russie
12 2774 Hikaru Nakamura mars 2011 Drapeau des États-Unis États-Unis
13 2773 Aleksandr Grichtchouk janvier 2011 Drapeau de Russie Russie
14 2772 Shakhriyar Mamedyarov janvier 2011 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
15 2765 Peter Svidler janvier 2006 Drapeau de Russie Russie
16 2764 Ruslan Ponomariov juillet 2011 Drapeau d'Ukraine Ukraine
17 2763 Péter Lékó avril 2005 Drapeau de Hongrie Hongrie
18 2761 Teimour Radjabov janvier 2009 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
19 2761 Boris Gelfand janvier 2010 Drapeau d'Israël Israël
20 2761 Pavel Eljanov septembre 2010 Drapeau d'Ukraine Ukraine
21 2760 Dmitri Iakovenko janvier 2009 Drapeau de Russie Russie
22 2760 Vugar Gashimov mai 2011 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
23 2756 Wang Yue novembre 2010 Drapeau de Chine Chine
24 2755 Michael Adams juillet 2000 Drapeau d'Angleterre Angleterre
25 2755 Alexeï Chirov janvier 2008 Drapeau d'Espagne Espagne
26 2751 Sergueï Movsessian janvier 2009 Drapeau de Slovaquie Slovaquie
27 2745 Gata Kamsky juillet 1996 Drapeau des États-Unis États-Unis
28 2739 Ievgueni Bareïev octobre 2003 Drapeau de Russie Russie
29 2735 Judit Polgár juillet 2005 Drapeau de Hongrie Hongrie
30 2733 Ian Nepomniachtchi janvier 2011 Drapeau de Russie Russie
31 2733 Nikita Vitiugov mai 2011 Drapeau de Russie Russie
32 2732 Vladimir Malakhov juillet 2010 Drapeau de Russie Russie
33 2731 Étienne Bacrot avril 2005 Drapeau de France France
34 2731 David Navara juillet 2010 Drapeau de République tchèque République tchèque
35 2731 Wang Hao janvier 2011 Drapeau de Chine Chine
36 2730 Maxime Vachier-Lagrave janvier 2010 Drapeau de France France
37 2726 Radosław Wojtaszek novembre 2010 Drapeau de Pologne Pologne
38 2726 Leinier Domínguez mai 2011 Drapeau de Cuba Cuba
39 2726 Zoltan Almasi juillet 2011 Drapeau de Hongrie Hongrie
40 2725 Ievgueni Alekseïev septembre 2009 Drapeau de Russie Russie
41 2724 Ni Hua avril 2009 Drapeau de Chine Chine
42 2724 Francisco Vallejo Pons juillet 2011 Drapeau d'Espagne Espagne
43 2721 Fabiano Caruana janvier 2011 Drapeau d'Italie Italie
44 2718 Laurent Fressinet septembre 2010 Drapeau de France France
45 2716 Arkadij Naiditsch mai 2011 Drapeau d'Allemagne Allemagne
46 2715 Valery Salov janvier 1995 Drapeau de Russie Russie
47 2715 Baadur Jobava mai 2010 Drapeau de Géorgie Géorgie
48 2715 Alexander Moiseenko juillet 2011 Drapeau d'Ukraine Ukraine
48 2715 Lê Quang Liêm juillet 2011 Drapeau du Viêt Nam Viêt Nam
50 2714 Loek van Wely octobre 2001 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
51 2714 Bu Xiangzhi octobre 2008 Drapeau de Chine Chine
52 2713 Vladimir Akopian juillet 2006 Drapeau d'Arménie Arménie
53 2713 Ivan Chéparinov janvier 2008 Drapeau de Bulgarie Bulgarie
54 2712 Nigel Short avril 2004 Drapeau d'Angleterre Angleterre
55 2711 Krishnan Sasikiran janvier 2009 Drapeau d'Inde Inde
56 2711 Alekseï Dreïev juillet 2011 Drapeau de Russie Russie
57 2710 Aleksandr Beliavski juillet 1997 Drapeau de Slovénie Slovénie
58 2710 Aleksandr Motylev juillet 2009 Drapeau de Russie Russie
59 2708 Ievgueni Tomachevski novembre 2009 Drapeau de Russie Russie
60 2708 Zahar Efimenko mars 2011 Drapeau d'Ukraine Ukraine
61 2707 Liviu-Dieter Nisipeanu octobre 2005 Drapeau de Roumanie Roumanie
62 2706 Rustam Qosimjonov octobre 2001 Drapeau d'Ouzbékistan Ouzbékistan
63 2706 Ivan Sokolov janvier 2004 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
64 2705 Mikhaïl Tal janvier 1980 Drapeau de Lettonie Lettonie
Drapeau : URSS Union soviétique
65 2705 Vadim Milov juillet 2008 Drapeau de Suisse Suisse
66 2704 Sergueï Roublevski mai 2010 Drapeau de Russie Russie
67 2702 Michał Krasenkow juillet 2000 Drapeau de Pologne Pologne
68 2702 Ilya Smirin juillet 2001 Drapeau d'Israël Israël
69 2702 Aleksandr Khalifman octobre 2001 Drapeau de Russie Russie
70 2702 Zurab Azmaiparashvili juillet 2003 Drapeau de Géorgie Géorgie
71 2701 Alexander Onischuk juillet 2010 Drapeau des États-Unis États-Unis
72 2701 Anish Giri juillet 2011 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
73 2700 Viktor Bologan avril 2005 Drapeau de Moldavie Moldavie
74 2700 Peter Heine Nielsen juillet 2010 Drapeau du Danemark Danemark
75 2700 Emil Sutovsky juillet 2011 Drapeau d'Israël Israël

Voir aussi

Références

  1. Cependant, Nona Gaprindashvili en 1978 et Maia Tchibourdanidzé en 1984 avaient déjà obtenu ce titre de grand maître avant elle.
  2. Edward Winter, A Chess Omnibus, p.177.
  3. En 1942, Frank Marshall écrivit dans ses mémoires My Fifty Years of Chess : « C'est dans ce tournoi que le Tsar de Russie conféra aux cinq finalistes le titre Grand maître des échecs. »
  4. D'après l'historien des échecs Edward Winter, la source la plus ancienne est un article de juin 1940, écrit par Lewis Taylor dans The New Yorker. Edward Winter, Kings, Commoners and Knaves, pp. 315-316 ; A Chess Omnibus, pp. 177-178.
  5. Garry Kasparov, My Great Predecessors, part IV, Everyman Chess, 2004, p. 48.
  6. Le nombre de joueurs affiliés est estimé à 5 000 000, il y a 1 235 GM et 2 876 MI dans la liste FIDE en mars 2010
  7. (en) FIDE Handbook B.1
  8. (en) Chess prodigies and mini-grandmasters sur chessbase.com

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Grand maître international de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Grand-Maître International — Pour les articles homonymes, voir Grand maître et GMI. De gauche à droite : Lasker (assis), Alekhine, Capablanca, Marshall et …   Wikipédia en Français

  • Grand-Maître international — Pour les articles homonymes, voir Grand maître et GMI. De gauche à droite : Lasker (assis), Alekhine, Capablanca, Marshall et …   Wikipédia en Français

  • Grand-maitre international — Grand maître international Pour les articles homonymes, voir Grand maître et GMI. De gauche à droite : Lasker (assis), Alekhine, Capablanca, Marshall et …   Wikipédia en Français

  • Grand-maître international — Pour les articles homonymes, voir Grand maître et GMI. De gauche à droite : Lasker (assis), Alekhine, Capablanca, Marshall et …   Wikipédia en Français

  • Grand-maitre international pour la composition echiqueenne — Grand maître international pour la composition échiquéenne Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Un grand maître international pour la composition échiquéenne est un compositeur de problèmes d échecs qui a amassé 70 points …   Wikipédia en Français

  • Grand-maître international de composition échiquéenne — Grand maître international pour la composition échiquéenne Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Un grand maître international pour la composition échiquéenne est un compositeur de problèmes d échecs qui a amassé 70 points …   Wikipédia en Français

  • Grand-maître international pour la composition échiquéenne — Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Un grand maître international pour la composition échiquéenne est un compositeur de problèmes d échecs qui a amassé 70 points pour ses problèmes retenus dans les Albums FIDE. Chaque… …   Wikipédia en Français

  • Grand Maître International de composition échiquéenne — Grand maître international pour la composition échiquéenne Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Un grand maître international pour la composition échiquéenne est un compositeur de problèmes d échecs qui a amassé 70 points …   Wikipédia en Français

  • Grand maître international de composition échiquéenne — Grand maître international pour la composition échiquéenne Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Un grand maître international pour la composition échiquéenne est un compositeur de problèmes d échecs qui a amassé 70 points …   Wikipédia en Français

  • Grand-maitre international de resolution de problemes d'echecs — Grand maître international de résolution de problèmes d échecs Pour les articles homonymes, voir grand maître international. Pour devenir grand maître international de résolution de problèmes d échecs, il faut obtenir trois normes de grand maître …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”