Albert Bitran

Albert Bitran est un peintre, graveur et sculpteur français né en 1931 à Istanbul, Turquie.

Sommaire

Biographie

Albert Bitran (Capture d'écran d'une vidéo de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain).

Albert Bitran est né à Istanbul en 1931. Études au Collège Saint-Michel où il passe les bacs turcs et français. À 17 ans, il vient à Paris pour faire des études d’architecture qu’il abandonne rapidement pour se consacrer à la peinture.

Lors de la première exposition personnelle de ses œuvres géométriques, en 1951 à la galerie Arnaud, lieu de rencontre de l’avant garde de Saint-Germain-des-Prés, il n’a que 20 ans, et il participe à de nombreuses manifestations dont la première exposition d’art abstrait de Caracas et « Divergences » au théâtre de Babylone. En 1954, il expose à la galerie Denise René, avec une préface de Henri- Pierre Roché qui lui ouvre sa prestigieuse collection et lui loue une chambre boulevard Arago où il travaille.

Mais, quittant l’abstraction géométrique, Bitran s’oriente vers la peinture de recherche qu’il poursuivra toute sa vie. Il fait de longs séjours dans le Midi et ses premières études portent sur le thème du paysage, thème qu’il développera jusqu’à « Naissance d’un paysage », grand collage de 1956 qui participera à « l’Envolée Lyrique » au Musée du Luxembourg en 2006.

En 1958, Albert Bitran se marie, prend la nationalité française, s’installe rue des Plantes et dans l’Aube à Rigny-le-Ferron où il a un atelier de céramique. Il fait aussi de longs séjours en Italie ou il travaille et expose. À Paris, c’est surtout Jean Pollack qui montrera son travail dans de nombreuses expositions à la Galerie Ariel. Dans les années 1960, Bitran développe avec les dessins, les papiers marouflés et les huiles, les thèmes de « L’Atelier » puis « Intérieur-Extérieur ». Il travaille aussi depuis 1962 la gravure et la lithographie, chez Mourlot d’abord, puis chez Bellini et Leblanc. En 1961, dans sa galerie de Copenhague, Borge Birch fait la première exposition personnelle de Bitran en Scandinavie. Et les pays du Nord où il se rendra souvent manifesteront désormais un grand intérêt pour son travail, tout comme les Pays-Bas où il exposera régulièrement d’abord à Nova Spectra à La Haye, puis, à partir de 1971, à Amsterdam dans la galerie de Martin de Boêr.

En 1968, il aménage à rue Notre-Dame-des-Champs, à Montparnasse, où il travaillera et habitera jusqu’en 2000.

À partir de 1970, il crée les « Doubles », interrogation analytique de sa peinture. Dans « Bitran ou la question de l’œil » (1975), Claude Lefort écrit : « le double condense les termes de l’énigme » et dans la préface de l’exposition à la galerie Ariel de 1973, Jean-Louis Baudry : « avec les doubles, Bitran perfectionne son piège ».

En 1973, il crée « Sextuor », suite de six tableaux en cycle clos, exposés selon un plan de Ricardo Porro, dans les musées de Norvège, au Danemark, aux Pays-Bas, en France, en Autriche, et qui se trouve acquis à Toulouse par le Frac Midi-Pyrénées. Les thèmes suivants sont les « Obliques », les « Linéaires » et les « Latéraux ».

En 1979 et en 1980, Bitran dirige le séminaire de la SommerAkademie de Salzburg et Manès Sperber préface son exposition à la Traklhauss.

Au début des années 1980, Bitran installe son atelier dans le Lot où il travaille de longs mois expérimentant des techniques d’huiles sur papier et sur carton. Il crée « les Grandes Formes » que Patrick Bongers choisira pour sa première exposition de peintures à la galerie Louis Carré en 1987, œuvres exposées aussi à la galerie Boisserée à Cologne, à Art Point à Tokyo et chez Louis Stern à Los Angeles.

Une rétrospective lui est consacrée au Musée de Campredon, à l'Isle-sur-la-Sorgue, en 1991. À cette occasion, il a un entretien filmé avec Jean Paris qui sera publié dans Coloquio, revue de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne. La Maison des Arts Georges Pompidou de Cajarc présente « Albert Bitran, peintures et dessins 1980-1992 », œuvres dans lesquelles se retrouvent la lumière et les falaises du Lot, avec des préfaces de Dora Vallier et de Claire Stoullig.

Inspirées de ses souvenirs d’enfance à Istanbul, et de ses nombreux voyages en Turquie, les « Arcades » - peintures et sculptures - sont exposées d’abord à Istanbul à Aksanat et, en 1997, à la Galerie Nev à Ankara, puis en France à l’Espace Écureuil de Toulouse avec une préface de Pierre Daix.

Actuellement, il travaille les « Noirs », huiles sur papier, exposés à Mexico en 2008.

Depuis 2000, Bitran vit et travaille à Montrouge et à Villerville en Normandie. Il est officier des Arts et des Lettres.

Dernière exposition personnelle: Grosvenor Gallery, Londres, 2 Février - 18 Mars 2010.

(Pour visualiser en ligne les œuvres d'Albert Bitran se référer à la section "Liens externes - Banque d’images de l’ADAGP" ci-dessous).

Repères

  • «Bitran ou la chaleur des gris» par Charles Estienne, galerie Ariel, 1956.
  • «Bitran, ou l’élaboration d’un nouveau sentiment de la nature» par Denys Chevalier, XXe siècle, revue, 1963.
  • «BITRAN» par Michel Courtois, galerie Birch, Copenhague, 1961.
  • «L’Atelier», texte de Georges Boudaille, 1964.
  • «Epreuves», texte de Jean-Louis Baudry, la Balance, Bruxelles, 1966.
  • «Bitran ou la question de l’œil» par Claude Lefort, édition SMI, 1975.
  • «Dessins, 1955-1975», texte d’Alain Bosquet, SMI, Paris, 1976.
  • «le Mirliton du Ciel », 1985, poèmes de Albert Memmi.
  • «Fleuve» 1986, poèmes de Jean-Dominique Rey.
  • «Albert Bitran, l'Œuvre», Ides et Calendes, Neuchâtel, Suisse, 1993.
  • «Dossier Albert Bitran» par Jean-Luc Chalumeau, Verseau, revue, 1997.
  • «Bitran ou la lumière de l’image» par Pierre Daix, la Main Parle, Paris, 2003.
  • « Bitran: où règne l’ARCADE magistrale» par Lionelle Courbet-Viron, Area, revue, 2003.
  • «Albert Bitran, Récit d'une Vie» par Gérard-Georges Lemaire, Vernissages, revue, juin 2008.

Collections publiques

Albert Bitran est représenté dans les collections publiques suivantes :

  • Musée d'Art Moderne, Centre Georges-Pompidou, Paris.
  • Musée de la Ville de Paris.
  • Fonds National d'Art Contemporain Paris.
  • Musée des Beaux-Arts de Lyon, Donation Jacqueline Delubac, France.
  • Musée de Nantes, Donation Gildas Fardel, France.
  • F.R.A.C. Midi-Pyrénées, France.
  • Les Abattoirs, musée de Toulouse, France.
  • Musée municipal de Saint-Dié, France.
  • Musée des Beaux-Arts H. Rigaud, Perpignan, France.
  • Statens Museum for Kunst, Copenhague, Danemark.
  • Ny Carlsberg Fondet, Copenhague, Danemark.
  • Randers Kunstmuseum, Danemark.
  • Genthôfte Radhus, Danemark.
  • Gemeente Museum, La Haye, Pays-Bas.
  • Centraal Museum, Utrech, Pays-Bas.
  • Museum der 20-Jahrunderts, Vienne, Autriche.
  • Rupertinum Museum, Salzburg, Autriche.
  • Istanbul Resim ve Heykel Müzesi, Turquie.
  • Contemporary Art Society, Londres, Grande-Bretagne.
  • Sonia Henie-Niels Onstad Art Center, Oslo, Norvège.
  • Lunds Kunsthal, Suède.
  • Fine Arts Museums of San Francisco, U.S.A.
  • Museum of Rhodes Island School of Design, U.S.A.
  • University Museum, Berkeley, U.S.A.
  • Grunewald Foundation for Graphic Arts, Los Angeles, U.S.A.
  • Collection de l'État Cubain, La Havane.

Liste des expositions

1951 Première exposition personnelle à la galerie Arnaud, lieu privilégié de l'art d'avant-garde dès les années 1950 à Paris.

1952 Galerie Arnaud, Paris, peintures.

1957 Galerie Ariel, Paris, peintures.

1957 Réalisation de dix vitraux pour l'église de Schoeneck en Moselle.

1958 Galerie des Contemporains, Bruxelles, peintures. Galerie Ariel, Paris, peintures.

1960 Galerie Stephen Hahn, New York, peintures.

1961 Galerie Birch, Copenhague, peintures. Galerie Ariel, Paris, peintures.

1963 Galerie Ariel, Paris, gouaches.

1964 Galerie Nova Spectra, La Haye, peintures. Galerie La Hune, Paris, gouaches et dessins autour du livre "l'Atelier".

1965 Galerie Arta, La Haye, lithographies. Galerie Birch, Copenhague "Seize peintures et leur dessin".

1965 Installation à Rigny-le-Ferron, dans l'Aube, d'un grand atelier de peinture et de céramique où il travaillera une dizaine d'années.

1966 Galerie La Balance, Bruxelles, "Autour du livre Epreuves" Galerie Ariel, Paris, peintures.

1968 Galerie Nova Spectra, La Haye, peintures et papiers marouflés. Galerie Ariel, Paris, "17 peintures avant leur exposition au Danemark".

1969 Galerie Ariel, Paris, peintures et papiers marouflés.

1970 Musée de Randers, Danemark, peintures, dessins et céramiques. Galerie La Pochade, Paris, œuvres sur papier.

1972 Galerie Lerche, Aalborg, Danemark, peintures. Galleria d'Arte La Lanterna, Trieste, œuvres sur papier. Galerie Ariel, Paris, papiers, sérigraphies, lithographies, livres.

1973 Deux peintures monumentales à Vitry-sur-Seine.

1974 Galleria Seno, Milan, peintures. Galerie Birch, Copenhague, peintures, céramiques et dessins. Studio Erre, Rome, peintures.

1975 Galerie de Boer, Amsterdam, "les Doubles", peintures. Galerie Ariel, Paris, "les Doubles", peintures. Galerie Nord, Randers, Danemark, peintures, gouaches, dessins. Galerie Protée, Toulouse, peintures. Galerie La Hune, Paris, "Bitran ou la question de l'œil" texte de Claude Lefort.

1976 Galerie Arta, La Haye, gravures.

1977 Galerie Nord, Randers, Danemark, "Omkring Bitran" (Autour de Bitran).

1978 La Petite Galerie, Lyon, dessins. Galerie Birch, Copenhague, "les Doubles", peintures. Galerie Nord, Randers, Danemark, "les Doubles", gouaches. Nordjyllands Kunstmuseum, Aalborg, Danemark, "Sekstet " cycle de six tableaux pour un spectateur. Galleria d'Arte la Lanterna, Trieste, gravures.

1979 Sonja Henie-Niels Onstad Art Center, Oslo, "Sekstet", peintures. New York International Art Exhibition, graphiques. Trondheims Kunstforening, Norvège, "Sekstet", peintures. Musée de Traklhaus, Salzburg, Autriche, peintures. FIAC, Paris, atelier Bellini, gravures. Galerie de Boer, Amsterdam, "Sextuor", peintures.

1980 Museum Carolino Augusteum, Salzburg, "Sextett", peintures et dessins. Wash-Art, Washington, atelier Bellini, graphiques. Galerie Nord, Randers, " Bitran i atelier Bellini", graphiques. Union des Arts Plastiques, Saint-Étienne-du-Rouvray, France, peintures.

1981 Musée de Saint-Dié, peintures, dessins, graphiques. Birch Grafik, Copenhague, graphiques.

1982 Palais des Congrès, Perpignan, France, peintures. Galerie Saint-Vicens, Perpignan, gravures. Centre Culturel des Prémontrés, Pont-à-Mousson, France, peintures et dessins. Galleri Praestegaarden, Dannemare, Danemark, dessins, gravures. Galerie Nord, Randers, Danemark, peintures et dessins. Randers Kunstmuseum, Danemark, "Bitran dans les collections danoises".

1983 Musée de Peinture d'Istanbul, rétrospective de l'œuvre gravée. Galerie Birch, Copenhague, peintures.

1986 Galerie Numaga, Auvernier, Suisse, peintures. Galerie Nord, Randers, Danemark, peintures.

1987 "Bitran Peintures" Galerie Louis Carré, Paris. "Support Papier" bibliothèque française de Bucarest, Roumanie. "10e festival de poésie murale" Château des Stuart, Aubigny-sur-Nère, France. "Juin de l'abstraction", galerie Ariel, Paris. "Collages, papiers collés et reliefs", Espace Molière, Agde, France. "Fransk - Norsk kunstutstilling", Université de Trondheim, Norvège.

1988 "Albert Bitran, peintre" Université de Copenhague, Danemark. "Abstraction expressions-confrontations", Galerie Bernard Davignon, Paris. "Accrochage", Galerie Boisserée, Cologne, Allemagne. Galerie Brix, Copenhague, peintures. Université de Copenhague, "Bitran et les Écrivains" livres et graphiques.

1989 "Salon de Mars" Paris.

1990 "Albert Bitran Ausstellung" Galerie Johannes Schilling, Cologne, Allemagne. "Bitran Œuvres sur papier", Galerie Louis Carré, Paris. "Poètes en Sologne", Aubigny-sur-Nère, France. "Art Jonction International" Nice, France. "Propos d'artistes contre le racisme", Galerie Enrico Navara, Paris. "Albert Bitran", Galerie Art Point, Tokio, Japon.

1991 " Albert Bitran", Hôtel Donadéï de Campredon, l'Isle-sur-la-Sorgue, France. "Bitran, dessins", Galerie Anie Lagier, l'Isle-sur-la-Sorgue, France, dessins. "L'Homme aux semelles de vent" Théâtre de la Colline, Paris. "Œuvres des années 1960", Galerie Studio Kostel, Paris. "Édition 2/91 Basel" graphiques, Éditions Cillart, Bâle, Suisse. "Œuvres sur papier", Galerie Louis Carré, Paris. Centre Campredon Art et Culture, l'Isle-sur-la-Sorgue, France, rétrospective.

1992 "Ein galerie aus Köln" Galerie Johannes Schilling, Cologne, Allemagne. "Traverses du vent" gravure, L'Arbre Voyageur, Paris. "Hommage aan M.L.De Boer", Galerie de Boer, Amsterdam, Pays-Bas. "Rimbaud, l'homme aux semelles de vent" exposition itinérante. "Bitran, dessins" Galerie Louis Carré, Paris. "Foire de Bâle" sculpture, Galerie Louis Carré, Suisse. Art Multiple, Düsseldorf, Allemagne.

1993 "Albert Bitran, Radieungen und Lithographien", Rupertinum, Salzburg. "Rimbaud, vingt peintres, vingt auteurs contemporains", Musée de la Chartreuse de Douai, France. "Albert Bitran, peintures, dessins 1980-1992", Maison des Arts Georges Pompidou, Cajarc, France. "Bitran", Galerie Annie Lagier, Toulouse, France. "Bitran, classical abstraction", Galerie Louis Stern, Los Angeles, U.S.A. Galerie Johannès Schilling, Cologne, peintures. Galerie Protée, Toulouse, gouaches et techniques mixtes.

1995 "Duo, le dessin, la peinture, la sculpture", Galerie Louis Carré, Paris. "Kunst nacht 1950" Galerie Boisserée, Cologne, Allemagne. "Les petits formats de Maître Rey", musée Hyacinthe Rigaud, Perpignan, France. "De l'art d'Afrique moderne aux sources de la création", Sisteron, France. "Carte blanche à Bernard Gouttenoire", Galerie Alice Chartier, Lyon, France. "Na 50 jaar..." Galerie de Boër, Amstrerdam, Pays-Bas.


1996 "Eventails d'artistes contemporains", Espace Riquet, Béziers, France. "Albert Bitran Sextuor", Temple de Caussade, France. "Supérieur Inconnu", galerie la Hune-Brenner, Paris. "Von des Afrikanischen zur Modern Kunst", Galerie des Stadt, Tuttlingen, Allemagne. " Œuvres rares " Henry Bussières ART'S, Paris. " Saga" Espace Eiffel-Branly, Paris.

1997 "Graphik des École de Paris nach 1950", Galerie Boisserée, Cologne. "Bitran" Galerie Frahm, Copenhague, Danemark. "Supérieur Inconnu no 8 ", Galerie la Hune-Brenner, Paris. "Albert Bitran", Galerie Couleurs du temps, Genève, Suisse. "Bitran, Ivackovic, Marfaing", Studio Kostel, Paris. "Albert Bitran, Reinhard Puch", galerie Boisserée, Cologne. "Albert Bitran, Kemerler" Aksanat, Istanbul, Turquie. "Albert Bitran, Kemerler" papiers, Galerie Nev, Istanbul, Turquie. Institut culturel français d'Istanbul, documents.

1998 "Correspondances: l'art informel en France et en Allemagne", Château de Vaudrémont, Colombey-les-Deux-Églises, France. "Albert Bitran, Kemerler", Galerie Nev, Ankara, Turquie. "De Manet à Bacon" Collection Jacquelline Delubac, Musée des Beaux-Arts de Lyon, France. "Albert Bitran: Arcades", Espace Ecureuil, Toulouse, France.

1999 "A vos souhaits : vœux d'artistes", Musée Pierre Noël, Saint-Dié, France. "Hommage à Dora Vallier", Galerie Louis Carré, Paris. "25 ans de collection d'art contemporain" SACEM, Paris.

2000 "Galerie Louis Carré, histoire et actualité", Hôtel Donadeï de Campredon, l'Isle-sur-la-Sorgue, France. "L'École de Paris et les peintres turcs", Yapi Kredi Kültur Sanat, Istanbul. "On Paper", galerie Boisserée, Cologne, Allemagne. "Iles insurgées" Librairie Nicaise, boulevard Saint-Germain, Paris. "Accrochage" Galerie Boisserée, ART Cologne, Allemagne.

2001 "Supérieur inconnu", Chapelle de la Visitation, Thonon-les-Bains, France.

2002 "50 ans de la galerie Ariel", Galerie Ariel, Galerie Louis Carré, Galerie Thomas le Guillou, Paris. "AREA revues", La Réserve, Paris. "Œuvres sur papier", Galerie Ariel, Paris.

2003 "Carnet de dessins", Artcurial, Paris.

2004 "La Main parle", Hôtel Liberal Bruant, Paris. "Avant-gardes abstraites vers 1950", galerie Arnoux, Paris.

2005 "50 ans de peinture en France", Musée Henri Martin, Cahors, Musée Rignaud, Saint-Cirq-Lapopie, Musée Zadkine, les Arques, France. "Artistes du XXIe siècle", Galerie Guillaume, Paris. "Splendeur des années 1950 et 1960 à Paris" Johnson§Johnson, Issy-les-Moulineaux, France.

2006 "l'Envolée lyrique", Musée du Luxembourg, Paris. "Exposition d'été" Galeria Michelangelo, Bergame, Italie.

2007 "l'Action pensive", Musée de Gajac, Villeneuve-sur-Lot, France. Musée des Beaux-Arts de Lyon. Santralistanbul, Turquie. "Avant-Gardes Abstraites", Paris. "Tout n'est pas noir ou blanc", Espace Dasquié, Cahors. "Lecciones de tinieblas", Mexico.

2008 Les Abattoirs, musée de Toulouse "les Mains" Institut Français l'Istanbul. Musée des Beaux-Arts H. Rigaud, Perpignan. Fondation Bloemhof, Curaçao. Galerie Nev, Ankara.

2010 Grosvenor Gallery, Londres. "Obliques"

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Bitran de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Salon des réalités nouvelles — Le Salon des réalités nouvelles est une association qui se substitua en 1946 à l association Abstraction Création (1931) comme salon de l abstraction, animé par les artistes eux mêmes. À partir de 1956, toutes les tendances de l abstraction y… …   Wikipédia en Français

  • Musee Pierre-Noel de Saint-Die-des-Vosges — Musée Pierre Noël de Saint Dié des Vosges 48° 17′ 19″ N 6° 57′ 04″ E / 48.288557, 6.951093 …   Wikipédia en Français

  • Musée Pierre-Noël De Saint-Dié-Des-Vosges — 48° 17′ 19″ N 6° 57′ 04″ E / 48.288557, 6.951093 …   Wikipédia en Français

  • Musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges — Musée Pierre Noël L entrée du musée Informations géographiques …   Wikipédia en Français

  • Musée Pierre Noël - Musée de la Vie dans les Hautes-Vosges — Musée Pierre Noël de Saint Dié des Vosges 48° 17′ 19″ N 6° 57′ 04″ E / 48.288557, 6.951093 …   Wikipédia en Français

  • Musée pierre-noël de saint-dié-des-vosges — 48° 17′ 19″ N 6° 57′ 04″ E / 48.288557, 6.951093 …   Wikipédia en Français

  • École de Paris — A. Warnod, Les Berceaux de la jeune peinture, Paris 1925 L École de Paris est une notion qui rassemble les artistes ayant contribué à faire de Paris le foyer de la création artistique du début du XXe siècle jusque dans les années 1960.… …   Wikipédia en Français

  • Abstraction lyrique — L abstraction lyrique se réfère à deux mouvements liés mais distincts de la peinture moderne d après guerre. L abstraction lyrique européenne ainsi baptisée par le critique Jean José Marchand et le peintre Georges Mathieu en 1947, dont le courant …   Wikipédia en Français

  • Andre Marfaing — André Marfaing André Marfaing est un peintre français, non figuratif, né à Toulouse (Haute Garonne) le 11 décembre 1925 et mort à Paris le 30 mars 1987. Il a travaillé l huile, l acrylique et la gravure, utilisant essentiellement le noir, dans… …   Wikipédia en Français

  • André Marfaing — Pour les articles homonymes, voir Marfaing. André Marfaing est un peintre français, non figuratif, né à Toulouse (Haute Garonne) le 11 décembre 1925 et mort à Paris le 30 mars 1987. Il a travaillé l huile, l acrylique et la gravure, utilisant… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”