Culture occidentale

Civilisation occidentale

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la civilisation occidentale. Pour sa vision géographique et géopolitique, voir Occident.
La cour suprême, Washington DC
Les tours du Financial District de Los Angeles

La civilisation occidentale, ou monde occidental désigne, dans une vision classique, une aire culturelle résultant de la civilisation grecque (pensée, science), de la civilisation romaine (droit) et de la culture judéo-chrétienne catholique et protestante. En revanche, pour une autre vision, elle est née avec la Renaissance, mûrit avec les Lumières du XVIIIe siècle contre l'Église, se cristallise avec la Révolution industrielle du XIXe siècle, la colonisation européenne du monde, enfin avec les révolutions politiques du XXe siècle, qui ont instauré la laïcité et la démocratie parlementaire.

La civilisation occidentale trouve son origine dans l'établissement de colonies par les cités de la Grèce Antique qui diffusèrent peu à peu leur civilisation dans tout le pourtour méditerranéen. C'est sous cette influence que va se développer progressivement la ville de Rome, jusqu'à former un vaste Empire. En 296 Dioclétien divisa administrativement l'Empire en deux partie: l'Orient et l'Occident.

Originellement défini comme la zone culturelle de l’Europe de l'Ouest et de l'Europe centrale, les usages contemporains du terme se réfère aujourd’hui aux sociétés de l'Europe élargie et leur descendants généalogiques, culturels, linguistiques, philosophiques qui incluent les pays dont la culture majoritaire est dérivée de la culture européenne, tels que le Canada et les États-Unis, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les pays d’Amérique du Sud voire parfois l’Afrique du Sud.

Ces zones géographiques se recoupent avec les sphères d’expansion des religions protestante et catholique, en excluant une grande partie du monde chrétien-orthodoxe. La civilisation occidentale est également le berceau de la laïcité. Certains pays de l'Europe de l'Est religion orthodoxe n'étaient à l'origine pas inclus dans cette définition, toutefois depuis la chute du communisme et du rideau de fer, la disparition de l'URSS, l'intégration à l'OTAN, l'absorption de l'ancien bloc de l'Est et l'élargissement de l'Union européenne, la plupart des PECO sont considérés comme de pays occidentaux à part entière.

Sommaire

Étymologie

Espace géographique

La civilisation occidentale procède, par l'intermédiaire de son extension hors de ses frontières d'origines, de :

Divisions historiques

La pensée occidentale est souvent considérée pour avoir été façonnée par la culture gréco-romaine, la Renaissance, le siècle des Lumières et le colonialisme. Par conséquent le terme pensée occidentale ne permet pas de définir deux courants distincts de traditions et de valeurs : d'une part, la tradition morale et les valeurs religieuses; et d'autre part, des valeurs laïque , avec souvent une tradition anticléricale rationaliste.

Hellénique

L'ancien monde hellénique, vers -550

La division hellénique entre Barbares et Grecs dissociait dans de nombreuses sociétés la culture hellénophone des colonies grecques autour de la Méditerranée, des cultures non-grecques environnantes. Hérodote considérait les guerres médiques du Ve siècle av. J.-C. comme un conflit entre l'Europe et l'Asie. Le terme Ouest et Est n'était pas utilisé par les auteurs grecs pour décrire ce conflit.

Romaine

Parties occidentales et orientales de l'Empire Romain

Bien que le bassin méditerranéen ait été unifié par les Romains, il existait une distinction entre d'une part, les provinces orientales, où le grec était la lingua franca, et d'autre part, les provinces occidentales, où l'on parlait le latin. En 292, l'empereur Dioclétien divisa l'empire en deux régions, chacune administrée par un Auguste et un César. À partir du Ve siècle, le pouvoir romain s'effondra dans sa moitié Ouest, mais subsista dans sa partie Est, avec une nouvelle capitale romaine inaugurée en 330 à Constantinople par l'empereur romain Constantin Ier et le christianisme a été établi en tant que religion officielle de l'Empire.

Chrétienne

Division religieuse en Europe : catholicisme en bleu, islam en vert, orthodoxie en rouge, protestantisme en violet.

Sous le règne de Charlemagne, les Francs établirent un empire qui fut reconnu comme le Saint-Empire romain par le patriarche?? de Rome, ce qui offensa l'Empereur Romain oriental de Constantinople. Le couronnement de l'empereur par le pape mena à l'hypothèse que le pouvoir le plus élevé était la hiérarchie papale, établissant, jusqu'à la Réforme protestante, la civilisation de la Chrétienté occidentale. L'Église chrétienne du rite latin de l'Europe centrale et occidentale dirigée par le patriarche de Rome se dissocia du patriarcat oriental héllènophone durant le Grand Schisme. À la même époque, chacune d'elles connait une expansion, en Scandinavie, en Allemagne, dans les îles Britanniques, et dans d'autres territoires non-chrétiens du nord-ouest furent convertis par l'Église d'occident, tandis que la Russie et la plupart de l'Europe orientale furent converties par l'Église orientale.

L'Ouest colonial

Le voyage d'exploration, de conquête et d'exploitation des espagnols et des portugais et l'ascension des empires britanniques, néerlandais, et français a vu l'expansion des institutions du monde occidental autour du monde. La dissolution de la chrétienté occidentale et l'établissement légal dans la loi internationale de principe de souverainté nationale, culmina durant la révolution française avec la création de l'État nation. Couplé avec la révolution industrielle en Grande-Bretagne, ces institutions politiques et économique sont parvenu à influencer la plupart des nations du monde d'aujourd'hui.

Pendant la Guerre froide

Pays concernés

L'Est et l'Ouest en 1980

Durant la Guerre froide, une nouvelle définition émergea. La Terre fut divisé en trois « mondes ». Le premier monde, le « monde libre », était composé des membre de l'OTAN et d'autre pays alignés ou neutres. Le deuxième monde était le bloc de l'Est dans la sphère d'influence de l'Union Soviétique et les pays du pacte de Varsovie ; généralement la Yougoslavie et la République populaire de Chine y était inclus car soumis à l’idéologie communiste, bien que ne dépendant pas directement de Moscou. Le tiers monde était constitué de pays non-alignés (l'Inde, des pays africains,...).

La communauté économique européenne vers la fin des années 1980. Les états membres colorés en bleu, AELE – en vert, et la Comecon – en rouge.

Il y avait un certain nombre de pays qui ne correspondaient exactement à cette définition de cette division, tel que la Suisse, la Suède, et la république d'Irlande, qui choisirent d'être neutre. La Finlande était sous la sphère d'influence de l'Union soviétique mais restait neutre, n'était ni communiste, ni membre du pacte de Varsovie (ou Comecon). En 1955, quand l'Autriche devint à nouveau une république pleinement indépendante, elle le fit sous la condition qu'elle restait neutre, mais en tant que pays de l'Ouest du rideau de fer, elle était dans la sphère d'influence des États-Unis.

La Grèce et la Turquie devenant membre de l'OTAN, s'intègrent institutionnellement dans le monde occidental. L'Espagne n'a rejoint l'OTAN qu'en 1982, vers la fin de la guerre froide et après la mort de l'autoritaire général Franco. Le monde occidental devint synonyme du premier monde.

Aire culturelle de la civilisation occidentale au début du XXIe siècle

Depuis la chute de l'Union soviétique, la délimitation des « pays occidentaux » en tant qu'espace de culture commune s'est élargie, mais elle reste mouvante selon les circonstances et les points de vue.

Certains pays font partie d'une sorte de « noyau dur », dont la culture serait basée sur la triple influence d'Athènes, Rome et Jérusalem depuis le Moyen Âge (Philippe Nemo[1]) : l'Europe de l'Ouest et l'Europe centrale, mais aussi les anciennes colonies d'Outre-mer majoritairement peuplées d'Européens (Amérique du Nord, Cône Sud, Australie et Nouvelle-Zélande). Ce découpage de l'Occident est celui adopté par Samuel P. Huntington dans son ouvrage Le Choc des civilisations qui repose sur une vision conflictueliste.

Mais, selon certains auteurs, l'Occident inclut l'Europe orthodoxe et en premier lieu la Russie, qui a depuis longtemps eu des relations culturelles et politiques étroites (le roi de France Henri Ier de France épousa la princesse Anne de Kiev en 1051) avec l'Europe de l'Ouest. Il en est de même de l'Amérique latine, où l'on pratique le christianisme et où l'on parle des langues européennes (espagnol et portugais surtout); certains de ces pays sont même essentiellement peuplés de descendants d'Européens (Chili, Argentine…).

La délimitation de l'Occident n'est pas un domaine réservé aux théoriciens, elle alimente des débats politiques parfois virulents, par rapport à la situation internationale (par exemple la crise géorgienne de 2008) voire à la situation interne d'un pays (cf. : l'ouvrage polémique Qui sommes-nous ? Identité nationale et choc des cultures de Samuel P. Huntington, qui est hostile à l'immigration Latino-américaine et exalte l'identité WASP des États-Unis[2][3].

Notes

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la géographie Portail de la géographie
Ce document provient de « Civilisation occidentale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Culture occidentale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roumains présents dans la culture occidentale — Personnalités roumaines de la culture Sommaire 1 Écrivains 2 Artistes plastiques 3 Musiciens 4 Acteurs et metteurs en scène 5 …   Wikipédia en Français

  • Culture De La Tunisie — Reconstitution d’un hammam traditionnel La culture de la Tunisie forme une synthèse des différentes cultures punique, romaine, juive, chrétienne, arabe, musulmane, turque et française, qu’elle a intégrées à des degrés divers, ainsi que… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la tunisie — Reconstitution d’un hammam traditionnel La culture de la Tunisie forme une synthèse des différentes cultures punique, romaine, juive, chrétienne, arabe, musulmane, turque et française, qu’elle a intégrées à des degrés divers, ainsi que… …   Wikipédia en Français

  • Culture De La Grèce — Le Parthénon, l un des plus forts symboles de la culture grecque La culture de Grèce a évolué pendant des siècles, prenant sa source dans la Grèce antique souvent considérée comme le berceau de la culture occidentale, avant d être influencée par… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Grece — Culture de la Grèce Le Parthénon, l un des plus forts symboles de la culture grecque La culture de Grèce a évolué pendant des siècles, prenant sa source dans la Grèce antique souvent considérée comme le berceau de la culture occidentale, avant d… …   Wikipédia en Français

  • Culture de la grèce — Le Parthénon, l un des plus forts symboles de la culture grecque La culture de Grèce a évolué pendant des siècles, prenant sa source dans la Grèce antique souvent considérée comme le berceau de la culture occidentale, avant d être influencée par… …   Wikipédia en Français

  • Culture tibétaine sous domination chinoise — La culture tibétaine sous administration chinoise depuis l entrée au Tibet de l armée populaire de libération en 1950 1951 décrit l influence de la politique chinoise sur la culture du Tibet, pris dans son ensemble (et nom limité à la seule R.A.T …   Wikipédia en Français

  • Culture (Civilisation) — Culture Pour les articles homonymes, voir Culture (homonymie). Le mot culture tend à désigner la totalité des pratiques succédant à la nature. Chez l humain, la culture évolue dans le temps et dans les formules d échanges. Elle se constitue en… …   Wikipédia en Français

  • Culture (civilisation) — Culture Pour les articles homonymes, voir Culture (homonymie). Le mot culture tend à désigner la totalité des pratiques succédant à la nature. Chez l humain, la culture évolue dans le temps et dans les formules d échanges. Elle se constitue en… …   Wikipédia en Français

  • Culture De L'Allemagne — Goethe et Schiller, deux représentants majeurs de la culture allemande L Allemagne fait partie de l aire de la civilisation européenne. Cependant, la notion de culture est perçue de façon différente en France et en Allemagne. En France, la …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”