1938 (Chronologie de Dada et du surréalisme)

Sommaire

Éphémérides

Janvier

  • Exposition internationale du surréalisme à la Galerie des Beaux-Arts à Paris organisée par André Breton, Marcel Duchamp et Paul Éluard. Salvador Dalí et Max Ernst y participent comme "conseillers spéciaux"[1]. Le local de la galerie des Beaux-Arts est investi comme un d'objet architectural aménagé. Dès l'entrée, on est reçu par
    . Le Taxi pluvieux de Dalí, où une belle blonde (de cire) subit les assauts d'une escouade d'escargots vivants.
    Les allées de la galerie sont baptisées comme les rues d'une ville Rue surréaliste, Passage des odoramas, Rue de la transfusion de sang, etc… et chacune, bordée de mannequins. Le plafond, réalisé par Duchamp, est garni de sacs de charbon.
    . Oscar Dominguez, Jamais, installation : un pavillon de gramophone engloutissant des jambes de femme[2].
    . Kurt Seligmann, L'Ultra-Meuble, objet : tabouret-trépied formé de trois jambes de femme découverte au-dessus du genou par une robe de soie surmontée d'un coussin en forme de trèfle à quatre feuilles[3].

Février

Mars

Avril

  • Artaud est transféré à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris où il est examiné par Jacques Lacan (« ce bougre d'ignoble saligaud de Dr L. »). Le certificat de quinzaine indique : « Prétentions littéraires peut-être justifiées dans la limite où le délire peut servir d'inspiration. À maintenir. »[5].

Août

Septembre

  • Breton est envoyé à Mexico par le ministère des Affaires Étrangères pour y prononcer une série de conférences sur l'état de la poésie et de la peinture en Europe[9]. Accompagné de Jacqueline Lamba, il rencontre Léon Trotsky dans la maison des peintres Frida Kahlo et Diego Rivera. Trotsky demande à Breton de lui écrire un manifeste Pour un art révolutionnaire indépendant[7].

Octobre

  • De retour du Mexique, Breton fonde la Fédération internationale de l'art révolutionnaire indépendant (F.I.A.R.I.). Il s'en suit la rupture avec Éluard[10].


Cette année-là

  • Parution à Santiago du Chili du premier numéro de la revue Mandragora fondée par les poètes Braulio Arenas, Teofilo Cid et Enrique Gomez-Correa.
  • Jefim Golyscheff s’enfuit de Barcelone bombardée par l'armée de Franco, laissant ses tableaux réalisés en Espagne. Il se réfugie en France où on l’interne dans les camps d’Argelès (Pyrénées-Orientales) puis de Gurs (Pyrénées-Atlantiques)[12].
  • Mesens s'installe à Londres et dirige la "London Gallery" et la revue London bulletin[13].


Œuvres

  • Aï-Mitsu
    • Paysage à l'œil, huile sur toile[15]
  • Jean Arp
    • Torse, sculpture[16]
  • Jean Arp et Sophie Taeuber
    • Jalon, sculpture[17]
  • Antonin Artaud
    • Le Théâtre et son double
  • Victor Brauner
    • Les Aiguilles de glace, huile sur toile[18].
  • André Breton
    • Trajectoire du rêve
  • André Breton et Paul Éluard
  • Leonora Carrington
    • À l'auberge du cheval Aube, huile sur toile[19]
  • Salvador Dalí
    • Mae West lips sofa, meuble réalisé par Edward James[20]
    • Le Taxi pluvieux
    • Téléphone-homard, objet[21]
  • Paul Delvaux
    • L’Appel de la nuit
    • Les Nymphes des eaux[22]
    • Le Salut ou la rencontre[23], huiles sur toile
  • Oscar Dominguez
    • Jamais, installation : un pavillon de gramophone engloutissant des jambes de femme
  • Oscar Dominguez et Marcel Jean
    • Grisou, œuvre inédite : album contenant frottages, décalcomanies et pochoirs, fruits de la collaboration des deux artistes, la couverture est composé en « typographie magnétique »[24]
  • Marcel Duchamp
  • Paul Éluard
    • Cours naturel
    • Médieuse, illustré de lithographies de Valentine Hugo
    • Solidarité
  • Marcelle Ferry
    • L'Île d'un jour, illustré d'une eau-forte d'Yves Tanguy[26] : « accrochée bête terrible / au pelage de contraste et de mélancolie / visible jusqu'à la terre à travers l'air / et pareille à la panthère au pas velouté / et régulier tournant / entre le rêve et la mort. »[27]
  • Esteban Francès
    • Retour au pays natal, peinture sur bois grattée de frais avec une lame de rasoir
  • Julien Gracq
    • Au château d'Argol, roman
  • Georges Henein
    • Déraisons d'être, poèmes[28]
  • Dora Maar
    • Portrait de Picasso, huile sur toile
  • Egill Jacobsen
    • Accumulation, huile sur toile[29]
  • Frida Kahlo
    • Lo que el agua me ha dado (Ce que l'eau m'a donné), huile sur toile[30]
  • Pierre Mabille
    • Egrégores ou la vie des civilisations : « Je dédie ces pages aux combattants de l'Espagne révolutionnaire écrasés par le poids d'un monde de mort. Premiers vivants de la grande Légende où se fondera la neuve conscience des hommes. »
  • André Masson
    • Le Labyrinthe, huile sur toile
    • La Métamorphose des amants, dessin
    • Le Printemps, huile sur toile[31]
  • Matta
    • A Yennes, début d'une série de peintures qu'il appelle Morphologies psychologiques[32]
    • Cours-les toutes, dessin au crayons de couleurs et poème[33]
  • Joan Miró
    • Femme assise I, huile sur toile
  • Meret Oppenheim
    • Il berce sa femme, huile sur toile[34]
    • Femme de pierre, huile sur carton[35]
  • Wolfgang Paalen
    • Nuage articulé, objet : parapluie ouvert, en liège (?)[36]
    • Paysage médusé, huile sur toile[37]
  • Roland Penrose
    • Phalènes magnétiques, cartes postales illustrées et répétitives
  • Man Ray
    • Le Rébus, huile sur toile[38]
  • Kurt Seligmann
    • L'Ultra-Meuble, objet : tabouret-trépied formé de trois jambes de femme découverte au-dessus du genou par une robe de soie surmontée d'un coussin en forme de trèfle à quatre feuilles
  • Yves Tanguy
    • L'Extinction des espèces, huile sur toile[39]
    • Mère des rêves, dessin, illustration pour Trajectoire du rêve d'André Breton[40]
  • Tristan Tzara
    • La Deuxième aventure céleste de Monsieur Antipyrine
  • Raoul Ubac


Notes et références

  1. Anglivière, op. cité, p. 209 & Scheler, P. Éluard, œuvres complètes : chronologie, op. cité, p. LXIX.
  2. René Passeron, Surréalisme, Terrail, 2005, p. 136 à 141.
  3. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 416.
  4. Angliviel, op. cité, p. 209.
  5. a et b Grossman, op. cité, p. 1753.
  6. Scheler, P. Éluard, œuvres complètes : chronologie, op. cité, p. LXX.
  7. a, b, c et d Scheler, p. LXX.
  8. Irine, C'était, témoignage d'Irène Hamoir in, "Le Vocatif" n° 207, Bruxelles, mars 1980, non paginé, 8 pages.
  9. Il n'en prononcera qu'une seule à cause de la déficience des officiels français. Béhar, op. cité, p.
  10. Scheler, P. Éluard, œuvres complètes : chronologie, op. cité, p. LXX.
  11. Biro, op. cité, p. 55.
  12. "Art Press", janvier 2007.
  13. Biro, op. cité, p. 279.
  14. Pour consulter les œuvres de Kay Sage.
  15. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 13.
  16. Reproduction dans Angliviel, op. cité, p. 52.
  17. Reproduction dans Gille, op. cité, p. 85.
  18. Reproduction dans René Passeron, Surréalisme, Terrail, 2005, p. 162.
  19. Reproduction dans Colvile, op. cité, p. 63.
  20. Reproduction dans "Beaux Arts Magazine" n° 275, mai 2007, p. 150.
  21. Reproduction dans "L'œil" n° 590, p. 95.
  22. Reproduction dans Breton, SP, op. cité, p. 82.
  23. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 72.
  24. Biro, op. cité, p. 225.
  25. 23,5 x 33,5 cm. Reproduction dans "Beaux Arts Magazine" n° 110, mars 1993, p. 89.
  26. Reproduction dans Angliviel, op. cité, p. 208.
  27. Colvile, op. cité, p. 97.
  28. Bédouin, op. cité, p. 282.
  29. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 10.
  30. Reproduction dans Breton, SP, op. cité, p. 142.
  31. Reproduction dans Breton, SP, op. cité, p. 65, 153 et 35.
  32. "L'œil" n° 575, décembre 2005, p. 58.
  33. Collection particulière. Reproduction dans "Beaux Arts Magazine" n° 90, mai 1991, p. 62.
  34. 7 x 14,5 cm, collection particulière, Paris. Reproduction dans Colvile, op. cité, p. 220.
  35. 59 x 49 cm, collection particulière, Berne. Reproduction dans Colvile, op. cité, p. 221.
  36. Reproduction dans Breton, SP, op. cité, p. 136.
  37. Reproduction dans Breton, SP, op. cité, p. 137.
  38. 55 x 46 cm. Musée national d'art moderne, Centre Pompidou, Paris. Reproduction dans Art Press 2 n° 13, mai 2009, p. 11.
  39. Reproduction dans Angliviel, op. cité, p. 119.
  40. Reproduction dans Pierre, op. cité, p. 9.
  41. Reproduction dans "Connaissance des Arts" n° 649, mai 2007, p. 17.

Index


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1938 (Chronologie de Dada et du surréalisme) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”