1966 (Chronologie de Dada et du surréalisme)

Sommaire

Éphémérides


Cette année-là

  • Après avoir rencontré André Breton à Paris, l'écrivain américain Franklin Rosemont et sa femme Pénélope fondent un groupe surréaliste à Chicago (Illinois). La naissance de ce groupe est actée par la publication d'un tract intitulé Avis de canicule ! suivi par le premier numéro d'une revue intitulée Le Surréalisme et le révolution[1].
  • Rétrospective Dada au musée d'art moderne de Paris. Max Ernst : « Dada était une bombe. Qui s'emploierait à en recueillir les éclats, à les coller ensemble et à les montrer ? Que sauront-ils de plus ? On va leur montrer des objets, des collages. Par cela, nous exprimions notre dégoût, notre indignation, notre révolte. Eux n'y verront qu'une phase, qu'une « étape » comme ils disent, de l'Histoire de l'Art. »[2]


Œuvres

  • Marcel Duchamp
    • Étant donnés : 1° la chute d'eau, 2° le gaz d'éclairage, variante du Grand verre, élaborée depuis 1946, inachevée[3]
  • Asger Jorn
    • The Minstrels of Meigle, huile sur toile[4]
  • Ladislav Novak
    • Le Gothique de Prague, collage-alchimage[5]


Notes et références

  1. Maurice Nadeau, nécrologie de Franklin Rosemont dans La Quinzaine littéraire n° 991, 1er mai 2009, p. 27.
  2. Artension, n° 27, janvier 2006, p. 44.
  3. Judith Housez, Pourquoi Duchamp a-t-il caché une œuvre jusqu'à sa mort ? et reproduction dans Beaux Arts Magazine n° 314, août 2010, pp. 72-75.
  4. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 24.
  5. Reproduction dans Biro, op. cité, p. 15.

Index


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1966 (Chronologie de Dada et du surréalisme) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”