Arvert

45° 44′ 30″ N 1° 07′ 36″ W / 45.7416666667, -1.12666666667

Arvert
Image illustrative de l'article Arvert
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Arrondissement Rochefort
Canton La Tremblade
Code commune 17021
Code postal 17530
Maire
Mandat en cours
Michel Priouzeau
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Royan Atlantique
Site web www.arvert.fr
Démographie
Population 3 084 hab. (2008)
Densité 118 hab./km²
Gentilé Alvertons
Géographie
Coordonnées 45° 44′ 30″ Nord
       1° 07′ 36″ Ouest
/ 45.7416666667, -1.12666666667
Altitudes mini. 0 m — maxi. 25 m
Superficie 26,22 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Arvert est une commune française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes.

Ses habitants sont appelés les Alvertons et les Alvertonnes.

Sommaire

Géographie

Ancienne baronnie sous l'ancien régime, la commune tire aujourd'hui profit de sa situation géographique, non loin de la ville de Royan ou de l'Île d'Oléron pour développer son activité touristique.

Arvert est également un important centre ostréicole, possédant deux ports, Coux et Avallon, situés sur l'estuaire de la Seudre.

Situation

Article connexe : Presqu'île d'Arvert.
Carte de la commune d'Arvert au sein de la Charente-Maritime
Position d'Arvert en Charente-Maritime

Arvert est au coeur de la presqu'île d'Arvert, à laquelle elle a donné son nom. La commune est située sur l'axe routier N.O / S.E reliant La Tremblade à Saujon (D 14). L'estuaire de la Seudre longeant la commune au nord-est, deux solutions sont possibles pour rejoindre Rochefort (24 km), La Rochelle (48 km), Poitiers (145 km) ou Paris (433 km) : passer par le viaduc sur la Seudre entre La Tremblade et Marennes ou passer par le pont sur la Seudre à l'Éguille.

Lieux-dits et Hameaux

  • Coux, Avallon (ports ostréicoles)
  • Le Maine-Geay
  • Le Piochet
  • Dirée
  • Villeneuve

Communes limitrophes

Localisation des principales communes bordant l'estuaire de la Seudre sur une image satellite
Localisation d'Arvert au bord de la Seudre (image satellite SPOT)

Hydrographie

La commune est bordée au nord-est par la Seudre, fleuve qui prend la forme d'un estuaire entouré de marais (zone ostréicole).

Climat

Article connexe : Climat de la Charente-Maritime.

Le climat est de type océanique : la pluviométrie est relativement élevée en automne et en hiver et les hivers sont doux. L'été reste tempéré grâce à la brise marine. Deux vents venant de l'océan, le noroît et le suroît, soufflent sur les côtes du département. L'ensoleillement de la côte charentaise est très important : avec 2250 heures par an, il est comparable à celui que connaît une partie de la côte méditerranéenne[1].

Données générales

Ville Ensoleillement
(h/an)
Pluie
(mm/an)
Neige
(j/an)
Orage
(j/an)
Brouillard
(j/an)
Moyenne nationale 1 973 770 14 22 40
Arvert[2] 2250 755 4 13 26
Paris 1 630 642 15 19 13
Nice 2 668 767 1 31 1
Strasbourg 1 633 610 30 29 65
Brest 1 492 1 109 9 11 74

Tempête de décembre 1999

La Charente-Maritime est le département français qui a été le plus durement touché par la tempête Martin du 27 décembre 1999. Les records nationaux de vents enregistrés ont été atteints avec 198 km/h sur l'île d'Oléron, à 11 kilomètres d'Arvert et 194 km/h à Royan, à 15 kilomètres de la commune.

Toponymie

Arvert tire son nom du latin « artum », désignant un espace étroit, et « virens », signifiant verdoyant. [réf. nécessaire]

Histoire

Habité dès l'époque néolithique, le site de l'actuelle commune d'Arvert se limitait autrefois à une mince bande de terre située entre deux golfes marins. Si un premier village apparaît à l'époque romaine, ce n'est qu'à partir du XIIe siècle qu'il prendra de l'importance et verra s'établir une communauté monastique, qui relèvera l'église grâce à un don du seigneur de Mornac.

Peu après, Arvert devient une seigneurie indépendante, comprenant sous sa juridiction de nombreuses paroisses : celles de Trembledam (aujourd'hui La Tremblade), de Notre-Dame de l'Isle (aujourd'hui Étaules), de Chaillevette, de Les Mathes ou encore la paroisse, disparue aujourd'hui, de La Roche.

En 1534, Calvin tient des discours à Angoulême et à Poitiers que de jeunes moines saintongeais entendent. La Réforme sera bientôt prêchée dans toute la presqu'île d'Arvert et vers 1550, la majorité de la population est protestante. En 1546 puis en 1553, ce sont en tout trois moines qui sont condamnés au bûcher pour avoir prêché la réforme à Arvert[3].

En 1568, l'église est incendiée et presque entièrement détruite. Cette même année, un premier temple est édifié dans le village.

En 1598, l'Édit de Nantes est promulgué. On cherche cependant par tous les moyens à convertir les Protestants. En 1644, les cultes protestants sont interdits à Arvert[4].

En 1682, le roi Louis XIV ordonne la destruction du temple. La révocation de l'Édit de Nantes, en 1685 va accélérer l'exode des protestants de la presqu'île, malgré l'interdiction qui leur est faite de quitter la France. Des passeurs sont arrêtés et les fugitifs envoyés aux galères. Le 21 février 1687, trois barques surchargés de fugitifs partant de Mornac, Chaillevette et La Tremblade sont immobilisées par des soldats sur la Seudre[5].

Malgré ces arrestations, la presqu'île se vide de sa population. Ceux qui restent vont créer une église clandestine qu'ils appelleront Église du désert. Des assemblées clandestines sont organisées dans les dunes, les bois ou dans des granges. Jean-Louis Gibert, pasteur du Désert, aménage ainsi des granges en "Maisons d’oraison" à partir de 1751. On en trouve deux à proximité d'Arvert : à Avallon[6] et à Chaillevette. En 1754, le pasteur, condamné à mort, s'exilera en Amérique[7],[8].

Baronnie sous l'ancien régime, Arvert appartiendra au cardinal de Richelieu, avant de passer à la famille des Senectère. En 1790, Arvert est érigé en commune. Une querelle intervient peu après entre les représentants des communes de La Tremblade et d'Arvert, chacune voulant devenir le chef-lieu du canton. Pour des raisons économiques, c'est La Tremblade qui obtient finalement ce privilège.

Occupé par les troupes allemandes pendant la seconde guerre mondiale, le village sera le théâtre de durs combats au moment de la libération de la poche de Royan, en avril 1945.

Administration

Mairie d'Arvert
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
depuis 2001   Michel Priouzeau SE Directeur d'école retraité
1989 2001 René Morillon PCF  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Arvert depuis 1793. Le maximum de la population a été atteint en 2008 avec 3 084 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 650 2 717 2 496 2 425 2 402 2 360 2 432 2 430 2 539
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 2 620 2 627 2 773 2 483 2 443 2 532 2 496 2 571 2 485
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 2 494 2 334 2 323 2 036 1 957 1 926 2 071 2 028 2 003
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 2 155 2 183 2 380 2 541 2 734 2 886 3 031 3 069 3 084
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[9], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[10],[11]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (32,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (28,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,8 %) est supérieur au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,2 % d’hommes (0 à 14 ans = 15,6 %, 15 à 29 ans = 12,1 %, 30 à 44 ans = 19,8 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 31,2 %) ;
  • 52,8 % de femmes (0 à 14 ans = 14,7 %, 15 à 29 ans = 11,6 %, 30 à 44 ans = 17,9 %, 45 à 59 ans = 21,3 %, plus de 60 ans = 34,5 %).
Pyramide des âges à Arvert en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,9 
90  ans ou +
2,8 
8,6 
75 à 89 ans
11,5 
21,7 
60 à 74 ans
20,2 
21,3 
45 à 59 ans
21,3 
19,8 
30 à 44 ans
17,9 
12,1 
15 à 29 ans
11,6 
15,6 
0 à 14 ans
14,7 
Pyramide des âges du département de la Charente-Maritime en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,5 
8,6 
75 à 89 ans
11,9 
16,4 
60 à 74 ans
17,1 
21,3 
45 à 59 ans
21,1 
19,1 
30 à 44 ans
18,5 
16,8 
15 à 29 ans
14,7 
17,3 
0 à 14 ans
15,1 

Lieux et monuments

Église Saint-Étienne

Église Saint-Étienne
Article détaillé : Église Saint-Étienne d'Arvert.

Temple protestant

Le premier temple construit dans le village d'Arvert fut édifié à partir de 1568, année de la destruction partielle de l'église catholique. Il fut démoli en 1682 sur ordre du roi Louis XIV.

En 1834 la commune fit l'acquisition d'une vaste propriété, achetée aux héritiers Martin Descombes : tandis que la commune vendait les jardins aux enchères, le consistoire protestant acheta les matériaux pour édifier le nouveau temple, à partir de l'année 1836.

Moulin des justices

Si au début du XIXe siècle la commune comptait encore une vingtaine de moulins à vent, seul quatre ont survécu jusqu'à nos jours. Le moulin des justices, construit dès le XVIe siècle, est le plus ancien d'entre eux. Ce moulin doit son nom au lieu où l'on exécutait la justice seigneuriale sous l'ancien régime. Ses ailes, aujourd'hui manquantes, étaient équipées du système Berton, qui permettait de régler la voilure, même lorsque le moulin était en action.

Stèle du Général de Gaulle

Cette stèle datant de 1949, commémore la venue du Général de Gaulle à Arvert, le 22 avril 1945, peu après la libération de la presqu'île d'Arvert et de la poche de Royan. Il avait fallu trois jours de combats acharnés pour arriver enfin à la capitulation des dernières troupes allemandes, retranchées dans leurs blockhaus de la forêt de la Coubre[14].

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Données Météo France.
  2. Données de la station de La Rochelle, sources l'Internaute, INSEE et Lameteo.org
  3. Protestantisme en pays royannais.
  4. Mémoire protestante.
  5. Révocation de l'Édit de Nantes.
  6. Maison d'oraison d'Avallon.
  7. Résistance protestante.
  8. Les frères Gibert.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 5 septembre 2010
  10. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 5 septembre 2010
  11. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 5 septembre 2010
  12. Évolution et structure de la population à Arvert en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 5 septembre 2010
  13. Résultats du recensement de la population de la Charente-Maritime en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 5 septembre 2010
  14. La Poche de Royan

Voir aussi

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arvert de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arvert — Arvert …   Wikipedia

  • Arvert — Saltar a navegación, búsqueda Arvert País …   Wikipedia Español

  • Arvert — Arvert, Halbinsel, so v.w. Ardverd …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Arvert — Original name in latin Arvert Name in other language Arve, Arver, Arvert, a er wei er, Арве, Арвер State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.74486 latitude 1.12573 altitude 22 Population 3112 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Presqu'île d'Arvert — 45°44′0″N 1°8′30″O / 45.73333, 1.14167 …   Wikipédia en Français

  • Presqu'ile d'Arvert — Presqu île d Arvert La presqu île d Arvert est une portion de continent relevant du département de la Charente Maritime, en France. Elle est située entre : l océan Atlantique, à l ouest; la Seudre, au nord est; le pertuis de Maumusson, au… …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Étienne d'Arvert — Église Saint Étienne Présentation Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Côte sauvage de la presqu'île d'Arvert — Pour les articles homonymes, voir Côte Sauvage. Côte sauvage de la presqu île d Arvert La Côte sauvage …   Wikipédia en Français

  • Haus Arvert — (Козеров,Германия) Категория отеля: Адрес: Am Sturmfeld 5, 17459 Козеров, Германия …   Каталог отелей

  • La Tremblade — 45° 46′ 10″ N 1° 08′ 30″ W / 45.7694444444, 1.14166666667 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”