Pays-Bas Espagnols

Pays-Bas espagnols

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pays-Bas (homonymie).
Pays-Bas espagnols

Pays-Bas des Habsbourg
1549 — 1713
Provinces-Unies
Pays-Bas autrichiens

Flag - Low Countries - XVth Century.svg
Drapeau

Les Pays-Bas espagnols (orange) avant leur scission. La Principauté de Liège figure en violet et la Principauté de Stavelot-Malmedy en rose
Les Pays-Bas espagnols (orange) avant leur scission. La Principauté de Liège figure en violet et la Principauté de Stavelot-Malmedy en rose

Informations générales
 Statut États provinciaux dirigés par la monarchie espagnole
 Capitale Bruxelles
 Langue(s) Brabançon, Néerlandais, Wallon, Luxembourgeois, Français
 Religion(s) Catholicisme, Protestantisme
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
{{{evt1}}}
{{{evt2}}}
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entités suivantes
Pays-Bas des Habsbourg Pays-Bas des Habsbourg
Provinces-Unies Provinces-Unies
Pays-Bas autrichiens Pays-Bas autrichiens

Les Pays-Bas espagnols sont les territoires possédés par les rois d'Espagne entre le XVIe siècle et le XVIIIe siècle. Ils correspondraient aujourd'hui approximativement à la Belgique (à l'exception de la Principauté de Liège), au Luxembourg, aux Pays-Bas actuels, ainsi qu'une partie du Nord-Pas-de-Calais.

Les Pays-Bas des Habsbourg sont pleinement devenus espagnols par la Pragmatique Sanction de 1549 et l'abdication de Charles Quint le 16 janvier 1556.

Sommaire

Politique

Naissance d'un État

Les Pays-Bas dans l'empire de Charles Quint.
Article connexe : Pays-Bas des Habsbourg.

Avant d'être sous contrôle espagnol, les provinces des Pays-Bas ont été réunies sous une même couronne par les Ducs de Bourgogne puis par Charles Quint. Ce dernier, né à Gand en 1500, est l'héritier des ducs, des Habsbourg et de la couronne d'Espagne. Il régna sur les Dix-sept Provinces entre 1515-1555.

Les Pays-Bas faisaient partie du Saint-Empire romain germanique en tant que Cercle de Bourgogne. En 1548, Charles Quint propose un nouveau statut pour ce Cercle, en vue d'unir les différentes Provinces plus étroitement. Lors de la Diète impériale d'Augsbourg, le Cercle acquiert un statut de quasi-indépendance (il ne sera pas, par exemple, soumis aux décisions du Reichstag). Puis en 1549, Charles Quint promulgua la Pragmatique Sanction qui fait des Pays-Bas un état distinct du Saint Empire romain germanique et du Royaume de France.

Charles Quint abdiqua, le 25 octobre 1555, de sa souveraineté sur ses possessions non-autrichiennes, incluant les Pays-Bas, en faveur de son fils Philippe. Et le 16 janvier 1556, il lui transmit également la couronne d'Espagne.

« En pratique, les Pays-Bas constituent désormais un État indépendant au regard du droit international, même si, en politique étrangère, ils demeurent liés à d'autres États de la dynastie habsbourgeoise. »[1]

Pour Charles Quint, ceci ne constitue pas une fin en soi. En effet, en faisant signer la Pragmatique Sanction par les États généraux des Pays-Bas, l'empereur s'assura aussi que le contrôle des Dix-sept Provinces resterait aux mains des Habsbourg. Les Provinces étaient d'une valeur incomparable pour la couronne d'Espagne. Sous le règne de Charles, des cinq millions d'or relevés annuellement à travers son royaume, deux millions venaient uniquement des Provinces des Pays-Bas ! Quatre fois plus que des Amériques ou d'Espagne...

Par ailleurs, et depuis 1531, Bruxelles est définivement devenu la capitale de cet État.

Le règne de Philippe II

Les Pays-Bas espagnols et la scission.

Sous le règne de Phillippe II, un conflit s'engagea avec l'Espagne. En effet, autant Charles Quint était un enfant du pays, autant Philippe II était un souverain étranger, éduqué en Espagne. A cela s'ajoutent un conflit contre le gouvernement (centralisateur) et une fracture religieuse (les rois, catholiques, luttant fermement contre l'"hérisie protestante").

Par ailleurs, l'unification de l'Aragon et de la Castille (et son empire colonial) font courir le risque aux Provinces de n'être plus qu'un État satellite. Jusqu'ici, elles en étaient le cœur économique.

La révolte s'étale sur plusieurs années :

Article connexe : guerre de Quatre-Vingts Ans.

Une scission pour cause religieuse

Les Pays-Bas du Sud (en orange) et la Principauté de Liège (en gris).

En 1581, les sept provinces à majorité protestantes, situées au nord des Pays-Bas firent abjuration du roi et constituèrent les Provinces-Unies. Les dix provinces catholiques restèrent sous le contrôle de la couronne d'Espagne.

Plusieurs guerres seront nécessaire pour assurer aux Provinces-Unies leur indépendance (déclarée en 1581). La période la plus tourmentée de la Guerre de Quatre-Vingts Ans eut lieu entre 1581-1609, date à laquelle intervient la Trêve de Douze ans. Le conflit reprit à l'issue de cette trêve, en 1621, mais ne s'apparente déjà plus à une guerre civile, plutôt à une guerre entre deux États. La paix ne fut définitive qu'en 1648.

Les Pays-Bas du Sud

Article détaillé : Pays-Bas méridionaux.

Les Pays-Bas catholiques ne seront plus, ensuite, qu'un État satellite d'un empire plus vaste, dirigé depuis Madrid par les Habsbourg.

Après la guerre de Succession d'Espagne, les Pays-Bas espagnols sont cédés aux Habsbourg d'Autriche, empereurs du Saint Empire et archiducs d'Autriche. Ils prennent alors le nom de Pays-Bas autrichiens.

Article connexe : Pays-Bas autrichiens.

Economie

L'importance des Pays-Bas crût progressivement pendant les XVe et XVIe siècle.

Au milieu du XVIe siècle, Bruges (Comté de Flandre) avait déjà perdu sa position de puissance économique de l'Europe du Nord. Le Marquisat d'Anvers (Duché de Brabant) devint le centre économique, politique et culturel des Pays-Bas après que la capitale fut transférée de la Seigneurie de Malines à la ville de Bruxelles.

Après l'indépendance des Provinces-Unis et la fermeture à la navigation de la rivière Escaut, un grand nombre d'émigrants du Sud s'installèrent dans la nouvelle république. La prospérité passa des villes du sud, telles que Bruges, Anvers, Gand et Bruxelles, à celles du nord, dont Amsterdam, La Haye et Rotterdam.

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

Notes

  1. Wils Lode, Histoire des nations belges, page 64.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Pays-Bas espagnols ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pays-Bas Espagnols de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pays-bas espagnols — Pour les articles homonymes, voir Pays Bas (homonymie). Pays Bas espagnols …   Wikipédia en Français

  • Pays-Bas espagnols — partie de l Europe du N. O. qui, après avoir appartenu à la maison d Autriche (Pays Bas autrichiens), devinrent la propriété de Charles Quint en 1516. Les provinces du Nord, protestantes, qui forment les Pays Bas actuels, proclamèrent en 1572… …   Encyclopédie Universelle

  • Pays-Bas espagnols — Pour les articles homonymes, voir Pays Bas (homonymie). Pays Bas espagnols 1549 – 1713 …   Wikipédia en Français

  • Soulèvement des Pays-Bas espagnols — Guerre de Quatre Vingts Ans Guerre de Quatre Vingts Ans Informations générales Date 1568 1648 Lieu Europe : Pays Bas, Belgique, Gibraltar …   Wikipédia en Français

  • Soulèvement des Pays Bas espagnols — Guerre de Quatre Vingts Ans Guerre de Quatre Vingts Ans Informations générales Date 1568 1648 Lieu Europe : Pays Bas, Belgique, Gibraltar …   Wikipédia en Français

  • Réorganisation religieuse des Pays-Bas espagnols — La réorganisation religieuse des Pays Bas espagnols est l ensemble des politiques religieuses en faveur du catholicisme mises en œuvre dans les Pays Bas espagnols et la Principauté de Liège par les autorités religieuses et civiles dans le cadre… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Souverains Des Pays-Bas Espagnols Et Autrichiens — Ceci est la liste des souverains des Pays Bas espagnols, devenus autrichiens au début du XVIIIe siècle. Sommaire 1 Liste des souverains 1.1 Pays Bas espagnols …   Wikipédia en Français

  • Liste des souverains des Pays-Bas espagnols — et autrichiens Ceci est la liste des souverains des Pays Bas espagnols, devenus autrichiens au début du XVIIIe siècle. Sommaire 1 Liste des souverains 1.1 Pays Bas espagnols …   Wikipédia en Français

  • Liste des souverains des pays-bas espagnols et autrichiens — Ceci est la liste des souverains des Pays Bas espagnols, devenus autrichiens au début du XVIIIe siècle. Sommaire 1 Liste des souverains 1.1 Pays Bas espagnols …   Wikipédia en Français

  • Liste des souverains des Pays-Bas espagnols et autrichiens — Le 26 juillet 1581, par l Acte de La Haye, les Provinces Unies, alors sous l autorité du roi d Espagne, prenaient leur indépendance et constituaient une fédération. Les causes de la sécession étaient la volonté d autonomie à l égard du… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”