Nimes Olympique

Nîmes Olympique

Nîmes Olympique Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Nîmes Olympique
Surnom(s) Les Crocodiles
Date de fondation 10 avril 1937
Statut professionnel 1938 - 2004
et depuis 2008
Couleurs rouge et blanc
Stade Stade des Costières
(18 530 places)
Siège Rue de la Bouvine
30000 Nîmes
Championnat actuel Ligue 2
Président Flag of France.svg Jean-Louis Gazeau
Entraîneur Flag of France.svg Jean-Michel Cavalli
Joueur le plus capé France André Kabyle (516)
Meilleur buteur Maroc Hassan Akesbi (119)
Site web www.nimesolympique.fr
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2009-2010 du Nîmes Olympique

Le Nîmes Olympique est un club de football Français fondé le 10 avril 1937.
Le club est présidé par Jean-Louis Gazeau. L'équipe première est entrainée par Jean-Michel Cavalli depuis le 15 décembre 2008.

Le club évolue cette saison en Ligue 2. Le Nîmes Olympique est un club professionnel.

Sommaire

Histoire

La naissance (1937-1950)

Le football Nîmois débute en 1901 lorsque Henri Monnier crée le Sporting Club Nîmois. Jouant les premiers rôles lors de la création du professionnalisme en 1932 portant au plus haut niveau national les couleurs Nîmoises, le club sera pourtant contraint de stopper ses activités en 1937. Succédant au SCN, le Nîmes Olympique voit le jour le 10 avril 1937, sans pouvoir en revendiquer l'héritage. Le premier président est Pierre Chabert, puis lui succèdera le Dr Darmon. Le 4 Juin 1937, la candidature du Nîmes Olympique au professionnalisme est acceptée, et le club peut donc intégrer la D2. Le 8 août 1937, le club dispute la première rencontre de son histoire contre le SO Montpellier au stade Jean-Bouin de Nîmes, et perds sur le score de 4 à 1. Malgré ce premier revers l'aventure du Nîmes Olympique est lancée, et le club aspire à briller. Les premières années de fonctionnement seront néanmoins troublées par les années de guerre. Sous les directions techniques de Marcel Gebelin (1940-1942) et de Louis Gabrillargues (1942-1946), les performances du club Nîmois restent modestes, mis à part quelques coups d'éclat sans lendemain en Coupe de France.

Dès 1948, le club affiche ses ambitions; le président Jean Chiariny (1942-1967) recrute l'efficace Pierre Pibarot comme entraîneur, et fait venir de talentueux joueurs tels Kader Firoud, Marcel Rouviere et Stéphan Dakowski. Après une première saison prometteuse terminée à la 5éme place, Pibarot remporte le championnat l'année d'après, aidé par les prestations hors norme d'Edmond Haan sacré meilleur buteur. Dès lors, le Nîmes Olympique évoluera dans l'élite du football Français.

De longues années de gloire (1950-1980)

Le NO, invité d'honneur du Tournoi de Toulon

Le Nîmes Olympique s'impose dès lors comme un poids lourd du championnat, terminant sa première saison, en 1951, à la 4e place. En 1955, Pierre Pibarot laisse sa place de technicien à Kader Firoud. Ce dernier fait appel à des joueurs réputés comme Stanislas Golinski et Hassan Akesbi. Le club multiplie dès lors les performances : en 1958, 1959 et 1960 il terminera 2nd du championnat derrière le fameux Stade de Reims. Le club jouera même le Challenge des Champions en 1958. Preuve de sa réussite, le Nîmes Olympique gagne la Coupe Charles Drago en 1956, et réalise de beaux parcours en Coupe de France : quart de finale en 1957, demi-finale en 1959, et finale en 1958 et 1961.

Pour sa première décennie au haut niveau, le Nîmes Olympique se montre très performant autant dans le championnat que lors des coupes, sans parvenir toutefois à ramener le moindre trophée.

Si les années 1960 ne sont pas brillantes au niveau du championnat après le départ de Kader Firoud (une descente en 2e division en 1967 suivie d'une remontée immédiate), le Nîmes Olympique peut pourtant se targuer de disposer d'un des meilleurs centre de formation de France. Le club remporte en effet la Coupe Gambardella à 3 reprises en 1961, 1966 et 1969. Cette renommée lui permet de disputer la première édition du Tournoi de Toulon en 1967, compétition internationale dédié aux équipes espoirs. En 1982, le Nîmes Olympique obtiendra même le titre de « meilleur club de jeunes ».
De nombreux joueurs formés à Nîmes connaitront le succès, certains mêmes jusqu'à être sélectionnés en équipe nationale, à l'image de Michel Mézy,René Girard et Christian Perez, et plus tôt Maurice Lafont.

Le retour de Kader Firoud en 1969 marque le début d'une nouvelle dynamique. Avec des joueurs comme Adolf Scherer, Jacky Vergnes, Jean-Pierre Adams, Ion Pircalab et plus tard Gilbert Marguerite, le Nîmes Olympique va de nouveau finir 2nd du championnat lors de la saison 1972 derrière l'Olympique de Marseille. Ce talent retrouvé permet au club d'évoluer pour la première fois en compétitions européennes : coupe de l'UEFA en 1971 et 1972, et Coupe des Alpes qu'il remportera en 1972.

Les turbulences (1980-1993)

Les performances retrouvées laissent vite place à l'incertitude. A l'issue de la saison 80-81 le club est relégué en 2e division. Le 14 juin 1982, Paul Calabro cédait sa place à Jean Bousquet à la tête du club. En 1983, grâce aux performances de Patrick Cubaynes le club retrouve le haut niveau pour une seule saison seulement, terminant avant dernier et assurant une nouvelle relégation. L'équipe va alors régulièrement échouer dans l'exercice de la remontée, finissant régulièrement sur le podium, mais les difficiles barrages de promotion auront raison de l'entrain Nîmois, et ce malgré des joueurs de talent à l'image de Jorge Dominguez.

En 1991, le Nîmes Olympique parvient enfin à remonter en 1re division, Michel Mézy qui avait rejoint l'encadrement en juin 1990 prend alors la tête du club.
Le NO se dote dès lors d'un solide effectif, à la mesure de ses ambitions. Philippe Vercruysse, William Ayache, Jean-Claude Lemoult et Éric Cantona sont recrutés dans les rangs Nîmois, ne permettant malheureusement pas à cette brillante équipe, du moins sur le papier, de réaliser des exploits lors de leur retour dans l'élite, puisque le club finit 15e. L'année suivante sera une des pires pour le football Gardois, le NO finit dernier du championnat avec seulement 22 points et réalise les plus mauvais scores de son histoire, avec une large défaite à domicile 6 à 2 contre le RC Strasbourg, et une claque 6 à 1 au Vélodrome face aux stars européennes de l'Olympique de Marseille.

La chute et quelques coups d'éclats (1993-2008)

Le Nîmes Olympique retrouve donc rapidement les stades de la D2 dès la saison 1993-1994, et se pose rapidement comme un sérieux candidat à la remontée, mais échoue à la 4e place à la fin de la saison.

Les crises internes entre Michel Mézy et Richard Perez auront raison de l'équipe qui effectue une pitoyable saison 1994-1995, les résultats tardent à venir, Nîmes ne gagne son premier match qu'à la 9e journée contre le SCO Angers devant moins de 2000 spectateurs désabusés. Les changements d'entraîneurs s'emballent suite à l'arrivée de Franck Bellini à la présidence. Nîmes termine la saison à la 22e place et est relégué pour la première fois de son histoire en troisième division.

Ce championnat dont le Nîmes Olympique ignore tout, ne va pas lui sourire. Lors de leur première saison ils vont échouer à la 16e place, logiquement en position de relégation mais se sauvant de justesse par le dépôt de bilan de l'US Valenciennes. Paradoxalement à cette saison noire, le club réalise un parcours sans faute en Coupe de France : élimination de l'AS Saint-Etienne en seizièmes de finale, puis du RC Strasbourg en quart, et enfin de Montpellier en demi-finale, aux Costières, un 13 avril 1996 devant un public en folie[1], avant de se faire battre par l'AJ Auxerre, le champion de France, en finale. Le Nîmes Olympique devient le 1er club d'un niveau inférieur à la 2e division, à accéder à une finale de coupe de France.
Ce coup de fouet stimule les crocos lors de la saison suivante puisqu'ils termineront champion de national, s'assurant la remontée en D2. Une saison particulièrement intense pour le club qui jouera par la même occasion la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe, Auxerre, vainqueur de la coupe mais également vainqueur du championnat jouant la Ligue des champions.
De retour en D2, Nîmes joue petit, et termine dans la deuxième moitié de tableau malgré ses joueurs plein d'avenir : Lamine Sakho, Mickaël Pagis, Johnny Ecker et plus tard Frédéric Piquionne en sont les parfaits exemples.
En 1999 le club perd en demi-finale de la coupe de France contre le FC Nantes. Les Crocos rentrent très mal dans le nouveau millénaire, puisque lors de la saison 2001-2002 ils sont une nouvelle fois relégués en National.
Deux ans après leur descente au 3e niveau, ils ne sont pas parvenus à rejoindre la Ligue 2, et perdent donc pour la première fois leur statut professionnel. Le Nîmes Olympique est bien loin de ses gloires passées, même si cette même année 2004, son centre de formation parvient à se hisser en finale de la Coupe Gambardella.
L'exercice du National va user petit à petit le club, qui termine régulièrement à la 4e ou 5e place sans parvenir à remonter à un niveau plus digne de son histoire.

Le Nîmes Olympique n'est pourtant pas mort, et le prouve lors de la Coupe de France 2005 : les crocos battent les Verts de l'ASSE, puis l'AC Ajaccio, l'OGC Nice, le FC Sochaux avant de se faire une nouvelle fois battre contre l'AJ Auxerre en demi-finale ! L'équipe élimine 4 clubs de Ligue 1 consécutivement et défraie alors la chronique.

Enfin, au terme d'une saison 2007-2008 agitée qui aura vu plusieurs entraineurs se succéder, le Nîmes olympique parvient à remonter en Ligue 2 en arrachant sa qualification lors de la dernière journée du championnat, le 16 mai 2008, en battant le Stade Lavallois 3 à 1 dans un stade des Costières archi-comble (18 530 spectateurs), explosant ainsi le record d'affluence en championnat national.

Le retour au professionnalisme (2008-)

Le retour en Ligue 2 obtenu, le NO retrouve son statut professionnel, ainsi que la Coupe de la Ligue, et espère effacer ces dernières années cauchemardesques par un retour rassurant dans un championnat de Ligue 2 qui a bien changé depuis qu'il l'a quitté. La saison se déroule très peiniblement et Nimes se retrouve 36 journées sur 38 possible en position de relégable. L'équipe arrache alors son maintien en L2 lors de la dernière journée face à Brest grâce à 2 buts de Robert Malm, déjà principal acteur de la remontée en L2 et offre un dénouement aussi heureux qu'inespéré à ses supporters.

Palmarès

 
  • Coupe Languedoc Roussillon

Grands noms du passé

Hassan Akesbi gloire des plus belles années du NO

Coupe d’Europe

Les résultats

Saison Compétition Tour Adversaire Résultat
1962-1963 Coupe Intertoto Groupes Suisse Servette FC 5-2, 1-4
Groupes République fédérale socialiste de Yougoslavie FK Sarajevo 1-1, 1-2
Groupes Tchécoslovaquie Slovan Nitra 2-0, 1-4
1963-1964 Coupe Intertoto Groupes Italie Sampdoria 1-1, 2-0
Groupes Belgique Royal Antwerp FC 3-2, 1-3
Groupes Suisse FC Lausanne-Sport 5-1, 1-0
1971-1972 Coupe UEFA 1er tour Portugal Vitória Setubal 1-0, 1-2
1972-1973 Coupe UEFA 1er Tour Suisse Grasshopper-Club Zurich 1-2, 1-2
1996-1997 Coupe des vainqueurs de coupe 1er Tour Hongrie Honved Budapest 3-1, 2-1
8e Suède AIK Solna 1-3, 1-0

Bilan des saisons du Nîmes Olympique

Classement arreté au Vendredi 16 mai 2008

Championnat Saisons Titres J G N P Bp Bc Dif
D1 33 0 1206 458 302 446 1779 1715 +64
D2 24 1 846 343 232 271
National 8 1 296 118 93 85 374 303 +71
Coupe d'europe Saisons Titres J G N P Bp Bc Dif
C2 1 0 4 3 0 1 7 5 +2
C3 2 0 4 1 0 3 4 6 -2
C4 2 0 12 6 2 4 24 20 +4

Effectif actuel

Nom Poste Naissance Nationalité Sélection Dernier Club
30 Sébastien Gimenez Gardien 21 mars 1974 à Avignon France France FC Sète
1 Nicolas Puydebois Gardien 28 février 1981 à Bron France France France France Espoir RC Strasbourg
16 Haidar Al-Shaibani Gardien 31 mars 1984 à Sétif Canada Canada
2 Ludovic Liron Défenseur 30 janvier 1978 à Béziers France France Stade de Reims
3 Salaheddine Sbai Défenseur 21 août 1985 à Rabat Maroc Maroc MarocMaroc Sporting de Charleroi
4 Yohan Bocognano Défenseur 16 juin 1990 à Ajaccio France France Flag of Corsica.svg Corse AC Ajaccio
18 Benoît Poulain Défenseur 24 juillet 1987 à Montpellier France France Formé au club
12 Saad Ichalalène Défenseur 27 mars 1987 à Saint-Denis Algérie Algérie Algérie Algérie Espoir Paris SG
29 Abderaouf Zarabi Défenseur 26 mars 1979 à Alger Algérie Algérie Algérie Algérie Hibernians FC
5 Miodrag Stošić Défenseur 25 février 1981 à Belgrade Serbie Serbie FK Vojvodina
6 Grégory Poirier Milieu 9 juillet 1982 à La Rochelle France France AC Arles
27 Stéphane Auvray Milieu 4 septembre 1981 à Les Abymes France France Flag of Guadeloupe (local).svg Guadeloupe Vannes OC
7 Nicolas Bayod Milieu 7 mars 1982 à Toulouse France France LB Châteauroux
8 Johan Cavalli Milieu 12 septembre 1981 à Ajaccio France France Flag of Corsica.svg Corse RAEC Mons
21 Paul Maisonneuve Milieu 22 décembre 1986 à Nîmes France France Formé au club
14 Cédric Horjak Milieu 24 février 1979 à Saint-Étienne France France AC Arles
20 Mehdi Mostefa Capitaine Milieu 30 août 1983 à Dijon France France Algérie Algérie Espoir FC Sète
19 Moussa Sidibé Milieu 22 août 1981 à Paris France France Vannes OC
33 Otman Djellilahine Milieu 12 février 1987 à Carcassonne France France FC Martigues
13 Sadio Sow Milieu 13 mars 1976 à Dakar Sénégal Sénégal Kawkab Marrakech
17 Cédric N'Doumbé Milieu ? à ? Cameroun Cameroun Flag of Cameroon.svg Cameroun espoirs RSC Anderlecht
23 Abdelmounaïm El-Hajaoui Attaquant 30 août 1984 à Errachidia France France FC Sète
9 Mickaël Colleredo Attaquant 16 septembre 1980 à Lyon France France FC Sète
28 Jonathan Ayité Attaquant 21 juillet 1985 à Bordeaux France France Togo Togo Stade Brestois
15 Jean-Jacques Mandrichi Attaquant 3 juin 1984 à Bastia France France Flag of Corsica.svg Corse AC Ajaccio
10 Vladimir Buač Attaquant 26 décembre 1984 à Knin Serbie Serbie FK Vojvodina
24 Andy Delort Attaquant 9 octobre 1991 à Sète France France AC Ajaccio
11 Benjamin Moukandjo Attaquant 12 novembre 1988 à Douala Cameroun Cameroun Cameroun Cameroun espoirs Stade Rennais
? Romain Thibault Attaquant 6 janvier 1991 à Nîmes France France Formé au club

Staff technique (2008-2009)

Nom Poste Naissance Lieu de naissance Nationalité
Jean-Michel Cavalli Entraîneur 13-07-1959 Ajaccio France France
Jérôme Arpinon Préparateur Physique 05-04-1978 Nîmes France France
Jean-Marc Sibille Entraîneur gardiens 28-11-1968 Paris France France

Autres équipes du club

  • Réserve Professionnelle CFA 2

L'entraîneur actuel est Franck N'Dioro. Les joueurs phare de la saison 2008-2009 sont Éric Sabin, Mohamed Benyachou et Sébastien Gimenez[2]. Lors de la saison 2005-2006, ils réussirent le doublé coupe-championnat (Champion de leur groupe de CFA2, et vainqueur de la Coupe Gard-Lozère). Les dirigeants sont André Maggio et Gérard GACHE. L'équipe évolue sur la pelouse du stade Marcel Rouviere.

  • 18 Ans Excellences

L'entraîneur est Grégory Meilhac, ancien joueur professionnel du club et International Espoir, au club depuis août 2007. Il a joué à Nîmes Olympique, Grenoble, en Grèce et en Belgique. Il participe à l'épopée de la Coupe des vainqueurs de Coupe avec Nîmes Olympique en 1997 et à la remontée en Ligue 2 cette même saison. L'équipe vise la remontée en 18 ans Nationaux.

Les dirigeants de la catégorie :

- Viguié Grégory : Né le 6 juin 1975 à Nîmes : Il rejoint la boutique de Nîmes Olympique en avril 1996. Dirigeant à la section amateur de Nîmes Olympique à partir de juillet 1996, il représente le club lors du Forum mondial des collectionneurs de football à Saint-Étienne pendant la Coupe du Monde 1998. Il est responsable de la boutique de 2002 à 2004 (vendeur de 1996 à 2002), Il est nommé dirigeant des "18 ans Nationaux" en août 2005. Lors de la saison 2005-2006 les "18 ans" se font éliminer en 8e de finale de Gambardella contre l'Olympique Lyonnais des Ben Arfa et Benzéma dans les dernières minutes de jeux. Il est toujours dirigeant de la catégorie des "18 ans Nationaux en 2007-2008. Il est également le collectionneur Officiel du club spécialisé sur les maillots nîmois portés par les joueurs.

- Mohamédi Fadil : Ancien dirigeant et entraineur au club de Marguerittes dans le Gard. Ancien dirigeant des 16 ans Nationaux du club, il rejoint les 18 ans en début de saison 2006-2007. Toujours au club et dans cette catégorie en 2007-2008.

  • 16 ans Nationaux

L'entraîneur est Didier Place, ancien joueur professionnel du club. Est dans cette catégorie depuis la saison 2007-2008.

Les groupes de supporters du Nîmes Olympique

  • Les Gladiators Nîmes 1991 (GN91): situés en pesage est, tribune "populaire", les gladiators sont les supporters ultras de Nîmes, ils sont présents depuis 1991 et assistent à toutes les rencontres à l'extérieur.

Ils ont fêtés leur 15 ans avec un magnifique tifo lors du match Nîmes - Pau FC en National (saison 06-07) le samedi 14 Octobre 2006.

  • Les Crocos : Groupe situé au milieu de la tribune Sud, organisent des déplacements et animent la tribune Sud
  • Red Warriors (RW05): Groupe autrefois situé en tribune Nord (à sa création en 2005) , après un passage en tribune sud, ils sont maintenant présents en pesage Ouest depuis fin 2008 .
  • West Side 2008 (WS08): Petit groupe situé en pesage ouest

Sponsors

Le Nîmes Olympique possède plus de 140 sponsors. L'équipementier officiel du Nîmes Olympique est Erreà. Les partenaires officiels sont : MacDan, la ville de Nîmes, Veolia Propreté, Erreà, SAVR et le conseil général du Gard.[3]

Les Médias

  • La chaîne locale de la TNT, Télé Miroir, organise depuis la saison 2008-2009 une émission dédiée à l'actualité du club tous les mardis à 21 heures, et diffuse en décalé les rencontres.
  • Le journal local, Midi libre, décrypte de très près l'actualité du club.
  • La radio locale, France Bleu Gard Lozère retransmet tous les matches du championnat en direct.
  • La radio locale, Radio Nîmes diffuse tous les matchs du championnat à domicile en direct et en intégralité retransmis par une jeune fille de 16 ans (92.2 fm).
  • Les différents forums et sites qui nous tiennent au courant des résultats avec des vidéos inédites et photos :

Bibliographie

  • "La véritable histoire de Nîmes Olympique", Jean Orsi
    Tome 1 de 1937 à 1962, paru en 2004
    Tome 2 de 1962 à 1987, paru en 2006
  • "La Faim Des Crocodiles", Paul Coulomb, 1996
  • "Le football Gardois", Max Soulier, 1969

Notes et références

  1. Nîmes Ol.-MHSC 1996, sur lequipe.fr
  2. reprise de Nîmes II, sur nimesolympique.fr
  3. Liste des sponsors, sur nimesolympique.fr

Lien externe


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de Nîmes Portail de Nîmes
Ce document provient de « N%C3%AEmes Olympique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nimes Olympique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nîmes Olympique — Full name Nîmes Olympique Football Club Nickname(s) Les crocodiles Founded 10 April 1937 …   Wikipedia

  • Nîmes Olympique — Olympique Nîmes Nombre completo Nîmes Olympique Football Club Apodo(s) Los Cocodrilos Fundación 10 de abril de 1937 Estadio Stade …   Wikipedia Español

  • Nîmes Olympique — ist ein französischer Fußballverein aus der Stadt Nîmes im südfranzösischen Département Gard. Gegründet 1901 als Sporting Club de Nîmes, nahm er 1937 seinen heutigen Namen an. Die Vereinsfarben sind Rot und Weiß; die Ligamannschaft spielt im… …   Deutsch Wikipedia

  • Nîmes Olympique — Pour les articles homonymes, voir NO. Infobox club sportif Nîmes Olympique …   Wikipédia en Français

  • Saison 2010-2011 du Nîmes Olympique — Nîmes Olympique Saison 2010 2011 …   Wikipédia en Français

  • Saison 2008-2009 du Nîmes Olympique — Nîmes Olympique Saison 2008 2009 Généralités Président(s) …   Wikipédia en Français

  • Saison 2009-2010 du Nîmes Olympique — Nîmes Olympique Saison 2009 2010 Généralités Président …   Wikipédia en Français

  • Historique du Nîmes Olympique en Coupe de la Ligue — Le Nîmes Olympique a participé à quatorze éditions de la Coupe de la Ligue. Sommaire 1 Historique 2 Compétitions non officielles 2.1 Coupe de la Ligue 2.2 Coupe …   Wikipédia en Français

  • Bilan saison par saison du Nîmes Olympique — Cet article présente le bilan saison par saison du Nîmes Olympique depuis sa création en 1937. Il contient également des informations sur les neuf saisons où le club a évolué sous le statut amateur et sur les six saisons dites de guerre (1939… …   Wikipédia en Français

  • Internationaux du Nîmes Olympique — Internationaux français passés par le Nîmes Olympique Nom Sélections Sélections au NO Ben Mohamed Abdelessem 1 0 Jean Pierre Adams 22 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”