Arabe standard moderne
Arabe standard moderne
العربية [al ʿarabīya]
Parlée dans 22 Pays arabes, ainsi qu'en Drapeau d'Iran Iran, Flag of Palestine.svg Autorité palestinienne, Drapeau d'Érythrée Érythrée, Drapeau du Mali Mali, Drapeau du Niger Niger, Drapeau de Malte Malte, Drapeau du Tchad Tchad, Drapeau de Turquie Turquie
Nombre de locuteurs 280 millions
Typologie VSO flexionnelle
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle de 25 États
Codes de langue
ISO 639-1 ar[1]
ISO 639-3 arb
IETF arb
Échantillon
Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme en arabe standard (voir le texte en français)

المادة 1

يولد جميع الناس أحرارًا متساوين في الكرامة والحقوق. وقد وهبوا عقلاً وضميرًا وعليهم أن يعاملوا بعضهم بعضًا بروح الإخاء

L’arabe standard moderne est le nom que la majorité des universitaires occidentaux[2] donnent à une variante moderne de la langue arabe, celle qui est enseignée dans les écoles contemporaines, par opposition à l'arabe classique ancien (langue de la poésie préislamique), à l'arabe coranique (langue du Coran), et à l'arabe classique post-coranique (langue de la civilisation arabo-musulmane).

L'arabe standard moderne et l'arabe classique constituent ensemble l'arabe littéraire. La diglossie de la langue arabe fournit en effet deux registres de langue, l'arabe littéraire et l'arabe dialectal. Il est considéré comme une langue-toit.

Sommaire

Spécificité de l'arabe standard moderne

Évolution de l'arabe classique

Article détaillé : Arabe classique.

L'arabe standard moderne est une variante moderne et standardisée dont la source est l'arabe classique poétique et coranique normalisée par les grammairiens des premiers siècles de l'islam. La modernisation de l'arabe s'est produite au début du XIXe siècle, dans le grand mouvement de renaissance arabe appelé la Nahda (renaissance), essentiellement opérée par des intellectuels syriens, libanais, palestiniens et égyptiens. Ils procédèrent à l'isti'rab (arabisation) : simplification de la syntaxe et introduction de nouveaux mots pour décrire des objets ou des concepts modernes (comme train ou démocratie) par le procédé de l'analogie (al-qiyas) - 60 % du vocabulaire arabe classique actuel est issu de cette modernisation, qui a également affranchi la langue du domaine religieux[3].

C'est cette variété d'arabe sécularisée qui est employée dans la plupart des écrits et, à l'oral, dans les situations officielles ou formelles (discours religieux, politiques, journaux télévisés), dans tous les pays dont l'arabe (sans autre précision) est langue officielle, et comme langue commune entre pays arabes.

Distinction entre « arabe littéral » et « arabe dialectal »

Article détaillé : Arabe dialectal.

L'arabe standard moderne se distingue aussi, par diglossie, de l'arabe dialectal, langue vernaculaire parlée au quotidien, expression de l'appropriation de la langue du conquérant par les populations locales, un processus commencé dès les premiers temps de l'expansion de l'islam. Cette variété idiomatique recouvre plusieurs dialectes locaux pouvant varier assez fortement d'un pays à l'autre. Dans tous les pays arabes, la langue nationale est composée des divers dialectes locaux plus ou moins éloignés de l'arabe classique, chacun apportant sa richesse.

Cependant, avec l'élévation du niveau de l'éducation et la modernisation des modes de vie, l'écart entre la langue écrite standard et les langues vernaculaires tend à se réduire. Dans la réalité des échanges linguistiques, il n'y a pas de séparation étanche entre arabe littéral et arabe dialectal, mais plutôt un continuum où dominent les formes mixtes, les locuteurs combinant, de manière variable selon les contextes, des éléments propres à leur parler et d'autres qui sont empruntés à la langue écrite.

Linguistique

Cette section se veut une présentation générale des différents domaines de l'étude linguistique de l'arabe standard moderne, et chaque section ci-dessous renvoie à un article détaillé qui fournit de plus amples détails en rapport avec chacune de ces aspects linguistiques spécifiques.

Système phonologique

Article détaillé : Prononciation arabe.

La prononciation de l'arabe est étudiée par trois sciences linguistiques complémentaires qu'il convient de ne pas confondre, la phonétique, la phonologie, et l'orthophonie. Cette dernière est normative et comprend l'étude de la cantillation des textes arabes liturgiques.

Écriture

Article détaillé : Écriture de l'arabe.

Grammaire

Article détaillé : Grammaire arabe.

La grammaire arabe étudie la formation des mots, la morphologie, et leur composition en phrases, la syntaxe.

L'arabe, comme l'hébreu, est une langue sémitique. Leur morphologie fonctionne sur le principe de radicaux principalement verbaux à trois consonnes (le plus souvent). Des voyelles s'y ajoutent pour former les différentes formes des flexions verbale et nominale ainsi que des dérivés, parfois au moyen d'affixes et d'alternances vocaliques.

Notes et références

  1. code générique
  2. pour beaucoup de locuteurs arabes, la distinction n'est pas si nette, il y a plutôt une série de niveaux différents de la même langue
  3. Edward Said, « Faut-il préférer le classique au dialectal ? La langue arabe, la Rolls et la Volkswagen », Le Monde diplomatique, août 2004 ]

Voir aussi

Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Bibliographie

Classement par date d'édition des ouvrages :

  • T. F. Mitchell, Professeur de langue anglaise et de linguistique générale à l'Université de Leeds, Colloquial Arabic, collection « Teach Yourself Books », Hodder and Stoughton Ltd, London 1962, dixième impression 1980, (ISBN 0-340-26519-1)
  • Boutros Hallaq, Agrégé de l'Université, L'arabe pour tous, collection « les langues pour tous », Presses Pocket, 1984, (ISBN 978-2-266-01340-8)
  • Michel Neyreneuf et Ghalib Al-Hakkak, Grammaire active de l'arabe, collection « les langues modernes », Le Livre de Poche, Paris 1996.
  • Thomas Bauer, Arabic Writing, article paru dans The World's Writing Systems, ouvrage collectif sous la direction de Peter T. Daniels et William Bright, Oxford University Press, 1996.
  • Toufic Fahd, Études d'histoire et de civilisation arabes, Éditions Isis, 1997, (ISBN 975-428-106-8) version en ligne
  • Mathieu Guidère, Arabe grammaticalement correct ! Grammaire alphabétique de l'arabe, Éditions Ellipses, Paris 2001, (ISBN 2-72980923-6)
  • Ghani Alani, L'Écriture de l'écriture : Traité de calligraphie arabo-musulmane, éd. Dervy, 2002.
  • Régis Blachère et Maurice Gaudefroy-Demombynes, Grammaire de l'arabe classique, Maisonneuve et Larose, cinquième édition, 2004.
  • Kristen Brustad, Mahmoud Al-Batal, Abbas Al-Tonsi, A Textbook for Arabic: Part Two, Georgetown University, Washington, DC, 2005 (ISBN 978-1589010963), 1e édition 1997, (ISBN 0-87840-350-7)
  • Boutros Hallaq, Agrégé de l'Université, Professeur à l'université de la Sorbonne nouvelle Paris III, Quarante leçons pour parler arabe, collection « langues pour tous », Univers Poche, Pocket, Paris 2009, (ISBN 978-2-266-18910-1)
  • Dictionnaire Mounged de poche (français arabe ─ فرنسيّ عربيّ), éditions Dar el-Machreq, dixième édition, Beyrouth.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arabe standard moderne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arabe standard — moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe Littéral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe litteral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe littéral — Arabe standard moderne Arabe standard moderne العربية [al ʿarabīya] Parlée dans 22 Pays arabes (y compris …   Wikipédia en Français

  • Arabe (langue) — Arabe Pour les articles homonymes, voir Arabe (homonymie). Arabe العربية [al …   Wikipédia en Français

  • Arabe Dialectal — L arabe dialectal (العربية الدّارجة, al ʿarbiyat al dārija) est un terme qui recouvre en fait plusieurs dialectes différents tous issus d un mélange entre la langue arabe parlée à l époque de l expansion arabo musulmane (et dont l arabe standard… …   Wikipédia en Français

  • Arabe algerien — Arabe algérien Algérien الـجزايريية [al jazayriya] Parlée en Algérie Région Maghreb Nombre de locuteurs environ 37 millions. Typologie SVO Flexionnelle …   Wikipédia en Français

  • Arabe littéraire — Arabe classique L’arabe classique (ou arabe littéraire) est une des formes de l’arabe utilisée au Moyen Âge dans les textes littéraires pendant le califat omeyyade et abbasside (entre les VIIe et IXe siècles). Cette langue se fonde sur les… …   Wikipédia en Français

  • Arabe nedromien — Arabe nedromi nedromi الندرومي[nedromi] Parlée en  Algérie  Maroc …   Wikipédia en Français

  • Arabe bougiote — Arabe bougiote, béjaoui البجاوية [bejaouia] Parlée en  Algerie !Algérie Région …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”