Lavaur (Tarn)


Lavaur (Tarn)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavaur.

43° 41′ 59″ N 1° 49′ 11″ E / 43.6997222222, 1.81972222222

Lavaur
Vue aérienne de Lavaur
Vue aérienne de Lavaur
Armoiries
Administration
Pays France
Région Midi-Pyrénées
Département Tarn
Arrondissement Castres
Canton Lavaur (chef-lieu)
Code commune 81140
Code postal 81500
Maire
Mandat en cours
Bernard Carayon
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Tarn et Agout
Démographie
Population 10 364 hab. (2008)
Densité 165 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 41′ 59″ Nord
       1° 49′ 11″ Est
/ 43.6997222222, 1.81972222222
Altitudes mini. 105 m — maxi. 274 m
Superficie 62,83 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Lavaur (en occitan La Vaur) est une commune du département du Tarn, dans la région Midi-Pyrénées, en France. La population de la commune est d'environ 11 000 habitants (en 2011) et son unité urbaine compte environ 12 500 habitants.

Sommaire

Géographie

Lavaur se tient sur la rive gauche de l'Agout. Il se situe à l'est-nord-est de Toulouse, au sud de Gaillac et à l'ouest de Castres. Ses habitants sont les Vauréens et Vauréennes.

Histoire

Lavaur vient du gaulois vobero signifiant "ruisseau caché" ou "ravin". Cette etymologie, ayant transité par l'occitan Vauro, correspond totalement avec la topographie du site (voir Géographie).

  • 1025 : une petite ville fortifiée est décrite dans plusieurs écrits.
  • 1098 : construction de l'église Saint-Alain. Le terrain est offert par Isarn alors évêque de Toulouse.
  • 1181 : la ville est assiégée car abritant un foyer d'hérétiques Cathares. Elle se rendra rapidement à ses assaillants.
  • 1211 : Lavaur est prise par Simon de Montfort pendant les croisades des Albigeois après un siège de plus d'un mois. Dame Guiraude, châtelaine responsable de la ville est précipitée dans un puits. Quatre-vingts chevaliers sont pendus et quatre cents parfaits et parfaites sont brûlés sur des bûchers.
  • 1220 : suite à la mort de Simon de Montfort, Lavaur est repris par le futur Raymond VII. Il extermine entièrement la garnison de la ville.
  • 1226 : Louis VIII suite à sa campagne pour soumettre le Languedoc, fait une escale à Lavaur. Les cordeliers, avec l'aide de Sicard VI vicomte de Lautrec, s'implantent à Lavaur en dehors de la ville.
  • 1229 : destruction des fortifications de la ville suite au traité de Meaux entre Louis IX et Raymond VII.
  • 1317 : Bulle de Jean XXII pour la naissance de l'évêché de Lavaur. Il est délimité en 1318, il s'en suit un important développement de la ville. Certains prélats sont célèbres dans la longue liste des évêques de Lavaur.
  • Vers 1369-70 : les habitants de la ville contraignent les troupes anglaises conduites par Jean Chandos à se retirer.
  • 1468 : Louis XI établit Lavaur en comté.
  • 1483 : Lavaur revient dans le domaine royal de Charles VIII. Une terrible épidémie de peste décime la ville.
  • 1540 : une session des États généraux du Languedoc est tenue à Lavaur pour débattre d'un projet d'un canal de navigation entre Garonne et Méditerranée, le futur Canal du Midi.
  • 1562 : des frères cordeliers sont martyrisés par les Huguenots.
  • 1589 : les États de la Ligue en Languedoc, prêtent serment à Lavaur de ne jamais reconnaître comme roi un hérétique.
  • 1642 : fondation du monastère Sainte-Claire.
  • Milieu du XVIIIe siècle : création d'une manufacture royale de soies et d'étoffes.
  • 1800-1926 : Lavaur est sous-préfecture du Tarn.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1815 1818 Pierre Daguilhon-Pujol - Avocat
1818 1830 Marius Devoisins-Lavernière - -
1830 1846 Jean-Antoine Audouy - Notaire royal
1846 1852 Osmin Daguilhon-Lasselve - Magistrat
1852 1863 Marcelin Mazas - -
1863 1866 Jules Tréneuil - Magistrat
1866 1870 Henri Loupiac - Notaire
1870 1880 Etienne Devoisins-Lavernière - -
1880 1882 Héliodore d'Heilhes - -
1882 1883 Étienne Mazas - -
1883 1888 Gabriel Cambefort - Notaire
1888 1896 Firmin Carles de Carbonière - Avocat
1896 1941 Georges Guiraud - Médecin
1941 1945 Joseph Bourdoncle de Saint-Salvy - Capt. de vaisseau
1945 1947 René Bel - Avoué plaidant
1947 1971 Raoul Lacouture - Industriel
1971 1976 André Talazac - Chirurgien
1977 1989 Jacques Esparbié Radical-Socialiste Photographe de presse
1989 19/06/1995 Pierre Lozar PS Enseignant
19/06/1995 en cours Bernard Carayon UMP Consultant
Les données antérieures ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[1] et INSEE[2])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
5 500 6 237 6 551 6 672 7 179 7 205 7 014 7 015 7 331
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
7 331 7 438 7 376 7 331 7 563 6 929 6 963 6 477 6 382
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6 535 6 388 6 130 5 443 5 704 6 045 5 502 5 913 5 934
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
6 291 7 665 7 897 7 972 8 148 8 537 9 860 10 036 10 364

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Monuments et lieux touristiques

Cathédrale Saint-Alain
Tour des Rondes
  • La Cathédrale Saint-Alain et son jacquemart
  • Les jardins de l'Évêché, aménagés dans le style dit "à l'anglaise" à l'emplacement de l'ancien évêché rasé pendant la Révolution.
  • L'église Saint-François, dite des Cordeliers avec son grand orgue Puget (1866). Ancienne église conventuelle des Cordeliers (Franciscains), fondée par Sicard, baron d'Ambres. Après la suppression du couvent, l'église devient paroissiale de 1802 à 1963.
  • Le Plô (site du château de Lavaur aujourd'hui disparu).
  • La Tour des Rondes. L'un des derniers vestiges des fortifications de la vieille ville.
  • Le Monastère des Clarisses. Fondé en 1642 par Sérène de Vézins, religieuse clarisse du monastère du Salin à Toulouse. Détruit pendant la Révolution, il est relevé en 1802. La chapelle actuelle (1837), abrite depuis 1852, dans une châsse, le corps de sainte Clémentine, vierge et martyre romaine, découvert dans la catacombe des Saints Thrason et Saturnin à Rome.
  • Pont de Lavaur, pont routier en maçonnerie sur l'Agout, construit entre 1773 et 1791, conçu par Joseph-Marie de Saget, dit De Saget aîné.
  • Viaduc de Lavaur, pont ferroviaire en maçonnerie sur l'Agout (voie ferrée de Montauban à Castres), construit entre 1882 et 1884 suivant les plans de Paul Séjourné.

Personnes célèbres nées à Lavaur

Industrie

Justice

Établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM) de 60 places ouvert en 2007[3]. La première évasion de ce type d'établissement en France a lieu à Lavaur en juin 2009[4].

Agriculture

Sport

Villes voisines

Jumelage

Drapeau de l'Espagne El Vendrell (Espagne)

Notes et références

  1. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  2. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  3. « Une directrice pas comme les autres tournée vers les autres », dans Lavaur Le mag, no 26, avril 2007, p. 16 [texte intégral] 
  4. Richard Bornia, « Un mineur s'évade de la prison de Lavaur », dans [Dépêche du Midi], 12 juin 2009 [texte intégral] 

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lavaur (Tarn) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lavaur (Tarn) — Para otros usos de este término, véase Lavaur. Lavaur La Vaur …   Wikipedia Español

  • Lavaur (Tarn) — Lavaur …   Deutsch Wikipedia

  • Lavaur, Tarn — French commune nomcommune= Lavaur Aerial view of Lavaur |région= Midi Pyrénées département= Tarn arrondissement=Castres canton= Canton of Lavaur (chief town) insee=81140 cp=81500 maire=Bernard Carayon mandat=2001 2008 intercomm=Communauté de… …   Wikipedia

  • Lavaur — ist der Name mehrerer Gemeinden und eines Kantons in Frankreich: Lavaur (Dordogne), Gemeinde im Département Dordogne Lavaur (Tarn), Gemeinde im Département Tarn Kanton Lavaur, Kanton im Département Tarn Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Lavaur — is the name of several communes in France:* Lavaur, Dordogne, in the Dordogne département * Lavaur, Tarn, in the Tarn département …   Wikipedia

  • Lavaur Cathedral — ( Cathédrale Saint Alain de Lavaur ) is a former Roman Catholic cathedral, and national monument of France, located in the town of Lavaur, Tarn.Until the French Revolution this was the seat of the Bishop of Lavaur.External links*… …   Wikipedia

  • Tarn (department) — Tarn   Department   Coat of arms …   Wikipedia

  • Tarn [2] — Tarn, Departement im südlichen Frankreich, nach dem Fluß T. benannt, aus den Diözesen von Albi, Castres und Lavaur der ehemaligen Provinz Languedoc gebildet, grenzt im N. und NO. an das Depart. Aveyron, im SO. an Hérault, im S. an Aude, im SW. an …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lavaur — puede referirse a Lavaur, comuna francesa situada en Dordoña. Lavaur, comuna francesa situada en Tarn. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aquí a través de …   Wikipedia Español

  • Lavaur — (spr. Lawohr), 1) Bezirk im französischen Departement Tarn; 14,4 QM, 54,000 Ew. in 5 Cantonen; 2) Hauptstadt desselben, am Agon; College, Bibliothek, Seidenspinnereien, Färberei, Gerberei, Seidenbau, Steinkohlengruben; 7200 Ew. Hier 1212 Concil… …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.