Jardin


Jardin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jardin (homonymie).

Un jardin (de l'allemand "Garten" signifiant "enclos") est un espace extérieur ou intérieur, clos ou délimité où l'on cultive des végétaux, doté selon l'usage d'équipements hydrauliques, d'entretien, d'aides à la végétation, de circulations, d'espaces, meubles et constructions fonctionnels ou décoratifs. Ces végétaux peuvent être des fleurs, des légumes, des arbres fruitiers ou d’ornement, une pelouse, des collections végétales. Le terme est également accepté pour un espace clos constituant un décor entièrement minéral typique du jardin japonais.

Les jardins sont des objets de culture incontestables et universels (mais originellement, au sens restreint, uniquement issus de cultures eurasiennes: jardins arabes, perses, européens, indiens, chinois et japonais ... Le jardin ne fait pas partie des cultures amérindiennes, africaines et océaniennes). Contrairement à un patrimoine terminé qui se présente durablement de façon identique, les végétaux donnent aux jardins même les plus formels une dimension dynamique irréductible, qui change chaque jour, avec les saisons et les années.

Sommaire

Le jardin dans le cœur des Français

En 2009, pour les Français, le jardin est la deuxième "pièce" la plus importante de la maison juste derrière le salon, mais devant la cuisine[1] ! Un Français sur quatre considère en effet que l'adoption de comportements plus écologiques passe d'abord par un habitat plus vert et des villes plantées d'arbres. Plus de la moitié des propriétaires de jardin déclarent utiliser des techniques de traitement naturel sans pesticides ou engrais chimiques, récupérer les eaux de pluie ou encore composter leurs déchets organiques.

Selon Noé-Conservation[2], les jardins français couvrent plus d’un million d’hectares ; c'est 4 fois la superficie totale de toutes les réserves naturelles, ce pourquoi cette ONG encourage à y protéger la biodiversité et en particulier les papillons[3] (considérés comme bon indicateur de la biodiversité) qui ont par exemple au Royaume-Uni décliné de 71 % en 20 ans. Ce taux étant proche de ceux constaté dans la plupart des pays industriels et agricoles d'Europe de l'Ouest. Des jardins écologiques et des jardins communautaires apparaissent en Europe notamment depuis les années 1990, notamment dans les écoquartiers, mais pas uniquement.

Évolutions futures : Selon une étude prospective[4] à 10 ans (financée par l'association Promojardin, [5] qui a porté sur les jardins et leur place dans la vie des Français en 2020, leur statut ne devrait pas beaucoup évoluer, restant important voire devenant plus important encore, leur valeur de refuge, source de détente, d'intimité et d'oxygène mais aussi de vie familiale restant privilégiés.
"Les Français recherchent dans le jardin privatif, une intimité et une personnalisation qui les valorise dans leur environnement social", notamment en ville. Ils apprécient aussi les espaces verts publics, avec trois éléments nouveaux qui émergent ou se confortent : une partie terrasse, conviviale, intégrant une espace repas, suivi d’une zone plutôt réservées aux loisirs et aux enfants puis un potager mixte, fruits et légumes et espace plus naturel. La présence d'un point d’eau (bassin, petite mare à vocation environnementale) voire parfois d’une piscine semble désirée.
Dans l'aménagement et le choix des plantes, delon l'enquête la naturalitée prend et prendra de l'importance, et le jardin sera plus densément végétalisé (avec l'aide de bacs, pots, massifs, haies, plantes grimpantes..) en réponse aux « nouvelles aspirations environnementales », avec une préférence pour les graminées et fleurs sauvages, mais avec également une place pour les plantes aquatiques, aromatiques ou médicinales. Le concept de jardin devrait enfin aussi tendre à coloniser l'enveloppe de la maison avec les toitures végétalisées et murs végétalisés ou le principe du mur végétal.
Néanmoins la rose reste en 2011, selon cette enquête, la fleur préférée des Français, et les tons rouges seraient les préférés dans le jardin.

Les différents types de jardin

Article détaillé : Types de jardins.

Le jardin peut être privé ou public, payant ou accessible gratuitement, géré par un particulier, une institution officielle, une association, une entreprise ou une fondation :

  • Lorsqu'il s'agit d'un lieu public on parle plutôt d'un jardin public ou d'un parc quand il s'agit d'un jardin étendu et clos attenant à un palais, un château, un bâtiment officiel, une ancienne usine, un musée comme le jardin à l'italienne des villas toscanes, le Parc André Citröen à Paris ou le célèbre parc du château de Versailles.
  • Un jardin est le plus souvent un enclos attenant à une habitation, utilisé soit à des fins d'agrément, on dit alors « jardin d'agrément », soit à des fins utilitaires ou commerciales comme la production de légumes ou de fruits, on dit alors « jardin potager » ou « verger ». En Chine, il pouvait servir aussi de lieu de production de la soie, grâce à l'élevage de vers à soie dans une partie du jardin. En Perse, en Inde, en Chine et dans la plupart des pays d'Asie, le jardin pouvait servir aussi à la culture de fleurs destinées ensuite à l'ornementation, au sacrifice, à la décoration ou à la vente en complément d'autres revenus liés à l'agriculture, à l'artisanat ou au commerce. Nous devons au célèbre anthropologue anglais Jack Goody des descriptions et des analyses sur la place qu'occupe la culture des fleurs au sein même de la vie quotidienne de nombreuses sociétés ou communautés, le plus souvent dans des parcs et des jardins.
  • Lorsque cet enclos est situé dans l'habitation, il s'agit d'un jardin d'intérieur (véranda ou jardin d’hiver), très fréquent dans les régions aux températures très contrastées entre l'été et l'hiver, le jour et la nuit, la plaine et la montagne. Lorsqu'il s'agit de cultures réalisées à des fins commerciales on parlera plutôt de culture maraîchère. Ces plantations sont souvent réalisées sous serres.
  • Réunissant des collections de plantes à des fins scientifiques (médecine, agriculture, industrie) ou de loisir, on parlera de « jardin botanique », comme le célèbre Jardin des Plantes de Paris créé au XVIIe siècle. La plupart des capitales européennes créent entre le XVIIe et le XIXe siècle leurs propres jardins botaniques dont l'intérêt est lié aux découvertes de nouvelles espèces végétales ou animales dans le monde au cours de cette même période. Le jardin botanique, notamment dans les Provinces-Unis (Hollande), en France, en Angleterre et en Allemagne, voit ainsi son essor lié à la fois à l'exploration du globe (accélération de la globalisation), à la révolution scientifique du XVIIe siècle, et à la révolution économique du XVIIIe siècle.
  • Si l'entretien est vraiment trop négligé, volontairement ou involontairement, le jardin est dit « en friche », comme on peut en trouver dans les banlieues proches des grandes villes, en bordure ou même plus à l'extrémité lorsque l'urbanisation est très dense : Hong-Kong, Tokyo, Beijing, Shanghaï, New-York, Bombay, Dehli, Calcutta, Djakarta, Paris, Moscou, Rome, Amsterdam... Les friches quelles soient industrielles ou liées à l'habitation de particuliers, sont convoitées par de nombreux acteurs de la vie politique (municipalités), économique (promoteurs immobiliers, entreprises) ou culturelle (associations) des agglomérations, grandes, moyennes ou petites.

Les styles de jardins

On distingue classiquement :

  • le jardin persan et les jardins moyen-orientaux remontent à la plus haute antiquité, aux premiers jardins humains, terrassés, géométriquement ordonnés autour d'un bassin : les jardins suspendus de Babylone ont façonné l'imaginaire méditerranéen antique.
  • le jardin espagnol ou hispano-mauresque, sensuel et parfumé, en est la continuation pendant le Moyen Âge sous l'impulsion des agronomes andalous.
  • le jardin maniériste, le jardin symbolique, le jardin toscan, s'enrichissent à la renaissance de statues, grottes, labyrinthes etc.
  • le jardin à la française, triomphe du classicisme, en dérive directement. André Le Nôtre lui donne une dimension monumentale et le normalise.
  • le jardin à l'anglaise, uniquement en courbes, creux et bosses, ses fabriques, et ruines théâtrales, sa vocation à la balade romantique, ses désordres apparents et sa variété végétale est une réaction au formalisme du jardin classique qui rompt avec l'histoire du jardinage.
  • le jardin à l'italienne, caractérisé notamment par des rocailles et des bassins, les jardins de la Riviera en sont la version moderne.
  • le jardin chinois est plus narratif que le jardin occidental.
  • le jardin japonais exprime une esthétique savante de la perfection combinée au respect de la nature.
  • le jardin d'histoire naturelle et le jardin botanique sont des collections de plantes rassemblées dans un but pédagogique, de conservation ou d'acclimatation, ils se développent depuis le XVIe siècle.
  • le jardin écologique fait de la protection et gestion restauratoire de la biodiversité une priorité.

Les éléments du jardin

Labyrinthe des jardins de Glendurgan

Les bâtiments du jardin ou le jardin dans le bâtiment

La protection des parcs et jardins au titre des monuments historiques

Fin 2007[6], 2 034 parcs et jardins étaient protégés (dont 579 classés et 1 455 inscrits) au titre de la loi du 31 décembre 1913 des monuments historiques. Les propriétaires (quoique les jardins puissent faire l’objet de propriétés multiples) sont surtout privés. La campagne « Visitez un jardin en France » a été l’occasion de découvrir des jardins privés ou publics, historiques ou contemporains, parcs floraux ou botaniques. Le souci d’une meilleure connaissance des jardins et celui de leur caractère historique se sont révélés beaucoup plus tard que celui des éléments plus « classiques » du patrimoine, monuments, objets d’art. Le terme de jardin n’apparaît pratiquement pas dans les arrêtés de protection du XIXe siècle et très peu avant 1920. C’est même plus généralement des années 1930 que datent beaucoup d’arrêtés de protection de parcs ou de jardins. Ils sont alors identifiés, nommés, mais rarement décrits.

Voir aussi

Articles connexes

Annexes

Notes et références

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


  • Portail de l’horticulture et des jardins Portail de l’horticulture et des jardins

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jardin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jardin — [ ʒardɛ̃ ] n. m. • déb. XIIe; de l a. fr. gart, jart, frq. °gart, °gardo « clôture » 1 ♦ Terrain, généralement clos, où l on cultive des végétaux utiles ou d agrément (dans ce cas, plus petit que le parc). Jardin fruitier, potager. ⇒ 2. clos, 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • jardin — JARDIN. s. m. Lieu descouvert, ordinairement fermé, & joignant les maisons, dans lequel on seme des legumes, des fleurs, & l on plante des arbres, &c. Grand jardin. beau jardin. jardin potager. le jardin des plantes. les allées d un jardin. les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Jardin — (frz. für „Garten“), Le Jardin oder Jardín ist der Name folgender Orte: Jardin (Isère), Ort im Département Isère, Region Rhône Alpes, Frankreich Le Jardin, Ort im Département Corrèze, Region Limousin, Frankreich Jardín, eine Gemeinde in Antioquia …   Deutsch Wikipedia

  • jardín — (Del fr. jardin, dim. del fr. ant. jart, huerto, y este del franco *gard, cercado; cf. a. al. ant. gart, corro, ingl. yard, patio). 1. m. Terreno donde se cultivan plantas con fines ornamentales. 2. Retrete o letrina, especialmente en los buques …   Diccionario de la lengua española

  • jardín — sustantivo masculino 1. Terreno con árboles, flores y plantas de adorno: La brigada municipal está arreglando los jardines del barrio. Locuciones 1. ciudad* jardín. 2. jardín botánico Terreno donde se cultivan plantas para su investigación …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Jardin — may refer to:Locations*Jardin, Isère, a village in Isère, France. *Le Jardin, a village in Corrèze, France.Family name*Alexandre Jardin, a French writer and film director *Pascal Jardin, a French writer and screenwriter *Jean Jardin, a French… …   Wikipedia

  • Jardin Yu — Le jardin Yu (雨园 pinyin : yǔyuán, jardin de la pluie) est un célèbre jardin de deux hectares situé à Shanghai, en Chine. Il date du XVIe siècle. 31°13′45″N 121°29′15″E / …   Wikipédia en Français

  • jardin — Jardin, Paradisus, Picard Gardin, a Garder {{t=g}}aréudô{{/t}} idem valet quod Irrigo, {{t=g}}ardéia{{/t}} irrigatio. Hinc i literae adiectione Jardin dicimus, quod irrigari soleat. Jardin à herbes et arbres, Hortus. Jardin à violettes,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Jardin — Nom surtout porté du côté de la Normandie (61, 72 notamment). Désigne celui qui possède un jardin ou habite un lieu dit le Jardin. Le nom se rencontre sous la forme Jardine en Alsace Lorraine. Diminutifs : Jardinaud (23), Jardinet (16, 87),… …   Noms de famille

  • Jardín — is a town and municipality in Antioquia Department, Colombia. Part of the subregion of Southwestern Antioquia …   Wikipedia

  • Jardin [1] — Jardin (spr. Schardäng), Charles du J., geb. in Amsterdam 1634 (1635); Landschaftsmaler u. Radirer, Schüler von N. Berghem; st. in Venedig 1678 …   Pierer's Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.