Tour (fortification)


Tour (fortification)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tour.
Type de tour de la fin de l'empire romain, ouverte à la gorge, mais interrompant les chemins de ronde des courtines.

Une tour est un ouvrage fortifié, à plan circulaire, carré ou polygonal, et dont l’origine reste imprécise. Dès la plus haute antiquité, les Asiatiques, les Grecs, les Phéniciens et les Étrusques érigeait déjà des tours pour fortifier les murailles de leurs villes et forteresses. Les Romains, qui ont pris la tour aux Étrusques et aux Grecs, les érigeaient généralement à plan carré, et moins souvent à plan circulaire[1]

Avec l’arrivée de l’artillerie, les fortifications deviennent obsolètes, et le siège est désormais considéré comme un duel d’artillerie entre les canons qui attaquent la place forte et ceux qui la défendent. L’art de fortifier va donc consister à donner à ces derniers le maximum d’avantages dans la lutte. Dès le XIVe siècle apparaissent les tours à canons, basses et massives, qui renforcent les forts existants. Ces ouvrages, désignés sous le nom de cavaliers[2], permettent de renforcer des points faibles ou de dominer des fronts[3].

La tour cornière est située à un angle d'un bâtiment ou d'une enceinte.

Sommaire

Notes et références

  1. Comme par exemple pour la Porte d'Auguste, à Nîmes, pour les Portes d’Arroux et de Saint-André à Autun, ou encore pour la Porte de Vézone, à Périgueux.
  2. Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 2, Cavalier.
  3. L'usage de cavaliers a par exemple occasionné de sérieux dommages aux assaillants des divers sièges qu’a eu à subir la ville de La Rochelle, qui a longtemps été considérée comme imprenable.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe

Bibliographie

  • Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, vol. 9, 1856 [lire en ligne] 
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tour (fortification) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fortification — [ fɔrtifikasjɔ̃ ] n. f. • 1360; lat. fortificatio, de fortis « fort » 1 ♦ Action de fortifier une place, de la munir d ouvrages défensifs. Travailler à la fortification d une position clé. 2 ♦ (XVe) Souvent plur. Ouvrage défensif, ou ensemble des …   Encyclopédie Universelle

  • Tour Jean-sans-Peur — Présentation Date de construction 1409 1411 Destination initiale fortification Protection …   Wikipédia en Français

  • Tour de fortification — Tour (fortification) Pour les articles homonymes, voir Tour. Type de tour de la fin de l empire romain, ouverte à la gorge, mais interrompant les chemins de rond …   Wikipédia en Français

  • Tour de défense — Tour (fortification) Pour les articles homonymes, voir Tour. Type de tour de la fin de l empire romain, ouverte à la gorge, mais interrompant les chemins de rond …   Wikipédia en Français

  • Tour de guet — Tour (fortification) Pour les articles homonymes, voir Tour. Type de tour de la fin de l empire romain, ouverte à la gorge, mais interrompant les chemins de rond …   Wikipédia en Français

  • Tour Jeanne d'Arc — Présentation Période ou style Architecture philippienne Type Tour Date de construction XIIIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Tour de doña Ochanda — Présentation Type Maison tour Date de construction XVe siècle Géographie …   Wikipédia en Français

  • Fortification — Planche de Cyclopaedia sur les fortifications. La fortification (du latin fortificatio « action de fortifier ») est l art militaire de renforcer une position ou un lieu contre une attaque par des ouvrages de défense. Par extension, la… …   Wikipédia en Français

  • Tour (édifice) — Pour les articles homonymes, voir Tour. Tour du XIIe siècle en Haute Auvergne Une tour ou un Burj est …   Wikipédia en Français

  • Tour Saint-Nicolas — La tour Saint Nicolas (XIVe siècle) est, avec la tour de la Chaîne et la tour de la Lanterne, l une des trois tours du front de mer de La Rochelle, et l une des deux tours emblématiques du Vieux Port, dont elle constitue la majestueuse porte …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.