Impériale


Impériale

Empire

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Empire (homonymie).
L'aigle, symbole de nombreux empires occidentaux (ici celui de l'Empire byzantin).

Un empire est une région ou un ensemble de régions dirigées par un empereur et, par extension, tout grand État multi-ethnique dont le pouvoir est centralisé et accessible à une partie seulement de la population. Les empires basés sur la terre (comme l'empire Romain, ou la Russie impériale), ont tendance à être monolithiques ; les empires maritimes, comme l'empire athénien ou l'empire britannique, ont des structures plus lâches et des territoires éparpillés. Généralement la notion d'empire sous-entend une conquête.

Par opposition, une fédération, même si elle est multi-ethnique, est fondée sur le consentement de tous.

Sommaire

À travers l'Histoire

Le mot empire vient du latin imperium, un mot désignant le pouvoir des consuls, puis la structure politique de l'Empire romain, fondé en 31 avant J.C.. Pendant plusieurs siècles, le terme d'Empire ne s'appliqua qu'aux États qui se considéraient comme héritiers de l'Empire romain, par exemple l'Empire byzantin, le Saint Empire romain germanique ou l'Empire russe.

L'expression terre d'empire désigne les territoires (souvent limitrophes de la France) appartenant au Saint-Empire romain germanique, hérités du partage de l'empire de Charlemagne entre ses descendants et souvent de culture et de langue allemande. La rive gauche du Rhin est l'exemple type, vu qu'elle recouvre entre autres l'Alsace qui ne devint pour la première fois « française » qu'après les conquêtes de Louis XIV (voir aussi Bourgogne).

Au fil du temps, les monarchies qui se voyaient plus qu'un simple royaume, utilisèrent ce terme ou sa traduction (par exemple la Bulgarie), puis le terme s'appliqua à des monarchies non européennes et à de vastes États non monarchiques.

Le concept politique précède de plusieurs millénaires l'Empire romain ; les empires sont apparus dès que la création des premières villes-États eut rendu la structure administrative possible. Le premier exemple connu est l'Empire akkadien de Sargon.

Les empires peuvent prendre plusieurs formes. Traditionnellement ils sont basés sur l'autorité de puissantes monarchies exercée par un empereur héréditaire, initialement auto-désigné. Historiquement la plupart des empires sont le fruit de conquêtes militaires par des États puissants, les États conquis étant amalgamés dans un ensemble politique plus vaste. La monarchie ou l'oligarchie située dans le territoire originel continue à dominer cette union. Nombre de ces anciens empires maintenaient leur pouvoir sur leurs sujets par le contrôle des ressources vitales. Les historiens parlent de certains de ces régimes comme des « empires de l'eau », car l'ethnie dominante s'arroge le contrôle de l'eau.

L'introduction d'une religion commune a aussi souvent renforcé les empires[précision nécessaire], comme cela s'est produit avec le christianisme avec Constantin Ier pour l'Empire romain[réf. nécessaire].

Impérialisme

Article détaillé : Impérialisme.

La découverte du Nouveau Monde fut l'occasion pour de nombreux États d'Europe de s'embarquer dans des programmes impérialiste d'un type nouveau, la colonisation. Avec ce nouveau modèle, précédemment testé dans l'Ancien Monde aux Îles Canaries et en Irlande, les territoires conquis devenaient de droit subordonnés à l'État impérial, plutôt que de facto comme dans les premiers empires. Ce qui conduisit à de forts ressentiments dans les colonies, et par conséquent au déclin de ce système dès le XVIIIe siècle pour les États-Unis et jusqu'à la fin du XXe siècle pour les autres pays.

Le modèle impérialiste européen a aussi provoqué des découpages géographiques arbitraires. La puissance impérialiste ayant tendance à découper les territoires suivant ses convenances, plutôt qu'en fonction des populations. Par exemple le découpage Irak/Koweït semble plus correspondre aux intérêts pétroliers, qu'à des raisons historiques ou ethniques. De façon générale, l'Afrique souffre encore du décalage entre les frontières étatiques héritées de la période coloniale et les frontières ethniques, généralement beaucoup plus anciennes. Ce décalage a eu différents effets pervers :

  • clanisme : un clan ou une ethnie s'arroge le pouvoir étatique.
  • sécessions : des ethnies, parfois soutenues par l'ancienne puissance coloniale ou par un pays impérialiste, entendent créer leur propre État (guerre du Biafra, du Katanga, etc.).
  • expansionnisme : certains dirigeants justifient leur expansionnisme au nom de l'artificialité des frontières. Ex. : guerre du Koweït.

Les différentes tentatives d'union territoriale destinées à lutter contre ces effets pervers ont échoué :

Empires modernes

Le concept d'"empire" dans le monde moderne, même s'il reste présent politiquement, a commencé à perdre de sa cohérence sémantique. Le seul pays encore gouverné par un empereur, est le Japon, dont la monarchie a une population ethniquement homogène (à 99 % de souche japonaise). Comme les monarchies, exceptées les monarchies constitutionnelles, ont en grande partie perdu la faveur, le terme d'empire est devenu anachronique depuis que les empires coloniaux ont disparu à l'issue du processus de décolonisation.

L'ex-URSS répondait à beaucoup de critères d'un empire, elle n'a jamais revendiqué cette appellation, ni n'a été gouverné par un « empereur » héréditaire (voir l'Empire soviétique). Néanmoins, les historiens la classent de temps en temps comme un empire, à la fois pour sa similarité avec les empires du passé et son influence sur un bloc eurasien multi-ethnique.

Les États multi-ethniques actuels, (la Suisse ou la Belgique par exemple), se voient comme des fédérations volontaires, et non comme des empires; la plupart ont des structures démocratiques, et des systèmes de gouvernement qui répartissent le pouvoir sur plusieurs niveaux fédéraux et provinciaux. Quand des groupes séparatistes existent, les observateurs internes et externes peuvent ne pas être d'accord pour savoir si les actions du gouvernement contre eux sont :

  • un renforcement légitime de la loi contre ces groupes marginaux, violents ou non
  • des violences pour contrôler une population généralement insoumise

La liste des états multi-ethniques où se déroulent actuellement des actes de violence pour ou contre les séparatistes serait trop longue, néanmoins la Chine, la Russie, l'Indonésie et l'Inde se distinguent par leur importance.

Les États-Unis d'Amérique, généralement considérés comme une fédération, fournissent un autre exemple. Parmi les conséquences de la Guerre froide, les États-Unis sont apparus comme la première superpuissance mondiale, et bien que le pays n'ait pas engagé de manière formelle une expansion territoriale depuis l'annexion d'Hawaii et des Philippines, nombreux sont ceux qui suggéraient que sa puissance militaire et économique lui permettait d'exercer une sorte de néo-impérialisme sur une grande partie du monde moderne (voir l'Empire Américain).

Empires historiques

Certaines dates de début et de fin sont approximatives :

Empire Dates d'existence
Achéménide (Empire Perse) 550 av. J.-C. - 330 av. J.-C.
Akkadien fin du XXIVe siècle au début du XXIIe siècle av. J.-C.
d'Alexandre le Grand -334 - -323
Allemand (Saint-Empire romain germanique) 962 - 1806
Allemand (Empire allemand) 1871 - 1918
Allemand (IIIe Reich) 1933 - 1945
Américain
Arabe
Assyrien IXe siècle av. J.-C.- -609
Athénien -478 - -404
Austro-hongrois
Ayyoubide
Aztèques 1375 - 1521
Colonial belge
Brésilien 1822 - 1889
Britannique
Britannique aux Indes (Raj) 1858 - 1947 (Imperial: 1877 - 1947)
Byzantin 395 - 1453
Chola (Inde)
Centre Africain 1977 - 1979
Chinois -221 - 1912
Colonial allemand 1884 - 1918
Colonial danois
Congolais
Latin de Constantinople 1204 - 1261
Coréen - 1919
Égyptien (ancien)
Égyptien (moyen)
Égyptien (nouvel)
Espagnol 1492-1898
Éthiopien 1931-1974
Colonial français
France (Premier Empire) 1804-1815
France (Second Empire) 1852-1870
Ghaznévides (Afghanistan)
Gupta (Inde)
Haïtien 1804 - 1806
Inca 1200 - 1533
Italien
Japonais
Khmer 802 - 1462
Macédonien
Magadhan
Majapahit (Indonésie) XIVe siècle au XVe siècle
Marathe (Inde)
Maurya (Inde)
Mexicain 1822 - 1823, 1864 - 1867
Moghol (Inde) 1526 - 1857
Mongol 1206-1783
Colonial néerlandais 1595-1705
Ottoman 1281-1923
Pagan (Birmanie) 1044-1287
Persan
Portugais
Romain -31 avant J.C. - 476, on considére aussi que l'Empire Byzantin est aussi l'Empire Romain, il aurait donc duré de -31 à 1453[1].
Russe 1721 - 1917
Sassanides (Empire Perse) 224 ap. J.-C. - 651 ap. J.-C.
Séleucide -312 - -64 avant J.C.
Serbe
Songhaï
Colonial suédois
Teotihuacán
Empire timuride 1370 - 1506
Vietnamien - 1945

Articles connexes

Dans les œuvres de fiction

Références

  1. L'Empire gréco-romain, Paul Veyne ISBN 2-02-057798-4
Ce document provient de « Empire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Impériale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • impériale — ● impériale nom féminin Étage supérieur d un omnibus, d un tramway, d un autobus, etc. Dais ou ciel de lit façonné en dôme. Série de cartes, as, roi, dame, valet de même couleur. (On dit aussi série impériale.) ● impériale (expressions) nom… …   Encyclopédie Universelle

  • impériale — 1. (in pé ri a l ) s. f. Jeu de cartes qui tient du piquet et de la triomphe, et où l on nomme également impériale une certaine séquence de cartes. L as, le roi, la dame et le valet de la même couleur, font une impériale. Impériale de coeur.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • imperiale (1) — {{hw}}{{imperiale (1)}{{/hw}}A agg. Relativo all imperatore, all impero: dignità –i. B s. m.  spec. al pl. Partigiani dell imperatore, del Sacro Romano Impero | Milizia dell imperatore. imperiale (2) {{hw}}{{imperiale (2)}{{/hw}}s. m. Parte… …   Enciclopedia di italiano

  • imperiale — agg. [dal lat. tardo imperialis ]. 1. [relativo all impero o all imperatore: autorità i. ; Sua Altezza i. ] ▶◀ ‖ regale. 2. (fig.) [che eccelle per nobiltà o grandezza: portamento i. ] ▶◀ maestoso, nobile, regale, signorile. ● Espressioni:… …   Enciclopedia Italiana

  • imperiale — Imperiale. s. f. Le dessus d un carrosse. L imperiale d un carrosse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Imperiale — Imperiale, Fluß im Sardinischen Herzogthum Genua; fällt bei Oneglia ins Mittelmeer …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Imperiāle — (spr. Ängperial), das mit Sitzen versehene Verdeck mancher Postkutschen (bes. in Frankreich) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Impériale — (franz., spr. äugperiall ), mit Sitzen versehenes Wagenverdeck, s. Bankette, Betthimmel; auch ein Kartenspiel unter zweien mit der Pikettkarte. Speziell in diesem Spiel heißt I. die Vierzahl der Könige, Damen, Buben, Affe oder Sieben und die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Impériale — (frz., spr. ängperiáll), Himmel einer Kutsche, eines Himmelbettes; das mit Sitzen versehene Verdeck eines Wagens; auch ein Kartenspiel zwischen 2 Personen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Imperiale — Imperiale, das mit Sitzen versehene Dach einer Postkutsche …   Herders Conversations-Lexikon

  • imperiale — 1im·pe·rià·le agg., s.m. e f. 1. agg. CO relativo a un impero o a un imperatore: decreto imperiale, residenza imperiale, autorità, dignità imperiale, famiglia imperiale | TS stor. relativo agli imperatori dell antica Roma e al periodo in cui essi …   Dizionario italiano


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.