Giancarlo Fisichella


Giancarlo Fisichella
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fisichella.
Giancarlo Fisichella
Fisichella au Grand Prix d'Italie 2009
Fisichella au Grand Prix d'Italie 2009
Surnom Fisico
Date de naissance 14 janvier 1973
Lieu de naissance Rome (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Qualité Pilote automobile
Équipe Drapeau de l'Italie Ferrari
Nombre de courses 223
Pole positions 4
Podiums 19
Victoires 3
Champion du monde 0

Giancarlo Fisichella est un pilote automobile italien né le 14 janvier 1973 à Rome en Italie. Il a disputé le championnat du monde de Formule 1 entre 1996 et 2009. Après avoir accompli la majeure partie de sa carrière chez Jordan, Benetton, et Renault, puis la saison 2008 et un début de saison 2009 pour la nouvelle écurie indienne Force India, dont il a marqué les premiers points, il a rejoint la Scuderia Ferrari en remplacement de Felipe Massa, blessé, avant le Grand Prix d'Italie 2009, à l'âge de 36 ans.

Sommaire

Biographie

Les débuts

Après avoir fourbi ses armes en karting jusqu'à ses 19 ans, Giancarlo Fisichella accède au championnat d'Italie de Formule 3 en 1992. Vice-champion en 1993, il est titré en 1994, avec en prime une victoire au Grand Prix de Monaco de Formule 3.

En 1995, il quitte brièvement la compétition monoplace pour participer au championnat allemand DTM sur une Alfa Romeo, mais accède au poste de pilote d'essai F1 pour la modeste équipe italienne Minardi.

Carrière en Formule 1

Minardi (1996)

En 1996, il accède à la Formule 1 au sein de cette même équipe Minardi, en remplacement de Taki Inoue initialement prévu comme titulaire mais lâché par ses sponsors. Sans gros moyens financiers dans une équipe désargentée, il ne dispute qu'une saison partielle, obligé de céder son volant à Tarso Marques pour les deux GP sud-américains, puis de laisser totalement son baquet à mi-saison à son compatriote Giovanni Lavaggi, qui apporte un important complément de budget. En parallèle, il court dans l'International Touring Car Championship, déclinaison internationale du DTM, toujours chez Alfa Romeo. Il termine sixième du championnat. Il effectue aussi des essais en Formule 1 pour la Scuderia Ferrari.

Jordan (1997)

Après cette saison d'apprentissage, il rejoint l'écurie Jordan Grand Prix pour la saison 1997 durant laquelle il marque 20 points, tout en prenant progressivement l'ascendant sur son équipier débutant Ralf Schumacher. Il se bat même pour la victoire au GP d'Allemagne face à Gerhard Berger, mais doit abandonner à quelques tours de l'arrivée suite à une crevaison, alors que la 2e place lui était promise. Il décroche finalement une seconde place au GP de Belgique.

Benetton (1998 - 2001)

En 1998, il rejoint l'écurie Benetton, dont il défendra les couleurs quatre saisons durant (1998 à 2001), chacune émaillée d'exploits qui assoient sa réputation de pilote extrêmement talentueux. Il signe sa première pole position en Autriche en 1998, monte à plusieurs reprises sur le podium et domine son équipier Alexander Wurz dès la mi-saison 1998.

Mais malheureusement pour Fisichella, ses belles prestations correspondent au déclin de l'écurie Benetton et ne lui permettent pas de se battre pour la victoire.

Début 2000, Renault rachète Benetton, mais cela ne se traduit pas par une hausse immédiate de la compétitivité des monoplaces d'Enstone, puisque Benetton sert de « laboratoire » à Renault avant le retour officiel de la marque au losange en 2002.

En 2001, l'audacieux moteur en V à 111° qui propulse Fisichella et son jeune équipier Jenson Button nécessite un développement que l'Italien doit assumer au cours d'une saison aux allures de calvaire, où les Benetton-Renault sont reléguées en fond de grille en début de saison.

Cependant quelques embellies arriveront en fin de saison, jusqu'à l'apogée : sur le circuit de Spa-Francorchamps il décroche un podium magnifique.

Mais, en désaccord avec Renault et Flavio Briatore sur les modalités du renouvellement de son contrat, il ne peut participer aux débuts officiels du Renault F1 Team et doit quitter cette prometteuse équipe pour laisser sa place à son compatriote Jarno Trulli, qu'il remplace chez Jordan Grand Prix.

Jordan (2002 - 2003, 1 victoire)

Cette saison 2002 au sein de l'équipe qui l'a vu éclore sera mitigée, sa monoplace n'étant clairement pas en accord avec son talent. Cela ne l'empêche pas de marquer 7 points, soit la presque totalité du score de l'écurie Jordan, son camarade de galère Takuma Sato n'ayant brillé nulle part hormis sur son sol natal.

Il rempile dans l'écurie d'Eddie Jordan la saison suivante, pour une saison paradoxale, puisque, si elle fut globalement catastrophique, elle fut le cadre de sa première victoire en F1, à l'occasion d'un GP du Brésil disputé dans des conditions dantesques. Dans la confusion de la fin de course, la victoire est même accordée à Kimi Räikkönen et ce n'est que dans les jours suivants que la FIA, après re-visionnage des événements des derniers tours, accorde la victoire à Fisichella.

Cependant, en raison du faible niveau de performance et de fiabilité de sa Jordan-Ford, il ne ralliera l'arrivée dans les points qu'une autre fois en 2003, aux États-Unis. Preuve de l'estime que lui porte le milieu de la F1, il est élu « Pilote des Pilotes » par ses pairs en fin d'année, mais aucune top-team ne semble enclin à lui offrir une opportunité.

Sauber (2004)

En 2004, c'est dans l'écurie de Peter Sauber, un de ses grands admirateurs, qu'il trouve refuge, partageant le volant de la C23 avec Felipe Massa. Au fil d'une saison encore une fois impeccable, il marque deux tiers des points de l'écurie, avec notamment une 4e place au Canada.

Mi-2004, au cœur d'un marché des transferts très animé, Giancarlo Fisichella se voit approcher par deux top-teams pour 2005 ; le Renault F1 Team et Williams-BMW. De par les liens qu'il a tissés au sein de l'écurie française, il rejoint Fernando Alonso dans le baquet de l'une des deux Renault R25, et remplace Jarno Trulli, parti chez Toyota Racing.

Renault (2005 - 2007, deux victoires)

Très attendu, bénéficiant enfin d'une voiture capable de jouer la gagne à chaque course, Fisichella remporte le premier Grand Prix de la saison.

Mais la suite s'avère plus délicate puisque qu'il est victime de toutes les malchances possibles ou imaginables et conséquemment, pour la première fois de sa carrière, il est dominé par son coéquipier.

Tandis qu'Alonso file vers le titre mondial, Giancarlo multiplie les performances en demi-teinte et se montre moins impressionnant qu'à l'accoutumée. Sa contribution permet néanmoins à Renault de décrocher les deux titres mondiaux.

La saison 2006 confirme la tendance de 2005, puisque Fisichella continue d'être nettement dominé par Alonso et que, malgré une nouvelle victoire (en Malaisie), il ne parvient pas à s'immiscer dans la lutte pour le titre mondial.

Le départ annoncé d'Alonso chez McLaren lui permet néanmoins de solidifier sa position chez Renault, avec qui il renouvelle son contrat pour 2007.

Mais cette saison 2007 est une nouvelle année de désillusions pour le pilote italien. Non seulement il subit la baisse de performances des monoplaces françaises et n'est pas en mesure de se battre pour les premières places, mais, en plus, il ne parvient pas à imposer sa loi en interne à son nouvel équipier, le débutant finlandais Heikki Kovalainen, qui prend progressivement l'ascendant sur lui au cours de la saison.

Force India (2008 - août 2009)

Sur la Force India au GP de Malaisie 2008

Non retenu par Renault à l'issue de son contrat fin 2007, il signe pour 2008 avec la nouvelle écurie indienne Force India, ex-Spyker F1, et descendante de l'écurie Jordan pour laquelle il a couru en 1997 et en 2002-2003.

Lors du Grand Prix de Belgique 2009, il signe la quatrième pole position de sa carrière, au volant de sa Force India, réalisant la première pole de l'histoire de son écurie. Il convertit cette pole en une brillante deuxième place derrière Kimi Räikkönen, en terminant à 9 dixièmes du pilote Ferrari. Il marque ainsi les premiers points de l'histoire de l'équipe indienne.

Ferrari (septembre 2009 - 2010 - )

Suite à cette performance, il est approché par Ferrari pour remplacer le pilote titulaire Felipe Massa, blessé, après l'intérim de Luca Badoer (jugé peu compétitif). Fisichella quitte Force India avant le Grand Prix d'Italie et est engagé par l'écurie italienne pour épauler Raikkonen et pour devenir son pilote de réserve à partir de 2010[1],[2],[3]. Au soir du dernier Grand Prix de la saison, à Abu Dhabi, Fisichella, qui a éprouvé de grandes difficultés à maîtriser la F60, n'a inscrit aucun point pour Ferrari.

Après la Formule 1

En 2010, Fisichella devient troisième pilote pour Ferrari en Formule 1. Il signe également un contrat de pilote dans l'écurie Ferrari AF Corse SRL en championnat Le Mans Series. Aux côtés de Jean Alesi et Toni Vilander, Fisichella participa aux 24 Heures du Mans 2010, en catégorie LMGT2, au volant d'une Ferrari F430 GT.

Divers

  • Avec son manager Enrico Zanarini, Fisichella a créé sa propre écurie en 2005, le Fisichella Motor Sport. L'équipe dispute le championnat d'Euroseries 3000 ainsi que, depuis 2006, celui de GP2 Series, où elle est engagée sous le nom de FMS International.
  • En juin 2007, Giancarlo a également annoncé le lancement de la Fisichella Motor Sport Academy, une école destinée à préparer aux divers métiers des sports mécaniques.
  • Il parle italien, anglais et un peu le français.

Carrière pré-Formule 1

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Sur la Renault R26 au GP du Canada 2006.


Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Pole positions Victoires Podiums Records du tour Dans les points Abandons Points inscrits Classement
1996 Minardi F1 Team M195B Ford V8 Goodyear 8 0 0 0 0 0 5 0 n.c.
1997 B&H Total Jordan Peugeot 197 Peugeot V10 Goodyear 17 0 0 2 1 6 5 20 8e
1998 Mild Seven Benetton Playlife B198 Playlife V10 Bridgestone 16 1 0 2 0 5 5 16 9e
1999 Mild Seven Benetton Playlife B199 Playlife V10 Bridgestone 16 0 0 1 0 4 7 13 9e
2000 Mild Seven Benetton Playlife B200 Playlife V10 Bridgestone 17 0 0 3 0 5 5 18 6e
2001 Mild Seven Benetton Renault B201 Renault V10 Michelin 17 0 0 1 0 3 7 8 11e
2002 DHL Jordan Honda EJ12 Honda V10 Bridgestone 16 0 0 0 0 4 8 7 10e
2003 Jordan Ford EJ13 Ford V10 Bridgestone 16 0 1 1 0 2 10 12 12e
2004 Sauber Petronas C23 Petronas V10 Bridgestone 18 0 0 0 0 9 1 22 11e
2005 Mild Seven Renault F1 Team R25 Renault V10 Michelin 18 1 1 3 1 11 6 58 5e
2006 Mild Seven Renault F1 Team R26 Renault V8 Michelin 18 1 1 5 0 15 2 72 4e
2007 ING Renault F1 Team R27 Renault V8 Bridgestone 17 0 0 0 0 7 2 21 8e
2008 Force India F1 Team VJM-01 Ferrari V8 Bridgestone 18 0 0 0 0 0 7 0 n.c
2009 Force India F1 Team
Scuderia Ferrari Marlboro
VJM-02
Ferrari F60
Mercedes V8
Ferrari V8
Bridgestone 12 1 0 1 0 1 1 8 14e


Victoires en Formule 1

# Année Manche Date Grand Prix Circuit Position de départ Écurie Voiture
1
2003
03/16
6 avril 2003
Brésil
Interlagos
8e
Jordan-Ford
EJ13
2
2005
01/19
6 mars 2005
Australie
Melbourne
Pole Position
Renault
R25
3
2006
02/18
19 mars 2006
Malaisie
Sepang
Pole Position
Renault
R26

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Giancarlo Fisichella de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Giancarlo Fisichella — Datos personales Competición Fórmula 1 Nacionalidad …   Wikipedia Español

  • Giancarlo Fisichella — Automobil /Formel 1 Weltmeisterschaft Nation: Italien   …   Deutsch Wikipedia

  • Giancarlo Fisichella — Giancarlo Fisichella, nacido el 14 de enero de 1973 es un piloto de Fórmula 1 italiano, actualmente piloto titular del equipo Renault. Con anterioridad, fue piloto en la misma categoría de las escuderías Sauber, Jordan Grand Prix, Benetton y… …   Enciclopedia Universal

  • Giancarlo Fisichella — Infobox F1 driver Name = Giancarlo Fisichella Caption = Fisichella at the 2008 Canadian Grand Prix Nationality = flagicon|ITA Italian Car number = 21 Team = Force India | Team for 2007 = Renault Races = 211 (209 starts) Championships = 0 Wins = 3 …   Wikipedia

  • Fisichella Motor Sport — ist ein italienisches Motorsport Team, das aktuell in der GP2 Serie und der Formel 3000 fährt. Eigentümer des Teams ist der italienische Formel 1 Fahrer Giancarlo Fisichella. Für das GP2 Team schloss sich Fisichella Motor Sport mit dem Team… …   Deutsch Wikipedia

  • Fisichella Motor Sport International — Fisichella Motor Sport ist ein italienisches Motorsport Team, das aktuell in der GP2 Serie und der Formel 3000 fährt. Eigentümer des Teams ist der italienische Formel 1 Fahrer Giancarlo Fisichella. Für das GP2 Team schloss sich Fisichella Motor… …   Deutsch Wikipedia

  • Giancarlo Minardi — (born 18 September, 1947) is the founder and former Managing Director of the now defunct Minardi Formula One team.Minardi was born in Faenza (Ravenna), Italy and has spent his life with cars. As a young boy, his family managed a Fiat dealership… …   Wikipedia

  • Giancarlo Minardi — o Gian Carlo Minardi (nacido el 18 de septiembre de 1947) es el fundador y el director general del equipo de Fórmula 1 Minardi. Minardi nació en la ciudad italiana de Faenza, y comenzó su carrera de hombre de negocios en una exitosa compañía de… …   Wikipedia Español

  • Fisichella Motor Sport — Fisichella Motor Sport, also known as FMS International, is a racing team from Italy. Formed in 2005, the team participated in the GP2 Series from 2006 onwards and Italian F3000. It is a joint venture by Fisichella Motor Sport and Coloni… …   Wikipedia

  • Fisichella — ist der Name folgender Personen: Giancarlo Fisichella (* 1973), Formel 1 Rennfahrer Rino Fisichella (* 1951), italienischer Erzbischof Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort b …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.