Fontaine-L'Évêque


Fontaine-L'Évêque

Fontaine-l'Évêque

Drapeau communal Fontaine-l'Évêque
L'église Saint-Christophe
Belgium location map.svg
Fontaine-l'Évêque
Armoiries Fontaine-l'Evêque Hainaut Belgium Map.png
Géographie
Pays Flag of Belgium (civil).svg Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Flag of Hainaut.svg Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Coordonnées 50°24′N 04°19′E / 50.4, 4.317
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
28,41 km² (2005)

54,53 %
12,30 %
26,15 %
7,02 %

Données sociologiques (source : statbel.fgov.be)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
16.797 (1er janvier 2008)

47,56 %
52,44 %
591 hab./km²

Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
65 ans et +
(1er janvier 2008)

21,05 %
61,96 %
16,99 %

Étrangers 15,35 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 20,88 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 11.582 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Philippe Seghin (MR)
Majorité MR-cdH-Ecolo
Sièges
PS
MR-cdH-Ecolo
25
11
13
Sections de commune
Section Code postal
Fontaine-l'Évêque
Forchies-la-Marche
Leernes
6140
6141
6142
Autres informations
Gentilé Fontainois(e)
Zone téléphonique 071
Code INS 52022
Site officiel www.fontaine-leveque.be

Fontaine-l'Évêque (en wallon Fontinne-l'-Eveke) est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Au 1er janvier 2007, la population totale de cette commune est de 16 754 habitants (7 986 hommes et 8 768 femmes). La superficie totale est de 28,59 km².

Sommaire

Géographie

Fontaine-l'Évêque est une ville du Hainaut, en Belgique francophone. Elle est située à 9 Km à l'ouest de Charleroi, sur la route N90 vers Mons. Elle est à environ 50 Km au sud de Bruxelles et à 15 Km à l'est de Binche. Elle fait partie du Pays noir, ou Pays de Charleroi, qui est marqué par son passé industriel, les charbonnages et la sidérurgie. Fontaine hébergeait des mines et les terrils sont encore visibles.

Fontaine est traversée par un ruisseau, la Babelonne, qui se jette dans l'Ernelle, qui rejoint la Sambre. Elle est donc dans le bassin hydrographique de la Meuse. Le sud de l'entité, à Leernes, est délimité par la Sambre à l'abbaye d'Aulne.

Depuis la fusion des communes, l'entité de Fontaine-l'Évêque contient également les anciennes communes de Leernes et Forchies-la-Marche. Elle est située entre les communes de Courcelles, au nord, de Charleroi, à l'est, d'Anderlues à l'ouest et de Gozée au sud.

Fontaine-l'Évêque, l'hôtel de ville.

Patrimoine

  • Le château de Fontaine-l'Évêque, appelé château Bivort, héberge l'administration communale.
  • le gazomètre de Pierre-Camille Montigny (1827)
  • le parc de Fontaine, près de la salle des fêtes ( ancien château de Haussy ), montre de très beaux hêtres pourpres et les ruines du couvent des Récollets.
  • Le Musée de la Mine, dans les anciens souterrains du château
  • le Musée du Clou
  • l'église Saint-Christophe, classée, est en réfection avec l'aide de la Région wallonne

Économie

Durant la première partie du XXe siècle, les charbonnages, les tréfileries et les clouteries ont fait la richesse de la ville. (à compléter)

Folklore

  • Le carnaval de Fontaine a lieu à la Laetare, au milieu du Carême. Les Fontainois font le gille, comme à Binche.
  • Le Carnaval existe aussi à Forchies, il a lieu le deuxième dimanche qui suit le mardi gras.
  • Le Chaudeau de Leernes-Wespes, vieille tradition se déroule le premier week-end de juillet.
  • La Marche de la Vierge de Forchies (défilé en uniforme militaire) à lieu tous les lundi de Pentecôte. La procession en elle-même date de 1159.

Personnages célèbres

  • Nicolas de Fontaine, troisième seigneur de Fontaine, devenu évêque de Cambrai en 1248, sous Innocent IV
  • 24 octobre 1676 : naissance de Thomas-Louis Bourgeois, compositeur français
  • 1789 : naissance de François de Haussy, avocat, sénateur, ministre de la Justice en 1847
  • 2 janvier 1793 : naissance de Pierre-Camille Montigny, inventeur, installateur d'un des premiers gazomètres d'Europe
  • 4 février 1926 : naissance d'Albert Frère, entrepreneur et repreneur d'entreprise
  • 24 mai 1979: naissance d'Oswald Chakri alias OZZY OZWALD, musicien ,producteur et organisateur dans le milieu underground (metal / hardcore /breakcore) ainsi que dans le milieu de la musique professionnel en général.

Jumelage

  • Grèce Zographou (Grèce)Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent

Histoire de la ville de Fontaine-l'Evêque[1]

La première trace écrite de Fontaine date de 868, dans le polyptique ( relevé des biens ) de l'abbaye de Lobbes : Fontaine et Leernes étaient désignés "Fontana Lernis". Le nom de Fontaine figure déjà isolément dans l'itinéraire de Saint Bernard, qui s'y arrêta en 1146 et en 1234, Leernes et Fontaine sont officiellement séparées. Le qualificatif "l'Evêque" provient de Nicolas de Fontaine, seigneur de la ville devenu évêque de Cambrai.

Fontaine obtenu une charte en 1212 de Wauthier, deuxième seigneur de Fontaine, et acquis ainsi le titre de ville. La charte resta en vigueur jusque 1794. À cette époque, elle était entourée de remparts et fossés, dont il reste des traces sur les boulevard du nord et boulevard du midi. L'église Saint Vaast, aujourd'hui fermée au public, date de 1211 et l'église Saint Christophe de 1245. Au Moyen-Âge, la ville était séparée en deux : la paroisse Saint Vaast faisait partie de la principauté de Liège, alors que la paroisse Saint Christophe relevait du comté de Hainaut et de l'évêché de Cambrai, la frontière était la Babelonne.

En 1794, les troupes révolutionnaires françaises pille la ville. En 1830, Fontaine prit une part active à la révolution belge : dès septembre, le drapeau noir-jaune-rouge était arboré et le 24 septembre, 28 volontaires fontainois se portèrent au secours de Bruxelles. (À compléter)

Histoire des seigneurs de Fontaine-l'Evêque

Fontaine-l'Évêque, l'ancien château des seigneurs de Fontaine.

Les premiers seigneurs étaient avoués de Leernes puis vers 1182 le premier à porter le titre de seigneur de Fontaines fut Wauthier 1er, il avait épousé Béatrix de Viesvilles fille de Raoul et de Pétronille de Rumigny. Il mourut en 1186.

Son fils aîné Wauthier II, avoué de Leernes et seigneur de Fontaines épousa Basilia de Condet fille de Roger et d'Alix de Mons (act. avr. 1204, 1211,1245), il eut comme fils aîné Wauthier III qui mourut avant son père vers 1235. L'héritage revint à Nicolas, son frère qui fut prêtre, archidiacre à Valenciennes, chanoine de Cambrai puis évêque de Cambrai, chancelier du Saint Empire romain germanique en 1257, haut avoué de Gilly et seigneur de Fontaines. c'est à partir de ce moment qu'on appela cette ville; Fontaine-l'Évêque. Il mourut le 8 mars 1272. Les armes de tous ces seigneurs furent d'azur à l'aigle d'or béquée et membrée de gueules à la cotice en bande de même.

Il désigna comme héritière, sa sœur Mahaut de Fontaines qui avait épousé Baudouin de Henin-Liétard fils de Baudouin seigneur de Cuincy et de Marie dame de Henin. La seigneurie de Fontaine-l'Évêque passe donc dans la famille de Henin. Ce Baudouin part en croisade avec Louis IX dit St Louis et pour ce faire vend sa seigneurie de Henin en 1244 à Robert d'Artois et sa seigneurie de Vitry à l'évêque d'Arras. Il porte comme armes de gueules à la bande d'or. Son fils Baudouin portera les mêmes armes et épousera Isabelle de Hainaut dame de Sebourg, Angres, Fayt, fille de Philippe de Hainaut et de Marie de Streppy. (veuve elle se remariera à Arnould d'Audenaerde)

Le fils aîné s'appelle aussi Baudouin, est baron de Fontaine-l'Évêque, seigneur de Sebourg et de la Marche, il épousera Mahaut de Luxembourg dont il écatellera les armes; il aura donc comme écartelé; en 1 et 4 de gueules à la bande d'or et en 2 et 3 un burelé de 10 pièces d'argent et d'azur au un lion de gueules couronné, armé et lampassé d'or brochant sur le tout. Son cimier fut un lion arrêté de gueules couronné d'or issant d'une couronne de même. Sa capeline fut aux armes de Luxembourg. Il eut 4 enfants dont l'aîné, Baudouin épousa Aliénor d'Aspremont fille de Godefroid III et d'Isabelle de Quiévrain. Ses armes furent les mêmes que son père.

Il n'eut pas de fils légitime mais une fille du nom d'Isabelle qui épousa Robert de condé, seigneur de Bellœuil et de Morialmé. La seigneurie de Fontaines-l'Evêque passa donc dans cette famille. Il portait comme armes vairé en chevron à deux chevrons de gueules. Son fils Jean de Condé fut baron de Fontaines l'Evêque, seigneur de Condé, Morialmé, Stambruges, pair de Liège, baron du St Empire Romain germanique, épousa Marie de Luxembourg-Ligny fille de Guy et de Mahaut de Chatillon.

Il eut un bâtard et deux filles qui furent chanoinesse à Sainte-Waudru à Mons; Eléonore et Catherine qui hérita de sa sœur. Lorsqu'elle mourut, les biens furent partagés en trois parts. C'est Jean II de Henin-Liétard qui hérite de la seigneurie de Fontaine-l'Évêque pour son héritier Baudouin seigneur de Sebourg et Melent, fils de Gérard de Henin et d'Isabeau d'Aspremont. La seigneurie de Fontaine-l'Évêque retourne donc dans la famille de Henin mais la branche des Boussus.


Anciennes cartes postales

Notes et références de l'article

  1. L'histoire de la ville est un résumé tiré de Histoire de la Ville de Fontaine-l'Évêque, de J.A.S. Parée, et de Ville et Seigneurerie de Fontaine-l'Evêque, de A.-G. Demanet

Voir aussi

  • Histoire de la Ville de Fontaine-l'Évêque, J.A.S. Parée, bourgmestre de 1953 à 1982
  • Ville et Seigneurerie de Fontaine-l'Evêque, A.-G. Demanet, Éditions Culture et Civilisations, Bruxelles, 1975

Articles connexes

Liens et documents externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la Wallonie Portail de la Wallonie
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « Fontaine-l%27%C3%89v%C3%AAque ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fontaine-L'Évêque de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Fontaine-l'Eveque — Fontaine l Évêque Fontaine l Évêque …   Wikipédia en Français

  • Fontaine-l'Evêque — Fontaine l Évêque Fontaine l Évêque …   Wikipédia en Français

  • Fontaine-l'évêque — Fontaine l Évêque …   Wikipédia en Français

  • Fontaine-l'Evêque — Fontaine l Evêque …   Deutsch Wikipedia

  • Fontaine-l’Évêque — Fontaine l’Évêque …   Deutsch Wikipedia

  • Fontaine l'Evêque — (spr. Fongtähn l Ewäk), Stadt der belgischen Provinz Hennegau, westlich von Charleroi; 3270 Ew; viele Nagelschmiede …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Fontaine-l'Evêque — (spr. fongtān lewäk ), Stadt in der belg. Provinz Hennegau, Arrond. Charleroy, an der Staatsbahnlinie Charleroy Mons, mit Staats Knabenmittelschule, Industrieschule, Fabrikation von Messern, Nägeln u. sonstigen Eisenwaren, Ketten u.… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Fontaine-l' Evêque — (spr. fongthän lĕwäk), Stadt in der belg. Prov. Hennegau, (1904) 6447 E.; Eisen und Kohlengruben, Kupferschmieden …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Fontaine-l'Évêque — Pour les articles homonymes, voir Fontaine et L Évêque. Fontaine l Évêque …   Wikipédia en Français

  • Fontaine-l'Évêque — Infobox Belgium Municipality name=Fontaine l Évêque picture=Fontaine l Eveque JPG01c .jpg picture map arms=Armoiries Fontaine l Eveque.png region=BE REG WAL community=BE FR province=BE PROV HT arrondissement=Charleroi nis=52022 pyramid date= 0 19 …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.