Quaregnon


Quaregnon
Drapeau communal Quaregnon
La maison communale (1938)

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique
Quaregnon

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative
Quaregnon
Armoiries de la commune
QuaregnonLocation.png
Géographie
Pays Drapeau de Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Mons
Coordonnées 50° 26′ 00″ N 3° 52′ 00″ E / 50.433333333333, 3.866666666666750° 26′ 00″ Nord
       3° 52′ 00″ Est
/ 50.433333333333, 3.8666666666667
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
11,08 km² (2005)
23,35 %
0,43 %
54,25 %
21,96 %
Données sociologiques
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
18 789 (1er janvier 2008)
47,55 %
52,45 %
1 696 hab./km²
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
(1er janvier 2008)
21,95 %
62,08 %
15,97 %
Étrangers 15,91 % (1er janvier 2008)
Économie
Taux de chômage 24,94 % (janvier 2009)
Revenu annuel moyen 10 649 €/hab. (2005)
Politique
Bourgmestre Guy Roland (PS)
Majorité PS
Sièges
PS
VRAI
Front-Nat.
Ecolo
CITOYEN
25
16
5
2
1
1
Sections de commune
Section Code postal
Quaregnon
Wasmuel
7390
7390
Autres informations
Gentilé Quaregnonais(e)
Zone téléphonique 065
Code INS 53065
Site officiel www.quaregnon.be

Quaregnon [kaʀɲɔ̃][1] (en picard Cwargnon) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Nichée au cœur du Borinage, la localité de Quaregnon se partage en trois parties :

  • Quaregnon-sud ;
  • Quaregnon-centre ;
  • Quaregnon-rivage.

C'est à Quaregnon que fut adoptée en mars 1894 la charte fondatrice du socialisme belge.

L'église St-Quentin - Photo: Jean-Pol Grandmont.

Sommaire

Étymologie

Des historiens se sont donné beaucoup de mal pour expliquer ce nom. On a prétendu que le vocable vient d'une réponse latine Quare non (« Pourquoi pas ? »). L'interprétation est risquée. Un historien est plus précis. Quaregnon apparaît dans les diplômes de 965, sous la forme Quaterlesia, Quaternio cité encore en 1018, Quaringnon (1071), Quaregio (1110 et 1119), Quareum (1168), Quarinou (1195) et plus tard Quarinum, Quarignon, Karegnon, Karegnun.

Vers 686, un oratoire, dédié à saint Quentin, fut élevé en cet endroit, par les soins de saint Ghislain et surtout de sainte Waudru à qui appartenait le village. On déclare aussi que le nom signifie « carrière », « pierraie ». Il viendrait du celtique, cara keyr, « pierre » et serait l'analogue de Carrare, ici ville du marbre blanc, de Carnec, Carignan, etc.

Il semble plus logique d'examiner les plus anciennes formes, car elles nous paraissent donner l'explication de ce vocable dans lequel entre le nombre latin quater ou quatuor : « quatre ».

Si l'on adopte Quaterlesia, cela signifiait les « quatre lieux » (loca, lesia). Quaregio semble une contraction du latin quatuor regiones, les « quatre régions ou endroits, hameaux ». Quaternio est bas-latin et signifie un « assemblage de quatre choses », que ce soient des hameaux, des villages ou des ruisseaux. Or, Quaregnon au Moyen Âge était divisé en quatre parties :

  • au Sud : sous la Ville ou Moriauville, actuellement Marionville, la villa de Moreau, Morel ou de Marion, diminutif de Marie, hameau appelé aussi Mauvinage Malvinage (XVIe siècle), le lieu du winage, sorte d'octroi d'un nommé Malus ou bien le mouvais winage ;
  • au Centre : Assonchleville (Aisunvillo 1179) qui signifie la villa du milieu ou la villa d'Aisunus ;
  • vers le Nord : Montleville (Summo villa et Summavilla (1199-1240), la ville du dessus, de la hauteur, dont on a fait Mons ville, nom qui ne se retrouve dans aucun document ancien et même moderne ;
  • à l'extrême Sud : les communes ou pâturages communs où s'est établi le village de Pâturages (Colfontaine). Un titre cité vers cet endroit Altiville (1408) qui serait peut-être la traduction du latin alto villa, altissima villa, la haute villa, située à l'endroit le plus élevé.

Enfin, il y a aussi quatre cours d’eau qui traversent Quaregnon :

  • le rieu de Wasmes ou de la Radde eau, l’eau qui court vite ;
  • le rieu du Cœur ;
  • le Richon, rieu de Quaregnonchiel (1199) ou du Flénu (Mons), vers Jemappes (Mons);
  • enfin la Haine, dans laquelle les trois premiers se jettent.

On pourrait donc se demander si Quaregnon ne signifie pas « les quatre cours d'eau ».

Au point de vue des noms de lieux, Quaregnon est très intéressant à étudier. Qu’on en juge : le Bruille ou Brule (Brulium 1199) ou le bois marécageux (latin brolium, italien broglia) ; le champ du Castillon rappelle un petit château ; la Courbelette, endroit où une rue, un ruisseau font une courbe ; le Campiau vers Flénu (Mons), petit champ, c'est là qu'eut lieu le dernier acte de la bataille de Jemappes en 1792 ; Pont au Bourdeau (1407) ; la Croix Saint­Etton (1407) ; le Château le Diable, ruines que l'on croit attribuer à l'ancien oratoire de Saint-Quentin, élevé à la fin du VIIe siècle ; champ de Baroncouture ; l'Esquigne et l'Eskielette (1379), champs qui donnèrent leurs noms à deux très anciens charbonnages.

Histoire

Les armoiries de Quaregnon.

On voit que ce gros village, le plus populeux du Borinage, a plus d’une particularité. Cependant, son histoire n’est pas riche en faits saillants. Quaregnon était autrefois la propriété du chapitre de Sainte-Waudru. Le comte de Hainaut, à titre d’abbé, avait le tiers des droits seigneuriaux. L’abbaye de Saint-Ghislain possédait la collation de la cure et jouissait de la dîme conjointement avec le curé. On y trouvait la seigneurie de le Vol, dite de Lambrechies et le fief de Briancon. Cette commune obtint une charte-loi au XIVe siècle. La mairie héréditaire de Quaregnon est mentionnée au XIIIe siècle. Elle appartenait au commencement du XIVe siècle la famille de Carnières[2], qui la vendit au chapitre de Sainte-Waudru en 1321. Celui-ci l’engagea à plusieurs reprises.

Gilles ou Gillion de Carnières, écuyer, seigneur de Carnières en 1308, fils de Gossuin. Il était possesseur de la mairie de Quaregnon, en 1309. En mars 1330, il n'était plus car le Comte de Hainaut, Guillaume achète à ses héritiers la mairie de Quaregnon.

En 1894, Émile Vandervelde, Homme politique belge, propose le texte idéologique de base du Parti Ouvrier Belge (P.O.B.), la Charte de Quaregnon. Le 23 août 1914 le 24e RI de l'armée impériale allemande passa par les armes 66 civils et détruisit 137 maisons lors des atrocités allemandes commises au début de l'invasion.

Armoiries

Blason à dessiner.svg
Blason de Quaregnon
Blasonnement : Deux écus géminés.
A dextre, écartelé aux I et IV d’or au lion de sable, armé et lampassé de gueules ; aux II et III d’or au lion de gueules, armé et lampassé d’azur (Hainaut).
A senestre parti au I de sinople à une croix d’argent ; au II d’or à trois chevrons de sable.
- AE 17 mars 1981



Tour de l'ancienne église St-Quentin et mémorial aux victimes de la guerre 1914-1918. - Photo: Jean-Pol Grandmont.

Personnages célèbres


Charbonnages

Mines de SA Rieu du Cœur

  • L'Epette puits n° 2 , le plus profond du Borinage 1376 mètres (visible sur la borne) fermé en 1960

Le site est actuellement occupé par un CarWash

( 50°25'37.04"N 3°51'56.00"E )
  • Saint Florent
  • Saint Placide

Le 24 septembre 1939 , 20.000 personnes assistent à la procession d'inauguration d'une croix de 18 mètres de hauteur et de 16 tonnes de béton sur le terril de la Croix à Quaregnon, en souvenir des mineurs morts au travail.

  • La Boule

Clubs de sport

Jumelages

Folklore

Petit cortège carnavalesque le dimanche de Pâques

Une commune qui connait des vagues migratoires

Dès la fin des années 1800, la commune de Quaregnon accueille ses premiers migrants : Qui viennent s'installer, des communautés d'Italiens, suivies plus tard par des Marocains, Algériens, Turcs et Africains du sud. La population Turcs et Italienne est très élevée dans cette commune ou l'on compte plus de 40/100 de Turcs & plus de 25/100 d'Italien d'origine.[réf. nécessaire]

Lien externe

Notes

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, 1994, p. 106 
  2. En 1308, Gossuin de Carnières avec sa mère Ysabeau de Winti ou de Naast, et son fils aîné Gilles de Carnières, ils portent plainte pour des droits de justice et de loi sur des prés en pâturages ci à Saint-Ghislain, Quaregnon, et Wasmuel, Gossuin appose son sceau pour lui et son fils qui n'en à pas.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quaregnon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quaregnon — Quaregnon …   Deutsch Wikipedia

  • Quaregnon — (spr. Karenjong), Marktflecken im Arrondissement Mons der belgischen Provinz Hennegau am Kanal von Mons nach Condé; Steinkohlengruben; 8365 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Quaregnon — (spr. karänjóng), Gemeinde im Arrond. Mons der belg. Provinz Hennegau, an der Staatsbahnlinie Brüssel Ouievrain und der Nebenbahn Mons Boussu, mit Kohlengruben, Maschinenbau und (1905) 17,218 Einw …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Quaregnon — (spr. karennjóng), Bergwerksstadt in der belg. Prov. Hennegau (Borinage), (1904) 17.023 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Quaregnon — Infobox Belgium Municipality name=Quaregnon picture=Quaregnon JPG03.jpg picture map arms= arms= region=BE REG WAL community=BE FR province=BE PROV HT arrondissement=Mons nis=53065 pyramid date= 0 19= 20 64= 65= foreigners= foreigners date=… …   Wikipedia

  • Quaregnon — Original name in latin Quaregnon Name in other language State code BE Continent/City Europe/Brussels longitude 50.44067 latitude 3.8653 altitude 35 Population 18491 Date 2009 01 17 …   Cities with a population over 1000 database

  • Quaregnon — Sp Karenjònas Ap Quaregnon prancūziškai L Belgija …   Pasaulio vietovardžiai. Internetinė duomenų bazė

  • Charte De Quaregnon — La Charte de Quaregnon ou Déclaration de Quaregnon est une déclaration de principe, sorte de programme doctrinal et idéologique du Parti ouvrier belge (P.O.B.), fondé en 1885. Le rédacteur principal en a été Émile Vandervelde qui s est inspiré de …   Wikipédia en Français

  • Charte de quaregnon — La Charte de Quaregnon ou Déclaration de Quaregnon est une déclaration de principe, sorte de programme doctrinal et idéologique du Parti ouvrier belge (P.O.B.), fondé en 1885. Le rédacteur principal en a été Émile Vandervelde qui s est inspiré de …   Wikipédia en Français

  • Déclaration de Quaregnon — Charte de Quaregnon La Charte de Quaregnon ou Déclaration de Quaregnon est une déclaration de principe, sorte de programme doctrinal et idéologique du Parti ouvrier belge (P.O.B.), fondé en 1885. Le rédacteur principal en a été Émile Vandervelde… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.