Equipe du Maroc de football


Equipe du Maroc de football

Équipe du Maroc de football


Maroc Équipe du Maroc Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Confédération CAF
Surnom أسود الأطلس
Lions de l'Atlas
Classement FIFA Diminution 57e (1er août 2009)[1]
Personnages
Sélectionneur Hassan Moumen
Record de sélections Noureddine Naybet (115)
Meilleur buteur Ahmed Faras (47)
Matchs historiques
Premier match officiel 19 octobre 1957
Maroc Maroc 3 - 3 Irak Irak
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 4
Huitième de finale en 1986
Coupe d'Afrique des nations Phases finales : 13
Vainqueur en 1976
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour les résultats en cours, voir :
Équipe du Maroc de football en 2009

L'équipe du Maroc de football (en arabe : منتخب المغرب لكرة القدم) est constituée par une sélection des meilleurs joueurs marocains sous l'égide de la Fédération royale marocaine de football. Le Maroc fait actuellement partie des meilleures équipes africaines[2], après s'être illustré dans de nombreuses compétitions internationales (vainqueur, notamment, de la Coupe d'Afrique des nations en 1976 et finaliste en 2004, huitième de finale de la Coupe du monde 1986). Les joueurs de la sélection sont surnommés les « Lions de l'Atlas » en référence aux lions qui vivaient dans l'Atlas au Maroc jusqu'au XXe siècle.

Sommaire

Histoire

Le Maroc après le protectorat

La Fédération royale marocaine de football (اتحاد المغرب لكرة القدم) est fondée en 1955, une année avant la fin du protectorat français. À la fin du protectorat français en 1956, l'équipe nationale marocaine prend sa place dans le concert international, et dispute son premier match officiel international en tant que pays indépendant contre l'Irak le 19 octobre 1957, dans le cadre des Jeux Panarabes au Liban, match qui se termine sur le score de trois buts partout. La fédération royale marocaine est affiliée à la FIFA depuis 1960. Le 6 septembre 1961 a lieu la plus large victoire du Maroc contre l’Arabie Saoudite, à domicile, sur le score de 13 buts à 1. En 1962, le Maroc frôle la Coupe du monde, battu en barrage par l’Espagne (0-1 ; 2-3). Le 11 octobre 1964, il enregistre sa plus large défaite contre la Hongrie, sur le score de 6 buts à 0, dans le cadre des JO de Tokyo en 1964, au premier tour de la phase finale. La fédération royale marocaine est membre de la CAF depuis 1966. Il faut attendre la CAN 1970 pour que le Maroc participe aux éliminatoires.

La première participation du Maroc à la Coupe du monde

Durant le tour préliminaire, le Maroc arrive difficilement à se défaire du Sénégal (1 - 0 / 1 - 2 / 2 - 0) et de même contre la Tunisie (0 - 0 / 0 - 0 / 2 - 2 a.p). Lors du tour final, il réussit à se qualifier devançant le Nigeria et le Soudan. Le Maroc devient le deuxième pays africain à se qualifier pour une Coupe du monde (le premier était l’Égypte en 1934). A la Coupe du monde 1970, il rencontre la RFA. Malgré une défaite 2-1, l’équipe du Maroc ouvre la marque par Mohamed Houmane, ce qui fait de lui le premier buteur marocain en coupe du monde. Puis elle perd contre le Pérou (0-3) et réussit à prendre son premier point contre la Bulgarie en faisant 1-1, grâce à Maouhoub Ghazouani à la 60e minute. Elle termine dernière du groupe.

Premier titre : la Coupe d'Afrique des nations 1976

Après une première apparition à la CAN 1972 avec trois matchs nuls contre le Congo, la RD Congo et le Soudan, l’équipe du Maroc remporte son premier titre international lors de la Coupe d'Afrique des nations 1976 en Éthiopie, grâce notamment à son buteur Ahmed Faras, auteur de trois buts. Cette année-là, la Confédération africaine de football (CAF) décide d’expérimenter une nouvelle formule de compétition avec un deuxième tour sous forme de championnat. Après avoir terminé premier du groupe, le Maroc affronte en phase finale et bat l’Égypte (2-1, buts de Faras et de Zahraoui) et le Nigeria (2-1, buts de Faras et de Guezzar), et le dernier match décisif oppose le Maroc à la Guinée. Les Guinéens ont besoin d’une victoire alors que les Marocains peuvent se contenter d’un match nul. Menés 1-0, but inscrit par Chérif Souleymane à la 33e minute, les Marocains égalisent à 1-1 par ahmed majrouh Baba à cinq minutes de la fin du match et s’adjugent le trophée continental. C’est la seule CAN remportée par les Lions de l’Atlas.

De 1976 à 1986

Le Maroc frôla à deux reprises en 1974 et en 1982 la participation à la Coupe du monde, perdant devant le seul pays africain qualifié en 1974, le Zaïre, et en 1982 contre le Cameroun. A la CAN 1978, il ne confirma pas sa prestation de 1976, éliminé au premier tour. En 1980, il prit la troisième place, battant l’Égypte sur le score de 2 buts à 0. A domicile en 1983, il remporta les Jeux Méditerranéens. Il ne se qualifia ni pour la CAN 1982, ni pour celle de 1984. A la CAN 1986, l’équipe du Maroc prend la quatrième place, battue par la Côte d’Ivoire sur le score de 3-2 avec des buts de Ghiati et de Sahil.

Le premier coup d'éclat en phases finales de Coupe du Monde à eu lieu au Mexique en 1986. Après une première participation à la phase finale en 1970 au Mexique soldée par une élimination au premier tour, les Marocains entraînés à l'époque par le brésilien José Faria se qualifient à nouveau pour la Coupe du monde 1986 (toujours au Mexique). Emmené par des joueurs comme Aziz Bouderbala,Boushaba hmida,Merry Krimau ou Mohamed Timoumi, le Maroc devient le premier pays africain à passer le premier tour d'une Coupe du Monde, après 2 matches nuls 0-0 contre l'Angleterre et la Pologne et une victoire 3-1 (doublé d’Abderrazak Khairi et but d’Abdelkrim Merry Krimau) contre le Portugal. Il fit aussi impression en sortant en tête d'un des groupes les moins inspires devant l'Angleterre et la Pologne. En huitième de finale, l’équipe du Maroc perd de justesse (0-1) contre la RFA par un but à la 89e minute de Lothar Matthäus.

Des Lions de l'Atlas qui peinent à confirmer

Lors de la CAN 1988, à domicile, le Maroc termine premier de son groupe, mais est battu par le Cameroun en demi, et prend la quatrième place en s’inclinant 1-1 tab 4-3 contre l’Algérie. Il fut éliminé au premier tour de la CAN 1992. Il ne participa pas aux éditions de la CAN 1994 et 1996. Après avoir manqué l'édition de la Coupe du monde de football 1990, les marocains se qualifient pour deux nouvelles phases finales, en 1994 et 1998. Si leur élimination au premier tour en 1994 est logique (3 défaites (0-1 contre la Belgique, 1-2 contre l’Arabie Saoudite, but de Mohammed Chaouch et 1-2 contre les Pays-Bas, but de Hassan Nader), celle de 1998 est cruelle. Après un match nul contre la Norvège (2-2, buts de Mustapha Hadji et d’Abdeljalil Hadda) et une défaite contre le Brésil (0-3), le Maroc entraîné par Henri Michel bat nettement (3-0, but d’Abdeljalil Hadda et doublé de Salaheddine Bassir) l'Écosse lors de son 3e match à Saint-Étienne mais se fait dépasser au classement par la Norvège qui l'emporte dans les dernières minutes de son match face à un Brésil déjà qualifié (2-1). A la CAN 1998, après avoir fini premier du groupe, le Maroc fut éliminé en quarts par l’Afrique du Sud (1-2). Il remporta les 4e Jeux de la Francophonie en 2001. Pour la Coupe du monde 2002, il frôla la qualification à quelques buts près mais c’est le Sénégal qui se qualifia. Plus récemment, après deux premiers tours en 2000 et 2002, le Maroc a refait parler de lui en atteignant la finale de la CAN 2004, mais sera battu par le pays organisateur, la Tunisie de Roger Lemerre (1-2, but de Youssef Mokhtari). Deux ans plus tard, c'est encore la Tunisie qui lui barre la route du Mondial 2006, de même à la CAN 2006 où le Maroc fut éliminé au premier tour. Le 16 novembre 2007, l’équipe du Maroc joue son premier match au Stade de France, contre la France, le match s'est soldé par un match nul (2-2, buts de Tarik Sektioui et de Youssef Mokhtari) [3].

Des Lions de l'Atlas confiants

Malgré la déception du Maroc lors de la CAN 2008, éliminé dés le premier tour (avec une seule victoire contre la Namibie 5-1 (triplé de Soufiane Alloudi et buts de Tarik Sektioui et de Moncef Zerka) et deux défaites contre la Guinée (2-3, buts de Hicham Aboucharouane et d’Abdeslam Ouaddou) et le Ghana (0-2)), le Maroc remporte le match face à la Belgique par un résultat de 4-1. Le poste d'entraîneur est crucial, le nom de l'entraineur ne fut pas connu pendant un certain temps ce qui a agacé les supporters des lions et l'on sait que Fathi Jamal, l'entraîneur provisoire a motivé son équipe afin que ses joueurs gagnent en confiance après la tragique sortie de l'équipe du Maroc à la CAN 2008 et c'est une chose de faite avant les qualifications de la Coupe du monde 2010. Espérons que le moral des supporters des lions de l'Atlas ne s'effondre pas et qu'ils continuent à croire toujours à cette équipe qui cache dorénavant de grands talents et que l'Europe en a le souvenir (Maroc France 2-2). Aujourd'hui, l’équipe du Maroc fait partie des meilleurs équipes africaines avec le Cameroun, la Côte d'Ivoire ou encore le Nigeria en s'imposant dans de nombreux championnats internationaux. Le 1er juillet 2008, Roger Lemerre, ancien sélectionneur de la Tunisie, est devenu le nouveau sélectionneur des lions de l’Atlas après de longues semaines de suspense. Actuellement en tournée européenne, Roger Lemerre va à la chasse des joueurs susceptibles de jouer pour le Maroc. Ainsi, il vient de mettre la patte sur l'actuel meilleur buteur européen: Mounir El Hamdaoui (joueur de l'AZ Alkmaar) et des rumeurs annoncent que le prodige hollandais Ismaïl Aissati (Ajax Amsterdam) opterait pour la sélection de son pays d'origine, au grand dépit de Marco Van Basten, qui avait déja réussi le tour de force d'enrôler l'excellent meneur de jeu du PSV eindhoven, Ibrahim Afellay. Quant au phénomène français, Adil Rami (défenseur central du Losc), le suspense demeure quant au choix de sa future sélection. Grace à Roger Lemerre, l'équipe du Maroc est remodelé, d'abord avec un gardien talentueux ( Zaza ), ensuite avec une defense qui prend forme et enfin une attaque très vive et nous pouvons qu'espérer à des progrès de cette équipe du Maroc avec des joueurs de plus en plus jeune ( comparaison avec l'équipe de France ou encore L'Équipe d'Espagne ou l'équipe de Russie qui sont parmi les meilleurs du monde ) et des joueurs faisant partie des meilleurs clubs Européens ( Nabil El Zhar , Mbark Boussoufa , Marouane Chamakh , Mounir El Hamdaoui , Adel Taarabt ..) cela pourrait-il amener les lions en Afrique du Sud en 2010 ?

Qualifications combinées Coupe du Monde 2010/ Coupe d'Afrique 2010 : un passage à vide et toute une fédération remise en question

Afin de préparer la dernière phase des qualifications, une belle affiche amicale est au rendez vous le 11 février 2009 au stade Mohamed V de Casablanca, Maroc - République Tchèque. A ce moment là, 30 millions de coeurs battent au rythme des Lions de l'Atlas et de leur nouveau sélectionneur Roger Lemerre. Les bouches scandent de nouveaux noms, signes d'espoir, tel que Mounir El Hamdaoui, meilleur buteur du championnat hollandais, avec l'AZ Alkmaar, ou encore le très jeune Adel Taarabt, et ses dribbles sensationnels au Tottenham Hotspur. Finalement, ce match amical finit par un score vierge, ce qui est un assez bonne performance contre une équipe comme la République Tchèque, qui figure dans le top 15 mondial. Ainsi, le 28 mars 2009, pour le premier match des qualifications contre le Gabon, le stade Mohamed V de Casablanca est plein d'espoir, et des scores de basketball sont annoncés ici et là, surtout avec le trio tant attendu Hadji-Hamdaoui-Chamakh. Cependant, ironie du sort, le match finit en faveur du Gabon, par 2 buts à 1. C'est l'euphorie du côté des quelque 200 supporters Gabonais venus supporter leur équipe. De l'autre côté, 60.000 supporters marocains sont encore sous le choc, un score que même les spécialistes ne prédisaient pas, et quelque 20.000 supporters scandent, dans l'arène, le nom de l'ancien sélectionneur, qui avait mené le Maroc en finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2004, Baddou Zaki. De ce fait, toute la fédération de football est remise en cause et le 16 avril 2009, Ali Fassi Fihri est élu nouveau président de la FRMF, à la place du général Hosni Benslimane. Peu de temps après, le bureau fédéral est en grande partie renouvelé et une étincelle d'espoir renaît dans le coeur des plus optimistes. Le 7 juin 2009, le Maroc ne réalise cependant qu'un très moyen match contre l'équipe du Cameroun de Samuel Eto'o. Puis, pour clore la série descendante, le Maroc réalise un très médiocre match contre la très modeste équipe du Togo le 20 juin 2009, qui ne disposait pourtant pas de ses meilleurs éléments, tel que Emmanuel Adebayor. Ainsi, c'est un vrai drame en quatre actes que l'équipe nationale marocaine viens d'écrire dans son histoire et les chances de se qualifier aux deux compétitions que sont la coupe du Monde 2010 et la coupe d'Afrique 2010 sont très sérieusement compromises. Tous les supporters marocains sont très déçus et la plupart, compte tenu de l'effectif marocain qui est relativement bon, mettent en cause, comme un air de déjà-vu, le sélectionneur français Roger Lemerre, connu pour n'être guère apprécié par les médias et par la population pour son manque de communication. Le 7 juillet 2009, le Maroc étant à la plus mauvaise place mondiale de son histoire (55è), ce dernier est remercié par la fédération, avec une indemnisation de plus de 500.000 euros selon les sources les plus modestes. Le 27 juillet 2009, un nouveau sélectionneur intérimaire (pour un contrat jusqu'en janvier 2010) est nommé, Hassan Moumen, qui a pour mission de finir les phases de qualification, avec au moins une qualification à la coupe d'Afrique 2010 (en terminant second du groupe alors que le Maroc trône pour l'instant à la quatrième place sur quatre).

Palmarès


Parcours en Coupe du monde

Parcours en Coupe d'Afrique

  • 1957 : Non inscrit
  • 1959 : Non inscrit
  • 1962 : Non inscrit
  • 1963 : Non inscrit
  • 1965 : Non inscrit
  • 1968 : Non inscrit
  • 1970 : Tour préliminaire
  • 1972 : 1er tour
  • 1974 : Non inscrit
  • 1976 : Med 1.png Vainqueur
  • 1978 : 1er tour
  • 1980 : Med 3.png 3eplace
  • 1982 : Tour préliminaire
  • 1984 : Tour préliminaire
  • 1986 : 4e place
  • 1988 : 4e place
  • 1990 : Tour préliminaire
  • 1992 : 1er tour
  • 1994 : Tour préliminaire
  • 1996 : Tour préliminaire
  • 1998 : Quart de finale
  • 2000 : 1er tour
  • 2002 : 1er tour
  • 2004 : Med 2.png Finaliste
  • 2006 : 1er tour
  • 2008 : 1er tour
  • 2010 :

Les entraîneurs

Les équipes les plus rencontrées

Au 22 novembre 2007[4]

Pays Matchs Victoires Nuls Défaites Buts + Buts -
Tunisie Tunisie 48 12 28 8 50 43
Sénégal Sénégal 35 19 8 8 46 22
Algérie Algérie 27 9 7 11 17 39
Égypte Égypte 27 15 10 2 48 15
Mali Mali 19 9 4 6 31 14
Nigeria Nigeria 18 8 4 6 21 19

Bilan WC 2010

>www.rsssf.com</ref>

Pays MJ G N P BP BC Pts
Flag of Gabon.svg Gabon 2 2 0 0 5 1 6
Flag of Togo.svg Togo 3 1 1 1 1 3 4
Flag of Morocco.svg Maroc 3 0 2 1 1 2 2
Flag of Cameroon.svg Cameroun 2 0 1 1 0 1 1

Maroc 1-2 Gabon

Cameroun 0-0 Maroc

Maroc 0-0 Togo

Noyau actuel des Lions de l'Atlas

Ci-dessous le noyau de l'effectif marocain à Yaoundé le 07/06/2009

Sélectionneur Poste vacant
Nom Date de Naissance Sélection (Buts) Club
Gardiens
1 Mustapha Chadli 14 février 1973 (36 ans) 5 (0) Maroc FAR de Rabat
23 Karim Fegrouche 14 février 1982 (27 ans) 2 (0) Maroc Wydad de Casablanca
12 Nadir Lamyaghri 13 février 1976 (33 ans) 28 (0) Maroc Wydad de Casablanca
Défenseurs
18 Mehdi Benatia 17 avril 1987 (21 ans) 5 (0) France Clermont Foot
6 Elamin Erbate 1er juillet 1981 (27 ans) 37 (0) Émirats arabes unis Al Wahda
17 Mohamed Oulhaj 6 janvier 1988 (21 ans) 2 (0) Maroc Raja de Casablanca
3 Hicham Mahdoufi 9 décembre 1983 (26 ans) 2 (0) Maroc Olympique de Khouribga
2 Michaël Chrétien 10 juillet 1984 (24 ans) 23 (0) France AS Nancy Lorraine
22 Chakib Benzoukane 7 aout 1986 (23 ans) 0 (0) Bulgarie PFK Levski Sofia.
 ?? Abdeslam Ouaddou 10 juillet 1984 (30 ans) 57 (3) France AS Nancy Lorraine
Milieux
13 Houssine Kharja 9 novembre 1982 (27 ans) 36 (4) Italie Gênes
 ?Issam Erraki 1er mai 1981 (28 ans) 0 (0) Maroc FAR de Rabat
 ? Marouane Zemmama 7 octobre 1983 (26 ans)  ? (?) Écosse Hibernian FC
16 Karim El Ahmadi 27 janvier 1986 (23 ans) 4 (0) Pays-Bas Feyenoord Rotterdam
19 Youssef Safri 3 janvier 1977 (32 ans) 52 (7) Qatar Qatar SC
12 Radhwan Jawhari 8 juin 1984 (26 ans) 3(?) Tunisie Club Sportif Sfaxien
14 Moubarak Boussoufa 15 août 1984 (24 ans) 9 (1) Belgique RSC Anderlecht
Attaquants
20 Youssouf Hadji 25 février 1980 (29 ans) 48 (13) France AS Nancy-Lorraine
7 Nabil Dirar Joueur blessé, durée de l'indisponibilité : inconnu à partir du 27 mai 2009. 25 février 1986 (23 ans) 4 (0) BelgiqueFC Bruges
11 Soufiane Alloudi 1er juillet 1983 (26 ans) 13 (7) Maroc Raja de Casablanca
9 Nabil Baha 12 août 1981 (27 ans) ? (?) Espagne Malaga
10 Mounir El Hamdaoui 14 juillet 1984 (24 ans) 2 (1) Pays-Bas AZ Alkmaar

Meilleur buteur en selection

' Joueur nombre de but club
1 Ahmed Faras 47 Retraite
2 Salaheddine Bassir 38 Retraite
3 Marouane Chamakh 21 France Girondins de Bordeaux
4 Youssouf Hadji 20 France AS Nancy-Lorraine
5 Moustapha Hadji 17 Luxembourg Fola Esch
6 Abdeljalil Hadda 13 Retraite
7 Youssef Fertout 12 Retraite
8 Jaouad Zaïri 10 Grèce Olympiakos Le Pirée
9 Youssef Chippo 9 Retraite
10 Abdeslam Laghrissi 9 Retraite
11 Soufiane Alloudi 8 Maroc Raja de Casablanca
12 Youssef Safri 8 Qatar Qatar SC
13 Mohammed Chaouch 8 Retraite

Joueurs marquants du passé

       

Lien externe

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. Classement mondial sur fr.fifa.com, juillet 2009.
  2. Le Maroc est classé dixième équipe africaine. Classement des équipes de la CAF sur fifa.com, 5 août 2009. Consulté le 22 août 2009
  3. www.lequipe.fr
  4. www.rsssf.com
  • Portail du football Portail du football
  • Portail du Maroc Portail du Maroc
Ce document provient de « %C3%89quipe du Maroc de football ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Equipe du Maroc de football de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.