Cornimont (Vosges)


Cornimont (Vosges)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornimont.

47° 57′ 50″ N 6° 50′ 23″ E / 47.9638888889, 6.83972222222

Cornimont
Église de Cornimont
Église de Cornimont
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Saulxures-sur-Moselotte
Code commune 88116
Code postal 88310
Maire
Mandat en cours
Maurice Claudel
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Moselotte
Site web perso.wanadoo.fr/mairie.cornimont
Démographie
Population 3 671 hab. (2008[1])
Densité 91 hab./km²
Gentilé Counehet(e)s
Géographie
Coordonnées 47° 57′ 50″ Nord
       6° 50′ 23″ Est
/ 47.9638888889, 6.83972222222
Altitudes mini. 493 m — maxi. 1205 m
Superficie 40,23 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Cornimont est une commune du nord-est de la France, dans le département des Vosges et le canton de Saulxures-sur-Moselotte. Elle fait partie de l'aire urbaine de La Bresse et de la communauté de communes de la Haute Moselotte.

Ses habitants sont appelés les Counehets.

Sommaire

Géographie

Cornimont vu de la Croix de Mission

Cornimont se situe à 25 km de Remiremont, 20 km de Gérardmer, 35 km de Thann et 12 km du Thillot. Son point culminant est le Grand Ventron, à 1 205 m d'altitude, et le point le plus bas est à 493 m.

Le cœur de la cité se niche dans la vallée de la Moselotte, entre La Bresse et Saulxures, mais le peuplement est dispersé : le hameau de Xoulces occupe une vallée sans issue (vallée du Xoulces), celui de Travexin se situe en direction de Ventron et du Thillot, les adrets ont vu l'implantation de fermes puis de chalets : le Droit de Cornimont, le Droit de Xoulces, Parfongoutte, le Brabant ...

Histoire

Inhabitée avant le VIIe siècle, la haute vallée de la Moselotte était empruntée pour relier les monastères de Remiremont et de Munster. Petit à petit, des colonies se fixèrent sur ce trajet. Une tradition populaire voudrait que la commune tire son nom d'une corne d'aurochs oubliée par Charlemagne lors d'une partie de chasse dans les forêts sauvages des Hautes-Vosges qu'il appréciait. Parmi les interprétations plus scientifiques, Albert Dauzat voit dans Cornimont un mont pointu, ayant la forme d'une corne ; quant à Ernest Nègre, il pense plutôt au mont de Cornicus, nom de personne d'origine latine. En allemand, le village se nommait naguère Hornenberg, et en alsacien Hornepari, noms inusités depuis longtemps dans les deux langues.

Le village date environ du Xe siècle. Première mention connue : Cournimont (1345). Il dépendait alors de la baronnerie de Faucogney. Cornimont releva du ban de Vagney et appartenait au bailliage de Remiremont. Son église, annexe de Saulxures-sur-Moselotte, était dédiée à saint Barthélemy.

À la Révolution, Cornimont fut choisi comme chef-lieu de canton de 1790 à l'an XI, dans le district de Remiremont. Par arrêté consulaire du 26 ventôse an XI, le chef-lieu du canton de Cornimont fut transféré à Saulxures-sur-Moselotte. Par une ordonnance du 18 mai 1833, la section de Travexin est rattachée à Cornimont. Cette ancienne commune est dotée d'une église.

Cornimont connut une forte expansion à la fin du XIXe siècle qui vit l'implantation de plusieurs usines textiles, à l'initiative de Georges Perrin[2]. Depuis la crise de cette industrie, la population a fortement chuté.

Blason Blasonnement
Taillé de gueules à un cor d'or, et d'azur, à un mont de sinople surmonté d'une comète d'argent, au village de même à la toiture de gueules.
Commentaires : Le cor est celui que Charlemagne aurait perdu lors d'une de ses chasses, et qui était conservé à la mairie avant la dernière guerre. L’autre partie du blason est une représentation naïve de la commune.

Quelques indications sur l'origine de la corne de Cornimont (issues des notes d'Alphonse Didier 1862-1944)

La tradition orale affirme que cette Corne était garnie d'argent à son embouchure et à son pavillon encore au milieu du XIXe siècle. Un vandale l'aurait dégradée pour s'emparer de sa garniture. Depuis l'An 1860, des jeunes gens l'ayant demandée au secrétaire de mairie pour faire un charivari à un veuf, en se l'arrachant des mains, lui en enlevèrent une longueur de près de 0,10m.

Pendant longtemps, avant que la communauté puisse disposer d'une cloche, la Corne servait de cor d'appel pour les assemblées du Plaid. Du haut d'un pic de rocher, nommé Roche du Counou, depuis la grande rue dominant la Moselotte à un point où elle se précipitait autrefois dans des gouffres affreux à une quarantaine de mètres du Pont du Daval, sur la rive droite, le Counou (Corneur) convoquait les habitants des groupes épars de Cherménil, Xoulces, Champs à Nabord et du Daval.

Politique et administration

Administration municipale

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Maurice Claudel DVG  
mars 1995 mars 2001 Yvan Pierrel    
1965 1995 Gérard Braun UDR puis RPR Pharmacien, député de 1973 à 1981
1953 1965 René Bachelier (1898-1983)   Industriel
1947 1953 Louis Gaillemin   Conseiller général
1944 1947 Alphonse Claudel    
1929 1944 Louis Gaillemin FR Médecin, député puis sénateur
  1929 Valdenaire    
1851   Dominique Fillieux    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Jumelage

Drapeau de l'Allemagne Steinen (Allemagne)

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[3])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006
4984 5021 5211 4556 4042 3861 3761 3739
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Enseignement

  • Collège Hubert-Curien, baptisé le 20 janvier 2007.

Personnalités liées à la commune

Cornimont est la patrie de :

Patrimoine

  • Église Saint-Barthélémy construite en 1864 et consacrée le 2 septembre 1865. L'orgue est de 1871 de Jacquot-Jeanpierre, il a été reconstruit par Curt Schwenkedel[4]et une statue de Vierge à l'Enfant (la Madone de Cornimont), datée de 1711 sur son socle, dernier maillon d'une lignée de statues issues du génie d'un des plus grands sculpteurs du XVIIe siècle, l'Italien Le Bernin.
Son clocher de plus de 60 mètres abrite 4 cloches et un bourdon. La chanterelle Anna Albertine (400 kg) donne le la, la petite cloche Marie-Louise Eugénie (68 kg) donne le fa, la cloche majeure, Maire-Clarisse caroline (950 kg) donne le mi, la grosse cloche Elisabeth Jeanne (1300 kg) donne le ré. Elisabeth Jeanne (qui donne le ré), abimée par les éclats d'obus en octobre1944, a été descendue, refondue dans des ateliers spéciaux et remise en place en 1959 au cours d'une cérémonie de baptème après avoir été présentée à traversle village, toute enrubannée.
  • Église du sacré-cœur, au Travexin, et son orgue de 1925 de Joseph Voeglé[5].
  • Monument Notre-Dame-de-la-Paix : érigé en 1952, à la suite d'un vœu du chanoine Bihr, curé de la ville en 1940, qui souhaitait que le bourg ne soit pas détruit par l'occupant. Le monument représente la Vierge étendant ses mains en direction de la vallée.
  • Musée des Mille et une Racines.
  • Exposition de sculptures sur bois.
  • Terminus (provisoire) de la Voie verte, piste de loisirs utilisant le tracé de l'ancienne voie ferrée.
  • Place Jean-Joseph Petitgenêt, inaugurée le 19 septembre 2008.

Photographies

Notes et références

  1. Populations légales 2008 de la commune : Cornimont (Vosges) sur le site de l'Insee
  2. Histoire de la société des "Fils de Victor Perrin
  3. Cornimont sur le site de l'Insee
  4. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), , Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, 1991, 677 p. (ISBN 2-87692-093-X).
    Présentation de l'orgue de la commune : pages 207 à 211
     
  5. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), , Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, 1991, 677 p. (ISBN 2-87692-093-X).
    Présentation de l'orgue de la commune : pages 212 à 213
     

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Réserve naturelle nationale du Massif du Grand Ventron

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cornimont (Vosges) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cornimont (France) — Cornimont (Vosges) Pour les articles homonymes, voir Cornimont. Cornimont Église de Cornimont …   Wikipédia en Français

  • Cornimont — Cornimont …   Wikipedia

  • Cornimont — Cornimont …   Deutsch Wikipedia

  • Cornimont — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cornimont est une commune française du département des Vosges. Cornimont est une section de la commune belge de Bièvre située en Région wallonne dans la… …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Vosges department — The following is a list of the 515 communes of the Vosges département in France. INSEE code …   Wikipedia

  • Ligne Remiremont - Cornimont — Ligne n° 061000 (Ligne 189 réseau Est) Remiremont Cornimont Pays  France Villes desservies Remiremont, Cornimont Historique Mise en service …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Remiremont à Cornimont — Ligne 189 Remiremont Cornimont Pays  France Villes desservies Remiremont, Cornimont Historique Mise en service …   Wikipédia en Français

  • Voie verte des Hautes-Vosges — Localisation Lorraine Désignation Voie verte des Hautes Vosges Type véloroute Longueur 62 km …   Wikipédia en Français

  • Gare de Cornimont — La gare de Cornimont est une gare désaffectée située sur la commune de Cornimont, dans le département des Vosges. La gare est encore desservie mais par des cars TER Lorraine (Ligne 9). Lignes desservant la gare TER Lorraine Ligne 09 :… …   Wikipédia en Français

  • Armorial Des Communes Des Vosges — Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Vosges …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.